Vessie et positions sexuelles

La sexualité de la femme. Avis et conseil de sexologue en ligne.

Vessie et positions sexuelles

Message par PrincesseJulie » 04 Août 2010, 00:54

Bonjour,

j'ai une maladie chronique de la vessie nommée "cystite interstitielle". En temps de crise je ne peux avoir de rapports sexuels, mais maintenant je vais mieux et j'ai un nouveau partenaire. Je recommence à avoir une vie sexuelle, mais les rapports peuvent être douloureux, surtout s'il y a des "coups" qui sont donnés au niveau de la vessie.
Le missionnaire me cause parfois des problèmes. La cuillère me semble être une position sans risque.

Alors voilà, je voulais demander conseil par rapport aux positions sexuelles. Lesquelles sont le moins susceptibles de me causer des douleurs à la vessie (sans être acrobatiques)?
Je voulais savoir également s'il y a des risques de douleur si je pratique la position "cow-girl".

Merci.
PrincesseJulie
 
Message(s) : 3
Inscription : 04 Août 2010, 00:47

Re: Vessie et positions sexuelles

Message par Dubreuil Nicole » 04 Août 2010, 08:28

Un sexologue présent sur ce site, va très certainement vous répondre.
Bonne journée.
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 824
Inscription : 14 Mars 2010, 21:02

Re: Vessie et positions sexuelles

Message par Antony » 04 Août 2010, 09:48

La réponse la plus courte et la moins satisfaisante pour vous consiste à vous dire d'essayer doucement en faisant varier l'angle d'inclinaison de votre buste soit vers l'avant soit vers l'arrière, etc....
Vous semblez réagir aux "coups" de pénis venant buter contre votre vessie.
J'en viens à des notions plus larges que les positions pour mieux y revenir ensuite. Il faut d'abord vous connaître et connaître vos besoins sexuels, et les assouvissements que vous rechercher dans la sexualité, et les frustrations sexuelles que vous avez vécues. Cela détermine la position des curseurs de votre sexualité : vous aurez besoin plus de ceci, moins de cela, etc .... idem pour votre partenaire.
Il y a une notion que j'aimerais vous faire percevoir en prenant une comparaison dans le monde animal.
Le lion s'accouple avec ses lionnes 50 à 70 fois par jour pendant 10 secondes environ. L'accouplement des tortues dure entre 5 et 7 heures.
Revenons à l'espèce humaine et vous en particulier : oublions les 20 mn ritueliques, que cherchez vous ? Recherchez-vous à assouvir votre besoin orgasmique (orgasmes clitoridiens et vaginaux), ou cherchez-vous à assouvir le besoin de contenance (sentir le pénis d'un homme en vous : cela renvoie à la notion d'engloutissement pour les psychanalystes).
Autre approche en comparaison avec l'alimentation : si vous avez faim vous pouvez vous rendre chez Mac Do pour y trouver une nourriture roborative, ou vous pouvez vous rendre dans un restaurant étoilé pour y trouver une cuisine gastronomique. Votre sexualité est-elle plutôt du type "restauration rapide" ou plutôt du type "gastronomique".
Ces considérations vont influer fortement sur votre comportement sexuel. Selon le cas, vous aller vous orientez vers une sexualité dite "tantrique" plus dégustative du ressenti en vous. Je vois, par exemple, s'endormir unis dans la position des petites cuillères.
A mes yeux, il y a un profond dialogue pour aller vers la sexualité qui vous convient. Il y a une bonne connaissance à avoir de votre "géographie" locale : avec la positon du point G, de toute la zone antérieure du vagin. Il y a aussi toute l'expérimentation du "massage vaginal" avec votre partenaire (il ne s'agit pas d'un "doigtage" fait n'importe comment), pour connaître vos zones sensibles au niveau du plaisir et du déplaisir (douleur). Il y a aussi une bonne connaissance de la "balistique" (terme provenant de la police scientifique qui étudie la trajectoire d'une balle pour en déterminer l'origine). Il vous faut connaître parfaitement la trajectoire du pénis de votre partenaire dans votre vagin, ceci sur le plan théorique et sur le plan pratique.
Dans la position du missionnaire, selon que vous avez les jambes relevées, ou au contraire allongées à plat, et que vos jambes soient à l'intérieur ou non de celles de votre partenaire, l'effet et la zone stimulée est très différent.
La position des petites cuillères stimulera la face antérieure de votre vagin et donc votre vessie, mais tout dépend du rythme, de la pression, de la cadence et de la durée qu'exerce le pénis de votre partenaire sur votre vagin et votre vessie.
la position dite "cow-girl" sera plus ou moins acceptable selon l'angle d'inclinaison. Il y a la position reverse "cow-girl" où vous tournez le dos à votre partenaire.
La position en levrette est aussi à expérimenter ainsi que celle de l'éléphant. En faisant attention à l'angle d'inclinaison de votre bassin, au besoin utilisez des oreillers.
Je n'ai pas parlé du pénis de votre partenaire qui peut-être arciforme en forme de proue, ou en forme de bouteille, ce qui peut aussi influer sur votre ressenti. De même que je n'ai pas parlé de la façon dont il vous stimule le vagin et la vessie.
J'apprécierais d'être tenu au courant de vos investigations et de vos expérimentations et de vos remarques.
Bien à vous
Antony

PS : voici la page de l'IRM de la pénétration (voir les images en plus grand dans le corps du texte pour comprendre)
http://www.bmj.com/cgi/content/full/319/7225/1596
Sexologue à la retraite (plus de cabinet et donc de consultation), mais j'anime des ateliers féminins de discussion "le café de l'amour" (sujets ouverts) dans un bar du 91 où chacun paie sa conso. Mon mail : antony.sxlg@gmail.com
Antony
Sexologue à la retraite
 
Message(s) : 1829
Inscription : 03 Août 2010, 11:56
Localisation : 91700 Ste Geneviève des Bois

Re: Vessie et positions sexuelles

Message par PrincesseJulie » 04 Août 2010, 22:17

Bonjour, merci pour votre réponse.

Pour ce qui est de mes besoins, je n'ai pas d'orgasme lors de la pénétration alors j'imagine que j'éprouve un besoin de contenance. Je préfère également que la pénétration ne dure pas trop longtemps.

J'ai réessayé la position du missionnaire et n'ai pas eu de problème. Ça doit simplement dépendre des jours (et malheureusement c'est toujours un risque à prendre). Généralement j'ai les jambes relevées et à l'extérieur de celles de mon partenaire. Est-ce qu'en ayant les jambes à plat le pénis toucherait moins la vessie?

J'essaierai la position de l'éléphant.

Une femme souffrant de cette maladie m'a dit d'éviter de stimuler le point G parce qu'il touchait directement à la vessie... est-ce vrai?

Julie
PrincesseJulie
 
Message(s) : 3
Inscription : 04 Août 2010, 00:47

Re: Vessie et positions sexuelles

Message par Antony » 05 Août 2010, 00:48

Bonjour,
Merci pour les précisions que vous apportées


PrincesseJulie a écrit :Bonjour, merci pour votre réponse.

Pour ce qui est de mes besoins, je n'ai pas d'orgasme lors de la pénétration alors j'imagine que j'éprouve un besoin de contenance. Je préfère également que la pénétration ne dure pas trop longtemps.

C'est effectivement mieux ainsi

PrincesseJulie a écrit :J'ai réessayé la position du missionnaire et n'ai pas eu de problème. Ça doit simplement dépendre des jours (et malheureusement c'est toujours un risque à prendre). Généralement j'ai les jambes relevées et à l'extérieur de celles de mon partenaire. Est-ce qu'en ayant les jambes à plat le pénis toucherait moins la vessie?


La stimulation est alors plus à l'entrée du vagin, cela me semble plus approprié, et c'est plus favorable à un orgasme clitoridien.
PrincesseJulie a écrit :J'essaierai la position de l'éléphant.

Une femme souffrant de cette maladie m'a dit d'éviter de stimuler le point G parce qu'il touchait directement à la vessie... est-ce vrai?

Julie


Le point G se trouve effectivement à la base de la vessie, mais il y a d'autres points plus profond comme le cul de sac de Douglas qui chez certaines femmes présente des réactions intéressantes.
L'exploration doit donc être délicate, et manuelle de préférence pour bien savoir ce que l'on peut s'autoriser à faire.
Ce qu'il ne faut pas perdre de vue, c'est que quand vous êtes sur le dos, la charpente osseuse vient écraser les "parties molles" (chez le gynéco, vous prenez appui sur les étriers et donc les fesses sont en suspension, et la vulve s'ouvre. Ce n'est pas du tout pareil couchée sur le dos dans un lit. Pour dire simple la vessie vient s'appuyer sur le vagin et le vagin se ferme.
Par contre, quand vous êtes à 4 pattes, les parties molles sont suspendues à la charpente osseuse. L'utérus prend la forme d'une cornue (forme de récipient des alchimistes), la poire que forme l'utérus n'est plus droite mais se courbe. La vagin s'allonge, si l'on écarte les petites lèvres, de l'air est aspiré par le vagin, perceptible au bruit. Dès lors le vagin s'ouvre et la vessie est suspendue et donc ne subit aucune pression. La position en levrette peut s'avérer moins percutante au niveau de la vessie à cause de ce phénomène.
Précautionneusement vous pouvez essayer un certain nombre de positions, le tout étant que votre partenaire ou vous adoptiez un angle du corps pour que la trajectoire du pénis ne vienne pas buter contre la vessie. On retrouve un peu ce phénomène chez les femme dont l'utérus a basculé vers l'avant ou l'arrière.

A mes yeux, tout est une question de communication avec le partenaire et de bien se positionner en veillant bien à la trajectoire. Au besoin ne pas hésiter à utiliser des oreillers, coussins, etc.... En conclusion, vous pouvez pratiquer plus que vous ne le pensiez au départ, simplement par une meilleure connaissance et compréhension de l'axe de son vagin selon les positions adoptées. Robert Dickinson Latour a bien étudié l'axe du vagin quand une femme est assise, accroupie, couché sur le dos ou à plat ventre.

Voilà ce que je peux en dire, et n'hésitez pas à revenir sur le sujet pour des questions ou des commentaires.
Bien à Vous
Antony

PS: voici un lien qui vous montrera en 3D la position de votre vagin n'hésitez pas à faire tourner les représentations avec les flèches.
http://www.3dvulva.com/
Sexologue à la retraite (plus de cabinet et donc de consultation), mais j'anime des ateliers féminins de discussion "le café de l'amour" (sujets ouverts) dans un bar du 91 où chacun paie sa conso. Mon mail : antony.sxlg@gmail.com
Antony
Sexologue à la retraite
 
Message(s) : 1829
Inscription : 03 Août 2010, 11:56
Localisation : 91700 Ste Geneviève des Bois


  • Sujets similaires
    Réponse(s)
    Consulté
    Dernier message

Retour vers Sexologue femme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)