Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Forum automutilation, scarification
licornemagique
Messages : 836
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar licornemagique » 20 nov. 2017, 00:06

Peut-être qu'étudier, juste un peu, la psychologie vous aiderais à mieux la comprendre.
Je ne suis pas d'accord, les amies ne peuvent s'improviser psychologue.
Je voulais écrire plein de chose, mais c'est inutile sur cette réponse, je n'exprimerais qu'une chose, l'on ne peut s'amener à déconseiller ce qui peut être utile à d'autre, sous prétexte de ne pas en être satisfait soit-même.
J'espère vraiment que mes amis ne me connaissent pas mieux que moi même. ;)
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 11967
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar Dubreuil » 20 nov. 2017, 13:42

C'est en effet désolant de lire ce genre de post alors que nous sommes sur un site " psy " et que d'innombrables posts REPONDENT DEJA à ce genre de questionnement !
Mais il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ( lire )
Et pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Pour répondre à ce genre de problématique psychique il n'y a pas 36 solutions : C'EST UN PSY QU'IL FAUT ALLER CONSULTER
Se plaindre ne sert à rien, c'est AGIR qui guérit !
http://www.psychomotricienne-analyste-nice.fr
Expert auprès des tribunaux - Rééducation psychomotrice - Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - EMDR - Thérapie comportementale de JL. Moréno - Psychologie - Psychanalyse.
PS : ATTENTION, sur ce forum je vous propose simplement des " interprétations, des pistes de réflexion ", en AUCUN CAS une psychothérapie en ligne ( qui serait alors, comme beaucoup sur internet sauf cas particulier, impersonnelle, payante, et surtout hors éthique psy ).

Easy
Messages : 1
Inscription : 11 févr. 2018, 20:16

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar Easy » 11 févr. 2018, 20:46

bonjour a tous,

je suis dans le même cas , et je suis désemparé.

je ne sais pas quoi faire, je veux l'aider et j'ai essayer plein de truc, mais je ne sais comment faire, du coup si quelqu'un peut l'aider je suis preneur.

enola456
Messages : 1
Inscription : 11 févr. 2018, 21:04

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar enola456 » 11 févr. 2018, 21:06

Easy a écrit :bonjour a tous,

je suis dans le même cas , et je suis désemparé.

je ne sais pas quoi faire, je veux l'aider et j'ai essayer plein de truc, mais je ne sais comment faire, du coup si quelqu'un peut l'aider je suis preneur.


envoyr moi ton adresse mail pour que je puisse t aider

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 11967
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar Dubreuil » 12 févr. 2018, 00:53

Seule une thérapie peut vous aider;
http://www.psychomotricienne-analyste-nice.fr
Expert auprès des tribunaux - Rééducation psychomotrice - Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - EMDR - Thérapie comportementale de JL. Moréno - Psychologie - Psychanalyse.
PS : ATTENTION, sur ce forum je vous propose simplement des " interprétations, des pistes de réflexion ", en AUCUN CAS une psychothérapie en ligne ( qui serait alors, comme beaucoup sur internet sauf cas particulier, impersonnelle, payante, et surtout hors éthique psy ).

enzoone
Messages : 1
Inscription : 14 févr. 2018, 20:55

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar enzoone » 14 févr. 2018, 21:24

Bonjour,

J'ai lus attentivement tout se qui à été écrit mais il me reste trop de questions en tête,
J'ai une amie avec qui j'entretiens des relations très proches sans plus, elle ma dis aujourd'hui que tout les 2 on pouvez tout se dire, elle a 18 ans moi 17, se soir c'est la St valentin (essentiel a savoir pour la suite)

Voila tout, elle est en couple et je suis son meilleur ami, aujourd'hui tout les 2 devait se faire une petite soirée mais avant elle m'avait dis qu'il devait s'expliquer sur un sujet important. Leur soirée commence 30min après je reçois une photo de sa jambe droite avec 6 griffures faite a la main.
Apres cette annonce je prend panique et lui demande directement de me dire se qu'il se passe elle me dis que tout va bien elle a était pris de panique... Je n'y croit pas un mots je lui ordonne de m'appeler et elle m'explique que se n'est pas la première fois qu'elle se fait du mal et grâce a cela elle se sent "punis" et donc mieux, en sachant qu'elle le faisait a chaque fois qu'il y avait une grosse embrouille et que son mec n'est pas du genre très mature même étant au courant de cela depuis longtemps a toujours réagis en disant qu'il n'aimait pas cela et ne chercher même pas a régler le problème (j'appel sa un fdp). Elle m'a dis qu'elle avait dis a ses parents qu'elle c'était fait du mal mais ils pensaient qu'elle c'était arrêter donc il n'en savent rien. Elle est au courant et consciente de se qu'elle fait mais ne juge pas la gravité de la chose. Pendant que j'étais au téléphone avec elle je lui est poser la question suivante après qu'elle mais dis qu'elle pensait au suicide mais n'en avait pas le courage "si tu as bu de lalcool et que tout te fait chier tu te foutré en l'air" elle m'a répondu que non "J'en avait pas le courage mais que si on lui disais qu'elle allait pas souffrir je l'aurais déjà fait", je lui est ensuite proposé dans parler a des personnes spécialisé comme un spy, et/ou un paroissien vue qu'elle est croyante elle était ok pour les 2 se qui est déjà bien.
Se qui me dérange dans cela c'est que quand je l'entends parler de ça, je comprend qu'elle ne risque pas d'arrêter d'aussi tôt.

Je suis paniqué même après avoir lus tout se qui à été écrit je trouve que c'est plus facile à lire que à faire si quelqu'un peu m'aidé, je l'aime beaucoup
j'ai pas envi qu'elle fasse une connerie. Aider moi !

Merci !

Falase
Messages : 1
Inscription : 22 mai 2018, 22:35

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar Falase » 22 mai 2018, 22:51

Bonjour
Je viens d'apprendre que mon amie se mutile je veux vraiment l'aider que faire? Elle veut en parler à personne svp aidez moi pour que je puisse l'aider

licornemagique
Messages : 836
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar licornemagique » 22 mai 2018, 23:11

Lisez les anciens post, vous aurez vos réponses, elle sont nombreuses et très clair.
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 11967
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Mon amie se mutile, que faire pour l'aider??

Messagepar Dubreuil » 22 mai 2018, 23:17

Dubreuil a écrit :Vous pouvez leur conseiller d'aller parler à un psy.....
Car vous ne pourrez rien pour elles.

Se mutiler c'est se punir.
Se mutiler c'est se sentir coupable de ne pas être celle que l'on pense que les autres voudraient que l'on soit.
C'est se dire que l'on déçoit. Que si on est violentée, grondée, humiliée c'est qu'on le mérite et que c'est bien fait pour nous. Et on en rajoute parce que l'on s'en veut de supporter cela et d'être à la fois aussi nulle.
Se mutiler c'est faire un temps que la douleur physique soit plus forte que la douleur morale.
Se mutiler c'est au moins faire ce que l'on veut sur soi et de soi, on a pas décidé de notre naissance, on peut au moins décider de notre souffrance.
Se mutiler c'est jouir. D'une certaine façon, se donner du plaisir.
Se mutiler c'est se punir d'avoir l'impression de n'être rien pour l'autre, de ne pas être aimée, ni appréciée, ni entendue.
C'est ne pas trouver les bons mots à dire aux bonnes personnes, et de les faire sortir avec le sang. Comme faire sortir sa colère sans faire de mal à l'autre.
C'est aussi avoir des idées de meurtre, de " mauvaises " sur celui ou celle qui nous empêche de vivre, de parler, d'évoluer, et d'avoir trouvé ce seul moyen pour ne pas aller encore plus mal.
C'est savoir que nous sommes dépendant de l'adulte, de l'autre, des autres, et qu'il faut ravaler sa colère et sa haine, attendre, toujours attendre pour être libre.
C'est avoir envie de secouer l'autre en lui disant tout le mal qu'il nous fait, tout le mépris que l'on a pour lui, et tout l'amour qu'on lui voue.
C'est encore bien d'autres choses, suivant son tempérament, son histoire..
Chaque fois que vous vous mutilez vous appelez à l'aide. Ce sont des tentatives de suicide..
Se mutiler, se faire du mal, c'est se punir.
Se punir de quelque chose que l'on ne sait pas exprimer, mais qui, quand on se fait du mal physiquement, cesse un temps de nous faire du mal moralement.
Si on se punit sans savoir pourquoi, c'est que dans son enfance on a cru être méchante et mériter que l'on ne soit pas aimée comme on voulait. Et comme on ne peut pas exprimer sa colère de ne pas être aimée, comme on ne peut pas en vouloir à ses parents ou autre, comme ils sont plus fort que nous, qu'ils sont tout-puissants, et que ce serait encore pire si ils savaient qu'on leur veut du mal parce qu'ils ne nous aiment pas, alors on se fait du mal à soi.
On se punit de ne pas savoir se rendre " aimable ".
Un peu comme si l'on se disait :
- C'est bien fait pour toi si on ne t'aime pas, tu ne mérites pas qu'on t'aime, allez prends ça, et encore ça !
Et bien sûr que ce n'est pas de la faute de l'enfant.
Bien sûr que ce sont les adultes qui sont violents et imposent à l'enfant leur bêtise, leur injustice, des coups ou mauvais traitements psychologiques !
Mais l'enfant croit que c'est normal, que c'est de sa faute, qu'il le mérite.
Alors il se punit d'être puni.

L'automutilation
Elle est due à beaucoup d'éléments propres à chaque personne, mais il en ressort toujours qu'elle se pratique sous le coup d'une grande souffrance morale, d'une intense culpabilité ou d'une croyance erronée basée sur des sévices psychiques ou corporels infligés par autrui et qui ont fait croire au sujet qu'il n'était pas digne d'être aimé, parfois même de vivre.
L'automutilation est également associée au masochisme extrême ou la jouissance de se faire mal, pour se punir d'une faute jugée impardonnable, est à un moment donné plus forte que la douleur physique et morale. Le sujet en éprouve alors une paix intérieure de quelque durée, jusqu'à ce qu'il se sente obligé de recommencer.
Le masochisme est très difficile à " guérir ", car il a souvent son écho avec une jouissance sadique provoquée par une autre personne, ou retournée contre le sujet lui-même, par lui-même.
Un des traits de l'auto-mutilation, c'est se punir de ne pas être aimé, donc de se dire que l'on ne mérite pas cet amour, donc de culpabiliser, donc de se punir. ( raccourci terrible, bien sûr )
http://www.psychomotricienne-analyste-nice.fr
Expert auprès des tribunaux - Rééducation psychomotrice - Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - EMDR - Thérapie comportementale de JL. Moréno - Psychologie - Psychanalyse.
PS : ATTENTION, sur ce forum je vous propose simplement des " interprétations, des pistes de réflexion ", en AUCUN CAS une psychothérapie en ligne ( qui serait alors, comme beaucoup sur internet sauf cas particulier, impersonnelle, payante, et surtout hors éthique psy ).


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum automutilation »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité