harcèlement lycée

Forum ado complexe
madao
Messages : 4
Inscription : 18 avr. 2017, 21:09

harcèlement lycée

Messagepar madao » 18 avr. 2017, 21:13

Bonjour , je viens sur ce forum car l'harcèlement que je subie depuis le début de l'année a atteint son point culminant (bien qu'il puisse progresser encore d'avantage) cette après midi , mes harceleurs sont les lycéens de mon lycée en général , la je pense déjà que les trois quart des personnes ayant lues ce message sont déjà parti en se disant "bah c'est qu'un ados paranoïaque qui croit que le monde entier lui en veut parce que un jour un élève lui a fait une blague qu'il a pas apprécié"
j'aurais été d'accord la dessus au début de l'année mais a peine deux semaine ont passé que je subissais déjà ce harcèlement "passif" pourquoi "passif" ? parce que tous les élèves que ce soit ceux de ma classe ou ceux que je croise dans les couloirs passent leur temps lorsqu'il sont en ma présence a se moquer de moi entre eux mais en parlant suffisamment fort pour que j'entende clairement les phrases qu'ils prononcent , je ne sais pas si c'est par stupidité ou fais exprès mais je pense que c'est l'un ou l'autre en fonction de l'élève, bref partout ou je vais les élèves de mon lycée se gaussent de ma personne en me dévisageant en cour ou en se retournant dans les couloirs .Cependant au début j'ai serrer les dents et ronger mon frein en me berçant de douces illusion qui me donnait le mince espoir que je me faisait des idées , que j'étais paranoïaque , que tout ça n'était que le fruit de mon imagination ; mais ça s'est amplifié les médisances sur mon compte n'ont cesser de croitre et il m'arrivait d'être le sujet de conversion n°1 dans ma classe, (sans vouloir me vanter car très franchement je m'en passerais très bien)après tout c'est vrai quoi ? si jamais on s'ennuie dans un cour on peut toujours se foutre de la gueule du guignol de service et quand l'on me croise dans le couloir c'est l'occasion de faire une blague ou une réplique cinglante pour amuser la galerie ou pour se donner un quelconque sentiment de supériorité .Un matin alors que je me dirigeait vers l'entré du lycée je n'était même pas encore entré que une fille commençait sa dose quotidienne de moquerie a mon sujet avec cette phrase "et en plus il est dans ma classe" j'ai eu la confirmation irréfutable qu'elle parlait de moi car je n'ai eu qu'a me retourné et a la regarder droit dans les yeux pour qu'elle dise "oups" et se mettent a piailler comment une dinde avec son petit amie,ce jour la je suis resté la première heure de cours enfermé dans les toilettes parce que si jamais je recroisait cette fille a ce moment la , je l'aurait éviscérer ou j'aurais chialer, ou plus probablement les deux.cela n'est qu'un des nombreux d'exemple que j'aurais put vous soumettre mais j'ai choisi celui ci en raison des 2 heures de colle que j'ai écoper suite a cette absence injustifié.et cette après midi donc alors que je lisais tranquillement dans le cdi au fond du coin de la pièce en espérant être tranquille trois élèves se sont assis a côté de moi et ont sortis leur portable , je n'y pas fait attention jusqu'à que l'un d'entre eux pointe son portable dans ma direction s'approche de la fenêtre pour avoir du raiseau d'après de ce qu'il avait dit a ses potes lorsque lui ont demandé pourquoi il était a la fenêtre et alors j'ai vue sur l'écran de son portable une photo de moi qu'il était en train de mettre sur instagram , ce fait "glorieux" qu'il s'est empresser de faire part a ses camarades qui n'ont même pas essayer de s'empêcher de rires, et lorsque qu'ils sont sortis le photographe a déclarer haut et fort " qu'est ce qu'il moche".Et la vous devez probablement vous demandez qu'elle est la cause de tant de haine , de mépris et de médisance ? vous n'allez pas croire mais c'est a cause de la raison la plus conne au monde qu'il m'inflige ce que je vis comme un supplice ... mes cheveux ... non je rigole pas et j'ai vraiment pas envie de rigoler pas après plus de 6 mois de harcèlement non stop, uniquement parce je voulais depuis tout petit avoir les cheveux long et que je m'étais décider l'année dernière a prendre mon courage a 2 mains et de laisser pousser mes cheveux. Au début ça aller on me laisser tranquille la plupart du temps on me prenait juste pour un type négligé et l'on me disait parfois "vas te faire couper les cheveux" mais c'était occasionnelle juste 2 ou 3 fois par semaine et il n'y avais pas d'intention méchantes dans ces propos il me prenait juste pour un pauvre type qui a besoin qu'on lui fasse des rappelles afin qu'il prennent soin de sa personne alors je vivais tout ça plutôt bien et je croyais naïvement que finalement c'était pas si compliquer d'avoir les cheveux long quand on est un homme , mais qu'est ce que j'avais tort le premier a débuter le harcèlement fut mon père qui me dit alors que je sortais de table " t'aurais du te faire couper les cheveux" mais heureusement il a vite arrêter car ma mère lui a dit dés que j'eus quitté la pièce que me dire de but en blanc de me faire couper les cheveux n'étais la bonne méthode et que je demanderais moi même de les faire couper une fois ma "crise d'adolescence" terminé,ces propos font partie des plus douloureux que j'ai eu a subir ses dernière années car j'avais avoué a ma mère que je voulais avoir les cheveux longs car je croyais pouvoir lui faire confiance et quelle accepterait mes choix de me vie ne serait ce que concernant mon apparence.j'ai essayer plein de type de coiffures différentes en espérant subir moins de harcèlement et avoir une apparence plus accepter socialement mais apparemment le simple fait que j'allais a l'encontre de ce qu'il considère comme le cour naturel des choses c'est a dire les garçons ont les cheveux courts les filles ont les cheveux longs , semblait être a leur yeux une abomination, une hérésie ou tout du moins pour la plupart d'entre eux une anormalité .ce que je ne comprend par contre c'est que les autres garçons au cheveux long de mon lycée ne subissent absolument rien et se mêlent très bien a la masse et sont très bien intégré au lycée alors je ne sais pas je doute sans cesse et j''ai beaucoup hésité aller sur un forum en me disant que ça devait pas être si difficile qu'il devait y avoir une solution simple a cela sinon comment ces types s'en sortiraient dans ce lycée ? ainsi j'en viens a demander de l'aide sur internet parce que maintenant j'ai peur j'ai vraiment peur d'aller au lycée je pleure avant de m'endormir et je vais des cauchemars la nuit ou je me fais tondre je n'en peut plus et j'arrive de moins en moins a distinguer des visages amicales autour de moi ou désormais je ne sens dans le regard des gens que du mépris ou de la pitié face a la loque que je suis devenue alors je vous demande de l'aide je demande pas grand chose juste un petit conseille ,le lien d'un site qui m'aideraient mieux que celui la , bref en somme un effort minuscule comparé a celui que vous venez de faire en lisant ce pavé de textes.si jamais j'arrive a avoir une réponse je dois probablement m'attendre a que l'on me réponde qu'il fallait que m'attende a cela que je dois devenir plus fort si je veux vraiment garder mes cheveux comme ça ou alors que la meilleur solution est de prendre la tondeuse et d'en finir maintenant ou encore que je suis vraiment un type bizarre pour posté ça sur internet mais , je sais que j'en demande beaucoup , si jamais vous répondez a ce post quelle que soit le type de réponses que vous voulez envoyé faites le avec des arguments ne dites pas des saloperie juste pour dire des saloperie comme les élèves de mon lycée.

merci de votre patience , bonne journée

je m'excuse pour les nombreuses fautes d'orthographe qu'il risque d'y avoir et il peut aussi arriver que j'oublie des mots , j'espère malgré tout que vous êtes arrivez a comprendre le sens de mes phrases.

Fugen
Messages : 395
Inscription : 07 juil. 2015, 15:39

Re: harcèlement lycée

Messagepar Fugen » 18 avr. 2017, 22:33

Ton message me touche car j'ai connu aussi l'exclusion à l'école, mais moi c'est parce que j'avais les cheveux courts et j'étais bien plus jeune. Pour une fille c'est des réflexions du style "on ne sait même pas de quel sexe tu es...et ce jusqu'à 14 ans.
De plus ce n'était pas mon choix, mais celui de ma mère. Une de mes filles est née avec une grosse touffe de cheveux noirs, j'ai pris un grand plaisir à laisser pousser ses cheveux au maximum; il fallait voir les regards hostiles ou interloqués des gens voyant cette toute petite fille aux longs cheveux noirs.
Pour moi les cheveux longs symbolisent la liberté et quand ils sont beaux et en bonne santé, pourquoi se priver de ce que la nature nous a offert?
A un age où chacun devrait pouvoir affirmer son identité, donc sa différence, malheureusement c'est trop souvent le contraire qui se passe.
Après tout dépend dans quel type d'environnement on se trouve. Suivant les quartiers les cheveux longs sont honnis alors que d'en d'autres c'est toutes longueurs et variétés de tenues vestimentaires.
J'ai bien conscience que ce que je dis n'aide pas.
En tant que mère j'avoue que je ne suis peut être pas de bon conseil car j'aurais juste envie de distribuer des baffes aux harceleurs..
J'ai eu beau encourager mes filles à pratiquer les arts martiaux, je n'ai pas réussi à les convaincre.
Maintenant tu dis que d'autres aux cheveux longs ne sont pas harcelés. Mais tu ne sais pas si il ont eu déja des réflexions.
Le fait est que c'est bien possible, mais de leur réaction dépend que les potentiels harceleurs se soient découragés.
Peut être que ceux ci sentent en toi une certaine fragilité en tous cas une réceptivité qui fait qu'il continuent.
C'est là qu'il faut que tu travailles sur la confiance en toi.
La méditation, des techniques énergétiques voir des arts martiaux pourraient t'aider. Non pas pour te battre, mais pour être mieux ancré.
Moins émotif.Et les réflexions glisseraient alors sur toi comme l'eau sur les plumes d'un canard.

madao
Messages : 4
Inscription : 18 avr. 2017, 21:09

Re: harcèlement lycée

Messagepar madao » 19 avr. 2017, 09:55

merci de votre réponse et de votre soutien , moi qui m'attendais a recevoir des retours acerbe et condescendant j'ai été agréablement surpris car après ces douloureux mois que j'ai passé, j'avais développer une image assez peu valorisante des mères a qui j'en voulais d'avoir éduqué leur enfants pour qu'il se fonde dans la masse et respectent certains critères physique et morale afin d'être "politiquement correcte"ce qui passe donc par le rejet de ce qui n'est pas "politiquement correcte" c'est donc une vraie bouffer d'air fraie de voir une mère qui permet a ses enfants de vivres comme il l'entende et ainsi leur enseigne de cette manières a avoir une attitude tolérante et ouvert d'esprit vis a vis des de ceux qui les entoures et qui sont différents d'eux et que ces dites différences sont devraient faire la force de chacun et non son point faible comme c'est le cas pour moi .
Par rapport aux solutions que vous proposez j'avoue ne m'y être jamais vraiment intéresser et je vais m'y pencher sérieusement même si je dois d'abord me résoudre a sortir ma tête dehors a moins que l'on puisse pratiquer ces activités chez soi sans un professeur.
malheureusement aujourd'hui je n'ait même pas put aller en cour , je ne pouvais pas revivre la même journée qu'hier du coup mes parents sont allez a mon lycée pour se plaindre du harcèlement que je subie le problème c'est qu'ils font fausse route ( ils croient que je suis harceler a cause de mes boutons d'achnée)
et quand c'est un lycée tout entier qui se moquent de toi et qu'ils ne considèrent pas ça comme de la moquerie mais comme un comportement "normale" face aux personnes comme moi qui sont "anormales" je vois pas vraiment ce que mes parents espèrent accomplir,je n'ose pas leur dire que l'on se moque de moi a cause de ma capillarité parce qu'ils risquent de me répondre que la solution est la tondeuse.
être enfin soutenu par quelqu'un alors que tu as l'impression que tu es dans l'erreur car le monde qui t'entoure te dit de façon unilatérale que tu as tort ça me soulage vraiment d'un poids , encore merci pour vous être intéresser a mon cas.

je m'excuse encore pour les possibles fautes d'orthographe et les mots que j'ai put oublié.


bonne journée , au revoir.

Fjaraa
Messages : 62
Inscription : 22 août 2015, 18:09

Re: harcèlement lycée

Messagepar Fjaraa » 19 avr. 2017, 12:19

Bonjour Madao,

En complément de la réponse de Fugen, voici un peu de lecture.

- Concernant la publication de ta photo sur un réseau social :
https://www.service-public.fr/particuli ... its/F32103

- Concernant le harcèlement en général :
http://www.nonauharcelement.education.g ... s-victime/

A faire lire aussi à tes parents.

Les harceleurs sont des jaloux dérangés par le fait que toi, tu as le courage d'oser être qui tu veux. Continue d'avoir ce courage.

madao
Messages : 4
Inscription : 18 avr. 2017, 21:09

Re: harcèlement lycée

Messagepar madao » 19 avr. 2017, 13:05

merci Fjaraa de ton soutien, les liens que tu m'a transmis me seront utile plus tard si jamais je tombe sur ces photos de moi prise a mon insu sur internet cependant je craint que ne cela ne m'aide pas vraiment de montrer ça a mes parents étant qu'ils font partie des première personnes a vouloir me tondre ils espèrent probablement que je cède aux harceleur et que j'en finissent tout de suite a grand coup de ciseaux

Fugen
Messages : 395
Inscription : 07 juil. 2015, 15:39

Re: harcèlement lycée

Messagepar Fugen » 19 avr. 2017, 16:06

c'est donc une vraie bouffer d'air fraie de voir une mère qui permet a ses enfants de vivres comme il l'entende et ainsi leur enseigne de cette manières a avoir une attitude tolérante et ouvert d'esprit vis a vis des de ceux qui les entoures et qui sont différents d'eux et que ces dites différences sont devraient faire la force de chacun et non son point faible comme c'est le cas pour moi

Merci beaucoup; malheureusement il n'y a pas de parents idéaux.
J'ai fait bien des erreurs aussi, et mes choix n'ont pas permis à mes filles de leurs éviter certaines souffrances.
Je pense que la plupart des parents sont animés par la peur que leur enfant souffre.
Ainsi, s'ils vont te demander de rentrer dans le moule et de couper tes cheveux, ce n'est peut être pas par conviction personnelle mais peut être croyant t'éviter des souffrance. Car il est beaucoup de lieux où l'on s'évertue à cogner sur le clou qui dépasse.
C'est peut être efficace à court terme ou moyen terme, mais ça donne aussi des gens qui suivant la masse dominante du groupe, satisfaits d'être conformes, abandonneront leurs rêves d'enfant, chercheront à faire carrière pour la sécurité, comme tout le monde voudrons consommer, avoir une maison, un chien, des enfants, une retraite; La moindre sortie de route dans leur vie , chômage, maladie ou accident, ou choix marginal de l'enfant ;) sera vécue comme une catastrophe. Puis regardant derrière eux à la veille de la mort ne verront que du vide.
On trouve des vidéo sur internet sur la méditation, en particulier la "pleine conscience", le livre d'Eckart Tolle est téléchargeable (chercher "Le pouvoir du moment présent" en téléchargement gratuit). Pour les arts martiaux l'aïkido est particulièrement intéressant.
Ces pratiques de maitrise de soi et de gestion de ses émotions, si elles étaient enseignées aux enfants et adolescents feraient des adultes équilibrés et certainement plus libres de leurs choix mais peut être que cela représenterait un danger pour la société telle qu'elle fonctionne aujourd'hui ( basée sur la consommation et l'enrichissement de quelques uns).
C'est pourquoi je pense qu'elle restent encore marginales.

madao
Messages : 4
Inscription : 18 avr. 2017, 21:09

Re: harcèlement lycée

Messagepar madao » 19 avr. 2017, 18:54

ceci sera mon dernier message et je tiens a remercier fugen pour ses conseils avisé et j'aimerais finir sur un point concernant
mes parents et plus particulièrement mon père ont une vision assez spécial de m'éviter des souffrances en me faisant rentrer dans le moule , quand j'étais plus jeune lors de ma première année de collège(c'est d'ailleurs la que j'ai commencer a vouloir avoir les cheveux longs)je cherchais a être discret et le plus neutre possible niveau vestimentaire afin de ne déplaire a aucun membre de mon entourage que cela soit mes camarades de classes ou les membres de ma familles plus ou moins âgé (le degré de tolérance varie énormément selon l'âge dans ma famille)donc quand mes parents me demandaient ce que je voulais comme vêtement je demandais des vêtement simple d'une seule couleur sans motif alors ma mère après plusieurs semaine de recherche infructueuse ma demandé pourquoi je tenait tant a avoir ce type vêtement je lui ait expliqué que je voulais simplement passer inaperçu et ne subir des moqueries de personnes, mon père qui avait entendu ma réponse me répondit "tu t'en fiche de l'avis des autres sois comme tu veux"quelque mois plus tard alors que l'ont m'avais amener dans un magasin de chaussure pour une nouvelle pair j'avais choisi une paire de chaussures en tissus comme des allstar c'est alors que je me suis heurter a l'avis de mon père qui m'a dit"mais c'est moche tu vas pas mettre ça?!"c'est alors que j'ai enfin compris le vrai sens de la phrase qu'il avait prononcé l'autre fois en fait une fois correctement traduite la phrase voulait en fait dire "tu t'en fiche de l'avis des autres sois comme JE veux"
j'aurais put soumettre des exemples d'autres exemple plus probant mais ils sont trop lointains pour que je les décrivent correctement.

encore merci ,bonne journée et adieu


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum complexe »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités