souffrance d'être encore puceau à 35 ans

La sexualité de l'homme. Questions réponses gratuites de sexologues en ligne.

souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par piero » 20 Août 2010, 14:44

Bonjour à toutes et à tous

Voilà je suis un homme encore puceau à 35 ans et pour moi les vacances de noël ou d'été comme en ce moment sont des véritables moment de déprime, je m'interroge sur ma vie, ma solitude et mon absence de vie sexuelle, je me dis qu'il faut que je me bouge enfin...Le reste de l'année avec le travail et le rythme d'une vie normale, cela va encore. La solitude ne me pèse pas tant que ça sauf que j'aimerais passer certaines soirées ou vacances accompagnées, aimer quelqu'un si me manque même si le célibat et la liberté qui va avec me conviennent, un homme a du temps pour faire sa vie et être père par exemple mais en même temps je déprime d'être puceau alors que 99,9% des hommes ont connu une femme. Je m'en veux d'être aussi lâche.
Et plus j'attends pire c'est bien sur ah si seulement je n'avais pas été aussi bête et passif plus jeune avec les filles à qui je plaisais mais je me croyais déjà anormal car a cet âge là déjà quand on est puceau on subit les moqueries des autres comme à l'armée par exemple. Plus on attend plus on devient timide.
Bon bref j'ai vraiment envie de m'en sortir mais à mon age je me sens incapable de séduire une femme de mon âge normalement, je sais que j'ai besoin d'une aide psychologique parce que j'ai 35 ans et je suis vierge, mais je ne sais pas qui consulter, comment le faire et avec qui mais même de parler de ma situation me semble au dessus de mes forces...La dernière fois que j'ai osé l'avouer à quelqu'un c'était à ma médecin de famille et je n''avais que 23 ans.

Merci de m'aider.
piero
 
Message(s) : 6
Inscription : 20 Août 2010, 14:04

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par Dubreuil Nicole » 20 Août 2010, 15:07

Etre puceau ne se voit pas sur la figure.
Les personnes que vous connaissiez plus jeune ignorent, je pense, ce que vous faites de votre vie sentimentale.
Et s'ils le savent, détachez-vous de cette histoire, vous amplifiez une situation qui n'attend que vous pour changer.
C'est fini le regard des autres, ils ne savent que ce que vous donnez à voir.
Commencez plutôt par vous occuper de vous. Par exemple revoir votre look si vous vous trouvez un peu fade. Prenez soin de votre apparence.
Quant aux rencontres, vous pouvez en faire sur le net, et rencontrer ensuite la personne. Il y en a qui espèrent vraiment rencontrer quelqu'un de doux et d'attentionné. Vous pouvez vous inscrire a un club de loisirs où il y a des jeunes femmes, vous pouvez mettre en place une idée de voyage où vous devez être plusieurs, etc..
C'est peut-être un faux problème qui en cache un autre. Peut-être avez-vous peur de la sexualité, de la femme ? Peut-être n'êtes-vous pas hétéro, peut-être avez-vous été traumatisé enfant..etc..etc..
D'autre part, aucune femme au moment de l'acte sexuel ne peut savoir que vous êtes puceau si vous ne lui dites pas.
Et ce n'est pas à dire non plus.
Soyez comme vous êtes, embarrassé, nature, et elle prendra cela pour le trouble qu'elle vous inspire.
J'ai déjà répondu à ce genre de message sur ce site, vous pouvez le rechercher si cela vous intéresse encore.
Consultez des livres adaptés pour la libido, laissez aller vos fantasmes..
A plus.
Nicole Dubreuil. Psy
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 824
Inscription : 14 Mars 2010, 21:02

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par piero » 20 Août 2010, 15:33

Je vous remercie pour votre réponse, oui j'essaie de faire des tentatives sur internet mais cela reste au niveau virtuel, je rencontre des femmes dans mon travail mais elles sont cassées souvent mais il est pour moi très difficile de faire le premier pas, de reconnaitre des signes, je manque complétement de confiance en moi avec les femmes.
Ma situation cache une timidité et cela me rend encore plus timide, c'est seulement quand je connais les gens que j'apparais sympa et ouvert. Je ne pense pas avoir été victime de traumatismes qui expliquent cela si ce n'est comme je l'ai dit les railleries habituelles entre garçons dans les études ou l'armée sur le fait que je sois toujours puceau, cela me complexait à l'époque peut être que cela m'a marqué encore plus et m'a bloqué.
Je suis assez surpris sur le fait de devoir cacher que je suis puceau à une femme, même si j'en rêve, je comprends bien à première vue cela ne se voit pas et pour éviter de la troubler ou qu'elle rie éventuellement de moi mais au lit sérieusement je ne vois pas comment faire illusion...ce sera impossible avec une femme expérimentée qui croit faire l'amour avec un homme "normal".
piero
 
Message(s) : 6
Inscription : 20 Août 2010, 14:04

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par Dubreuil Nicole » 20 Août 2010, 15:38

C'est quoi un homme normal ?
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 824
Inscription : 14 Mars 2010, 21:02

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par piero » 20 Août 2010, 15:42

je l'ai mis entre " " mais un homme de mon âge a normalement une certaine expérience sexuelle
piero
 
Message(s) : 6
Inscription : 20 Août 2010, 14:04

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par Dubreuil Nicole » 20 Août 2010, 15:45

Vous feriez une erreur de dire à une femme que vous êtes puceau. Ce n'est pas ce genre de discours qu'elle attend, mais que le fait qu'elle soit là et se donne à vous emporte toutes vos craintes.
Que voulez-vous qu'elle y fasse ?!
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 824
Inscription : 14 Mars 2010, 21:02

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par piero » 20 Août 2010, 15:56

ouh là je n'en suis pas là, je n'ai jamais rencontré de femme et je ne sais même pas comment faire, je ne vais certainement pas leur dire d'emblée dire ce qui me complexe tellement et qui est tellement personnel...mais si je fais une belle rencontre et qu'elle débouche sur la sexualité, enfin passons, vu je n'ai jamais été au lit avec une femme nue donc je vois mal comment je vais faire pour cacher que je suis puceau ou que la situation est pour moi inhabituelle, cela risque d'être un fiasco vu l'émotion débordante...et ne pas être respectueux.
J'avoue que vous m'inquiétez, je sais que tout n'est pas que transparence même en amour et cela m'arrange, j'espère cacher que je suis puceau mais pour vous une femme n'est pas prête à entendre qu'un homme est encore puceau à 35 ans ?
piero
 
Message(s) : 6
Inscription : 20 Août 2010, 14:04

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par Dubreuil Nicole » 20 Août 2010, 20:27

Vous avez vraiment tout faux ! Une femme n'attend pas d'un homme qu'il soit respectueux dans un lit !!! Ce mot là ne convient pas en tout cas. Que vous respectiez certaines choses qu'elle ne voudrait pas, d'accord, mais il faut d'abord les tenter pour savoir..
Et non, une femme ne sait pas si un homme est puceau tant qu'il ne le lui dit pas.
D'autre part, nous tournons en rond. Je passe mon temps à vous répéter les mêmes choses.
Je vous propose donc de demander d'autres avis pour être au fait de votre problème.
Bien à vous.
Nicole Dubreuil. Psy
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 824
Inscription : 14 Mars 2010, 21:02

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par piero » 20 Août 2010, 21:27

Je m’excuse de vous avoir un peu irrité mais je ne connais rien aux femmes et pour cause.
J’étais venu pour avoir des pistes, pour m’aider à m’en sortir, à gagner en confiance en moi car le fait d’être puceau me complexe terriblement et m’empêche de me sentir être un vrai homme, d’aborder des femmes, si les psychologues pouvait m’aider, avec qui je pouvais en parler, dans votre travail vous n’avez jamais rencontré d’homme puceau dans ma situation ?
piero
 
Message(s) : 6
Inscription : 20 Août 2010, 14:04

Re: souffrance d'être encore puceau à 35 ans

Message par Dubreuil Nicole » 20 Août 2010, 21:34

Je comprends votre désarroi, et je vous conseille d'aller consulter un Psy dans votre ville qui vous aidera à comprendre pourquoi ce simple problème devient une obsession.
Pour moi, comme je vous l'ai déjà dit, le problème se situe ailleurs.
Bonne route.
Courage.
Nicole Dubreuil. Psychologue Clinicienne.
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 824
Inscription : 14 Mars 2010, 21:02

Suivant

  • Sujets similaires
    Réponse(s)
    Consulté
    Dernier message

Retour vers Sexologue homme

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)