relation mère-fille: être la mère de sa mère

Forum parents
Audrey2014
Messages : 1
Inscription : 28 nov. 2013, 16:29

relation mère-fille: être la mère de sa mère

Messagepar Audrey2014 » 28 nov. 2013, 17:36

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 22 ans et les relations que j'entretiens avec ma mère sont tendues depuis une dizaine d'années. Je suis l’aînée et j'ai une jeune sœur de 20 ans. Ma mère est une femme très anxieuse qui a fait quelques dépressions. Elle manque beaucoup de tact et ne sait pas comment bien entrer en relation avec les gens. IL en résulte de nombreuses frictions, car elle me blesse souvent par ses remarques et ses propos. Elle est aussi très contrôlante, mais d'une façon peu commune. En effet, elle épie mes moindres faits et gestes et se doit toujours d'y prendre part, souvent en voulant s’immiscer ou en faisant des remarques. Étant étudiante à temps plein, je demeure chez mes parents et la cohabitation avec ma mère est très difficile. En fait, j'ai choisi l'évitement depuis environ un an en passant 95% de mon temps chez mon conjoint (qui habite aussi chez ses parents.). Notre relation peut se résumer à ceci: Elle me court après dans un désir fusionnel et moi je la repousse, ce qui me cause énormément de culpabilité.

J'en suis rendue à un point où je suis très tendue et très anxieuse en sa présence. IL en résulte de nombreuses crises au moindre prétexte (par exemple, lorsque je tente de lui parler d'une remarque ou d'une façon d'agir qui m'a blessé). À ces moments, même si c'est moi qui lui fait part d'une situation dans laquelle ELLE m'a blessée, c'est toujours moi qui finit par m'excuser en pleurant de lui avoir fait de la peine. En effet, elle est très instable émotivement et elle a tendance à me demander de lui apporter le réconfort, le soutien émotionnel et une stabilité affective dont elle a sans cesse besoin. Par exemple, elle m'a demandée récemment que nous nous couchions en cuillère comme quand j'étais petite. Lorsque j'ai refusé en lui expliquant que ces comportements étaient réservés à mon conjoint et non à ma mère, que je n'étais plus une enfant de 4 ans, elle s'est mise à pleurer. Une autre fois, elle est venue me réveiller pendant la nuit en pleurant pour me demander pourquoi personne ne l'aime. Tout dialogue est donc peu concluant, car elle exerce du chantage sur moi (je sais que personne ne m'aime, je sais que je ne suis pas du monde, que veux-tu? que je me pende? Bon! ma fille qui essaie de m'élever!). Le fait est que je me sens responsable de son bonheur et obligée de la rassurer. Je me sens vraiment comme si j'étais la mère de ma mère.Cependant, elle n'a pas la volonté de changer. Récemment, je lui ai demandé de venir en thérapie avec moi pour que l'on apprenne à mieux communiquer. Elle m'a répondu qu'elle n'avait pas de problème avec moi et que c'est moi uniquement qui a un problème. Elle n'a donc pas accepté sous prétexte qu'elle n'aurait rien à travailler et m'a dit d'y aller toute seule.

De plus, elle m'envoie des messages contradictoires. d'un coté elle agit comme si je devais ne jamais la quitter (remarques telles que ' tu n'es jamais là, et ah! la grande visite, lorsque je vais la voir), mais lorsque je lui parle de mon désir d'indépendance et de sa réaction, elle dit qu'elle me comprend et que cela ne la dérange pas outre mesure. Je me sens donc coupable de lui prêter des intentions alors qu'elle dit le contraire, mais je me sens aussi coupable de vouloir me libérer d'elle et de son comportement toxique. Je me sens aussi coupable lorsque je tente de lui exprimer mes émotions et qu'elle les invalide en agissant elle même en victime, me laissant le rôle de bourreau.

Mon père et ma soeur sont plus passifs face à son comportement. Tout le monde sait comment elle est, mais personne ne le vit comme moi. Ils ont plus tendance à laisser passer alors que tout ce qu'elle fait m'atteint directement. À ce sujet, elle m'a déjà dit qu'elle m'aimais plus que ma sœur car j'étais son premier bébé et que j'ai failli mourir étant jeune (selon elle, cet incident est la cause de son anxiété. Autant dire que c'est moi.).

Je remarque aussi que dans toutes mes autres relations (amicales et amoureuses), j'ai tendance à être très fusionnelle et à prendre les problèmes des autres sur mes épaules, comme si je pouvais les ''sauver''. Je crois que je suis trop empathique, car je ressens leurs émotions comme si c'était les miennes. Inutile de dire que cela me pèse parfois et que je dois apprendre à me protéger.

Comment me sortir de cette situation? Financièrement, je suis encore dépendante de mes parents, alors il m'est difficile de m'éloigner et de faire une coupure symbolique avec elle en déménageant. Auriez-vous des conseils pour m'aider à cesser de me sentir responsable de ma mère et de ses problèmes et à mieux vivre avec ma culpabilité, car je n'en peux plus.

merci beaucoup

mangas95
Messages : 3
Inscription : 05 mars 2014, 22:12

Re: relation mère-fille: être la mère de sa mère

Messagepar mangas95 » 05 mars 2014, 22:59

salut a toi ! et bien pour être honnête je comprend tous a fait ce que tu récent. Je devais m'occuper de ma mère sans cesse. J'ai actuellement 16 ans et je me suis occuper d'elle jusqu’à mes 14 ans. Je devais lui faire a manger, la réconforter quand sa n'allait pas , écouter tous ses problème si bien absurde les un que les autre. Je lui est aussi conseiller d'aller voir un psy mais elle ma dit que c'est moi qui avait un problème. Ta mère et la mienne on beaucoup de similitude dans le comportement.
Et bien si je devais te donner un conseille ce serais de ne plus en avoir rien a faire. Depuis mes 6 ans j'encaisse tous au point de détester actuellement ma mère. Moi aussi elle me disait quelle allait se suicider, elle arrivait a me faire culpabiliser, si bien que je m'excusais en pleurant quand c'est elle qui commettais la faute. Et bien désormais c'est même plus que je m'en fous, mais c'est juste quelle me répugne. J'ai apprit au fur et a mesure a ne plus tenir compte des ces paroles et a ne plus culpabiliser. Je ne te souhaite vraiment pas de ressentir ce que j'éprouve en ce moment envers ta mère, mais éssèye de ne pas tenir compte de ce quelle dit ou de te forger une carapace. Car avec se genre de personne le dialogue e sert a rien (je pense que tu l'avais comprit :/) Je sais que mes conseilles sont foireux mais pour moi sa a été la seule chose a faire pour ne plus subir sa. Essaye de vider ta tête quand elle te fais des remarques ou autre et ne tien plus compte de ses tentatives de suicide, car croit moi elle ne le fera jamais rien. Bon j'espère que cela ta aider a voir plus clair. Bon courage a toi !

Moi-meme03
Messages : 25
Inscription : 29 avr. 2014, 00:04

Re: relation mère-fille: être la mère de sa mère

Messagepar Moi-meme03 » 10 juil. 2014, 16:52

La mienne est pareil... Je lui est aussi suggérer un psy ( bien que nous avons pas les moyen financièrement) mais elle m'a dit que c'étais moi le problème. J'essaye de l'ignorer mais ces remarque envers moi me blesse profondément. Elle me dit que je suis bonne à rien, comment peut-elle dire ça à son enfant. Je ne lui répond même plus. Même si parfois j'ai envie de lui dire que je me suis pas élever seule mais je risquerais de le regretter. Bref, je croie seulement que le trucs est de déménager mais pour l'instant moi aussi je suis étudiante et je n'est pas les moyens alors j'attend. Ensuite je pense déménager dans le quartier parce que elle est malade et elle a besoin que je sois près d'elle pour m'en occuper.

Je te souhaite bonne chance et pour l'instant essaye d'ignorer ses commentaires... :)

devenir-mere

Re: relation mère-fille: être la mère de sa mère

Messagepar devenir-mere » 10 juil. 2014, 18:25

Dans chacun de vos cas, vos mère vous culpabilisent et utilisent le chantage affectif.
Il est en effet important de réussir à vous protéger de cet affect.
Chacun doit garder sa place d'enfant ou de mère. Vous ne devez pas culpabiliser de ne plus vous occuper de votre mère.

Essayé de faire intervenir le père, s'il peut être présent un minimum, la mère doit gérer ses problèmes d'adulte avec les adultes et pas vous en faire porter la charge.
De plus, le père doit jouer son rôle de tiers entre vous et votre mère.

Il peut être intéressant de rencontrer un médiateur familial, afin que chacun puisse s'exprimer et trouver ensemble des solutions.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum parents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités