introvertie

Psychologue confiance en soi : vaincre sa timidité grâce à la psychologie (développement personnel)

introvertie

Message par celine66 » 13 Mars 2011, 15:21

bonjour voilà je m'appelle Céline j'ai 24 ans et j'ai une fille de 5 ans et demi et je vis avec mon conjoint. Voilà je suis très introvertie, très renfermée, très angoissée... je suis une formation service a la personne mais ça ne me convient pas du tout et on ne me voit pas la dedans pour le moment. J'ai manque de communication. quand je suis a la maison je ne suis pas la même qu'à l’extérieur avec les personnes je parle très peu en général j’écoute plutôt, je ne m'impose pas. Pour parler devant toute la classe c'est très angoissant mon coeur bat a 100 a l'heure. Je ne sais pas ce que je veux faire niveau proffessionel je suis perdu peut être parce que je ne sais pas qu'est ce que je veux et qui je suis vraiment? je pleure souvent et de fois pour des choses banales,j'ai un blocage et un mal être en moi qui m'handicap chaque jour.j'ai un manque de confiance en moi. Je ne sais pas de quoi ça vient ce renfermement sur soi peut être du passé? j'ai toujours été comme ça mais là c'est pire et j'en suis consciente! je compte aller voir un psychologue pour pouvoir m'aider .

qu'en pensez vous? merci de m'avoir lu.
celine66
 

Re: introvertie

Message par nicole dubreuil » 14 Mars 2011, 12:22

allez voir le psy rapidement, vous irez mieux
Avatar de l’utilisateur
nicole dubreuil
Psychologue clinicien
 
Message(s) : 3090
Inscription : 07 Sep 2010, 11:20
Ville: La Clayette

Re: introvertie

Message par geraldine280 » 15 Mars 2011, 10:45

Bonjour.
Vous avez peut etre la reponse et si vous commencer par vous aimez davantage. Cela ne vous aidera pas ?
geraldine280
 
Message(s) : 54
Inscription : 15 Mars 2011, 10:36

Re: introvertie

Message par AnchYu » 15 Mars 2011, 16:11

J'ai la meme chose que toi.. il faut peut etre aller chercher dans le passé, pour ma part j'ai été surprotegé par mes parents et je pense que ça vient de là. C'est sur que c'est important d'aller voir un psy, mais en attendant c'est bien d'en parler, et si y'a un professionel sur ce site qui veut bien nous aider à comprendre ce serait très sympa ! :)
AnchYu
 
Message(s) : 10
Inscription : 03 Mars 2011, 20:18

Re: introvertie

Message par Jeannette » 15 Mars 2011, 16:49

Pourtant, AnchYu, tu donnes toi-même la réponse : Tu n'as pas eu l'occasion de tester tes limites, de prendre conscience de tes forces, de ta capacité à te débrouiller toute seule. Tes parents le faisaient pour toi en te protégeant.

Avoir confiance en soi, c'est entre autre être capable de se dire "ça, je sais faire". Et pour cela, il faut l'avoir testé. Et c'est aussi connaitre ses limites, pour ne pas se mettre trop en danger, ne pas se heurter à des cas où l'échec est probable. Mais si on ne connait pas ses limites, on les imagine très proches, alors on n'ose rien faire, pour éviter l'échec. Ou au contraire très lointaines, et on devient une tête brulée.

Tu n'as pas pu le faire avant, et bien fais le maintenant. En faisant chaque jour un peu plus qu'hier, simplement pour te rendre compte que tu en es capable. Et pour, petit à petit, prendre conscience de tes forces, mais aussi de tes limites.


J.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
L’acte d’apprendre n’a de valeur que s’il ouvre sur l’acte d’enseigner. P. Bottero - Ellana ~ La prophétie
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
 
Message(s) : 6111
Inscription : 19 Nov 2010, 11:21
Localisation : Au 3ème étage, dernière porte à gauche.

Re: introvertie

Message par AnchYu » 15 Mars 2011, 17:56

Jeannette a écrit :Pourtant, AnchYu, tu donnes toi-même la réponse : Tu n'as pas eu l'occasion de tester tes limites, de prendre conscience de tes forces, de ta capacité à te débrouiller toute seule. Tes parents le faisaient pour toi en te protégeant.

Avoir confiance en soi, c'est entre autre être capable de se dire "ça, je sais faire". Et pour cela, il faut l'avoir testé. Et c'est aussi connaitre ses limites, pour ne pas se mettre trop en danger, ne pas se heurter à des cas où l'échec est probable. Mais si on ne connait pas ses limites, on les imagine très proches, alors on n'ose rien faire, pour éviter l'échec. Ou au contraire très lointaines, et on devient une tête brulée.

Tu n'as pas pu le faire avant, et bien fais le maintenant. En faisant chaque jour un peu plus qu'hier, simplement pour te rendre compte que tu en es capable. Et pour, petit à petit, prendre conscience de tes forces, mais aussi de tes limites.


J.


C'est vrai, je connais la réponse. Mais justement n'ayant pas confiance en moi j'en viens à douter de mon propre raisonnement.

Oui je n'ai pas eu l'occasion de tester mes limites et de prendre conscience de mes forces. Je suis une eternelle enfant à qui on a pas apprit à affronter la vie.

Mes parents faisaient tout à ma place, et maintenant qu'ils ne sont plus avec moi (ca fait deja 5 ans), j'ai beaucoup de mal à faire seule des choses simples de la vie quotidienne et il m'arrive souvent de faire appel à eux pour qu'ils m'aident à faire quelque chose et meme prendre une décision.

Comme ils ont toujours été là pour moi les 18 premieres années de ma vie, j'ai sans cesse besoin d'etre rassuré dans ce que je fais mais aussi ce que je suis. J'ai sans cesse besoin d'etre assisté et donc inconsciemment j'ai adopté une attitude soumise et passive avec les autres. Je suis incapable de prendre la moindre initiative et encore moins de m'imposer, ne serait-ce que de raconter quelque chose à plusieurs personnes en meme temps c'est impossible.

Comme Celine ce comportement que j'ai en société n'est pas le meme avec mes proches.
Donc j'en ai conclus que ce n'est pas ma veritable personnalité, que je peux changer. Je pense souffrir de la personnalité dépendante et également de la personnalité évitante car comme tu le dis j'ai peur de l'echec et je fais tout pour l'éviter (je ne sais pas si ces deux troubles de la personnalité peuvent etre complémentaires).

Je n'ai pas apprit à prendre conscience de mes forces, je dirai meme que je n'ai pas apprit à me connaitre.
Comment s'aimer quand on ne se connait pas? Comment attendre des autres qu'ils s'interessent à moi si je ne m'aime pas moi meme? C'est impossible bien evidemment, et quelque part ça me rassure dans le fait que je n'ai jamais eu d'amis, j'ai toujours prit ça comme une atteinte à ma personne, j'en venais meme à detester les autres, mais désormais je sais que je suis la principale responsable de ma propre souffrance et que si je me motive à changer je pourrai y arriver.

Une fois qu'on a depassé le stade de l'adolescence et qu'on n'a plus une présence qui represente l'autorité, c'est très difficile de se lancer et de tester les choses par soi meme... Une thérapie avec un flash back sur mon enfance pourrait-elle etre efficace?
Il me faudrait un déclic pour me débloquer et lancer la machine...

Merci de m'avoir repondu en tout cas ! :)
AnchYu
 
Message(s) : 10
Inscription : 03 Mars 2011, 20:18

Re: introvertie

Message par Jeannette » 15 Mars 2011, 18:20

AnchYu a écrit : Il me faudrait un déclic pour me débloquer et lancer la machine...


Un déclic ?
clic.
désolée ;)

Plus sérieusement, cela ne s'arrangera jamais tant que tu ne feras pas la démarche de l'arranger.
Lorsque tu veux aller faire des courses en voiture, qui fait démarrer la voiture ? C'est bien toi, non ?
Alors là, c'est pareil. Pour lancer la machine, il faut que tu démarres le moteur. La volonté, c'est toi qui l'as.
Et ce sera la première étape vers la confiance en toi.

J.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
L’acte d’apprendre n’a de valeur que s’il ouvre sur l’acte d’enseigner. P. Bottero - Ellana ~ La prophétie
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
 
Message(s) : 6111
Inscription : 19 Nov 2010, 11:21
Localisation : Au 3ème étage, dernière porte à gauche.

Re: introvertie

Message par AnchYu » 15 Mars 2011, 18:58

Jeannette a écrit :
AnchYu a écrit : Il me faudrait un déclic pour me débloquer et lancer la machine...


Un déclic ?
clic.
désolée ;)

Plus sérieusement, cela ne s'arrangera jamais tant que tu ne feras pas la démarche de l'arranger.
Lorsque tu veux aller faire des courses en voiture, qui fait démarrer la voiture ? C'est bien toi, non ?
Alors là, c'est pareil. Pour lancer la machine, il faut que tu démarres le moteur. La volonté, c'est toi qui l'as.

J.


Bien sur, je suis d'accord que c'est à moi de lancer la machine, à moi de démarrer le moteur.. Le problème c'est que je n'ai pas les clés... Elles sont quelque part, je sais qu'elles sont quelque part, mais je ne sais pas où et je ne sais plus où chercher.

J'ai essayé tellement de choses pour changer mais c'est toujours une désillusion.

A chaque fois que je me retrouve avec de nouvelles personnes (nouvelle classe, nouvel appart en coloc ou autre), j'essaye d'etre comme je suis en "vrai" (c'est à dire avec mes parents et mes 2 ex, ca fait pas beaucoup de monde), mais ce n'est jamais très naturel. A chaque fois j'ai l'impression de me forcer à etre comme "ça" et j'arrete pas de me demander si c'est interessant ce que je dis, si je leur plait. Je suis en stress permanent...

Alors au bout de quelques jours quand je sens que ces personnes commencent à se desinteresser de moi (vraie ou fausse impression d'ailleurs), la pression retombe et je me sens mieux mais c'est de courte durée car très vite je commence à ressentir la solitude qui me pèse énormement.

La démarche pour changer j'ai envie de l'entreprendre mais après toutes ces désillusions je pense que je dois etre aidée car seule je n'y arrive pas. Je peux me tromper celà dit.
Le souci c'est qu'étant actuellement à l'étranger pour encore plusieurs mois, il m'est difficile d'aller voir un psy surtout dans une langue que je ne maitrise pas assez.

Voila. J'ai très envie de démarrer ma voiture, il faut juste que je trouve les clés...

Merci pour le clic :lol:
AnchYu
 
Message(s) : 10
Inscription : 03 Mars 2011, 20:18

Re: introvertie

Message par Jeannette » 15 Mars 2011, 20:12

Tu dépasses tes limites au début, en te forçant et, après, tu n'oses plus rien faire et imagines les limites plus proches qu'elles ne sont...

En attendant de pouvoir voir un psy, tu peux déjà, chaque jour, t'entrainer un petit peu.
Te donner un petit défi à relever dans tes contacts avec les autres.
Par exemple dire bonjour à x ou Y, lui tendre la main alors que d'habitude tu l'évites, faire la bise à untel, donner ton avis au restau face à telle ou telle personne, etc.
Un peu plus que ce que tu ne ferais en tant normal, tout en sachant que tu restes dans les limites dont tu es capable.
Et petit à petit, tu verras que ce sera de plus en plus facile.

Essaie demain !
Et pense à ton pseudo :D

J.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
L’acte d’apprendre n’a de valeur que s’il ouvre sur l’acte d’enseigner. P. Bottero - Ellana ~ La prophétie
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
 
Message(s) : 6111
Inscription : 19 Nov 2010, 11:21
Localisation : Au 3ème étage, dernière porte à gauche.

Re: introvertie

Message par celine66 » 15 Mars 2011, 20:33

bonsoir, merci de m'avoir repondu je vois que je ne suis pas la seule dans ce cas là. J'aimerais changer !! j'ai vu mon docteur et qui m'a conseiller d'aller voir un psychatre. J'espere que ca ira je ne suis jamais allée en voir un. et je pense aussi comme ANCHyu j'ai été surprotégé par ma mère... mais peut etre ca vient d'autre chose encore? j'ai un vrai blocage . Je ne sais pas qui je suis en faite? Je suis perdue j'espere que tout s'arrangera et que je serai epanouie.
celine66
 

Suivant

Retour vers Psychologue confiance en soi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité