perverse narcissique ?

Forum pervers narcissique, manipulateur et psychologie

perverse narcissique ?

Message par Winona » 17 Jan 2012, 00:08

Bonsoir,

J'écris car je pense que ça pourrait me soulager et peut-être m'aider à comprendre. Peut-être que ça parait idiot et puéril, mais c'est important pour moi.
Je ne parle plus à celle que je considérais depuis 12 ans comme ma "meilleure amie". Je fais la sourde oreille depuis 1 mois maintenant. Tout s'est cassé depuis le 30 octobre déjà, mais je maintenais le contact quand même, jusqu'à il y a un mois.

Pour son anniversaire, je lui avait offert un cadeau que je trouvais original et sympa, mais j'ai bien vu à sa tête qu'il y avait quelque chose qui clochait quand je le lui ai donné. Je n'ai rien demandé sur le moment pour ne pas gâcher l'ambiance mais cette idée m'a poursuivie un moment, alors je lui ai demandé par texto si ce que je lui ai offert lui a un peu plus. Elle m'a répondu que non, ça ne lui avait pas plu, qu'elle ne s'attendait pas à un cadeau comme ça venant de moi. Ça m'a sidérée qu'elle me lance ça comme ça. Alors, je lui ai signifié qu'elle me vexait, qu'elle pourrait dire ça autrement. Qu'est-ce que j'avais pas fait là ?? Je me suis littéralement fait incendiée par textos. Elle me disait que j'étais méchante et blessante, que je ne la connaissait pas comme je le devrais, que je ne comprenais rien, que je ne l'aimais pas comme elle... etc. En gros, elle est une pauvre fille malheureuse et incomprise, et moi, je suis le démon, je suis mauvaise.

Nous ne nous sommes pas parlé presqu'une semaine, puis je l'ai recontactée. Je culpabilisais sans trop savoir pourquoi. Je me disais que je n'aurais peut-être pas du lui dire qu'elle me vexait. Ou peut-être aurais-je du choisir un autre cadeau... Elle s'est montrée très froide et distante. C'était elle qui était vexée au final.
Au fur et à mesure, les textos agressifs qu'elle m'a envoyé m'ont hanté. Je les relisais tout le temps et je me suis rendue compte qu'elle s'était énervée toute seule, je n'avais rien fait pour créer une telle réaction chez elle. Je lui disais de se calmer et de me laisser tranquille, quand elle me disait que j'étais méchante, que tout ce que je voulais, c'était la rendre malade...

Je me suis aperçue qu'elle avait fait le vide autour de moi. Je ne parle plus à des amies avec qui je m'entendais très bien parce qu'elle ne les aimait pas. Par exemple, pour mes vingt ans, j'avais prévu de faire un fête mais finalement on s'est retrouvés à 4. Elle et son copain, moi et le mien. Certains amis n'avaient pas pu venir, les autres, je ne leur avait rien dit. Tout ça parce qu'elle m'avait dit que si j'invitais telle ou telle personne, elle ne me ferait pas l'honneur de sa présence. Quelle bonne poire j'ai fait. Avec le recul, je me dit que c'est un comble, c'était mon anniversaire, j'avais le droit d'inviter chez moi qui bon me semblait. Résultat des courses, ces amis à qui je n'ai rien dit se sont vexés et nous nous sommes éloignés.
Elle a critiqué et rabaissé tout le monde autour de moi. Chaque personne qui me côtoyait, de près ou de loin, y passer. De mes parents à mon copain, en passant par mes cousines et "leurs sales gueules" comme elle disait. Elle, elle avait des copines, elle avait le droit apparemment. Des copines lointaines, certes, mais des copines quand même.

Elle s'est immiscée dans ma vie privée aussi. Se faisant l'amie de ma mère pour mieux me dire à quel point elle n'était pas cool avec moi. Elle a semé la zizanie entre ma mère et moi à l'époque. Elle a aussi tenté de le faire avec la soeur de mon copain. Il a fallu qu'elle lui parle dans mon dos pour se sentir à son aise, alors que c'étais plutôt à moi de faire connaissance avec elle.

Elle n'arrêtais pas de dire que nous étions soeurs, jumelles, semblables. Nous étions si connectées disait-elle. Du départ, quand nous avions 13 ans jusqu'à 12 ans plus tard, j'étais sa" soeur". J'ai acheté les mêmes CD qu'elle, les mêmes vêtements... mais ce n'était pas pour copier, je me sentais bizarrement obligée de le faire, sinon, je n'aurais pas été assez bien sûrement. Il fallait que nous soyons pareilles.
Elle réinventait le passé parfois, pour s'approprier mes dires ou mes faits. Elle occultait d'autres faits, sans intérêts. Je pouvais dire ce que je voulais là dessus, elle savait mieux que moi, c'est moi que ne me rappelait pas. Avant notre altercation par texto, elle a été jusqu'à me dire que je me trompais pour l'âge auquel j'ai eu mes premières règles, que je les avais eu quelques mois après elle, qu'elle s'en souvenait très bien. Mais c'est faux. Je ne suis pas folle, quand même !

Depuis que j'ai arrêtais de lui répondre, il ne se passe pas une journée sans que je pense à elle et à tout ça. Ça me revient par bribes. Je suis même allée sur son blog. Quand j'ai vu sa photo sur le 1er article, j'ai eu un mouvement de recul, un frisson. J'ai ressenti de l'aversion. Après, pendant un petit moment, je me suis sentie angoissée. Je n’arrêtais pas de me dire "Et si elle m'appelle ? Si elle vient frapper à ma porte ? Si je venais à la croiser par hasard ? Qu'est-ce que je ferai ?". Là, j'ai compris qu'il y avait un vrai problème. Ce n'est pas normal cette réaction.

En surfant sur le net, je suis tombé sur un article portant sur les pervers narcissiques. Pensez-vous que c'est son cas à elle ?
D'avance, merci
Winona
 
Message(s) : 1
Inscription : 16 Jan 2012, 23:10

Re: perverse narcissique ?

Message par choupette3501 » 17 Jan 2012, 22:53

Elle a certes un comportement un peu bizarre ,très manipulateur et exclusif. Malgré tout, lui mettre une étiquette de tel ou tel mot ne résoudra pas le problème.Car en cherchant une étiquette, tu es en train de chercher où est son problème à elle. Il te sera plus utile de penser à toi je crois.
Je pense que ta réaction est la bonne de couper les ponts avec cette fille, et de reprendre ta vie à toi.Mais si tu reprends ta vie, alors ne lui laisse pas de place à elle.Tu constates que tu l'as déjà payé cher non? Laisse la donc avec ses problèmes et tente d'avancer sur toi et vers toi.
Il y a toujours un lien de cause à effet dans les relations que nous vivons, quelle que soit leur nature. Qu'est ce qui t'a poussée toi à accepter ce genre de relation, qui t'a progressivement coupée du reste du monde? Coupée de ta propre personnalité? A aller jusqu'à t'habiller comme elle ou écouter la même musique? Tu avais peur de ne plus l'intéresser? Les relations complémentaires peuvent être pas mal non plus pourtant, on ne peut être jumelle qu'avec une soeur jumelle. A 12 ans, on est très malléable et dans un processus de construction en miroir avec l'autre, le côté un peu copié collé était donc normal, mais il y a normalement un stade auquel on choisit de se trouver soi.Visiblement tu viens de choisir de te trouver toi en comprenant que ta relation avec elle était nocive.C'est un très bon début et il te faut poursuivre dans ce sens.
Pas facile d'oublier 13 ans d'amitié pour autant et tout ce qu'il y avait autour, surtout dans une relation aussi exclusive.C'est une sorte de deuil à faire en réalité.Et en même temps un nouveau chemin à prendre, une reconstruction.Réapprendre à vivre pour toi et pas en fonction de l'autre, te faire de nouveaux et de nouvelles amies, retrouver ce que tu aimes vraiment faire toi, comment tu aimes t'habiller, quelles musiques tu aimes... Moins tu lui accorderas d'importance, plus tu t'en accorderas à toi, et l'important est là.
"Pardonner ce n’est pas oublier. C’est accepter de vivre en paix avec l’offense. Difficile quand la blessure a traversé tout l’être jusqu’à marquer le corps comme un tatouage de mort. ..Pour pardonner, il faut se souvenir..."
choupette3501
 
Message(s) : 483
Inscription : 27 Juil 2011, 23:22

Re: perverse narcissique ?

Message par TORTUE34 » 18 Jan 2012, 10:20

Je ne l'aurais pas aussi bien dit, Choupette. Alors IDEM
TORTUE34
 
Message(s) : 472
Inscription : 14 Juin 2011, 15:28

Re: perverse narcissique ?

Message par mandy62 » 28 Juil 2012, 07:47

Bonjour

J'ai une très bonne amie depuis 3 ans. elle me considère comme sa meilleure amie. Nous avons même décidé de partir en vacances ensemble mais depuis cette décision ma vie est devenue un enfer. Cela a commencé en décembre le jour de mon anniversaire je voulais réunir quelques amies autour d'un gateau avant de faire un repas. Elle ne pouvait pas venir parce qu'elle avait prévu une journée à Paris avec son ami j'ai été un peu déçue je lui ai dit par texto mais bon ce n'était pas dramatique. Ca a été l'avalanche de sms j'ai tenté d'arranger les choses en l'invitant à diner plus je cherchais une date plus elle me disait que je ne lui devais rien qu'elle avait encore été bien bête d'avoir déja prévu mon cadeau. EN janvier je fête l'anniversaire de ma fille, elle vient seule avec ses enfants mon petit ami de l'époque était là. Il lui a parlé gentiment et comme il était tard il l'a raccompagné en bas. ELle a réussi à me convaincre qu'il l'avait dragué etc... EN mars j'avais rompu avec lui il m'a demandé des explications je lui ai dit ce qu'elle m'avait raconté. il m'a demandé de lui faire croire à une réconciliation et que j'étais la seule femme de sa vie. J'avais ce besoin de savoir. J'envoie donc un sms à ma meilleure amie. Ce fut horrible nouvelle avalanche de sms en me disant que j'étais bien naive, qu'il était en situation irrégulière (mon copain était d'origine algérienne) qu'il trafiquait etc... alors qu'il a des papiers un travail, une sécu. Tout était bon pour enfoncer mon petit ami. En avril je présente un ex avec qui j'avais partagé une relation idem il l'a soi disant dragué. Là elle a un nouvel amour il faudrait que je sois à sa disposition pour qu'elle puisse m'en parler. J'ai refusé alors c'est moi la méchante la jalouse de son bonheur, la coupable. Elle est ma victime en plus elle souffre d'une hernie je la contrarie sans cesse je la rend malade. il y a quelques semaines on était sorties en boite de nuit un monsieur s'était intéressé à moi. elle m'a laché dans la voiture qu'il s'était intéressé à elle et comme elle ne le calculait pas il s'était rabattu sur moi, qu'elle ne pouvait pas sortir seule étant donné tout le succès qu'elle avait auprès des hommes. Je me sens moche en plus j'ai des rondeurs et elle est mince. Elle doit penser que je ne peux pas plaire. elle a raconté à un de mes amis que je vivais une magnifique histoire d'amour avec un voisin tout cela pour pas qu'il ne s'intéresse pas à moi. Je pars avec elle et nos enfants à Djerba elle dit qu'elle va devoir se teindre en brune pour ne pas plaire aux hommes de là bas. Qu'en pensez vous? Une amie dit que ma meilleure amie n'est qu'une perverse narcissique, que je dois m'éloigner au plus vite. Merci de vos réponses.
mandy62
 
Message(s) : 1
Inscription : 28 Juil 2012, 07:23

Re: perverse narcissique ?

Message par Azurys » 28 Juil 2012, 10:11

Je répondrai la même chose que Choupette : qu'elle soit une perverse narcissique ou non, vous vous êtes rendue compte que cette femme était mauvaise pour vous, toxique, alors je pense que le mieux pour vous et pour arrangez votre vie serait de couper totalement les ponts avec elle.
Azurys
 
Message(s) : 1511
Inscription : 29 Juin 2012, 19:30


  • Sujets similaires
    Réponse(s)
    Consulté
    Dernier message

Retour vers Psy pervers narcissique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité