L'adultére féminine doit t'elle être autorisée?

Forum fantasme sexuel, conseil sexologue
Christelle831
Messages : 1
Inscription : 31 juil. 2018, 14:28

L'adultére féminine doit t'elle être autorisée?

Message par Christelle831 »

Je ne sais pas si cela rentre dans la catégorie des fantasmes féminins qui seront jugés par certains(est) comme féministe. Je suis mariée depuis 6 ans et J'ai trompé mon mari en trois occasions. Quand je me suis marié j'ai prêté serments de fidélité. Il est un homme très gentil et attentionné .mais voilà question sexualité nous ne sommes as sur la même longueur d'onde en ce qui concerne la sexualité je dois alors chercher en dehors de notre couple pour pouvoir tenir le coup J' ai un peu culpabilisé la première fois que je l'ai trompé mais j'ai aussi conforté ma liberté de faire ce qu'il me plaît avec mon corps. J'aimerais pouvoir dire à mon mari que si j'ai envié de faire l'amour avec quelqu'un qui me plaît je devrais en avoir le droit quand je veux .Je tiens à notre couple et à mon enfant et je ne veux pas tout foutre en l'air mais en rien je veux arrêter de vivre ma sexualité et mes fantasmes que mon mari ne partage pas. Je n'éprouve pas la jouissance qu'ont certaine dans l'adultère. Ce que je voudrais c'est ne plus à avoir à le cacher. De la même manière que je vais au cinéma ou avec des amies je voudrais pouvoir dire à mon mari que je suis avec un homme et que si j'ai envie de sexualité avec lui c'est mon droit. Il faudrait que l'adultère soit dépénalisé et d'ailleurs ce terme n'existerait plus .Vous allez peut-être répondre que cela marche dans les deux sens. Si je peux disposer de mon corps alors lui il peut faire de même. Le contrat au départ devrait stipuler que si un homme failli a son rôle d'homme dans le devoir conjugal une femme est libre et sans avoir à demander l'avis de son mari de disposer de son corps. Étant donné qu'un homme est limité dans sa capacité d'orgasme il semble naturel qu'une femme puisse avoir plusieurs partenaires.J'ai du travail pour savoir comment je vais gérer ceci.En tout cas ce qui est sur c'est que je vais bien enseigner a ma fille quand elle sera un peu plus grande que c'est elle qui décide et que dés le départ d'une relation elle mette les points sur le "I".
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 16277
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: L'adultére féminine doit t'elle être autorisée?

Message par Dubreuil »

J'ai du travail pour savoir comment je vais gérer ceci.En tout cas ce qui est sur c'est que je vais bien enseigner a ma fille quand elle sera un peu plus grande que c'est elle qui décide et que dés le départ d'une relation elle mette les points sur le "I".

*** Hum, commencez d'abord à être au clair avec votre propre sexualité.
C'est d'abord dans les seux sens que cela se parle. Apprenez-lui plutôt le respect entre partenaires, l'écoute des besoins, envies et désirs de l'autre, plutôt que de lui imposer votre façon de penser, en lui disant d'imposer les siennes !
Sachant cela elle rencontrera des personnes partageant ses valeurs, comme elle le voudra, quand elle le pourra...
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse

*** Contact pour LA THERAPIE HUMANISTE par internet : Mme Glise Annabel : 06 61 80 53 18.
( Explications sur ce forum, dans le post " Urgent, c'est le tournant de ma vie " )
Antony
Sexologue à la retraite
Messages : 2506
Inscription : 03 août 2010, 11:56
Localisation : 91700 Ste Geneviève des Bois
Contact :

Re: L'adultére féminine doit t'elle être autorisée?

Message par Antony »

Bonjour,
Le problème du mariage (ou du couple) à géométrie variable, se pose à beaucoup de monde. Il est certain qu'il n"y a pas de "cases optionnelles à cocher " devant Mr le maire ! (du genre "exclusivité sexuelle" ou non, ou durée du couple : du genre CDI ou CDD). La notion de fidélité n'existe pas dans le PACS. Le problème n'est donc pas un problème juridique, un problème de droit. La démonstration "du droit juridique" (raisonnement mathématique par l'absurde) est celle des couples libertins qui pratiquent le triolisme, l'échangisme, etc.......
Le problème est celui du dialogue avec votre conjoint. Il convient de vous poser les bonnes questions. Qu'est ce que votre homme est capable d'entendre ? Certains hommes sont candaulistes et sauteraient de joie de voir leur femme faire l'amour avec un autre homme, d'autres hommes sont jaloux de la "jalousie maladive" au point de tuer physiquement leur femme. Entre ces 2 cas extrêmes, se trouvent tous les hommes. il vous appartient de savoir où se trouve le curseur de votre homme, et de son évolution potentielle.
Dans la majorité des cas, les hommes ne supportent pas un "pénis concurrent" et cela se finit par une séparation. Dans le doute, il vaut mieux s'abstenir de parler ! Pour ce qu'il en est, je vous suggère d'aller dans un club libertin pour couples exclusivement avec votre mari et vous serez "sage comme une image". Allez y comme si vous alliez visiter un zoo ! une première fois, personne ne vous obligera à quoi que ce soit. Vous saurez tout de suite ce que pense votre homme des autres personnes, et ce qu'il applique à autrui, comme façon de penser, il l'appliquera à vous-même. Vous saurez alors, s'il vaut mieux vous taire ou parler !
Le second confinement m'a conduit à poursuivre mes actions de bénévolat de sexologue retraité, sous forme virtuelle
mon adresse mail antony.sxlg@gmail.com
Antony
comment
Messages : 127
Inscription : 01 juil. 2017, 17:31

Re: L'adultére féminine doit t'elle être autorisée?

Message par comment »

Christelle831 a écrit :Je ne sais pas si cela rentre dans la catégorie des fantasmes féminins qui seront jugés par certains(est) comme féministe. Je suis mariée depuis 6 ans et J'ai trompé mon mari en trois occasions. Quand je me suis marié j'ai prêté serments de fidélité. Il est un homme très gentil et attentionné .mais voilà question sexualité nous ne sommes as sur la même longueur d'onde en ce qui concerne la sexualité je dois alors chercher en dehors de notre couple pour pouvoir tenir le coup J' ai un peu culpabilisé la première fois que je l'ai trompé mais j'ai aussi conforté ma liberté de faire ce qu'il me plaît avec mon corps. J'aimerais pouvoir dire à mon mari que si j'ai envié de faire l'amour avec quelqu'un qui me plaît je devrais en avoir le droit quand je veux .Je tiens à notre couple et à mon enfant et je ne veux pas tout foutre en l'air mais en rien je veux arrêter de vivre ma sexualité et mes fantasmes que mon mari ne partage pas. Je n'éprouve pas la jouissance qu'ont certaine dans l'adultère. Ce que je voudrais c'est ne plus à avoir à le cacher. De la même manière que je vais au cinéma ou avec des amies je voudrais pouvoir dire à mon mari que je suis avec un homme et que si j'ai envie de sexualité avec lui c'est mon droit. Il faudrait que l'adultère soit dépénalisé et d'ailleurs ce terme n'existerait plus .Vous allez peut-être répondre que cela marche dans les deux sens. Si je peux disposer de mon corps alors lui il peut faire de même. Le contrat au départ devrait stipuler que si un homme failli a son rôle d'homme dans le devoir conjugal une femme est libre et sans avoir à demander l'avis de son mari de disposer de son corps. Étant donné qu'un homme est limité dans sa capacité d'orgasme il semble naturel qu'une femme puisse avoir plusieurs partenaires.J'ai du travail pour savoir comment je vais gérer ceci.En tout cas ce qui est sur c'est que je vais bien enseigner a ma fille quand elle sera un peu plus grande que c'est elle qui décide et que dés le départ d'une relation elle mette les points sur le "I".
Je ne sais pas dans quel pays tu vis.
Si tu vis en France saches que l'adultère a était dépénalisé en 1975.

Blog de l'avocate Sabine Haddad : https://www.legavox.fr/blog/maitre-hadd ... e-1058.htm
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum fantasme sexuel »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité