Dépression et auto mutilation

Forum dépression atypique
Lithiumm
Messages : 1
Inscription : 12 août 2018, 02:27

Dépression et auto mutilation

Message par Lithiumm »

Bonsoir, pour commencer j'ai 16 ans et je suis en dépression depuis très longtemps, à vrai dire, je n'ai jamais été vraiment heureuse malgré le faite que j'ai tout pour l'être. J'ai rarement la joie de vivre et que des pensées sombres m'entoure. Je me souviens dès l'âge de 8 ans avoir pensé à la mort. J'ai toujours été plus mature que les autres et je n'ai jamais eu de vrai amis car je suis très timide aussi. Vers l'âge de 10 ans j'ai commencé à m'arracher les cheveux, je ne sais même plus pourquoi, c'était devenu un tique mais j'ai réussi à m'en débarrasser toute seule. La période des 12 14 ans était la pire. Je ne savais pas pourquoi mais j'étais extrêmement renfermer sur moi même et je ne supporter pas que quelqu'un me touche amicalement. C'est à 12 ans que j'ai touché pour la première fois une lame de rasoir suite à un incident qui était la '' goute d'eau qui a fait débordé le vase ''. Je le fais de moins en moins mais à chaque fois que je me dis '' c'est bon j'arrête '' un élément se passe et je recraque. J'ai l'impression que je ne vais jamais sortir de ce cercle vicieux. J'ai été voir que quelque psy mais ça ne m'a jamais aider, j'ai réussi à en parler à ma mère mais je lui ai juste dis que j'étais mal dans ma peau. Je ne sais pas comment lui avouer tout le reste. Je me sens sous tension aussi, pour ça m'a mère ma donné des médicaments au plantes, ça ne m'a jamais calmer. Je me sens triste, tout le temps. Certes il y a des petit moment de rire des fois mais je sais que ce n'est que éphémère. Par exemple, je peux avoir passer une superbe après-midi mais le soir je pleure toute les larmes de mon corps pour je ne sais quelle raison. Et pour couronné le tout, j'ai une humeur assez lunatique que j'ai toujours eu donc ce n'est facile à vivre non plus. J'aimerais pouvoir profiter de la vie et de mon adolescence qui n'est pas très glorieuse non plus pour l'instant.. Avoir des pensées positive, ne plus gâcher des tonnes de mouchoir.. Ne plus être obligé de m'enfermer dans les toilettes lors d'un repas de famille car mes yeux s'humidifier et je sentais que j'allais craquer..
Avez vous vécu ça ? Qu'est ce que je pourrais faire pour m'en sortir ? Et dois-je dire toute la vérité à ma mère ? Cette situation devient de plus en plus insupportable..
Merci d'avance pour votre aide.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16279
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Dépression et auto mutilation

Message par Dubreuil »

" J'ai été voir que quelque psy mais ça ne m'a jamais aider "

C'est pour cela que vous demandez de l'aide aux personnes " non psys " ?
C'est de vous dont il s'agit. Vous seule pouvez penser à vous, tenter de comprendre… le psy n'est pas là pour " vous guérir ", mais vous aider à VOUS à faire remonter en vous LE POURQUOI de votre mal-être. Qu'il ne connait pas, mais par contre dont il note bien les symptômes et les dégâts causés.
Entreprendre une thérapie quand on se sent " perturbée ", est d'ordre vital. Il parait évident à chacun de boire et de manger pour se maintenir en vie. Il parait évident de s'occuper de son bon fonctionnement mental pour maintenir en vie " sa vie psychique " et son équilibre psychologique.
Dès l'enfance nous étudions des matières propres à nous faire découvrir le monde où nous vivons, la terre, les animaux, le fonctionnement de notre corps, celui des animaux, des végétaux, etc.. quoi de plus naturel que d'étendre notre connaissance à ce qui se passe dans notre esprit, à comprendre les mécanismes de nos pensées, de nos rêves ?
Avant toute nécessité d'oeuvre charistique ( ou non ) l'étude de notre psychisme et l'utilisation des moyens proposés pour l'appréhender relève d'une curiosité naturelle et légitime.
Le " moi-je " en tant qu'individualité doit être appréhendé par son propriétaire, connu, accepté, habité le plus pleinement possible, compris enfin, pour devenir réceptif à l'autre, sensible à un dialogue tendant le plus possible vers une authenticité permettant alors, et seulement, une véritable écoute, un véritable échange, une aide, si telle se présente la demande de l'interlocuteur.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse

*** Contact pour LA THERAPIE HUMANISTE par internet : Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18.
( Explications sur ce forum, dans le post " Urgent, c'est le tournant de ma vie " )
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16279
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Dépression et auto mutilation

Message par Dubreuil »

J'ai l'impression que je ne vais jamais sortir de ce cercle vicieux. J'ai été voir que quelque psy mais ça ne m'a jamais aider, j'ai réussi à en parler à ma mère mais je lui ai juste dis que j'étais mal dans ma peau. Je ne sais pas comment lui avouer tout le reste.
*** Alors comment avez-vous fait pour voir des psys sans en parler à votre mère ?
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse

*** Contact pour LA THERAPIE HUMANISTE par internet : Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18.
( Explications sur ce forum, dans le post " Urgent, c'est le tournant de ma vie " )
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum dépression atypique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité