Candaulisme qui tourne mal

Forum caudaulisme et forum libertin
candaulistedu59
Messages : 2
Inscription : 07 avr. 2018, 19:03

Candaulisme qui tourne mal

Message par candaulistedu59 »

Bonjour à tous,

Je suis dans une relation récente avec une femme formidable. Nous somme très amoureux, et pourtant cette relation est en train de tourner au vinaigre.

Nous avions tous les deux des fantasmes candaulistes avant d’être en couple, et cette façon de vivre notre sexualité fait partie de l'ADN de notre relation. Nous avons d'ailleurs beaucoup parlé, beaucoup détaillé les pratiques qui nous faisaient envie avant même notre premier baiser. C'est dire ! Notre vision du candaulisme est égalitaire (pas de rapport de domination/soumission entre nous) et nous voyons cette pratique comme un jeu dans lequel nous devons être tous les deux impliqués pour qu'il soit excitant, l'excitation de l'un/e nourrissant celle de l'autre etc.

Très tôt dans notre relation, nous avons eu une première expérience très réussie. Lors d'une soirée, Madame a trouvé un homme à son gout, a flirté avec lui de manière très sexuelle. Je ne les voyais pas (je ne pouvais pas bouger de mon poste, étant le DJ de la soirée) mais elle est venue plusieurs fois me faire des rapports sur l'avancement des choses, pour finalement venir s'assurer auprès de moi que j'étais bien d'accord qu'elle ait un rapport sexuel avec lui, ce à quoi j'ai bien sur consenti. Je n'avais jamais ressenti telle excitation de ma vie. Malheureusement, ce rapport a été coupé court par un "accident de préservatif". Elle a eu peur, je l'ai consolée, puis étant tous les deux malgré tout très excités par les événements nous avons fait l'amour une bonne partie de la nuit.

C'est à partir d'ici que tout se gâte. Souhaitant connaitre une expérience à trois (dans une optique de triolisme cette fois), nous nous sommes mis à la recherche d'un amant sur un site libertin. D'où le premier incident. Alors que nous nous étions mis d'accord pour toujours partager nos conversations avec les amants potentiels, elle a discuté, en mon absence, de manière très sexuelle et crue avec un homme, sans m'en faire part. Je me suis senti mis à l'écart, lui en ai parlé. Elle s'est excusée, m'a expliqué qu'elle avait perdu le contrôle de la conversation du à son excitation, et m'a promis que ça n'arrivera plus. Nous finissons, en quelques jours, par régler cet incident et reprendre nos recherches.

D'où le deuxième incident. Après bien des déboires nous finissons par trouver un candidat digne de ce nom, toujours dans une optique de triolisme. Sérieux, respectueux, avenant et plaisant à Madame. Nous le rencontrons dans un bar, puis la conversation se déroulant très bien l'invitons chez moi (nous vivons séparément, par choix). Nous passons à l'action, et l'amant est très vite accaparant avec Madame, ne me laissant que peu ou pas d'espace. Elle, excitée par la situation et les actions de l'amant ne se rend pas compte de la situation. Je profite d'une pause pour lui en parler à l'écart et recadrer la situation. Elle me promet de faire attention. Nous reprenons, et rebelote. Elle fait tout avec lui, rien avec moi. Me regarde à peine, me touche à peine, perdue dans l'excitation et le plaisir du moment. Je me sens à nouveau mis à l'écart, mais cette fois de manière directe et frontale. Je finis par mettre un terme aux ébats et congédier l'amant.

Nous avons beaucoup peiné à revenir de cette nuit catastrophique. Je lui en voulais pour n'avoir rien fait pour corriger la situation alors que l'autre l'accaparait clairement. Elle culpabilisait d'avoir fait passer son plaisir avant notre relation et de n'avoir pas réalisé mon malaise. Nous avons passé des jours à en parler, à démêler les raisons, à nous demander comment faire pour ne pas que cet incident se reproduise, et puis des semaines de plus à normaliser nos rapports.

Pourtant ça n'a pas empêché un nouvel incident, où elle a totalement dérapé verbalement avec un de mes amis, oubliant ma présence pour lui poser des questions très sexuelles, très déplacées. Nous nous sommes violemment disputés à la suite de cet incident. Blessé une fois de trop, j'ai eu des mots durs, et j'ai failli rompre avec elle.

Aujourd'hui nous avons décidé de faire une pause dans notre relation, et je me sens totalement perdu. Elle a beau m'expliquer que tout cela est la conséquence à la fois de la nouveauté de ce sentiment de liberté sexuelle qu'elle éprouve enfin avec moi et d'une perte de confiance en elle à la suite du fameux "accident de préservatif", me dire qu'elle va travailler sur elle, qu'elle a repris rendez-vous chez son psy, ma confiance en elle est au plus bas. Tellement bas que j'en éprouve de la jalousie, ce qui est très inhabituel pour moi. Je réagis avec colère à la moindre petite chose. Nous nous aimons, mais je ne vois ni comment continuer cette relation sur ce mode, ni comment aller de l'avant.

Vos remarques et/ou conseils seraient très fortement appréciés
alittlelost
Messages : 30
Inscription : 15 mars 2018, 17:57

Re: Candaulisme qui tourne mal

Message par alittlelost »

Bonjour,
la première chose qui me vient à l'esprit en lisant votre message c'est que le sentiment de jalousie ne fait pas bon ménage avec les fantasme de triolisme ou de candaulisme... Peut être l'idée de voir la femme que vous aimez avoir des rapport avec d'autres vous semblait excitante mais le passage à l'acte semble plus que douloureux pour vous.
J'ai l'impression, peut être fausse, que votre compagne réalise là un véritable fantasme et qu'ayant reçu votre aval elle se "lâche" et vit ce qu'elle refoulait depuis longtemps alors que de votre côté vous ne ressentez que des sentiments négatifs (abandon, rejet, colère, jalousie).
Je ne vois pas en quoi ce genre d'expériences (que je ne juge pas, chacun choisit sa sexualité et si c'est consenti, tout est bon vivre) peut être épanouissant pour vous, cela a même ébranlé votre confiance en elle et sans confiance difficile de construire quoi que ce soit surtout si votre relation est basé sur un gout prononcé pour les expériences sexuelles, le pluralisme etc...
Peut être devriez vous vivre des chose en couple, apprendre à vous connaître, à comprendre vos envies à deux avant de vous lancer dans des relations multiples partenaires. Faites le point sur vos envies réelles, tous les fantasmes ne sont pas bons à réaliser, parfois ils servent juste à bosster la libido.
courage à vous
candaulistedu59
Messages : 2
Inscription : 07 avr. 2018, 19:03

Re: Candaulisme qui tourne mal

Message par candaulistedu59 »

Merci pour votre réponse.

C'est bien là tout le paradoxe de la situation, car la voir avec un autre m'a excité au plus haut point. Une fois le tri fait dans mes ressentis, je sais que ce n'est pas l'acte en lui-même, mais la déconnexion entre nous qui a causé tous ces sentiments négatifs et cette perte de confiance, car elle est contraire aux règles que nous avons fixées au préalable dans notre 'contrat'.

Si elle est capable de briser si facilement ledit contrat, de manière repetitive et presque involontaire, comment réussir réussir à lui faire confiance en général ? C'est là que se situe mon problème.
alittlelost
Messages : 30
Inscription : 15 mars 2018, 17:57

Re: Candaulisme qui tourne mal

Message par alittlelost »

Bonsoir,
c'est paradoxal en effet de vouloir partager votre compagne avec d'autres hommes tout en la gardant pour vous seul via un lien invisible qui la lierait à vous pendant l'acte...
il semblerait cependant que pendant le dit acte votre amie fusionne avec son partenaire, se concentre sur le plaisir reçu, échangé avec ce nouveau partenaire qu'elle est dans une bulle d'excitation et de plaisir dans laquelle vous ne trouvez pas votre place alors que vous, je crois comprendre que vous attendez d'elle qu'elle se concentre sur vous, peut être en vous regardant tout en s'offrant à un tiers.
Peut être votre "contrat" n'est il pas assez explicite ou bien qu'une fois prise dans le tourbillon de sensations et de plaisir elle perd contrôle pour se concentrer sur elle, sur son ressenti, ce n'est sans doute pas conscient si elle était d'accord pour s'en tenir à cette règle avant le passage à l'acte.
ce qu'elle vit pendant l'acte sexuel lui échappe peut être, pour ce qui est de la confiance que vous pouvez ou non lui accorder il n'y a que vous qui pouvez répondre à cette question.
Avatar de l’utilisateur
Azadeh
Messages : 639
Inscription : 29 avr. 2011, 10:24

Re: Candaulisme qui tourne mal

Message par Azadeh »

Je pense surtout qu'elle est attirée par la liberté sexuelle et une forme d'échangisme, pour des raisons qui la regardent,
Alors que tu sembles surtout être attiré par la possibilité d'observer, d'analyser et de partager avec elle son plaisir sans être "distrait" par tes propres sensations. Au final, ce que tu recherches est peut être le fait de t'identifier à elle et d'éprouver ce qu'elle éprouve elle pendant l'acte.
Et c'est ce dont tu as la sensation qu'elle te prive de l'instant où elle se détache de toi.

Finalement, même si vous vous retrouvez dans l'attirance pour le candaulisme, vos motivations sont totalement différentes.
« Sois comme l’eau courante pour la générosité et l’assistance, comme la mer pour la tolérance, comme le soleil pour l’affection et la miséricorde, comme la mort pour la colère et la nervosité, comme la terre pour la modestie et l’humilité... » Rûmî
Mayak
Messages : 1
Inscription : 22 juil. 2019, 21:31

Re: Candaulisme qui tourne mal

Message par Mayak »

Bonsoir,

Vivant moi-même en couple libre, et étant pleinement sereine et épanouie dans ce mode de relation, votre message m'a touché car j'y ai effectivement lu votre peine et vos angoisses. Ce mode de vie peut effectivement être très bousculant et sécurisant si on n'y prend garde. Tout ce que je vais vous dire, vous le savez déjà, mais parfois un regard extérieur est effectivement éclairant. La base déjà je crois c'est d'être sécurisé soi avec soi-même et soi dans sa relation à l'autre avant de se risquer à introduire une tierce personne. Faire des choses tous les 2, construire par étape et solidement votre relation à 2. Et effectivement poser des règles, être un couple libre ne veut bien entendu pas dire faire tout et n'importe quoi, nous sommes et restons engagés vis à vis de notre compagnon ou compagne, pour prendre soin de lui/elle et prendre soin de la relation, c'est essentiel. Votre compagnon ou compagne doit rester votre priorité et passer avant le reste et donc les autres éventuels. Vous avez dit vos émotions, que vous ne viviez pas bien la situation, et vous avez bien fait, c'est important de rester connecté à vos émotions, de vous entendre et de vous respecter pour ne pas être otage d'une situation qui ne vous conviendrait pas et vous rendrait malheureux. Il faut espérer que votre compagne pourra l'entendre progressivement au fil de vos apprentissages et des expériences de vie que vous réaliserez ensemble. Si tel n'était pas le cas, alors peut-être faudra t'il vous résoudre à entendre que vous n'avez pas les mêmes fonctionnements, besoins, désirs, et que peut-être vous n'êtes pas compatibles. Je sais qe ce n'est certainement pas ce que vous aimeriez entendre, mais parfois il faut aussi parfois se résoudre à arrêter une relation si elle n'est pas pleinement épanouissante et sécurisante. Après bien sûr avant d'en arriver là il faut que vous discutiez bcp, que probablement vous vous reconcentriez pour le moment sur votre base à 2, rien que tous les 2. Il faut également que vous arriviez à démêler ce qui tient à de l'insécurité liée à ses comportements et à votre relation, et ce qui peut-être tient à votre propre insécurité liée à votre histoire de vie, il est évident que nous avons tous nos failles et nos fantômes. Je le redis, pour vivre ce genre de relation le sentiment de sécurité intérieure avec soi et le sentiment de sécurité dans la relation est fondamentale.

Bonne évolution à vous, bien cordialement
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum caudaulisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité