J’ai l’impression de penser totalement différemment

Forum ado mal être
Alex62
Messages : 2
Inscription : 07 oct. 2018, 23:02

J’ai l’impression de penser totalement différemment

Messagepar Alex62 » 07 oct. 2018, 23:15

Bonjour
Je m’appel Alexandre j’ai 19 ans
Voilà, j’ai une impression de penser constamment différent de tout le monde, d’etre seul face à la masse, j’ai des amis ect, mais je partage rarement leurs opignions sur les sujet sérieux, je pense toujours à vouloir tout savoir, par exemple une mouche qui vole je peut la regarder 1h30 tout en me demandant comment elle fait pour que ses ailes soit assez forte, pour voler aussi longtemps sans etres fatigué ect bref tout,
Là où dès question ou tout le monde s’en moque moi je veut constamment tout savoir, je ne comprend pas souvent les gens dans leurs réactions en général leurs priorité, l’importance qu’ils accordent au notes à l’ecole, car je trouve sa absolument nul les notes à l’école, si on a mal dormi le lendemain contrôle et on est évalué sur 2h de sommeil et tant pis ? C’est pas vraiment évaluer une personne je trouve, beaucoup de ce fait ne me comprenne pas, pense que je suis fou ou juste con ou que je veut être ce qu’ils appellent « en marge de la société » pour me donner un genre alors que l’avis de la société je m’en branle j’ai mon avis t’aime pas tant pis j’men Moque, j’ai toujours ce chic à vouloir être gentil avec tout le monde, je suis d’une générosité qui m’etonne Moi même, plusieurs fois je me suis mis dans la merde juste pour faire plaisir à mes amis, quand qlq me fait du tord je n’aime pas être rancunier ect ce que tout le monde ne comprend pas non plus, en bref je trouve le monde idiot sans vouloir offenser personne,
Je voulais m’adresser ici pour avoir des avis externe, neutre, et nouveau sur ce que je devrai faire, car une amie qui ne me comprend pas forcément m’a conseiller d’aller voir un psy pour faire des test de qi mais avant de payer 5 fois 100€ pour rien m’embêterai et surtout je ne veut pas foncer tête baisser pck on me l’a conseiller
Voilà,
Je vous remercie d’avance pour votre aide et je m’excuse pour l’orthographe je ne suis pas très bon

Merci Alexandre

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12359
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: J’ai l’impression de penser totalement différemment

Messagepar Dubreuil » 07 oct. 2018, 23:51

Et si vous faites un test QI ou pour " haut potentiel ", que les résultats sont positifs ( + de 125 ) qu'est-ce qui changerait dans votre vie ?
Qualifications : Psychologue clinicienne - Psychomotricienne
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
*** « l’insu que sait de l’une-bévue s’aile à mourre » Jacques Lacan. ( Séminaire 24 )
C'est à dire : L'amour, c'est donner quelque chose que l'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.

Alex62
Messages : 2
Inscription : 07 oct. 2018, 23:02

Re: J’ai l’impression de penser totalement différemment

Messagepar Alex62 » 08 oct. 2018, 00:04

Ce n’est pas que ça changerait ma vie, c’est que cela expliquerait sûrement des choses, je ne veut pas m’avancer je pense bien au contraire que je suis dans la moyenne c’est simplement ce que m’a suggéré une amie,
C’est simplement que je veut savoir ce qu’il m’arrive et pas rester dans le flou et la spéculation, je veut savoir

darkmatter
Messages : 14
Inscription : 12 oct. 2018, 04:16

Re: J’ai l’impression de penser totalement différemment

Messagepar darkmatter » 12 oct. 2018, 06:09

Ce que tu dis m'évoque plein de choses qui en appellent à ma propre expérience mais je vais essayer d'être court.

La société en général accepte très mal tout ce qui n'entre pas dans les critères qui la définissent en tant que groupe social. Dès que tu auras des comportements en dehors de la "norme" tu seras au mieux confronté à de l'incompréhension, au pire à être marginalisé, exclu voire encore pire à certaines périodes de l'histoire.
Déjà faudrait savoir si ce que tu souhaites c'est de te conformer à la norme parce que tu souffres de cette situation, mais garder en tête que ça peut aussi être une souffrance de se forcer à entrer dans des cases prédéfinies. Mais à en juger par ce que tu dis j'ai l'impression l'impression que non.
l’avis de la société je m’en branle j’ai mon avis t’aime pas tant pis j’men Moque


Les motivations de ceux qui voudront te faire entrer dans la norme peuvent être violents par peur de la différence (fou, con...) et parfois certains peuvent avoir l'impression d'avoir à cœur tes propres intérêts (aller consulter un psy parce que tu es trop différent d'eux et que le mieux serait d'être comme eux?)
Certains vont t'avancer que la norme est majoritaire et que la majorité a raison, mais il me semble que si tu constates les normes successives des sociétés du passés, ça me semble assez branlant pour justifier que notre norme aurait atteint le stade ultime de la perfection. Personnellement j'imagine la norme comme une boîte dans laquelle les gens naissent (cadre de vie, institutions, éducation...). Certains y restent car ils y sont confortables, d'autres n'y sont pas bien, et d'autres dérivent au dehors, et certes la majorité des gens restent dans cette boîte et constituent la norme. La norme est sécurisante et confortable, car elle a fait ses preuves, on sait ce qu'on obtient si on s'y conforme, en plus elle nous est familière, et on a instinctivement l'impression qu'elle est la meilleure chose pour définir notre cadre d'action.
Évidemment il ne s'agit pas de catégoriser les gens normaux et hors normes, on peut être totalement dans la norme en manière de penser et en même temps totalement en dehors de la norme physiquement, ou encore dans sa façon de s'habiller etc... Dans le cas qui nous intéresse c'est une façon de penser complètement différente des autres.

La question qui s'est posée (pour moi, mais je me dis que ça peut t'être utile) c'est comment savoir comment savoir qui a raison? Parce que sortir de la boîte ça peut être n'importe quoi, tu peux penser que la terre est plate et être par la même occasion penser différemment des autres et pour le coup si c'est pour penser ça valait peut-être mieux rester dans la norme, parce que pour le coup oui grâce à un tas de savants dont Galilée, et les manuels scolaires, la norme a raison. Du coup perso c'est sur la méthode scientifique que j'ai posé mes bases pour pouvoir réfléchir en dehors de la norme sans me perdre sans compas. Alors forcément c'est facile en sciences et ça devient plus difficile sur les autres sujets mais pas tant que ça.

L'importance qu'on accorde aux notes à l'école, toute notre éducation repose là dessus donc oui, remettre en question ça c'est assez hors normes.
La première bonne nouvelle c'est que tu n'es pas le seul à le penser, moi aussi, mais ça suffit pas pour avoir raison, il faut concrétiser ton impression et savoir si elle a une réalité. Et pour ça y a pas 36 solutions, faut se cultiver, lire, faire un travail de recherche etc...
Exemple, en consultant des études sur des expériences pour mesurer les différences de niveaux entre hommes et femmes, on s’aperçoit (sans rentrer dans les détails) que la pression exercée par le stéréotype selon lequel les femmes sont moins bonnes en maths influence drastiquement le résultat des notes. Voilà qui accrédite directement le fait de vouloir distinguer les notes qu'on obtient, et les compétences qu'on possède.
Oui les notes sont influençables par le contexte externe et ne reflète pas nos compétences. Ce que tu disais indirectement par un cas particulier comme sur le fait de ne pas dormir avant un exam est aussi une différenciation que tu fais des deux, mais ça restait un cas particulier qui pouvais rester marginal, or dans ces expériences tu peux voir que l'influence sur les notes peut aller beaucoup plus loin.
https://www.francetvinfo.fr/replay-radi ... 58325.html

Et on peut se poser d'autres questions. Est-il judicieux d'organiser une compétition entre les élèves à coups de notes au lieu d'essayer de tirer au maximum leurs capacités individuelles? Surtout si elles ne se situent pas sur le même plan.
Pourquoi est-ce que les enfants du tiers monde qui travaillent avec leur parents sont capables de faire des calculs mentaux plus complexes que ceux qui vont à l'école? Exemple tiré du bouquin de sociologie : Repenser la pauvreté (Oui c'est important les sources)

Évidemment que ces pensées sont marginales dans notre société où chaque personne a été à l'école institutionnelle française classique. (mais attention, c'est pas parce que c'est contestable, que tu peux ne rien foutre à l'école, puisque c'est le moyen utilisé pour mesurer tes compétences dans une méritocratie, y a pas trop le choix). Et rien qu'en postant ça ici il est possible que des gens soient en complet désaccord avec cette marginalité. Mais au moins tu peux les penser sans avoir l'impression d'être fou, ou con, et tu peux même apporter des arguments en faveur de ton moulin car tes intuitions n'étaient pas infondées, et c'est comme ça que je fais le tri dans mes idées qui sont de loin bien plus marginales que ça. (donc pour l'avis neutre par contre c'est raté)

Penses-tu que je comprenne notre société qui s'évertue à poursuivre dans le modèle de consommation et de pollution alors que les scientifiques ne cessent d'alerter sur les dangers du changement climatique? C'est à m'en arracher les cheveux, mais au moins je sais que je ne suis pas fou, que ce n'est pas à moi de douter car mes bases de réflexion sont solides.

Quand au fait que tu regarde une mouche voler pendant 1h30 et que tu t'intéresses à son anatomie, j'ai pas grand chose à redire. Y a des jeunes qui vont parler 1h30 de la dernière émission de tv réalité et être dans la norme mais perso je vais trouver ton activité plus prolifique.
Parmi les gens qui pensent différemment on peut aussi trouver les autistes mais il me semble que ça va beaucoup plus loin dans la non compréhension des rapports humains.
En tout cas de ce que tu dis j'ai rien trouvé d'aberrant ou alors je souffre de la même chose que toi.
Aussi dis toi que tu n'es probablement pas le seul à penser ce que tu penses, c'est peut-être aussi juste que tu es en minorité dans ton milieu pour le coup. Du coup n'hésites pas à faire des recherches.

Bref j'espère que ce pavé t'aura été utile. J'ai essayé de faire court.
Bon courage Alexandre

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12359
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: J’ai l’impression de penser totalement différemment

Messagepar Dubreuil » 12 oct. 2018, 07:22

"avant de payer 5 fois 100€ pour rien m’embêterai "

Le coût du test de la moitié...
Passation effectuée par le psychologue (plus complet)
Entre 60 min à 120 min
250Euros**
Qualifications : Psychologue clinicienne - Psychomotricienne
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
*** « l’insu que sait de l’une-bévue s’aile à mourre » Jacques Lacan. ( Séminaire 24 )
C'est à dire : L'amour, c'est donner quelque chose que l'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum mal être »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités