je me sens mal

Aide psychologique gratuite, psychologie pour adulte

je me sens mal

Message par elfirania » 17 Fév 2011, 07:32

bonjour je vais essayer de résumé ma vie bien que je ne sois pas vieille ( 28 ans) j ai vécus beaucoup de chose que je ne souhaite a personne

Mes parents se sont mariés jeune ( 18 ans pour ma mere 28 pour mon pere) et on eu mon frere aujourd hui agé de 30 ans. Lorsque ma mere etait enceinte ( elle me racontais souvent sa) mon frere lui tappais dans le ventre car il ne voulais pas de petite soeur mais un petit frere. J ai eu du mal a l accepter sachant que mon frere a toujours ete distant et mechant avec moi.

trois ans apres ma naissance il y a eu ma soeur aujourd hui agé de 25 ans. une vrai peste. tlm la préférais a moi ou mon frere surtout du coté de ma mere. elle a beaucoup de trait de ce coté de la famille et du coup on ne se genais pas pour le faire remarquer.

A mes 8 ans ma mere quitte le domicile conjugale pour aller vivre chez mes grands parents. On quitte le sud pour se retrouver en normandie. A partir de la ma vie va etre un cauchemard qui ne cesse de s emplifier.

Ma mere nous emmenais regulierement voir mes grand parents maternelle. Moi je ne les aimes pas enfin plus du tout. Mon grand pere est mechant avec tout le monde et bien pire avec moi. Ma mere ma toujours dis de ne jamais rester seule avec lui mais malgres ca j etais obliger d aller l aider a nourir les animaux ( ils etaient fermier) et un jour qu il pleuvais, mon grand pere me solicite pour rentrer les poules et canard et leur donner a manger. je m execute avec la peur au ventre. Peur de quoi ? Peur qu'il me viole car ma mere nous a dis qu elle s etait fait violer par son pere ( mon grand pere) et par un de ses freres ( ils etaient 12) ET malheuresement pour moi il y a eu attouchement sexuel. il ma bloquer les mains dans les ficelles des bottes de pailles ma rouler une pelle ( dsl du jargons je sais pas trop comment dire) et a commencer a retirer son pentalon. il na pus aller plus loin car un oncle s est inquieter du temps qu on mettais est venu et lui a jetter un seau de graine et ma detacher.

J avais tellement peur que lorsque ma mere ma demander ce qu il sais passer je lui disais mais rien et la elle attrape une spatule en feraille et me frappe de partout pour que je dise la verité et quand je dis ce qui c est reellement passer on me traite de menteuse. ma mere se sens contrainte de partir. je n ai remis les pieds chez mes grand parent que 8 ans plus tard mais a chaque visite c est les insultes par mon grand pere, salope, menteuse, pouffiasse et j en passe, et moi j encaisse je ferme ma guele, aucune plainte na ete déposé.

Quelques jours plus tot un cousin venait de s acheter une moto cross et etant fan de moto je voulais en faire moi aussi. Pourquoi apres tous mon frere y aurais le droit et moi pas? Mais pour sa fallais payer et comment ? En nature, il me touchais le sexe de son doigt sinon pas de moto. Meme senario que pour mon grand pere trop peur du coup je ment je prend une trempe je dis la verité ma mere c est faché avec ma tante a cause de sa.

Ceci n est que le debut de ma salle vie

Depuis ce jour ma mere ne m emene plus nulle part sauf au course elle nous eleve seul on est alors 4 freres et soeurs. une petite soeur est né d une relation sans suite.

Je suis dans un lycée technique ou les etudes m interressent ennormement mais ma mere m en demande tellement a la maison que c est a peine si j arrive a faire mes devoir, je dois l aider a faire le menage m occuper de mes plus jeunes soeurs, l aider a faire a manger mettre la table ect ect

Du coup j obtiens des resultats moyens et mon reve de suivre une filliaire général par en fumée. De plus je suis introvertis et timide j ai qu une vrai amie a qui me confier et qui sais mon quotidien, Les autres m insultes, me frappe. m oblige a faire des conneries et malgres sa je les suis. Je commence a fumer a boire de la biere a secher les cours et signer les mots de sortie a la place de ma mere, mais la vie a la maison est pire, la moindre betise faite pas l une de mes soeurs c est moi qui prend un trempe genre ma soeur tombe et se blaisse c est de ma faute je prend une bonne targnole.

ma mere se lie d amitié avec notre voisine de gauche elle a un fils avec qui je passe beaucoup de temps on s entendais bien jusqu au jour ou on a la betise de voler un economiseur pour ma mere, la il me rejette la faute et je reprend une tempe,

Ma mere ne parlais quasi plus a sa famille a cette epoque et l une de mes tante habitais sur mon trajet du lycée ( que je fesais a pied matin et soir). Un jour cette tante ma vue et c est arreter je lui ai dis que je n avais pas le droit de lui parler. elle ma expliquer que c est pas parce que ma mere lui parle plus que moi j ai pas le droit de lui parler, elle a totalement raison mais ma mere n a pas vu sa de cette oeil le jour ou elle appris que je passais tous les midi chez elle en echange de cigarette :p

Ce jour la, elle m attendais avec le martinet et je l ai bien vu, j ai voulu eviter la trampe mais comme je lui mettais les chaises sur le passage et qu elle c est blesser le genou elle ma chopper par les cheveux a attraper un baton et ma battu en frappant meme au visage.

Le lendemain j ai du retourner en cours couverte de bleu et quand les filles de ma classe ont vu sa bisarement elles ne se moquaient plus elle m on trainer chez l assistante sociale et celle ci a fait un rapport.

quelques mois plus tard ma mere a perdu notre garde et on a ete placer chez mon pere ( moi et ma soeur de 25ans)

la c etait deja mieux mais le manque maternel ma fait faire bien d autre betise.

j ai commencer a frequenté des gens pas top. bon je fesais moins de betises mais les cours que je n aimais pas je les sechais. mon pere nous a mis dans une ecole privé et je m en pas trop mal sortie j ai passer un bep comptabilité que j ai eu haut la main ( 15 a l examen)

mais j ai eu la betise de vouloir retourner pres de ma mere et donc a mes 18 ans me voila repartie la bas malgres ma peur des coups. je me trouve un appart un petit boulot mais qui durera que neuf mois.

j ai continuer a voir ma mere regulierement, j ai eu des relations amoureuse avec divers déménagement jusqu au jour ou je suis partie dans les ardennes. j ai rencontrer le pere de mon fils ( qui a 5 ans aujourd hui) et la le cauchemard continue

Mes amis me tourne le dos car je parlais a ma mere.

au bout de six mois de relation je tombe enceinte ( pillule et cigarette c est pas bon) je decide de le gardais ( a 19 ans j ai avorté et je l ai tres mal vecu) a deux mois et demi de grossesse ma ginecologue m annonce a 80% que c est un garcon et la ma perception d etre maman va changer. Le pere ne parle que de sa mais en utilisant le terme " je suis fiere d avoir fait un pilliere" ( et oui c est le seul petit fils a l heure actuelle) il passe tout son temps chez ses parents qui n habite qu a 50m de chez nous et moi j attend avec le repas qui refroidis et quand il rentre je me fait engueler parce que c est froid au bout du 3e mois j en ai eu marre et je suis partie. je parlais a ce moment la sur un salon de chat et une amie du chat ma heberger quelques mois. j ai ensuite rencontré quelqu un que je pensais de bien et que j ai aimer autant que je peux aimer mon fils. il a tous fait pour mon bien etre et pour l arriver du petit. il avais acheter une maison et etait en travaux et en deux mois de temps a fait tout un etage habitable avec salle de bain et deux chambres. Malheureusement pour moi le pere veux une reconnaissance anticipé et etant pas mal stresser je cede. quelle betise n est je pas faite ce jour la je m en voudrais toute ma vie. Apres il me harcelle au telephone apelle ma ginecologue qui m enguele a cause des apelles, suite au stresse des contractions se declanche je passe 10 jours a l hopital sous surveillance. j en suis qu au 6e mois de grossesse. et en rentrant le medecin me prescrit l allitement complet jusqu a l acouchement, la va commencer une longue et interminable descente au enfer. mon conjoint prend de la distance et revois son ex mais je ne me doutais pas que c etais plus que de l amitié.

Le 16 septembre 2005 je met au monde la plus belle chose qui nous sois donner au monde mon fils alexandre. un an et demi apres sa naissance je quitte le domicile de mon conjoints car je surprend celui ci avec son ex en plein debat d amour. Mais mon amour etant tellement fort je tombe en depression et pendant 6 mois il m y enfonce encore plus. Il viens regulierement chez moi pour voir le petit qu il considere comme son fils.

Entre temps a 3 mois le pere biologique saisie le juge aux affaires familliale et demande un droit d accueil et de visite pour mon fils. Le cauchemard pour lui. il commence par le voir dans un lieu neutre ( je l allaite encore a se moment la) ensuite a ses six mois le pere ressaisie le juge et demande un week end droit qui lui ai accorder. et la un cauchemard. le petit pleurt hurlent dans mes bras car il ne veux pas y aller, moi mon coeur se brise en mille morceau a chaque cri. le pere insiste quand meme et le prend chez lui du samedi 11h au dimanche 18h. Mais la ma stupéfaction au retour est grande quand le petit rentre, il commence a peine a marcher qu il rentre avec divers bleus sur les jambes. je demande des explications au pere il n en a pas a me fournir. Trois mois apres il ressaisie le juge pour l avoir pendant les vacances scolaire, le juge lui accorde mais mon fils reviens encore et toujours avec des bleus, je fait alors constater par un medecin des le retour du petit et fait appel a la decision mais pour le juge cela ne justifie pas que se soit le pere qui porte des coups au petit.

Cela dur depuis que le petit a 1 ans et demi et aujourd hui a 5 ans j ai du aller porter plainte contre la compagne de monsieur car le petit c est plaint que celle ci lui a cogner la tete au sol. il presantais trois croutes au visage une sur chaque joue que le petit se serais fait en tombant du lit et une bosse plus petite plais au front et celle ci aurai ete faite par la belle mere. apres une plainte et divers main courante on prend enfin au serieux mes dires et la police de ma ville refert dirrectement au parquet.

Aujourd hui je vie chez mon pere faute d avoir su m en sortir tte seule et ayant eu de gros souci d argent. je n arrive d ailleur toujours pas a gerer ce coté correctement, Mon fils suis une therapie chez une psychologue clinicienne de cergy afin de soulager celui ci de tous le vecu accumuler en 5 ans, et moi je garde tous en moi.

Mais sa va pas j ai pas l impression que la depression que jai faite sois reellement guerie et je m enfonce de plus en plus ces derniers jours avec tous ses problemes, ma santé commence a en dépatir j ai des douleurs musculaires, dos bras coup jambes jusqu a avoir des cyatiques, j ai consulter un rumatologue et comme les radios ne donne rien il ma dis que c etait du au stresse alors je viens chercher des réponses.

comment vivre avec un passé aussi lourd et douloureux sachant que je revis la violence de ma mere par ce que vie mon fils en se moment quand il est chez son pere et comment faire pour reussir dans la vie quand on ne crois plus en rien a part en son fils, je ne vie que pour lui aujourd hui j essaie de faire au mieux bien que sa ne sois pas terrible,

merci d avoir pris le temps de me lire et j espere trouver de l aide ici
elfirania
 
Message(s) : 44
Inscription : 17 Fév 2011, 06:30

Re: je me sens mal

Message par nicole dubreuil » 17 Fév 2011, 09:35

Pourquoi ne suivez-vous pas une thérapie vous aussi ?
Pourquoi n'avez-vous pas déposé plainte pour vos attouchements ?
Pourquoi ne travaillez-vous pas ?
Pourquoi l'enfant va-t-il encore chez son père ?
J'imagine bien que toutes ces questions ont à peu près la même réponse, mais ce sera un moyen de commencer à vous aider peu à peu.
Avatar de l’utilisateur
nicole dubreuil
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 3087
Inscription : 07 Sep 2010, 11:20
Ville: La Clayette

Re: je me sens mal

Message par elfirania » 17 Fév 2011, 09:44

Pourquoi ne suivez-vous pas une thérapie vous aussi ?

je n en suis pas car j ai peur tout simplement. lors de l appel des droits du père je me suis vu traité de malade mentale tous sa parce que j essaie de protéger mon fils alors j ai peur qu'on me dise que oui finalement je suis malade.

Pourquoi n'avez-vous pas déposé plainte pour vos attouchements ?

a l'époque j avais 10 ans et soumise a la loi de ma mère et il était or de question de déposer plainte.

Pourquoi ne travaillez-vous pas ?

car a chaque travail que je trouve il m arrive un souci de santé et j en suis totalement démoralisé. Je suis actuellement un suivi avec l'acsea un centre de formation afin de trouver une orientation non contraignante a mes soucis de santé actuelle.

Pourquoi l'enfant va-t-il encore chez son père ?

parce que le père a un droit de visite sur la moitier de chaque vacance et étant donné que la plainte a été déposé récemment je dois attendre que l enquête progresse pour faire enlever les droits au père.
je me suis déjà mise or la loi et ficher pour non présentation d enfant je n ai pas envie de perdre mon fils a cause d un système juridique médiocre.
elfirania
 
Message(s) : 44
Inscription : 17 Fév 2011, 06:30


  • Sujets similaires
    Réponse(s)
    Consulté
    Dernier message

Retour vers Psychologie adulte

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)