persécution morale

Harcèlement psychologique, moral, scolaire, au travail ou dans le couple

persécution morale

Message par camillel » 04 Mars 2013, 20:04

venez échanger vos idées vos points de vues vos remarques expériences connaissances sur le sujet de la persécution, avez vous déjà été victime, témoin...a travers un message écrits ou vocale que vous avez mal compris mal interprété vous vous êtes senti agressé moralement et vous vous êtes fâché alors qu'il n'y avait pas de quoi, venez relater vos émotions sur ce sujet,exemple un message que vous avez reçu et mal compris vous a mis hors de vous, comment gérer comprendre l'écrit l'oral sans fausses interprétation,
camillel
 

Re: persécution

Message par Alphéide » 05 Mars 2013, 11:23

Bonjour

En général,cela débute par un deuil,puis une culpabilisation de la personne,la question n'est pas de savoir si elle a raison ou tort de se culpabiliser,elle se culpabilise,puis,pour se dégager de se sentiment de culpabilité,elle en veut aux autres,le problème,bien souvent,l'autre,au lui d'avoir une attitude apaisante,il n'est peut etre pas là pour cela,il n'a peut etre pas envie,ou ne sait pas réagir,préfère se défendre ou accentuer les choses,ainsi se fabrique peu à peu un sentiment d'agression,la personne se sent persécutée et ne comprends pas pourquoi,on lui renvoit une image négative d'elle meme sachant qu'elle souffre.
Puis,certaines personnes s'acclimatent de cette situation y trouvant meme un sentiment de valorisation,voire d'existence.
Les personnes qui ont besoin de persécuter sont des personnes qui ont besoin de se sentir exister,d'avoir une assise dans la vie,d'avoir un sentiment de toute puissance,en dehors de cela ce qui navrant,voire amusant c'est toute la cohorte de personnes qui suivent tout en ayant l'impression d'etre valorisés.
Alphéide
 
Message(s) : 329
Inscription : 22 Jan 2013, 02:08

Re: persécution

Message par camillel » 05 Mars 2013, 11:31

parfait, oui je suis d'accord pour le fait de puissance et valorisation pour ceux qui persécute, en sont ils conscient ou pas?
camillel
 

Re: persécution

Message par Jeannette » 05 Mars 2013, 11:35

camillel a écrit :venez echanger vos idées vos points de vues vos remarques expériences connaissances sur le sujet de la persécution, avez vous déja etez victime,temoin...a travers un message ecrits ou vocale que vous avez mal compris mal interprété vous vous etes senti aggressé moralment et vous vous etes faché alors qu'il n'y avait pas de quoi, venez relater vos emotions sur ce sujet,exemple un message que vous avez recu et mal compris vous a mis hors de vous, comment gérer comprendre l'ecrit l'oral sans fausses interprétation,


Quel rapport entre persécution et la "sur-réaction" ou les quiproquos ?
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
L’acte d’apprendre n’a de valeur que s’il ouvre sur l’acte d’enseigner. P. Bottero - Ellana ~ La prophétie
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
 
Message(s) : 5587
Inscription : 19 Nov 2010, 11:21
Localisation : Au 3ème étage, dernière porte à gauche.

Re: persécution

Message par camillel » 05 Mars 2013, 11:38

exprimez vous ici a ce sujet
camillel
 

Re: persécution

Message par Jeannette » 05 Mars 2013, 11:43

Cela ne répond pas à ma question.
Pourquoi lancer un sujet sur la persécution et l'expliciter en parlant de quiproquos ?
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
L’acte d’apprendre n’a de valeur que s’il ouvre sur l’acte d’enseigner. P. Bottero - Ellana ~ La prophétie
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
 
Message(s) : 5587
Inscription : 19 Nov 2010, 11:21
Localisation : Au 3ème étage, dernière porte à gauche.

Re: persécution

Message par Alphéide » 05 Mars 2013, 11:49

Cela dépends.
Au début,oui,je pense,puis,je pense qu'ils se perdent en eux meme,puisqu'ils y trouvent une satisfaction,pourquoi arreteraient t'ils?
Ils continuent parce que l'autre ne réagit pas,peut il toujours réagir?
Puis,ils passent à quelqu'un d'autre.
Le problème,souvent,toutes tentatives de défense ne font qu'accentuer le sentiment de valorisation de l'autre.
Je pense plus aux personnes qui sont persécutées,en fait,cela va trés vite,c'est souvent trés insidieux ou pas.
Soit la personne s'en dégage et elle attends que cela passe,peu de gens sont trés patients,soit,elle réagit.
Il y a différentes manières de réagir.
Pour revenir à la paranoia,les délires paranoiaques,les délires de persécution sont difficiles à vivre tant pour la personne qui les vit,enfin je pense, que pour l'entourage.
Alphéide
 
Message(s) : 329
Inscription : 22 Jan 2013, 02:08

Re: persécution

Message par camillel » 05 Mars 2013, 12:05

tres bien, impeccable, oui tout a fait, et je rajouterais aussi que parfois ce genre de personnes qui persécute on eu la plupart du temp un probleme dans leur enfance,mais lequel serait en equation avec ce genre de comportement?
camillel
 

Re: persécution

Message par Alphéide » 05 Mars 2013, 12:28

Le problème,je ne sais pas,ils peuvent etre de plusieurs ordres.
Par contre,ce que je sais c'est que l'on peut etre bien seule,face à une personne qui se sent persécutée,je me méfie toujours des conclusions hatives,et parfois,il y a un fond de vérité,il y a toujours de toutes facons,une vérité derrière une expression de persécution,alors,il ne faut pas la prendre à la légère.
Il ne s'agit pas de plaindre,mais de comprendre.
C'est tellement facile de s'en dégager pour certains,cela leur évite de réfléchir.
C'est plus simple.
Peur etre une peur de se sentir eux memes,elles memes persécuté,ées.
C'est plus simple d'etre de l'autre coté.
Pour devenir à leur tour persécuteur,persécutrice.
Je te rassure,je ne vois pas le monde sous le mode persécutant,persécuté non plus.
Par contre,je n'aime pas que l'on déforme la vérité et que l'on se cache derrière une espèce de certitude qui n'est autre qu'un manque de courage.
Alphéide
 
Message(s) : 329
Inscription : 22 Jan 2013, 02:08

Re: persécution

Message par Alphéide » 05 Mars 2013, 14:59

Autre exemple,je suis allée ,il y a quelques temps,dans une association,une association d'aide,
censée aider,une femme propose des couverts à une femme,il manquait une fourchette,elle lui donne une cuillére,seule, et me prends à parti,en me disant"voyant mon air,et tentant de se dégager de son attitude"il ne faut pas se laisser faire,sinon..."j'ai trouvé cela lamentable.
Ensuite cette femme qui demandait pas grand chose,seulement que l'on arrete de l'infantiliser,sans doute qu'elle n'avait meme pas faim,cela fait peut etre longtemps qu'elle n'arrive plus à manger,seulement l'envie de voir si l'on pouvait l'aider,si l'on portait un intérét,c'est trés significatif cette histoire de couverts non donnés.
Ensuite,elle a exprimé qu'elle se sentait rejetée,persécutée.
C'est peut etre excessive,c'est peut etre un petit événement,mais,il y a beaucoup de situations de ce genre,et peu à peu les gens se sentent lésés,incompris,mal à l'aise.
Je n'ai pas aimé et n'aime pas le ton condescendant.
En quoi cela lui coutait t'il de lui donner ce qui est nécessaire et surtout de prendre à témoin et d'avoir ce ton là,heureusement,il y a des personnes formidables,mais je n'aime pas le fait de prétendre aider,tout en se défendant de juger et etre toujours dans la condescendance.
Alphéide
 
Message(s) : 329
Inscription : 22 Jan 2013, 02:08

Suivant

  • Sujets similaires
    Réponse(s)
    Consulté
    Dernier message

Retour vers Psy harcèlement

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité