je suis devenu lunatique

Forum changement d'humeur, caractère, personnalité
chewbacoo

je suis devenu lunatique

Messagepar chewbacoo » 28 déc. 2010, 03:19

Bonjour, ou bonsoir,

Je vais commencer par présenter ma petite personne.
Ici, je m'appelle Chewbacoo. Je suis une jeune femme de 24ans, j'étudie dans une école d'arts appliqués afin de devenir infographiste.
J'habite chez mes parents après avoir vécu 5ans en couple hors du cocon familial. Je demande de l'aide ici car étant étudiante sans emploi je n'ai pas les moyens de consulter et mes parents sont anti-psychologie, donc hors de question pour eux de financer une thérapie.

Je ne sais par où commencer...
Je sais que je vais mal, mais je ne sais pas pourquoi exactement.
En réalité, je ne me suis jamais réellement sentie bien dans ma peau.
Mais en ce moment, j'avoue que c'est encore plus difficile.
Je vais vous raconter ma petite histoire, en essayant de ne rien oublier.

NICE: décembre 1986.
Je viens de naître.
J'ai un grand frère qui a trois ans.
Nous vivons tous les 4,ma mère, mon père, mon frère et moi même a proximité du reste de la famille (les 4grands parents et deux grandes tantes).

NANCY: mars 1987.
Mes parents ont déménagé dans le nord est de la France car mon père a eu une promotion. Ma mère ne travaille pas, elle nous garde mon frère et moi.
Nous vivons dans un petit immeuble résidentiel.
Nous restons dans cet immeuble jusqu'à mes 10ans.
Durant ces années, tout ce passe plutôt bien, je suis bonne élève je n'ai pas de difficulté à me faire des amis car je grandis avec mes camarades de classe depuis la maternelle. Nous sommes obligés de déménager en 96 car mon père a fait faillite et a hypothéqué notre appartement. Mes parents ont tout perdu. Cette même année, ma mère a passé sa thèse afin de pouvoir travailler et nous payer de quoi manger.

NANCY: 1997.
Nous avons emménagé dans un HLM, se situant dans un quartier mal fréquenté.
Mes parents nous ont inscrit mon frère et moi dans un établissement privé afin que nous ne fréquentions pas les jeunes du quartier.
J'ai du mal à m'insérer dans ce collège, je sens qu'il y a une différence sociale entre mes camarades et moi. Ils savent eux aussi de quel quartier je viens et "me craignent". Toutefois je me lie d'amitié avec quelques filles de ma classe. Nous ne sommes pas des filles populaires mais nous sommes soudées et nous nous respectons.
A cette même période, je me retrouve seule à la maison avec mon frère tous les mercredis après midi. Il change, il est violent avec moi, si je ne fais pas comme il veut, il me frappe. Je n'ose pas en parler à mes parents, j'ai peur de mon frère.
Il a 14ans , ces hormones le travaillent. Pas de chance pour moi, mes parents n'ont pas suffisamment d'argent pour m'acheter un lit dans ma chambre, je dors donc dans un des deux lits superposés de sa chambre. Celui du bas. Commencent les attouchements.
Mon frère me tripote le sexe une fois que je m'endors. Je n'ose pas me rebellé, je m'imagine qu'il va arrêter de lui même. C'est une erreur. Il ne stoppe pas ces tripotages intempestifs. Je n'en parle toujours pas à mes parents ni a personne d'ailleurs: c'est sa parole contre la mienne, personne ne me croira.

NANCY: 2000.
Mes résultats scolaires ont un peu baissé: je me repose sur mes acquis. Mes parents me punissent mais rien ne change. Je deviens en plus désordonnée.
J'ai enfin un lit dans ma chambre, je suis heureuse, il va enfin me laisser tranquille. Raté. Il vient jusque dans ma chambre le soir. Au collège, je fais ma loi, pas méchamment, mais si les "stars" de notre classe ne fichent pas la paix à mes amies, je ne manque pas de leur rappeler de quel quartier je viens.
Je connais mes premiers émois, et mon premier râteau. Difficile, d'autant plus qu'il se moque ouvertement de moi car je suis rousse. A la sortie j'ai "étalé" un de ses copains à cause d'une moquerie supplémentaire. Le lendemain, je lui donne une lettre dans laquelle je lui explique que j'ai un cancer, et que je ne vais pas tarder à mourir. Pur mensonge, je veux simplement qu'il ait pitié et me laisse tranquille. C'est raté. Les moqueries continuent, mais pas en face de moi.

NANCY: 2001.
Je suis en seconde dans un nouvel établissement toujours privé. Mes amies du collège sont avec moi, sauf ma meilleure amie qui a déménagé. D'un naturel timide, je décide cette année de participer au maximum en classe. Je fais pas mal de progrès dans les matières ou j'étais nulle, mais je plonge en sciences: je suis trop faignante et n'apprends plus mes leçons. Mon frère me laisse un peu tranquille.

NICE: 2002.
De retour aux sources. Trop de soucis financiers ont poussés mes parents à venir habiter dans la demeure familiale de mes grands parents maternels. Notre maison est divisée en plusieurs appartements, nous occupons deux de ses appartements, mes grands parents un, et il y a une locataire.
Je ne voulais pas venir à Nice, j'ai perdu mes amies.
Je me trouve en 1ere scientifique, mes parents ne m'ont pas laissé le choix, dans un grand établissement public. Mon père ne travaille pas. Seule ma mère assume le foyer.
Premier jour de classe, on me dit que je suis une paysanne et on se moque de mon accent. Mais où suis je tombée??
Je commence à sécher les cours, c'est tellement facile que je continue. Je me rend compte que malgré tout, je plais aux garçons. Mais, pas aux bons! ils ne veulent que coucher avec moi, et moi, je ne veux pas.

NICE: 2003.
Je rencontre Ryan. Je ne connais pas sa réelle identité. Il est gentil avec moi. Beaucoup plus âgé que moi il a 26ans, j'en ai 16, mais je me sens adulte avec lui et je couche. Trois mois plus tard je rompt et le croise le lendemain. Je vais lui dire bonjour, il m'en veut et me frappe, je me réfugie dans un café dans lequel j'ai l'habitude d'aller lorsque je ne suis pas en cours. Mon père vient me récupérer, on veut porter plainte, mais sans son identité, on ne peut rien faire. L'histoire est close, je le recroise quelques temps plus tard, il me suit mais ne me fait rien. En cours, mes professeurs ont remarqué un gros changement, je ne travaille plus du tout, et ne suis jamais en cours.
Mes parents déclenchent un plan d'urgence: je suis sale de corps et d'esprit. On vide ma chambre, il ne me reste que mes vêtements, et mes affaires de cours, je n'ai plus de téléphone portable, on m'accompagne le matin au lycée et on vient me récupérer le soir. Ce qui ne m'empêche pas de sécher les cours. Je vais mal. Parallèlement à ça, je rencontre Alix, libertin actif. Nous devenons "copains de baise", on se voit lorsque j'ai une peine de coeur.

NICE: 2004.
J'ai rencontré Thomas, un garçon fun, de mon âge qui me plait beaucoup. On se fréquente pendant trois mois avant de sortir ensemble. Nous sommes un couple d'ados explosif. Je ne vais plus en cours et de toute façon j'ai raté une fois mon bac, je m'en fous. Il est plombier, mais sèche le boulot. Il me fait revivre. C'est une sorte d'électron libre. Le fait que je n'aille pas en cours affole mes parents et ils ont un peu baissé les bras. "Tu termineras ta vie en étant mariée avec quelqu'un qui te battra." Bien entendu ils ne parlent pas de Thomas, mais ils essaient de me faire réagir comme ils peuvent. Finalement à la fin de l'année j'ai eu mon bac. Et c'est un coup de chance. Celà fait 1an que je suis avec Thomas, et je suis vraiment bien. C'est l'amour de ma vie. Cet été, il déménage en Belgique et me prévient seulement 4jours avant son départ. Je suis anéantie. Que vais je devenir sans lui. "Suis moi!" Non...je ne peux pas.

NICE: 2005.
Je rentre à la fac de psycho. Je suis bien, mais je sens que ce n'est pas ma voix... Nous sommes encore en couple avec Thomas, mais, après 4mois de distance, il me quitte. C'est un coup de poignard, nous étions fiancés. Il me jure qu'il m'aime, mais la distance fait qu'il n'a pas confiance. Je pense qu'il me trompe.
A cette période, je rencontre Mathieu, l'exact inverse de Thomas, il est stable, pas très intelligent mais gentil avec moi. Je sors avec lui et j'oublie peu à peu Thomas.
Pendant ce temps avec mes parents rien ne va plus, je les vole, ils s'en rendent compte. Je décide de fuguer avec l'aide de Mathieu. Il me force à leur écrire un mot pour qu'ils sachent où je vais et pourquoi.
Je vais chez Mathieu car je ne supporte plus de vivre dans une prison.
Je recherche un boulot.
C'est la fin de l'année, j'ai raté mon second semestre. Et Thomas réapparait, je joue double jeu. Thomas s'en rend compte, et me demande de faire un choix.
Je ne sais pas qui choisir. Il a décidé pour moi et est parti. Je souffre en silence.
Je bosse chez MCDO.

NICE: 2006.
Après 6mois chez Mc Do, je pose ma démission, bosse dans un petit magasin de quartier. Je n'ai pas repris les études, je suis toujours avec Mathieu.
La situation va durer jusqu'en 2008.

NICE: 2008.
J'arrête de travailler pour reprendre la psycho, mais au final je me terre peu à peu dans mon appartement. Je me coupe de toute vie sociale et surtout, j'ai du mal à supporter Mathieu, il est trop gentil et ça me gonfle. Je tourne en rond tous les jours, je ne sors plus de chez moi. Et je regrette amèrement Thomas.
Thomas est venu me voir une fois par an depuis que je suis avec Mathieu pour que je reparte avec lui. Je n'ai jamais accepté.

NICE: 2009.
Je m'inscrit dans une école pour reprendre des études. Cet été,avant ma rentré scolaire, Thomas est passé voir mes parents, j'étais là, sans Mathieu. Il nous a expliqué qu'il était fiancé, et qu'il comptait mener sa petite vie avec sa nana. J'ai eu très mal, et suis partie pleurer dans mon ancienne chambre. En octobre, j'ai repris contact avec Thomas, pour qu'il me donne des cours d'anglais puisqu'il le parle couramment. Nous avons flirté, et j'ai décidé de tout quitter pour lui. C'est à dire qu'en janvier, je suis rentrée chez mes parents, moi, ma chienne, mes 2chats. J'ai quitté Mathieu définitivement, et j'ai continué mes études.

Depuis cet évènement je suis encore avec Thomas, notre relation est mauvaise. Et je vis mal, je ne me suis pas très bien intégrée dans ma classe à cause de la différence d'âge que j'ai avec mes camarades: ils ont 18/19ans et moi 24. Mes parents ne comprennent pas ce que je fais avec Thomas, car il me fait énormément souffrir mes résultats sont en chute libre.

Pour ce qui est de l'école, je sais très bien ce qu'il se passe: je passe mes week ends chez Thomas, et je dois avouer que je ne travaille pas suffisamment.
Pour ce qui est de ma relation avec Thomas, c'est autre chose. J'ai très peur qu'il flirte avec quelqu'un d'autre que moi, car son rapport aux autres n'est que dans la séduction, et je le vis très mal. Sachant qu'il m'a déjà abandonnée, j'ai constamment peur. D'autant plus qu'il me répète presque tous les jours qu'il "n'est tributaire de personne et que si ça lui chante, il peut très bien partir dans un autre pays du jour au lendemain" Il me fait constamment des scènes parce que je fais "la gueule" tous les jours. En réalité, il s'avère que si je me sens agressée, je pars bouder dans un coin, et voyez vous, le problème c'est j'ai constamment la sensation que l'on m'agresse quel que soit la personne qui me parle. Je suis extrêmement susceptible et très émotive, et je crois que Thomas en profite: 2exemples qui m'ont fait énormément de mal:

cet été il a fait venir une copine, avec qui il a couché il y a 2ans, pour 2 semaines. la veille de son arrivée nous nous sommes disputés car je ne voulais pas la voir, finalement j'ai voulu faire un effort et je dis a Thomas, "c'est ok, demain je viens avec vous en italie." il me répond que non, car je ne saurais pas me tenir. et là j'ai explosé de nerfs et je lui ai dit "donc avec moi tu couches la nuit et avec elle tu pars en italie le jour?! je ne veux plus te revoir, jamais." c'était vers 3heures du matin, je suis restée chez lui et j'ai attendu tout le lendemain qu'ils rentrent. Le lendemain, la maman de Thomas, (car il habite chez elle) me voit et décide de nous rabibocher, ca a un peu fonctionné. Plus tard pendant les vacances de la nana, je suis allée la trouver pour savoir pourquoi elle était venue ici: "Thomas me l'a proposé, il m'a dit qu'il avait une copine mais que ça ne se passait pas bien entre vous et qu'il voulait s'amuser" je suis restée sans voix.

Il y a peu, j'ai fait la tête car il m'a énervée pour une broutille. Le lendemain soir, après que l'on se soit vus, je décide de lui téléphoner et de m'excuser pour mon comportement, alors que la journée s'était bien passée, il me jette au téléphone en me disant "c'est bien que tu t'excuses mais ce n'est pas suffisant, tu me gonfles. Fous moi la paix on se voit demain". Il ne m'a pas donné de signe de vie le lendemain, n'a pas répondu à mes appels. Et finalement, a consenti a me parler vers minuit pour me dire que c'était pour moi qu'il avait agit ainsi, pour que je fasse la part des choses et que je vois si je tenais réellement à lui.

Voilà, c'est depuis un peu plus d'un an notre relation, je reviens toujours, car je l'aime énormément mais je souffre autant que je l'aime. Je ne comprends pas ses réactions et surtout je me brouille avec mes parents a cause de lui. Ils me disent à longueur de temps que ce n'est pas normal de rester avec quelqu'un comme lui et qu'en amour celui qui aime le plus est perdant et qu'en l'occurrence, j'ai perdu.

Ajoutez à celà que je n'ai pas de vie sociale, et que les règles chez mes parents sont difficiles à supporter à 24ans après avoir vécu "seule": on rentre a 20h00 grand max, on ne sort pas en semaine, Si on ne mange pas à la maison il faut prévenir le matin pour le soir.

Je sature, j'ai des idées noires, je pleure tout le temps, j'ai des crises d'angoisse, je suis devenu lunatique dans le sens où je peux être tout sourire et d'un coup, je ne sais pas pourquoi, sans raison, ça ne va plus. Il y a des matins où je suis déçue de me réveiller.

S'il vous plait aidez moi je n'en peux plus de ma situation.

sandre42
Messages : 3
Inscription : 27 déc. 2010, 14:43

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar sandre42 » 28 déc. 2010, 10:33

Salut. J'ai lu ton message avec attention et je me dis que la vie n'est pas tendre avec les gens. Bon que te dire pour te remonter le moral (alors que le mien n'est pas au beau fixe). Pour ma part, je ferai plusieurs choses à ta place (je sais c'est facile de dire ça mais bon à part te donner des conseils je ne sais que faire): d'une part je m'éloignerai de mes parents (essaie de t'installer dans un foyer pour jeune femme ou de de prendre un appartement si tu en as les moyens) car je suis désolée mais les règles qu'ils t'imposent à ton âge t'infantilisent. En t'éloignant un peu (sans pour autant couper les ponts) tu parviendras plus facilement à faire le point plutôt qu'en étant parasitée par ta famille. Pour ce qui concerne ton frère je ne sais que te dire mais c'est inquiétant qu'il ait agi ainsi, j'aurai peur qu'il recommence avec d'autres jeunes enfants... Ta situation amoureuse elle me semble bien bancale. Je pense que ce dont tu as besoin en ce moment c'est de stabilité, de toute évidence ton "thomas" ne te l'apporte pas, essaie si tu en as la force de t'éloigner de ce garçon car il ne me semble pas t'apporter du bon. Point de vue études/travail je n'ai pas trop suivi où tu en étais mais peut être faudrait-il t'orienter vers des études courtes (style BTS par alternance par exemple pour ne pas être trop au lycée) ou demander l'aide de la mission locale par exemple qui propose des formations aux jeunes adultes. Je pense que tu as des cordes à ton arc pour avoir supporté tout ce que tu as supporté, j'ai noté que tu as bossé chez mac do 6mois durant, moi j'ai bossé chez quick pendant 2 ans et demi pendant mes études, donc je sais comme c'est difficile c'est pourquoi je pense que tu as la capacité à rebondir. Je te souhaite plein de courage et je pense vraiment qu'il faut que tu fasses le vide autour de toi. Fais attention à toi et à tes relations (on ne nous veut pas toujours que du bien). Biz

Jessica
Messages : 62
Inscription : 26 déc. 2010, 11:08

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar Jessica » 28 déc. 2010, 10:56

Je pense qu'il faut que tu "règles tes comptes" avec ton enfance et en particulier ton frère et la façon dont tu as vécu ce qu'il te faisait, avant de pouvoir avancer.

Jessica

chewbacoo

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar chewbacoo » 28 déc. 2010, 15:50

je vous remercie d'avoir pris la peine de lire et répondre à mon message.
Je n'ai pas les moyens financiers de m'assumer seule, donc, je suis "obligée de rester chez mes parents.
Pour ce qui est de ma relation avec Thomas, je ne parviens pas à m'en détacher. J'ai tenté il y a quelques temps, mais pour le moment, malgré les souffrances, c'est le seul qui parvienne à me faire sourire un peu.
Je sens que quelque chose ne tourne pas rond chez moi et j'aimerais pouvoir comme tout le monde avoir une vie normale et sereine.
Pour ce qui est de mon frère, je n'ai pas le courage d'affronter la vérité, j'ai mis cette histoire en stand by quelque part dans ma tête.

Je voudrais être en paix avec moi même et je ne sais pas comment m'y prendre.

Jessica
Messages : 62
Inscription : 26 déc. 2010, 11:08

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar Jessica » 28 déc. 2010, 16:39

Je pense que c'est justement ce "stand by" qui te détruit. Qu'il faut que tu aies le courage d'affronter cette vérité. C'est dur à dire, encore plus dur à faire, mais je pense que c'est nécessaire. Sinon, tu t'enfonceras de plus en plus dans des relations qui, quelque part, y ressembles, comme si tu cherchais à retourner dans le passé pour reproduire ce qui s'est passé jusqu'à avoir le courage de "réagir".
La paix, elle viendra justement lorsque tu te seras pardonné de n'avoir pas eu le courage de réagir à l'époque, lorsque ton frère aura été puni de ce qu'il a fait (légalement ou pas), lorsque tu auras suffisamment fait le point pour être capable de regarder vers l'avenir alors que, pour l'instant, ton inconscient reste tourné vers ce passé.

Jessica

sariputra
Messages : 70
Inscription : 23 déc. 2010, 23:53

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar sariputra » 28 déc. 2010, 17:19

il faut parler de ce que tu as vécu, si ce n'est à tes parents, au moins à un psy. C'est ça qui perturbe ton sens du respect.
Il y a des psy quasiment gratuits que tu peux consulter quand tu es étudiante.
Renseigne toi, ça en vaut la peine!

clem
Messages : 4
Inscription : 08 janv. 2011, 20:52

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar clem » 09 janv. 2011, 14:48

bonjour
j ai lu ton message avec attention et quelque chose me choque prefondemment
actellement ton frere continue a vivre en toute impunité?
comment veut tu te reconstrure avec l image quetu as eu de l homme?
t doiis absolument parler car ca a bien exister et toi la dedans tu es ou?

Nila DARIN
Messages : 2
Inscription : 02 févr. 2011, 18:32

Re: je suis devenu lunatique

Messagepar Nila DARIN » 02 févr. 2011, 18:35

Quelle est la relaton entre ton frère et tes parents?

Es tu en bonne entente avec ta maman?


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum changement d'humeur »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités