Amour de mes parents = argent !

Forum maman
Laurentk
Messages : 1
Inscription : 19 juil. 2020, 16:36

Amour de mes parents = argent !

Message par Laurentk »

Salut à tous. Je suis désolé de dire ça mais tout ce que fait ma mère et mon père c'est payer pour moi, pour que je fasse des économies même si les sentiments sont absentes. Comme dit Marius dans la trlogie Marseillaise de Macel Pagnol aimer et payer c'est la même chose. Mais je n'appelle pas ça aimer. Notre relation est soit succinte soit conflictuelle. Ma mère regrette sûrement que je sois handicapé, surtout de la tête (mes oreilles malformées donc sourd et appareillé avec une prothèses type cochlear) alors ce qu'elle fait, elle m'embrouille le cerveau au lieu de m'eclaicir et de me faire cultiver. Quand je pose une question simple c'est toujours un "je ne sais pas" que j'obtiens. C'est pour cela je je n'arrivais pas à discuter intelligemment donc forcément je ne sais rien de la vie. Aussi des la naissance je fais des apnées de sommeil et je n'ai été traité qu'à partir de 2007. Mes parents et mes profs me frappaient même si c'était déjà interdit. Je n'ai pas porté plainte parce que pour moi à l'époque je ne savais pas ce que c'est et j'aurais certainement eu droit a une punition de taille si j'accusais quelqu'un. J'ai beau avoir eu mes diplômes ça ne suffisait pas pour etre fier de moi. J'ai un caractère de merde j'avoue surtout depuis qu'on me traumatisait avec des colères et menaces au collège et je n'avais déjà plus confiance en moi, depuis deux décennies (j'aurais 33 ans en Septembre 2020 ... On faisait tout pour que j'ai de bons résultats. Et quand je les ai eu jusqu'au bout en tant que dessinateur maquettiste diplômé ça ne s'est pas vraiment arrangé peut-être parce que je n'étais pas assez reconnu ou que j'ai fait un mauvais choix de metier, ou bien parce que je ne suis pas allé assez loin en études mais les autres élèves de ma classe tous valides me détestaient donc ce n'était pas plaisant du tout. Moi j'ai voulu tout arrêter depuis le premier trimestre en seconde parce que je n'ai jamais été de taille. Mais mon père ne voulait pas. Mes psys étaient déjà déçus par mes choix. En réalité les etudes je m'en moquais, les matières générales me barbaient et la cartographie (en option lors de mes années au lycée) n'est finalement pas un métier distrayant à decouvrir. Maintenant c'est la guerre entre un déprimé et sa mère, c'est à dire moi et la mienne. Peu de temps apres s'etre installé en Bretagne et avec un mauvais suivi avec un psychiatre je me suis jeté par la fenêtre du quatrième étage et je suis resté quatre mois à l'hôpital cassé de partout. Ma mère n'en voulait pas trop à mon ancien psychiatre. Elle a toujours reporté la faute sur moi. A l'hôpital on ne me prenait pas au sérieux même pas les psys ni même les psychiatres car j'étais dans un état second. Ma mère s'était engueulée avec l'un d'entre eux, une femme d'une vingtaine d'années. Ma mère m'en voudra pour toujours. J'arrive au point de ne plus l'aimer car je crois bien qu'elle me considère comme une erreur de la nature et qu'elle pense que je ne devrais pas venir au monde vu ce que j'ai fait dans ma vie. Elle m'aimait petit, mais dès que je me fasse engueuler comme du poisson pourri au collège ça s'est gravement dégénéré. J'étais trop jeune pour denoncer des profs. Là c'est bien trop tard. Maintenant je n'ai plus le droit de travailler alors que les profs me misaient trop haut en etudes. Je n'ai pas le droit de parler du passé non plus, ça enerve mes parents. Je ne fais plus rien pendant la période du covid-19 et en absence de mon professeur de musique. Je parle tres peu avec mes parents, sinon je risque de les enquiquiner. Pour mes 33 ans, je ne souhaite plus recevoir de cadeaux empoisonnés. J'ai déjà tout avec mon propre argent. Bien sur je prends mes médicaments mais je ne suis pas assez vif pour me ravitailler à temps. Quand mes parents ne seront plus là il faudrait que d'autres personnes me supportent pour les remplacer et ça c'est pas gagné. Franchement qui voudrait vivre une vie pareille ? J'ai l'impression d'avoir raté ma jeunesse et je ne suis plus un tout jeune.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15806
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Amour de mes parents = argent !

Message par Dubreuil »

Quand je pose une question simple c'est toujours un "je ne sais pas" que j'obtiens.
*** C'est une réponse. C'est SA réponse. Demandez ailleurs.

Mes psys étaient déjà déçus par mes choix.
*** Vous plaisantez ? Les psys se fichent totalement des choix de leurs patients, ils sont justement là pour les aider à les réaliser, ou encore les aider à comprendre leurs décisions, ou encore proposer des pistes de réflexion sur le choix proposé. En quoi voulez-vous que le reste les regardent ?

Ma mère n'en voulait pas trop à mon ancien psychiatre. Elle a toujours reporté la faute sur moi.
*** Dès que l'on prend un traitement psychiatrique on s'empoisonne. Il doit être intelligemment proposé et dosé pour chaque personne, en prenant garde aux associations de molécules.

Je n'ai pas le droit de parler du passé non plus, ça enerve mes parents.
*** C'est avec un psychologue clinicien qu'il faut le faire. Vos parents ne peuvent que culpabiliser de se sentir remis en question, même un peu !

J'ai déjà tout avec mon propre argent. Bien sur je prends mes médicaments mais je ne suis pas assez vif pour me ravitailler à temps. Quand mes parents ne seront plus là il faudrait que d'autres personnes me supportent pour les remplacer et ça c'est pas gagné.
*** Il y a plusieurs solutions pour les personnes jugées adultes handicapées. ( CAT adapté, par exemple : Centre Aide par le Travail, dans la filière qui vous interesse ) ou encore dans des entreprises affiliées, et pour votre retraite éventuelle des établissements sont également à votre disposition si vous restez seul. C'est à votre assistante sociale qu'il faut parler de cela, elle fera les démarches nécessaires auprès de la MDPH de votre région, ou tout autre initiative pour vous aider à subvenir à vos besoins et se rapprocher le plus possible de vos désirs et aspirations.

Il y a également beaucoup d'associations regroupant des personnes du même handicap que vous. ( voir internet ) Ainsi vous pourriez échanger, faire des rencontres très intéressantes, et avoir tous les renseignements nécessaires.
C'est maintenant qu'il faut vous occuper de cela.
Courage !
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum maman »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités