victime d inceste je souffre interieurement

Forum inceste, forum viol incestueux
poiuytreza
Messages : 1
Inscription : 17 févr. 2017, 12:36

victime d inceste je souffre interieurement

Messagepar poiuytreza » 17 févr. 2017, 13:50

Bonjour,

j ai 36ans.
Jeune vers mes 10ans, ma mere a commis l inceste sur moi, des attouchements, de la masturbation...
Je n ai jamais realisé ce geste jusqu a ce que ma soeur denonce mon pere.
Il a était reconnu coupable, apres temoignage de mes soeurs. Tout n a pas été dis a l epoque, puisque tout comme moi,
elles étaient manipuler conditionné a dire non, a se taire, a toujours avoir tort . Seulement du surcis.....
Pour ma part, la justice ne m a jamais convoquée et je ne serai jamais si j aurai eu le courage a l epoque de dire mes faits vecus...
mes soeurs se sont tais au 3/4 de la vérité.
Aujourd hui a travers mes enfants je me rend compte de l innacceptable. C est dur d avoir des kilometres d images qui remontent !
Je n attend plus rien de la vie, j ai passé en plus de cette horreur une enfance triste malheureuse toujours tort et j en passe jusqu au fait de n avoir que 14° dans ma chambre....
Bref des parents sans un sous sois disant qui m on fait payer ma nourriture pendant mes etudes des l age de 16ans et toilette au gants car l eau sa coute cher meme si mon pere m a reveler bloqué le compteur a l epoque.
Aujourd hui je viens de decouvrir qu en realité ils été plus que aisé, puisque ma gd mere leurs a fait des dons en permanance.
J ai decouvert qu ils m ont depossedé d un dons egalement....
ils ont modifié leur contrat pour nous desherité.
et dans tout cela on a toujours tort sur tout !
J ai malgres tout il y a qqs années accepté une tentative de rapprochement suite a ma fuite durant de nombreuses années. c est un echec total.
Toujours aucune excuse aucun pardon aucun regret...
Je commence a me rebeller c est trop interieurement. Je me suis promis d apprendre a dire non et je sais le dire.un combat de 20ans ce NON. La tension viens de monté d un cran maintenant qu ils ont appris que je possede cette force en moi. Je m oppose a eux mais j en souffre enormement. Je me renferme sur moi, car je ne veut pas faire souffrir ma femme ni mes enfants. Seul ou j habite, loin de ma famille detruite, perdue et vivant je pense des situations similaire.
Il est dur d avancer alors pourquoi la vie n est t elle pas equitable tout simplement ?
J envisage comment je ne sais pas d avancer car ca ne peut durer. Le penal m a oublié a l epoque. mais est ce que cela m aiderai d aller au tribunal je ne sais pas. Mere ne m a jamais dit une fois pardons, aucune excuses.pere non plus. Il n y a peu etre qu un tribunal qui lui fera admetre ses torts...
Je ne souhaite qu une chose de la vie, pouvoir offrir a mes enfants tout ce dont je n ai beneficier, a savoir d etudes dans la voie qu ils choisieront. Je suis pret a me saigner pour eux. je n attend plus rien de la vie. Seul isolé un passé des souffrance, je me defonce au travail pour l avenir de mes enfants. je ne sais plus comment avancer. bref, vie se fait et elle est dur.
Je souhaite de tout coeur que chacun vivant une situation telle la mienne avance a grand pas pour en sortir.
amitié a tous lecteur du monde. Ne restez pas enfermé comme moi, trouvés des solutions le coeur ne s en sentiras que mieux sans nul doute moi j en souffre...
Certains ne penses que seuls les peres font ces choses, mais parfois la mere aussi. J espere qu on me comprendra. Je n attend pas de reponse, j avais juste besoin d ecrire un peu....me vider. Merci a ce forum de m avoir laisser un peu de place sur une page. Pardons a tous pour les fautes que je n ai meme plus envi de corriger.

Tout comme d autres, je ne suis qu un enfants en detresse. Merci a tous de m avoir lu.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12823
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: victime d inceste je souffre interieurement

Messagepar Dubreuil » 17 févr. 2017, 22:02

Extrait d'un livre :
- Ca se passait dans la chambre du haut quand mon père allait fumer au salon. C’était l’heure de la sieste, il faisait très chaud là-bas. Elle était nue et moi aussi, elle me portait souvent dans ses bras et… non ça me gêne de vous raconter ça…
Il reprend.
- Quand elle me portait sur elle, devant, j'étais obligé d'être contre ses seins et mes jambes pendaient, elles tapaient sur son ventre, et à chaque fois qu’elle faisait un pas mon pied touchait son pubis, ça revenait toujours, alors pour que ça s’arrête elle le coinçait entre ses jambes en marchant, et si j’essayais de l’enlever elle resserrait encore plus ses cuisses.
Il s’assied.
- Ensuite, elle me couchait sur le lit, elle posait une main à plat sur les carreaux, comme ça…
Il se penche un peu, touche le sol de ses doigts.
- Comme ça, bien à plat, quelques secondes pour qu’elle soit fraiche. Après elle la posait sur mon sexe, c’était froid… mais qu’est-ce que j’en savais moi, des mères pédophiles qui passent outre la morale, des mères psychotiques qui accusent, absolvent, et dictent leurs caprices à la chair de leur chair ?
Il s’allonge, le visage tourné vers le mur.
- Moi j’attendais avec impatience qu’elle le réchauffe dans sa bouche, qu’elle le suce, je guettais la métamorphose, et quand ça me tirait, qu’il durcissait, on le regardait bouger, monter un peu en soubresauts, et renoncer, ca la faisait rire… Najma, je ne sais pas si c’est normal, j’ai envie de vomir… j’ai des nausées !
Il se redresse à demi.
- Il y a longtemps que je n’avais pas eu cette sensation, je crois que ça remonte à…
Il se recouche, le visage empreint de dégoût.
- Mais on riait trop fort, un jour mon père est monté, il a demandé à ma mère :
- Ainsi donc ma chère, c’est avec lui que vous le faites ?
Ma mère a dit tout de suite en pleurant :
- Non Charles, ne lui faites pas de mal !
Il a dit :
- Allez, assez d’enfantillage, ne voulez-vous pas qu’il apprenne le violon ? Et il l’a poussée dehors en fermant la porte à clef. Après il m'a soulevé en me prenant sous les bras, il m'a jeté sur le lit et il a dit :
- « Soyez un bon élève et vous serez récompensé ». Et pendant qu’il ouvrait sa braguette il a commencé à m’expliquer le maniement du violon.
URGENT. Lisez sur ce forum le post : " URGENT, C'EST LE TOURNANT DE MA VIE " pour que dans les réponses données vous puissiez déjà trouver un peu la vôtre, et/ou en COPIER une autre pour aider à votre tour un internaute, et que nous puissions en débattre TOUS ensemble. Merci.
Qualifications Dubreuil : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité. EMDR.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum inceste »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités