Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Forum inceste, forum viol incestueux
Tosha
Messages : 1
Inscription : 07 févr. 2016, 00:55

Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Messagepar Tosha » 07 févr. 2016, 02:05

Bonjour,

Mon histoire n'est sûrement pas unique mais j'ai beaucoup de mal à trouver des sujets/forums sur l'inceste d'un père sur son fils.

Où commencer? Ma vie pourrait être un roman tellement elle a été dramatique.. En voici un aperçu;

Je suis né en Normandie, dans une famille froide pour ne pas dire glaciale. De mon souvenir, mes parents ne m'ont jamais donné d'affection, jamais encouragé, jamais aimé.. Pour ma mère, ouvrière froide et distante, je n'existais pas.. Mon père lui, était un alcoolique violent qui préférait fuir ses obligations familiales pour vaquer à ses occupations! Naturellement, j'étais un enfant turbulent, coléreux et mauvais écolier. Mais pourquoi?

Après le divorce de mes parents, il est donc devenu nécessaire de placer le vilain petit canard que j'étais, en internat. J'allais y vivre mes premières expériences sexuelles malgré moi... Alors âgé de 13 ans, je me suis laissé sodomiser par un camarade âgé de 15/16 ans. Toute cette année là, j'allé lui servir de jouet sexuel à lui, puis à ses copains à qui il s'était vanté.. Pendant mes 6 années d'internat, je me suis laissé abusé par plusieurs autres garçons plus âgés sans jamais rien dire, en trouvant presque ça normal. Mais pourquoi?

Un jour, l'internat fut terminé, et je rentrais chez ma mère (mes parent étant alors divorcés). C'est pendant cet été là que je décidais de mettre fin à mes jours.. Mais pourquoi? Ma tentative de suicide échoua de justesse. Heureusement! Deux semaines plus tard, ma mère décida de me mettre à la porte.. Et je fus placé à la DASS.

Avoir été enlevé de la garde de me parent fut une chance pour moi. Enfin entouré de gens compétents, aimants et encourageants, j'allais enfin pouvoir avancer et réussir mes études brillamment pour finalement obtenir un master international. J'avais aussi accepté mon homosexualité et commencé à connaitre l'amour, le vrai!

Aujourd'hui âgé de 30 ans, je me pensais sauvé de ce passé douloureux. Pourtant, malgré le sentiment d'avoir avancé et d'avoir fait table rase du passé, j'ai toujours été mal dans ma peau et j'ai pu observer les tendances suivantes:
- Dépendance affective au point de tout faire pour être aimer par autrui
- Tout faire pour être le meilleur et obtenir de la reconnaissance
- Manque de confiance en moi (à l'intérieur)
- Sentiment de ne pas être à la hauteur, assez bien, assez beau..
- Hypersensibilité des émotions
- Infidélité systématique de mes partenaires alors que je les aimaient à la folie
- Envie d'être violé, d'être utilisé avec prise de risques physiques

Récemment, j'ai développé une addiction au sexe et au porno pour me permettre de faire face à mon mal-être intérieur. J'ai finalement perdu le contrôle de moi-même l'été dernier (après une rupture amoureuse violente), où je me suis laissé utiliser par des inconnus violent, sans me protéger, qui m'ont sciemment et avec consentement tacite, violentés, frappés et violés. Le pire dans cette histoire, c'est que je n'en avais pas envie avant, je me forceais à les servir avec un sens du devoir pendant, pour enfin être confus et dégouté après-coup. Les prises de risques m'ont fait prendre conscience que je me suicidais de manière passive.. Mais pourquoi?

J'ai finalement décidé de faire une psychothérapie qui m'a permis de faire le point et de me comprendre. Le schéma qui s'était mis en place fut de plus en plus clair. Reconnecté avec mon passé, mes émotions et mon mal-être, j'ai finalement eu les idées plus clairs et des souvenirs sont remontés... des souvenirs nets et distincts en pleine conscience (pas pendant mon sommeil); où je vois mon père m'abusé sexuellement. La véracité des faits ne fait aucun doute pour moi, ni pour ma thérapeute. Soudainement, en repensant à des scènes anecdotiques ou à des phrases dites par mon père, les choses ont un angle différents, avec beaucoup plus de sens! Je ne suis pas sûr de me souvenir de tout, et j'ai peur de me souvenir de plus! Comment ais-je pû oublier une chose si grave?

Depuis, je me suis écroulé psychologiquement.. Je me sens vide, mort de l'intérieur, sans énergie...
Après toutes ces années à bâtir un avenir pour fuir mon passé, je me rend compte que les fondations sont pourris..
J'ai l'impression que tout est sur le point de s'écrouler et j'ai envie de fuir, de déménager, de changer de vie, de disparaitre! Une sorte de fuite en avant..

Est-ce que d'autres hommes ont vécus des histoires similaires..
Je me sens tellement seul!

Julseeb
Messages : 2
Inscription : 03 août 2016, 12:38

Re: Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Messagepar Julseeb » 04 août 2016, 10:04

Bonjour j'ai un parcours un peut similaire au tient serais tu intéresse pour en parler ensemble

Avatar de l’utilisateur
corto maltese
Messages : 47
Inscription : 22 mai 2016, 00:05

Re: Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Messagepar corto maltese » 04 août 2016, 21:11

Bonjour,
bien que les "événements structurants" ne soient pas les mêmes en ce qui me concerne, j'ai éprouvé -et j'éprouve encore- pas mal des choses que tu évoques. Notamment l'énorme "down" après avoir réalisé ce qu' s'était passé dans ma vie, et l'angoisse de tirer toutes les ficelles pour démêler cet écheveau et trouver encore plus de douleur.
Depuis, je me sens si seul et triste que j'écume ce forum, plusieurs fois par jour, pour voir si un témoignage se rapproche du mien, en me disant que peut-être ,cela pourrait m'aider à me sentir moins seul.
Je crois qu'il ne faut pas hésiter à en parler ici, jusqu'à plus soif, tout nôtre saoul : plus la cocotte minute est ouverte en grand, plus vite s'échappe toute la vapeur qu'elle contient !
J'essaie tellement de faire de ma vie quelque chose qui me satisfasse à mes propres yeux que le temps me manque, mais il me trotte dans la tête de peut-être créer un jour une association -ou un forum- dévolu aux hommes qui ont vécus ce que nous avons vécus, et qui essayent de trouver leur chemin dans l'obscurité la plus totale. Une petite lueur pour indiquer la voie, même si la route est longue...
"I'll make you feel happy -and leave you to be- lost in mine" (By starlight, Smashing Pumpkins)

chisyl
Messages : 1
Inscription : 27 juil. 2017, 17:52

Re: Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Messagepar chisyl » 27 juil. 2017, 18:03

Bonjour, demain j'ai 40 ans, et ton histoire m'est plus que familière, j'ai vécu par contre dans le plus grand déni pendant de très nombreuses années... j'ai tout compris il y a deux ans. Une père pervers narcissique manipulateur, qui a abusé de mes demi soeurs, d'une de ses soeurs et de moi dans mon très jeune age... j'ai toujours aimé le sexe, mais la depuis que j'ai compris tout ça, je suis devenu un vrai sex addict, des heures de masturbations... qui pourrissent mon quotidien.
J'ai pratiqué des séances d'Emdr, qui ont révélaient que mon pere m'endormait sous éther, et qu'il profitait de cet état pour me doigter les fesses.
Mon monde si controlé s'est écroulé et je sombre progressivement dans une maltraitance de mon corps : cigarettes, mal bouffe, et surtout une vrai addiction au porno et au sexe.
Que faire ?

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 9803
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Messagepar Dubreuil » 27 juil. 2017, 18:48

]Continuer l'EMDR, poursuivre dans le même une psychothérapie analytique, ET des séances d'hypnose, ou... tout ce qui vous semblerait utile pour VOUS retrouver.
Et si vous avez du courage, aller sur mon site interner à la rubrique : PSYCHOTRAUMATISMES, et lire ce que plusieurs personnes abusées ont écrit. Cela pourra peut-être vous apporter, sinon quelque chose pour vous aider, du moins vous sentir moins seul...
http://www.psychomotricienne-analyste-nice.fr

licornemagique
Messages : 550
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Très jeune garçon, mon père m'a violé! Ma vie s'écroule...

Messagepar licornemagique » 27 juil. 2017, 20:19

En lisant tout ça, sa me fait un peu paniquer parce que j'ai déjà entendus ma mère dire que mon père se frottait contre nos fesses quand on étaient bébé. Je ne sait pas si c'était que mes soeurs ou moi aussi.
Et vus que mon père était de se genre la, (il à fait de la prison pour viole en réunion sur sa cousine), je me dit sa se trouve il y plein de choses qu'il nous à fait et que l'on ne saura jamais.
Franchement j'ai pas envie de m'imaginer des trucs mais si c'était le cas je crois que je ne voudrais jamais savoir, je pourrais pas le supporté, je lui en veut déjà suffisamment.
Je n'est aucun souvenir de toute façon, la seule chose dont je me souviens très bien, c'est qu'il m'avait fait mal au sexe en me lavant.
:!: Je ne suis pas psychologue :!:


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum inceste »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité