Femme libertine

Forum libertin, libertinage
Tijimpy

Femme libertine

Message par Tijimpy »

J'ai commencé à fréquenter mon ex en novembre 2010. Mère de deux petites filles (elle a 23 ans, j'en ai 28), elle est vraiment magnifique. Sa personnalité m'a fait vibrer du plus profond de mon être et, pour couronner le tout, physiquement parlant, elle est superbe. On s'est cotoyé presque tout les jours jusqu'à ce qu'on se dise, le 5 janvier 2011, qu'on voulait effectivement fonder un couple formel et travailler notre vie ensemble. Ce fut le rêve pendant près d'un an, tout était sublime et juste parfait...

Février 2012, mon ancien patron tombe très malade, tumeur maligne au cerveau. Il a 2 commerces avec au total 5 employés et j'ai donc hérité de la gérance des 2 commerces. Ça va sans dire que ça m'a demandé beaucoup... J'étais constamment aux commerces, à m'assurer de la formation des employés, à superviser le tout, etc... Un de ces commerces est un magasin de musique, et j'avais discuté avec mon ancien boss pour en ouvrir un autre avec lui dans une autre ville. J'en aurais été gérant et co/propriétaire et mon ancien patron était très d'accord avec l'idée. Donc, ça va de sois que j'ai mis tout ce que je pouvais pour faire bonne impression et avoir la chance d'ouvrir mon commerce avec un salaire décent, dans un domaine que j'aime. Ça nous aurait permis à mon ex et moi de bien vivre tout en sortant de notre ville, ville relativement sans avenir dans nos domaines respectifs. En mai, nos premières disputes par rapport à ce sujet commencent... J'étais pas là de la journée à longueur de semaine et j'arrivais vers les 6hrs du soir, après le souper de mon ex et des filles. Visiblement, ça ne lui plaisait pas, et à moi non plus, mais je sentais que je devais continuer comme ça, pour aider mon ancien patron et pour assurer mon futur emploi. Mais malgré mon bon vouloir, je pouvais rien changer à la situation... Peu à peu, notre couple devient très tendu...

Juillet 2012, après un nombre X de discussions, rien à faire, séparation... Très à contre-coeur car on s'aime beaucoup mais les frictions répétitives sont très douloureuses... Au moment de se l'annoncer, elle a pris la décision, croyant que c'est ce que je voulais... À ce même moment, j'ai accepté cette décision, croyant qu'elle méritait mieux que ce qu'elle vivait... Elle m'a plus tard annoncé qu'elle espérait très fort que je la retienne, chose que je n'ai pas fait, malgré l'envie monstrueuse de la retenir... Mais j'étais persuadé que je le faisais pour son bien, alors je ne l'ai pas fait... J'aurais dut. Le seul "J'aurais dut" que j'ai autant regretté de toute ma vie, encore aujourd'hui même... La suite des événements explique ce "J'aurais dut"....

Octobre 2012, mon ancien patron étant toujours en lutte avec sa tumeur, et moi d'être au bout du rouleau moralement (travail exigeant + séparation + plan d'avenir de copropriétaire de magasin à l'extérieur tombé à l'eau, eh oui, j'avais tout perdu ), je parlai à mon ancien patron et décidai de retourner aux études en juillet 2013 dans une autre ville. Donc, cela laissait suffisamment de temps pour que je forme quelqu'un pour prendre mon relais. Il en fut triste (j'étais son gars de confiance) mais il comprenait ma décision et il accepta bien le tout malgré tout. Cette nouvelle vint à l'oreille de mon ex... qui réapparut dans le décors comme il faut.

MAIS AVANT DE CONTINUER, petite parenthèse: Elle avait rencontré un homme dans une ville voisine, lors d'une soirée célibataire. Un pompier, belle shape et tout, qui réussit à la rammener a l'hotel pour une nuit endiablée. Dans ces 3 mois qu'on n'était plus ensemble, elle l'a vu sensiblement 5 ou 6 fois. Un ami de couchette, sans plus. Puis, entendant la nouvelle de mon départ du travail imminent, elle revint à moi.

Novembre 2012: On s'est reparlé quelques fois et, reprenant confiance en nous 2, on a décidé de se donner une autre chance. On a toujours tenu à notre vie ensemble, mais les circonstances d'auparavant étaient douloureuses... Elle m'a mis au courrant pour son histoire de pompier d'une façon un peu involontaire et malgré le pincement, j'avais pas autre choix que de l'accepter. Après tout, elle était célibataire et ne me devait plus rien... J'ai passé par dessus. Là, nouveau départ. Les choses semblent aller mieux et j'en suis le gars le plus heureux du monde.

Février 2013 jusqu'à il y a 2 semaines: Tout allait bien.. et peu à peu... Je sentais que quelque chose n'allait pas.. Elle semblait mêlée, un peu absente et quand j'essayais de savoir, elle répondait rien, du moins, du très flou... Un beau soir, j'ai fait une chose que je n'avais jamais fait auparavant: J'ai été voir sa discussion récente avec son pompier. Mes ex allaient constamment voir mes historiques, sans rien trouver de compromettant; je suis fidèle jusqu'à l'os, et moi, j'avais jamais été voir leur discussions... Malgré qu'une de mes ex avait rencontré un homme sur internet et m'avait trompé avec.. Donc c'est ça, Je vais voir la discussion et... je vois qu'ils se lancent des phrases que je n'aime pas trop. Entre autre, elle lui dit "Je l'aime beaucoup, mais je crois qu'on aurait dut rester ami.". Après quelques lignes, elle lui annonce qu'elle doit aller à une ville plus éloignée et que malgré tout, elle était très tenté de faire un détour chez lui... J'ai pris panique, vu les autres phrases que j'ai lu auparavant, pas mal explicite, et je suis parti très déçu..

Sur le coup de la déception, j'arrive chez moi et je vais directement parler à son pompier sur internet. Je lui demande si ce genre de discussion était fréquente et depuis quand. Après tout, je n'avais pas vu l'historique complet, juste la discussion qu'elle avait eu avec lui le soir-même que j'ai lu la chose. On s'est parlé et il m'a fait comprendre que même si elle aurait voulu faire un détour chez lui, il savait qu'elle avait un chum et il n'aurait pas accepté. Dans ses mots "Je ne joue pas dans le dos des gens.". J'en doute un peu, mais j'arrête la discussion et je vais tenter de dormir. Le lendemain, je vais chez mon ex et je lui en parle. Elle est surprise et un peu choqué, mais elle se calma très vite et enfin, j'ai eu des explications plus claire sur ce qu'on vivait dernièrement:

Elle m'aime énormément, elle tien à notre avenir et même, on avait pensé à un enfant et elle me voulait absolument comme père de son enfant, et moi de même j'aurais pas pu souhaiter mieux comme mère attentionné et aimante qu'elle... Elle tient à tout ça, mais la liberté qu'elle avait eu pendant notre séparation lui manquait. Évidemment, son pompier était des choses auquel elle n'arrivait pas à tirer un trait définitif. Faut comprendre qu'avant moi, elle était avec le père de ses filles pendant 4 ans, un homme violent et impulsif qui lui en a fait voir de toute les couleurs, et qui m'en avait fait voir de toute les couleurs aussi pendant qu'on était ensemble au début... Peu de temps après sa séparation avec lui, elle m'a connu et voilà comment tout a commencé. Comme elle a un vécu digne d'un drame (croyez-moi, je me demande comment elle a fait pour garder la tête sur ses épaules après tout ça. Et j'en ai eu des preuves, donc c'était pas des blablas), elle n'a jamais pu profiter de sa vie, de se permettre de déraper et de s'amuser. Malgré que je ne l'arrêtait en rien dans ses sorties et autres (le peu d'activités qu'elle se permettait), elle désirait revivre cette liberté encore... mais elle ne voulait pas perdre tout ce dont on s'était parlé, nos plans d'avenir et autres. Selon elle, je suis l'homme idéal pour l'aventure... mais elle n'arrivait pas à tirer un trait sur son expérience de célibataire... Fut un moment pendant ces quelques derniers mois où j'ai même suggéré qu'elle aille le voir... Très à contre-coeur, mais ma vision de la chose était: Si elle était devant le fait accomplit, devant lui, ça aurait pu éclaircir ses idées. Continuer avec moi, ou continuer de le voir lui... Mais elle a refusé. Elle est allé là-bas pour un rendez-vous, mais elle n'a cessé de me parler pour me rassurer qu'elle n'y était pas allé. Dans ses mots, "J'en serais incapable, on est ensemble toi et moi.". Une fois revenue, elle m'a dit qu'elle ne voulait pas le revoir et risquer tout ce dont on se battait ensemble... Mais elle était incapable de tirer un trait sur lui, donc évidemment, il y avait encore discussion et même si le tout se calma et qu'elle me disait qu'elle voulait tirer un trait final à ces histoires, les discussions osées reprirent de plus belle... J'ai eu beaucoup de difficulté à accepter ça, et elle me comprend très bien, mais selon ses propres mots: "C'est juste plus fort que moi; quand je lui parle, j'ai des souvenirs qui reviennent et j'ai, malgré moi, envie de revivre ça... mais j'veux pas perdre notre avenir!"

Entre temps, j'avais un choix: Me résoudre à lui permettre une certaine liberté malgré notre amour qui semble inconditionnel et réciproque, ou si j'en était incapable, on devait se séparer pour la laisser aller faire ses expériences...

Évidemment, au final, je lui ai rendu sa liberté il y a 2 semaines. On s'est vu 4 ou 5 fois très brièvement. Elle a peur que je l'oubli et mon coeur ne veut pas l'oublier non plus. Je l'aime sans bon sens.. mais je dois tirer un trait sur tout ça, d'autres plans qui tombent à l'eau, et prendre du recul. De son côté, elle dit que c'est pas facile non plus... Mais je crois personnellement que si elle ne vit pas cette aventure de célibataire, ça va la hanter encore longtemps pendant que je lutterais pour ramener notre couple sur la bonne voie...

Pour finir, j'en souffre énormément. Elle est entourée d'amies et a encore son pompier à discuter et, qui sait, à prévoir leur rendez-vous.. Deux jours avant la re-séparation, elle lui avait dit qu'elle voulait le voir bientôt. Elle m'a dit que c'était en lien avec ce que je lui avais proposé (D'aller le voir pour finalement être au fait de ce qu'elle désire vraiment devant le fait accompli), mais tout le temps qu'elle m'a dit qu'elle ne voulait pas le revoir, j'ai voulu y croire très fort... et tout d'un coup, elle a changé d'idée et veut aller le voir. Ça ne me concerne plus maintenant, mais l'idée me fait très mal... De mon côté, j'essaie tant bien que mal de me changer les idées et de m'occuper.. J'ai commencé à m'entraîner sérieusement, et je continue mes démarches pour les études, mais mes fins de soirées, au moment de dormir... La réalité me frappe de plein fouet... Elle me manque sans bon sens, j'en dors juste pu depuis quelques temps... Je ferais absolument tout pour la garder à mes côtés: J'aime tout d'elle, absolument tout... sauf cette épisode... J'adore ses filles et elles s'ennuient de moi, d'où quelques présences de ma part chez elle pour leur parler. Elles ont 3 et 4 ans, elles ne comprennent pas vraiment ce qui se passe, mais elles savent que je m'éloigne et ça leur fait mal...

Ça m'épuise énormément, j'en dors pu, chaque fin de soirée et chaque nuit est un calvaire pour moi... Je sens encore son odeur, je peux presque embrasser sa peau tellement mes souvenirs sont puissant... mais son absence me tue à petit feu... J'ai besoin de vous. il est 1:28am en ce moment et, si la tendance ce maintient, je ne dormirai pas avant 5h30am... pour dormir un petit 4 hrs. J'ai besoin de vos conseils!

Est-ce possible qu'effectivement, après son épisode de femme libertine, elle puisse revenir à moi? Est-ce que je peux garder une petite lueur d'espoir que nos plans vont finir que par voir le jour après sa phase "libertine", ou je dois tout bonnement tirer un trait définitif à tout ça? Qu'est-ce que cette histoire vous dit... Comment devrais-je voir la chose pour mieux l'accepter... N'importe quoi, dites quelques choses... J'ose pas en parler à mes proches car tout le monde la connait et je refuse de ternir son image pour une histoire du genre... Donc je garde tout ça en moi et je bouille, c'est la tempête en moi.. Son absence me fait mal au point de me dire que j'aurais dut accepter qu'elle soit un peu libertine mais tout en la gardant à mes côtés...

Mais je suis pas comme ça, je suis fidèle sans bon sens, et j'ai perdu une ex pour une infidélité donc évidemment, j'en serais incapable... mais c'est juste pour dire: Je vivrais l'enfer pour que nos plans voient le jour un jour. C'est vraiment une femme merveilleuse... mais c'est une femme, humaine comme nous tous, avec ses envies et ses désirs, et malgré son désir de réaliser nos plans ensemble, elle a des envies à assouvir... et j'ai juste pas d'autres choix que d'accepter ça.

Que puisse-je faire pour enfin pouvoir dormir sur mes 2 oreilles sans que ma tête ait le gout d'exploser de pensées diverses, de souvenirs qui me manquent et d'images qui me font peur... Ce "J'aurais dut" nous aurait fort probablement épargné de grosses histoires douloureuses, le pompier n'aurait jamais existé dans sa vie non plus... Dieu sait ce qui se serait passé si on aurais continué de se battre pour notre couple, mais au final, on en est là..

PS: Désolé pour la bible, mais je crois que c'est difficile de bien aider quelqu'un, sans savoir les détails précis d'une histoire. Donc si tout ça a pu éclaircir votre vision de la chose, tant mieux.
sisth
Messages : 1042
Inscription : 10 mars 2012, 19:08

Re: Femme libertine

Message par sisth »

Je suis dans la déduction. 23ans deux enfants, elle a eu quoi sa première à 18 environ, à cette âge j' ai l' impression qu' on est encore naive, on profite pas vraiment ou peut-être trop mais on réfléchis pas vraiment. Penser à un enfant serait une grave erreur, si tu envisages un avenir avec elle, je pense qu' elle ira voir ailleurs, et je pense en effet qu' elle a besoin de liberté elle est passé de la relation avec son ex qui plus est à été mauvaise à toi, elle a besoin de temps pour elle, en gros. Et d' après ta description j' ai l' impression qu' elle est resté cette jeune fille naive qu' elle était... Elle t' aime mais tu es cette homme si différent de celui qu' elle a connu et voir même le seul jusque la, alors vas savoir si elle t' aime vraiment ou que c' est ce côté attendrissant que tu as qui la séduite après...
miranda
Messages : 67
Inscription : 19 févr. 2014, 09:16

Re: Femme libertine

Message par miranda »

Bonjour,
j ai eu du mal a trouver un titre de sujet...et pas sur d etre dans la bonne rubrique mais quitte a parler de sexualité!
Voila peu a peu mon desir a diminuer... normal l adolescence les hormones nous envahissent...et puis les choses se calment et on fait avec... mon homme a plus de besoin que moi... alors on fait l effort...une fois par semaine...
et puis on se dit et si on faisait un bébé? La moins drôle. .. pas de cycle régulier, ca n aide pas. J ai consulte je suis Opk on gros j ai beaucoup de follicule, et cote hormone c est pas trop ca... on essais les stimulations ca merche pas ou trop!
Le medecin préconise une operation, drilling ovarien. Pas de cycle regulier pour autant...on reprend les stimulation s, et un bebe s accroche! Et magie des hormones...toujours envie....
sauf que je perd le bebe 16 sa.Dur tres dur.... mais bizarrement toujours envie.est ce que jenecherche pas dans le sexe a retrouver qq chose? j ai beaucoup de fantasme...notamment bdsm...mon homme me suit...ca ne lui fait pas peur... moi je me demande ce qui marrive? Envie de chose a 3 ou 4...j aime quand il me donne la fessée. ?. Ou m attache? Bref tout ca me fait un peu peur? Est ce une facon pour moi d oublier la perte de notre enfant? J ai peur pour mon couple... j envisage l echangisme...Pour le moment ca reste un fantasme....mais j ai envie de....
miranda
Messages : 67
Inscription : 19 févr. 2014, 09:16

Re: Femme libertine

Message par miranda »

Pas de reponse j en deduis que rien de grave...peut etre est ce physiologique.? Du a mon operation...en attendant je profite ca me rapproche de mon homme...j en ai bien besoin...pour ne plus penser a ma grossesse qui c est fini trop tot
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum libertin »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité