Qu'est ce que la psychanalyse?

Forum psychanalyse
Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9310
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Jeannette » 06 juin 2011, 08:36

> AVEC UN TRES GRAND SOURIRE DOUX ET SANS MONTRER LES CROCS ET EN ETANT TRES TRES TRES TRANQUILLE

Un grand coeur de dragon, quoi :lol: :lol: :lol:
Là, franchement, je suis pliée.
Image

> car j'aurai réagi de la même manière à sa place

Les vertues pédagogiques du coup de pied au cul... Même lorsqu'il est fait tout en douceur ;)
Le problème, c'est qu'il suffit que le dragon t'effleure pour que tu te retrouves les 4 fers en l'air. :lol:

Image

J.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9310
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Jeannette » 06 juin 2011, 16:22

Et cela ne te choque pas qu'une future psychologue ne soit pas capable de dire "aïe j'ai mal" et éprouve encore le besoin d'être agressive envers la personne qui lui a fait mal ?
Moi, si.

J.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran

Lucette1
Messages : 540
Inscription : 23 févr. 2011, 20:17

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Lucette1 » 06 juin 2011, 19:49

Et ça, c'est la faute des enseignements,


pas totalement d'accord...

il y a aussi la responsabilité de celui qui ne sait pas entendre ce qui lui est dit... ou qui n'entend que ce qu'il veut...

tu dis : on a dit qu'il ne fallait pas aller en fac de psycho pour régler ses problèmes ? que ça serait bien de suivre une thérapie ?
et ça suffit pas pour entendre ?

le fait qu'il est primordial de travailler sur soi avant de travailler sur autrui n'est pas dans les conscience.
pas dans les consciences de qui ?
de celui qui dit que "ça serait bien, éventuellement" ? ou de celui qui l'entend et ne le comprend pas et n'en tire pas les conséquences ?

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9310
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Jeannette » 06 juin 2011, 21:49

Sauf que, au bout de 4 ans de psycho, il y a quand même quelques petites choses qui doivent être rentrées, non ?
Comme la différence entre sa propre douleur et le comportement agressif que l'on met par dessus...
Sauf à ne pas en avoir envie... N'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Et là,on n'entend pas non plus ce que les professeurs vont nous crier dans les oreilles...
Alors le coup de pied au cul fait du bien.

Je sais bien que j'ai pas fait détudes de psycho (pour moi, maths et mécanique), mais quand même. Je pourrais citer quelques éléments de fond me paraissant équivalents, et que l'on ne mettait pas 4 ans à enregistrer...

Mais c'est dommage, parce que je reste persuadée que quelqu'un qui a eu des raisons de ce type pour suivre ces études et faire une psychothérapie et est passionnée par son métier ferait ensuite une excellente pro, contrairement à la petite fille qui a toujours vécu heureuse et qui ne le fait que "par principe" (ça existe, ça ?)...

J.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran

Avatar de l’utilisateur
nicole dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 2861
Inscription : 07 sept. 2010, 11:20
Ville : La Clayette

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar nicole dubreuil » 09 juin 2011, 22:10

Les profs ne nous disent pas de faire une analyse pour exercer le métier de psy, parce qu'il n'y a qu'un enseignement de base pour beaucoup de " branches " psy. Sortir de fac avec un diplôme ne veut pas dire que l'on peut exercer sans crainte, D'ABORD POUR SOI-MEME et ensuite pour les autres.
C'est aussi un peu l'histoire d'Asterix, on est, ou on est pas tombé dedans à la naissance.
C'est un leurre de croire que l'on travaille dissocié(e) de soi, avec des outils bien rôdés ou des leçons bien apprises. On travaille avec ce que l'on est.
Et si on ne veut ni perdre son esprit ni son âme au contact de la détresse des patients, on a intérêt à ne pas s'identifier à eux, donc d'être d'abord passé par sa propre thérapie.
Et le truc génial en psycho, c'est que l'on travaille avec ce que l'on est tout en oubliant de savoir qui l'on est.
Et on ne peut acquérir ce recul et cette tranquille assurance de ne pas " s'y perdre " qu'en ayant soi-même fait sa propre analyse, non seul, mais avec un tiers.
Dans mes premiers écrits sur ce post, je crois que j'ai tout bien expliqué.
Ensuite, chacun est différent et interprète à sa façon, là où il en est en ce moment..
Faire médecine permet de soigner d'emblée le corps du patient. Faire psycho permet juste d'ouvrir la porte de la salle d'attente.
Parce que faire chirurgie ( par ex ) c'est apprendre et pratiquer un art " exact " sur un matériau connu et répertorié. Alors que faire psycho c'est apprendre que si il y a bien un langage de l'inconscient, le seul moyen de le comprendre c'est d'abord de passer soi-même sur la table de travail.
On ne peut pas en faire l'économie si on veut prétendre accompagner l'autre dans la mouvance et la richesse de son originalité.

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9310
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Jeannette » 12 mai 2013, 10:39

On peut mettre des chaines en travers d'un pont, cela n’empêche pas le pont d'exister et d'enlaidir le paysage. Personnellement, je préfère le détruire.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9310
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Jeannette » 29 août 2013, 17:47

"Dans les livres, vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur la psychologie mais vous découvrirez vite que cette psychologie ne sert pas à grand-chose dans la vie pratique. Toute personne chargée de s'occuper des problèmes de l'âme devrait posséder une certaine sagesse de la vie, reposant non seulement sur les mots mais surtout sur l'expérience. La psychologie telle que je la comprends n'est pas seulement un quantum de savoir, c'est aussi une connaissance de la vie. Si tant est que l'on puisse inculquer une telle connaissance, ce n'est possible qu'à partir d'une expérience personnelle de l'âme humaine et cette expérience ne peut être acquise que par un enseignement personnel, c'est-à-dire individuel, et non collectif. En Inde, la coutume veut depuis fort longtemps que toute personne quelque peu cultivée ait un gourou, un guide spirituel qui lui apprenne, et à elle seule, ce qu'elle doit savoir. Tout le monde ne doit pas savoir la même chose, et le savoir en question ne peut jamais être transmis à tous de la même façon. C'est là ce qui fait totalement défaut dans nos universités: la relation entre l'élève et le maître. Et c'est aussi ce dont devraient disposer tous ceux qui, comme vous, souhaitent recevoir une formation en psychologie. Toute personne se sentant une vocation pour guider les âmes devrait d'abord se laisser guider par sa propre âme afin d'apprendre ce que signifie la rencontre avec l'âme humaine. Connaître la face obscure de sa propre âme est la meilleure préparation qui soit pour savoir comment se comporter face aux parties obscures des autres âmes. La simple étude des livres ne vous servirait pas à grand-chose, bien que ce soit aussi indispensable. Ce qui vous aidera le plus, c'est de pénétrer personnellement dans le secret des âmes humaines. Sans cela tout ne sera toujours qu'artifice intellectuel ingénieux, paroles creuses et discours creux. Peut-être essayez-vous de comprendre ce que je veux dire dans mes livres; si vous avez un bon ami, essayez donc de regarder ce qui se trouve derrière sa façade afin de vous découvrir vous-même. Ce serait un bon début."

Carl Gustav Jung
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran

unlui
Messages : 205
Inscription : 02 oct. 2013, 08:55

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar unlui » 12 déc. 2013, 12:54

juste un merci a madame Dubreuil pour ces explications

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12701
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Dubreuil » 28 févr. 2014, 11:14

Marche à suivre concernant les messages indignés que je reçois parfois sur une réponse que j'ai donné à un internaute, et qui ne plait pas à un autre.

- Savoir que si cela vous a interpellé c'est que vous l'avez pris pour vous sur un point ou un autre. Je vous ai nécessairement touché là où vous aviez quelque chose à régler avec quelqu'un d'autre. Sinon cela serait resté dans l'état.
- Savoir que vous êtes sur un site psy, donc pas dans une crèmerie. Les mots d'un professionnel sont ceux d'une expérience clinique et s'ils vous paraissent insupportables pour l'autre, c'est vous qui devez alors parler de VOUS pour dire là où cela VOUS a fait mal. Vous ne pouvez parler que de vous puisque c'est de vous dont viennent les émotions.
- Savoir que les propos et termes choisis par le psy sont issus toujours de cette expérience clinique, et que si le " raccourci " est trop abrupte, loin de démarrer de suite au quart de tour et de vous sentir offensé il vous est possible de demander la signification d'un mot, ou le sens général qui a voulu être éclairé.
- Savoir que la plupart du temps les psys ont poursuivi d'autres études après le diplôme basique de fac. Ils ont souvent des spécialisations, des qualifications autres. Quand ils parlent de techniques, c'est qu'ils les ont la plupart du temps expérimenté eux-mêmes.
Savoir que vous avez tout à fait le droit de ne pas être d'accord avec ce qui se dit, mais que la langue française en possède des milliers pour rester polis et courtois.
- Savoir que parce que vous pensez que l'autre a tort, vous avez nécessairement raison.
- Il y a une moralité et une éthique dans le métier de psy, mais ce sont les psy eux-mêmes qui les véhiculent. C'est pour cela qu'il y a beaucoup de dérives dans ce métier.
- Savoir que plus le psy a de formations et de connaissances, plus il est en capacité d'accompagner son patient dans son désir d'indépendance et d'autonomie.
- Savoir que les mots psy employés par un psy ne correspondent en général pas du tout à ce que le patient interprète basiquement. D'où la nécessité de ne pas hésiter à demander ce qui a voulu être dit par là.
- Savoir qu'il faut laisser à l'autre la possibilité de " ruminer " ( dans tous les sens du terme ) sa propre réponse. Sinon vous lui créez une dette symbolique, vous l'infantilisez en quelque sorte, lui faisant valoir qu'il n'est pas en capacité de trouver ses propres arguments.
- Savoir que sa façon de s'exprimer, de riposter va lui permettre d'extérioriser des émotions enfouies, qu'il est le seul à connaître. Parler en son nom lui " coupe " sa parole.
- Savoir que ce n'est pas en un post qu'un psy peut accompagner un questionnement. Vous ne pouvez lui donner non plus en un post tous les explications nécessaires à son écoute. Donc soyez compréhensif si sa réponse n'est pas adaptée à votre problème. Il suffit de mieux vous exposer et il réorientera ses propositions.
- Savoir que quand un psy répond il ne donne pas des ordres. Il propose une, ou des solutions. Vous avez toute latitude de prendre ce qu'il vous convient dans ses réponses.
- Savoir qu'un psy est en capacité de vraiment tout entendre. Rien ne le blesse venant de son patient. Il sait qu'il n'est pas concerné, il est le " révélateur " d'une souffrance qui s'exprime parfois contre lui mais dont il n'est pas le premier artisan.
- Savoir que la psychanalyse permet à un psy de vraiment se différencier ( de l'intérieur ) de son interlocuteur, il a appris à rester neutre et ne pas se sentir " entamé " par la souffrance de l'autre.
- Savoir que le psy n'est en aucun cas un sorcier ou un devin. Il ne sait de vous que ce que vous allez lui dire. C'est à partir de ce que vous lui direz que ses connaissances et son expérience clinique lui permettra de vous donner un éclairage différent de votre problèmes, et des solutions différentes de celles que vous aviez l'habitude d'élaborer.
- Savoir qu'un psy reçoit autant de ses patients que ce qu'il leur donne. La façon dont réagit un patient peut lui permettre de se remettre en question, tout autant que d'aborder un autre patient d'une façon différente.
- Savoir qu'un psy a un superviseur qu'il va voir régulièrement pour parler de sa pratique, et justement ne pas " rentrer " dans l'histoire de l'autre. Ce qui ne lui permettrait plus de l'accompagner dans la prise de conscience de son propre désir d'évolution.
- Savoir que si ce forum est encore là, toujours simple et accessible à tous, c'est que les modérateurs qui le gèrent ont Toujours à coeur d'être vigilants aux écrits qui s'y livrent et aux interprétations qui en sont faites.
Chacun a le droit de s'exprimer et d'aider l'autre avec ses mots et comme il l'entend. Il n'est pas important que ce soit un psy qui réponde ou une personne possédant d'autre qualifications ou un vécu similaire. Chacun trouve dans l'empathie de l'autre une ressource, une possibilité d'aller mieux, une autre façon de voir les choses.
La règle reste que quand un professionnel intervient dans un post, il est en son lieu et place.
Ce Site a été créé pour que des psys répondent cela.
Il est donc évident et logique que le professionnel supervise les écrits des internautes, et qu'il efface tout écrit glorifiant des comportements ou des pensées contraires au respect des valeurs de la psychologie.
Il est également évident qu'il n'intervient pas sur ce forum pour se faire dénigrer ou insulter sans être payé !
A plus..
Qualifications : Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
" La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie." Jacques Lacan

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12701
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Anxieuse car je ne m'impose peut etre pas assez ....

Messagepar Dubreuil » 28 févr. 2014, 11:20

explication de la dernière phrase :
On paie un psy pour avoir le droit de dire ce que l'on veut et d'être ce que l'on est. ( hait.. )
Qualifications : Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
" La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie." Jacques Lacan


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum psychanalyse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité