Angoisse lié à au réchauffement climatique

Forum anxiété
Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12664
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Angoisse lié à au réchauffement climatique

Messagepar Dubreuil » 19 août 2018, 12:29

[quote="lena35"]
Quel angoisse de voir nos enfants qui n'ont pas d'avenir
*** Puisque vous insistez, appelons donc un chat, un chat !
Pourquoi les avez-vous au monde si vous savez qu'ils n'ont pas d'avenir ?
Vous vous considérez alors comme une inconsciente, ou une criminelle ?

Ce sont des rayons de soleil ce n'est pas juste ils ne méritent pas cela. Je souffre quand je vois mes amours plein de vie et que je pense à leur vie d'adultes
*** Vous ne trouvez pas que cela suffit ce mélodrame du plus mauvais goût ?
Allez plutôt voir un psychiatre pour suivre un traitement adapté à votre dépression morbide.

Et tout ça on le doit à nos dirigeants et surtout au grande puissance de se monde qui pense qu'au fric !
*** Ben, alors, qu'attendez-vous pour changer le monde au lieu de " le tirer vers le bas " ? Tout en partageant certaines de vos alarmes c'est tellement réducteur et infantile, et surtout pathologique , ce que vous assenez. Trop c'est trop.

Notre espèce va s'éteindre à cause de l'argent du pouvoir !
***Si vos enfants ont une vie de m.... , et en tout cas, c'est à vous qu'ils le devront si vous ne soyez pas votre pessismisme pathologique.
Qualifications : Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.

titania75
Messages : 1
Inscription : 07 sept. 2018, 08:23

Re: Angoisse lié à au réchauffement climatique

Messagepar titania75 » 07 sept. 2018, 09:07

Bonjour Iena,

Relisez votre message de essayez, seule, de voir d’où vient votre angoisse démesurée : quel temps employez-vous pour parler de l’avenir ? Est-ce raisonnable ? Lorsque vous regardez vos angoisses passées, petites ou grandes, ou même vos projections positives ou négatives dans le futur, ne constatez-vous pas régulièrement que les choses ne se sont pas produites exactement telles que vous les imaginiez ? C’est pareil pour le climat.
Prenez conscience que c’est la présentation que font les médias du sujet qui vous mène à ces extrêmes. Prenez conscience que le futur n’est pas la même chose que le conditionnel. Aucun scientifique qui se respecte ne présage de l’avenir au futur. Ce sont les journalistes qui grossissent le trait, surtout dans les titres, pour attirer l’attention des lecteurs. Ils portent d’ailleurs une grande part de responsabilité dans le climat d’angoisse actuel.
Apprenez à faire une lecture critique de tout ce qui vous entoure. Si la majorité des spécialistes s’accordent aujourd’hui pour dire que la terre se réchauffe, il n’y a aucun consensus sur les conséquences. Et la dernière étude alarmiste parue cet été, qui a bien alimenté la presse, selon laquelle le climat pourrait (conditionnel, pas futur) s’emballer et rendre la planète invivable est simplement une étude parmi de nombreuses autres qui arrivent à des conclusions beaucoup plus mesurées. D’ailleurs, ses auteurs eux-mêmes ont tenu à clarifier un point : « nous discutons d’une possibilité pas d’une probabilé et demandons à la communauté scientifique de mettre notre scénario à l’épreuve ». De nombreux climatologues ne pensent pas cette hypothèse probable, d’autres oui. En gros : ON NE SAIT PAS. Personne n’a jamais pu présager du futur avec exactitude. Et malgré toute notre science, on ne le peut pas plus maintenant. Trop d’inconnues demeurent. Si vous vous mettez à lire des études scientifiques au lieu de la presse ou des messages alarmistes des associations écologistes qui ont intérêt pour réveiller les consciences des moins concernés à forcer le trait, vous verrez que tout ce qui a trait au futur est en forme de question. Pas d’affirmations comme vous le faites, ou comme les journalistes en sont friands. Notre cerveau est ainsi fait qu’il absorbe plus facilement le négatif que le positif. C’est encore plus vrai pour les angoissés. Et il se crée, qui plus est, un effet boule de neige.

Peut-être qu’on est fichus mais peut-être pas. De tous temps dans l’histoire de l’humanité il y a eu des grandes peurs que certains prenaient pour des certitudes. Et qui ne se sont pas réalisées. Ça s’appelle l’apocalypse et ça fait le lit des sectes. Aujourd’hui, c’est la crainte d’une apocalypse écologique.Les problèmes environnementaux sont réels, on ne va pas le nier. Mais l’issue est incertaine. Personne. PERSONNE ne sait comment la terre va réagir. Sur l’avenir, chacun ne colle que son optimisme ou son pessismisme personnel. Et chacun à tendance hélas à ne lire le présent qu’à travers ce prisme qui lui est propre.
Pour les catastrophes annoncées qui ne se sont jamais produites, pensez par exemple au fameux « bug de l’an 2000 ». Les médias annonçaient l’effondrement en chaîne des systèmes informatiques. Des spécialistes l’assuraient partout. Les entreprises embauchaient des gens pour y faire face. Et ? Il ne s’est rien passé.
Tout ça pour vous dire que la meilleure façon de soigner votre angoisse, c’est de remettre systématiquement en question vos certitudes. Et je rejoins ce que beaucoup vous ont déjà dit : laissez vos enfants à leur insouciance, épargnez-leur vos angoisses. Les préparer à un pire qui a de fortes chances de ne pas se produire n’est pas leur rendre service. Votre devoir vis à vis d’eux, c’est d’abord de contribuer à leur bonheur et à leur construction saine, pas de les protéger de menaces impalpables potentielles. Apprenez à vous concentrer davantage sur le présent, voyez la beauté dans les petites choses. Vos angoisses ne sont rien d’autre que des angoisses de mort.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum anxiété »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité