je deviens incontrôlable

Forum colère, rage, contrariété, agressivité
160309
Messages : 5
Inscription : 16 mai 2010, 19:26

je deviens incontrôlable

Messagepar 160309 » 17 mai 2010, 14:43

bonjour. Dès mes 5ans, j'ai eu beaucoup de problème, entre un père violent et absent, une mère distante. Par la suite, j'ai eu beaucoup de problème soit que j'ai moi même crée (alcool, drogue), soit qui me sont tombé dessus (décès). Depuis, je prend tout avec excès, surtout avec mon copain. Cela fait maintenant 1 an et 2 mois que nous sommes ensemble et nous avons pris un appartement. Quand on se dispute, cela part très loin car j'ai toujours besoin de parler et de comprendre, alors que lui souhaite rester seul et faire comme si de rien n'était. Comme je ne sais pas réagir "bien" face a cela, je perd tout contrôle : hurlement, rupture, menace, parfois même des coups. C'est devenu vraiment insupportable, surtout que je l'aime et ne veut pas le perdre !
Aider moi... J'ai l'impression d'être un monstre quand je deviens incontrôlable.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
Messages : 794
Inscription : 14 mars 2010, 20:02

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar Dubreuil Nicole » 17 mai 2010, 20:22

Vous avez " toujours besoin de parler et de comprendre."
Quand vous étiez enfant, peut-être n'aviez vous pas droit à la parole ( ou à certaines paroles ) et peut-être n'étiez-vous pas écoutée..
Et vos colères, votre désespoir ne sont peut-être pas véritablement dirigés vers votre compagnon, mais plutôt sur une autre, ou d'autres personnes, sur des évènements antérieurs à ce que vous vivez aujourd'hui. Mais que le présent vous rappelle. Des sentiments à la fois violents et confus, à fleur de peau, qui n'ont jamais pu ou n'ont pas eu le droit de s'exprimer, et que maintenant inconsciemment vous dirigez contre lui, alors qu'il n'est pas véritablement visé.
En quelque sorte, de faciles petites vengeances sur un passé où les responsables n'ont pas encore payé !
Bien à vous.
Nicole Dubreuil Psychologue Clinicienne

160309
Messages : 5
Inscription : 16 mai 2010, 19:26

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar 160309 » 18 mai 2010, 20:53

Effectivement, je n'ai pas été écouté. Et même quand maintenant je tente de parler de certains problème avec les personnes concerné, je n'ai pour réponse que des cris et des rejets.
Le problème c'est que je n'arrive pas a accepter ce silence,et je ne sais pas gérer cela alors que dès qu'il y a une discussion, tout se passe dans le calme. Je ne supporte vraiment pas cette façon de fuir les choses, et quand je n'ai pas le choix (dispute ou mon conjoint refuse de me parler), cela me met dans des états d'hystérie qui me fond peur.
Quel moyen puis-je trouver pour arriver a contrôler ca ? Je suis vraiment effrayé par ce que je deviens.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
Messages : 794
Inscription : 14 mars 2010, 20:02

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar Dubreuil Nicole » 19 mai 2010, 14:25

Ce que vous appelez : " hystérie ", ce sont les cris et la colère, ainsi que la difficulté pour vous contrôler.
Mais dans la pathologie, l'hystérie est bien autre chose encore.
Evitez de vous juger si rudement. Vous allez finir par y croire !!!! Et cela vous donnera une étiquette personnelle que vous serez obligée d'assumer devant les autres et vous-même.. Donc : Vous n'êtes pas hystérique, vous êtes très susceptible, ou facilement passionnée, etc.. etc..
Se montrer ainsi, dans l'incapacité de se contrôler est une faiblesse de caractère qui ressemble aux caprices des petits enfants qui n'ont pas encore assez de maturité pour comprendre et réfléchir à ce qui se passe. Les autres sont alors peu enclins à vous faire confiance, ils redoutent vos emportements. Ils peuvent également vous juger pour votre manque de self-contrôle.
Rentrer dans des colères paroxystiques devant des enfants donne également de soi une image dangereuse et de non-limite, qui devient très vite de l'évitement et du mépris face à un adulte qui ne sait pas se contenir mais veut jouer " au grand."
C'est peut-être aussi parce qu'il sait qu'il vous atteint par son silence que votre compagnon en use. La prochaine fois, s'il ne dit rien, VOUS NON PLUS !
Au bon milieu de votre colère, dites-vous que l'image que vous donnez est ridicule et n'arrange pas vos affaires. Et sortez tout de suite, trouvez immédiatement une occupation hors du domicile ou alors très prenante.
Sucez un bonbon, mettez quelque chose à écouter sur vos oreilles, bref : Ne faites plus ce qu'il attend.
Et pendant que vous gardez votre propre silence, à votre façon, REFLECHISSEZ A CE QUI SE PASSE. Tentez de minimiser l'incident, mesurez bien votre part de responsabilité personnelle dans celui-ci. MAIS SURTOUT N'EN DITES RIEN, gardez cela pour vous.
Et si votre compagnon parle, s'étonne alors de votre silence, vous provoque, revient à la charge, etc.. dites-lui : " Ce n'est pas grave, excuse-moi, n'en parlons plus. " Et vous souriez et vous n'en parlez plus.
Plus tard, vous pourrez y revenir très calmement en ayant bien réfléchi à la question et vous pourrez exposer tranquillement votre point de vue sans en souffrir. Et si là non plus il ne dit rien, ce n'est pas grave, vous aurez enfin réussi à lui dire e que vraiment vous vouliez qu'il entende.
( Me donner un exemple pourrait sans doute nous aider encore à mieux comprendre ce qui se passe.. )
A plus
Bien à vous
Nicole Dubreuil. Psychologue Clinicienne

160309
Messages : 5
Inscription : 16 mai 2010, 19:26

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar 160309 » 26 mai 2010, 11:57

par exemple : on se dispute pour quelque chose de pas très grave en sois, et lui veut partir faire un tour, ce que je ne supporte pas. Je vais l'en empêcher, afin qu'on parle du problème pour que cela ne se reproduise plus. Lui m'écoute a peine, regarde l'ordinateur, la télé, fui mon regard, ne répond pas etc. Ca me met hors de moi, je ne supporte pas qu'on ne me regarde pas quand je parle, c'est un manque de respect extrême que je ne peut pas accepter ! On m'a toujours manqué de respect et a présent, je ne le permet plus.
Dès lors, je lui dit que s'il continu on va vraiment se prendre la tête et que c'est bête, qu'il lui suffis de me regarder et de parler de ce qui c'est passé pour l'évité et lui refuse constament. A partir de ce moment je prend sur moi, jusqu'au moment ou je ne peut plus et je vais jusqu'à lui mettre de violente gifle ou le menacer de me faire du mal s'il ne change pas de comportement. Je deviens comme folle et ne sais plus quoi faire, je pleure, je cri, je me met hors de moi jusqu'à parfois casser ce que je trouve sur la main, et ce jusqu'a l'épuisement s'il continu à agir comme il le fait.

C'est vraiment ingérable au quotidien, ca me fatigue, lui aussi et on en peut plus ...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
Messages : 794
Inscription : 14 mars 2010, 20:02

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar Dubreuil Nicole » 26 mai 2010, 12:04

Avez-vous été écoutée dans votre enfance ?
Si vous n'arrivez pas à mettre en pratique les propositions que je vous ai faites, et qui sont simples, alors je ne peux rien pour vous. Il faut aller voir un psy de votre région et suivre une thérapie.
Et dans le même temps, il y a une autre solution : vous séperer un temps, pour de vrai.
Ou bien encore, changer de partenaire, en trouver un de respectueux et de chaleureux. D'attentif aussi, et qui se remette en cause.
Bien à vous
Nicole Dubreuil.

160309
Messages : 5
Inscription : 16 mai 2010, 19:26

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar 160309 » 28 mai 2010, 12:28

Non, on ne m'a jamais écouté. Le problème c'est que je n'arrive pas à le quitter, je l'aime vraiment beaucoup, et je n'ai jamais été aussi heureuse que depuis que je suis avec lui. Les moments que l'on vie sont plus que fantastique hormis ces disputes. A chaque fois que j'ai essayé, on s'est remis ensemble.
J'ai été voir un psy, qui m'a dit qu'il ne pouvait rien faire pour moi, que c'était juste mon caractère...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
Messages : 794
Inscription : 14 mars 2010, 20:02

Re: je deviens incontrôlable

Messagepar Dubreuil Nicole » 28 mai 2010, 23:24

Ce n'est pas le psy qui doit faire quelque chose pour vous, C'EST VOUS !
Le travail du psy est de ne pas s'occuper de votre présent, mais des souffrances de votre passé.
Si vous vous sentiez super bien dans vos crises il y aurait en effet rien à dire, et penser que c'est ainsi. Mais vous demandez de l'aide, ce qui prouve que CE N'EST PAS VOTRE CARACTERE, sinon vous l'assumeriez sans problème.
Alors, changez de psy !
Soyez certaine que vous devez être écoutée pour gérer vos conflits antérieurs, qui sont bien sûr responsables de vos difficultés réactionnelles présentes.
N'importe quel psy ( diplômé et ayant subi sa propre psychanalyse ) respectueux de la personne et de son travail en verrait l'évidence !!
Ce n'est pas de votre faute, et la une solution est en vous.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum colère »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités