Père qui semble perdre les pédales

Forum parents
Halogene
Messages : 1
Inscription : 19 oct. 2015, 07:57

Père qui semble perdre les pédales

Messagepar Halogene » 19 oct. 2015, 08:51

Bonjour,
Je viens poster ici car j'ai appris hier des choses qui m'ont fait ouvrir les yeux sur mon père. L'histoire est un peu compliquée car je suis devenu un peu extérieur à la famille depuis plusieurs années, ce qui explique que je n'ai rien vu.

Pour commencer chronologiquement, mon père a toujours été très colérique et légèrement de mauvaise foi quand j'étais enfant. J'ai un frère un peu moins agé que moi (début vingtaine) et une soeur bien moins agée que moi (actuellement ado).

Petit historique :
Niveau école, c'était une angoisse de rapporter une mauvaise note à l'école (insultes, coups, engueulades) et les bonnes étaient ignorées. Bref, j'ai eu une période où je commençais à lâcher un peu l'école mais je me suis repris au lycée car j'avais des projets d'avenir. J'ai quitté la maison familiale pour faire des grandes études durant 5 ans dans une ville éloignée (c'était pas nécessaire d'aller aussi loin) et je suis revenu dans ma ville natale pour occuper un poste relativement prestigieux qui me faisait gagner plus d'argent que mes parents en sortie d'école.

Depuis, j'ai eu l'impression que le comportement de mon père s'est amélioré durant les 5 ans. Il me paraissait beaucoup moins agressif et grognon, toujours prêt à offrir son aide pour de petits problèmes comme aller à des endroits ouverts de 9h à 17h pour moi (il a des horaires différentes qui lui permettent souvent d'être libre durant les heures ouvrées).

Moi j'ai actuellement une personnalité un peu méfiante et réservée et j'ai besoin de beaucoup de solitude pour plusieurs raisons, le résultat étant que je ne rends pas souvent visite à ma famille et que j'y reste tout au plus une heure avant de m'éclipser.
Donc ça c'était pour l'historique.

Hier, j'ai reçu un appel de ma mère me disait qu'ils étaient sur le point de divorcer et que c'était de plus en plus invivable. Je suis donc directement allé chez mes parents pour en savoir plus. Mon père travaillait jusqu'au soir mais tout le reste de la famille était là.
Ils m'ont expliqué que mon père était resté le même mais que ça empirait en vieillissant et qu'il était de plus en plus abusif. D'après eux, mon père vivait dans le paraître et les rapports de force (Ca m'a donné l'impression que c'était l'expression d'une forte frustration).

Quelques exemples pèle-mêle :
- Il ne répond pas aux insultes dans la rue, auxquelles il sourit mais peut péter un câble à la maison.
- Il achète des choses à ma mère quand il est avec d'autres gens mais lui demande de lui rembourser l'argent dépensé une fois à la maison.
- il vivrait dans une illusion qui lui donne l'impression que tout le monde l'envie et il l'entretient en prenant la responsabilité de certaines choses et en faisant des remarques incessantes à tous ceux sur qui il a du pouvoir (ex: copropriété de son immeuble). Par contre il ne voit pas du tout les signes qui démontrent que les gens ne le respectent pas (se moquent de lui etc). Il a été flatté quand deux jeunes femmes lui ont dit, avant de partir en riant : "on a fait le tour de la ville et vous êtes clairement le plus beau ! ".
- Il provoque une engueulade chaque jour. Ca alterne entre des phases d'altercations et des phases où il boude et n'adresse plus la parole aux gens. Il choisira de se disputer avec une personne différente à tour de rôle, parfois sans raisons. (Effectivement ça je l'ai vu de mes yeux)
- Gros problème : Quand il a tort, il use de mauvaise foi pour changer de sujet et ramener sur le tapis des histoires passées qui peuvent remonter à plusieurs années.
- Il a donné envie à mon frère de se suicider à une époque mais depuis qu'il est devenu plus grand que lui et qu'il réplique à ses provocations, mon père choisit bien moins souvent de se battre contre lui. Mais il dit à tout le monde que mon frère est idiot et qu'il ne faut pas lui prêter attention (dans son dos).
- Maintenant, comme je ne dépends plus de lui, j'ai obtenu le status des inconnus dans la rue avec qui il est respectueux. Mais il continue à pester contre moi dans mon dos.
- D'autres histoires d'abus niveau argent vis à vis de ma mère qui peuvent peut être poser problème pour un divorce.

La dernière histoire :
Le jour d'avant hier, j'ai fait quelques courses avec lui et je l'ai un peu rembarré quand il commencé à me faire des remarques. Je lui ai dit très sèchement que ce qu'il me disait maintenant contredisait ce qu'il avait fait une heure plus tôt. Il a été surpris et m'a dit que j'étais devenu nerveux mais n'a plus répondu à ça.
Quand il est rentré, il a pesté comme d'habitude contre moi puis il est allé faire une sieste qui a duré jusqu'au soir. Ma mère l'a réveillé en lui demandant s'il voulait vraiment dormir toute cette journée là (bon je peux comprendre que ça puisse énerver). Mais là il a pété un câble et lui hurlait dessus en lui demandant pourquoi elle l'avait réveillé, à plusieurs reprises. Elle s'est excusée plusieurs fois mais il n'a pas lâché le morceau et en est carrément venu aux mains. Quand ma mère a fini par sortir se changer les idées, il est allé voir ma soeur dans sa chambre pour lui dire qu'il voulait divorcer. J'ai pu voir durant la discussion que tout le monde était à bout psychologiquement.

Ce que je compte faire :
Hier je voulais le confronter non agressivement pour essayer de comprendre son ressenti sur la situation et pourquoi il agissait comme ça exactement. Je voulais aussi lui faire comprendre qu'il y perdait et que sa vie pourrait être bien meilleure avec un comportement différent.
Le problème est qu'il n'est pas rentré de son travail à l'heure habituelle pour je ne sais quelle raison (il a même refusé de répondre au téléphone quand ma mère l'a appelé au travail).

Le bon côté est que ça me laisse un peu plus de temps pour réfléchir à tout ça et surtout pour trouver une meilleure façon de le confronter. Quelle est la façon idéale de le faire?

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13264
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Père qui semble perdre les pédales

Messagepar Dubreuil » 23 oct. 2015, 01:54

Halogene a écrit :
Le bon côté est que ça me laisse un peu plus de temps pour réfléchir à tout ça et surtout pour trouver une meilleure façon de le confronter. Quelle est la façon idéale de le faire?

Ne pas le confronter. Votre père présente certainement depuis longtemps des troubles du comportement qui à la vieillesse ne pourront qu'empirer.
A quoi bon vous gâcher la vie, et " torturer ( à son avis ! ) la sienne ?
Il arrive un moment où symboliquement il faut " tuer " père et mère, c'est à dire ne plus avoirs recours à eux, et ne plus rester infantilisé par leurs paroles ou leurs actes. Maintenant il a fini " son travail " de père avec vous.
Vous ne lui devez que le respect.
IMPORTANT. Le petit mot : " Consultation privée ", signifie que vous pouvez me contacter par mail à : psy.dubreuil@gmail.com, pour obtenir un approfondissement personnalisé ( sentiments amoureux, interprétation des rêves, troubles comportementaux... )
Qualifications professionnelles : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum parents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités