Je viens d'avoir un accident de voiture

Forum stress, stress post traumatique
Pitineko
Messages : 2
Inscription : 03 nov. 2018, 06:44

Je viens d'avoir un accident de voiture

Messagepar Pitineko » 03 nov. 2018, 07:26

Bonjour,

Il semblerait que je n'ai plus faim, et que je ne ressente plus ce qu'on appelle "fatigue" pour le moment. J'ai dormi 4h, réveillée par des courbatures naissantes et mon mental n'arrive pas à ne pas penser pour réussir à dormir. Je dois me lever dans 1h...

J'ai eu un accident de voiture hier. J'étais sur l'autoroute, sur la voie de droite, une Clio venait de couper la route à un camion benne pour rentrer dans la sortie d'autoroute sur la ligne continue... J'entends klaxonner. C'est le camion. Par réflexe je ralentis, mais c'est arrivé très vite. Je vois la Clio sortir comme une souris sortir de son trou... de son embranchement, sur le zebra, elle manque de se prendre le plot vert, arrive à l'oblique à une dizaine de mètres de moi. J'étais bien à 50 ou 70 au lieu de 90 prévu. Le temps de comprendre que c'était fini, que je n'allais pouvoir l'éviter, de freiner à fond...BAAOM ! "Je vais bien ! Je crois ? Mince... je me sens partir, mais oú je vais ? Nan pas sur les autres voies ! Pourvus que les voitures de la deuxième et troisième voie réussissent à s'arrêter avant de me percuter... BAM !", j'atterris dans le terre-plein centrale. Et à peine j'eu calculé ce dernier choc que je vois une C5 arriver... Mon esprit essaya de dire à mon corps de sortir, mais je n'ai eu que le temps de tourner la tête à droite et d... BAOOM !, (j'ai remarqué par la suite que tourner ma tête m'a ainsi permis d'éviter certains bris de verre, qui n'ont coupé que ma main). Quand je comprends que ca s'arrête enfin, je crie pour évacuer.
Je réussis tant bien que mal à sortir de ma voiture côté passager.. : "Mince, ca coince ! Je vais y arriver je dois sortir !", et lorsque je vois ma voiture.. je pousse un "Hannnnn !". Et J'entends : "ah bah là elle est bonne pour la casse !". Je pleure. Cet homme me prend dans ces bras...

Quatre voitures impliquées. Ma voiture a touché les 4. Il n'y a pas eu de mort. Je n'ai pu freiner. J'ai été la plus blessée et j'ai failli tuer des gens parce que je n'ai pu freiner. Vous allez me dire que c'est normal vu la situation... Je n'arrête pas de me repasser la scène et d'essayer de trouver un moyen d'éviter cette voiture. Lorsque je l'ai percutée, ma voiture est partie quasi perpendiculaire à la route et j'ai traversé les 2 autres voies. Par chance, j'avais réussi à ralentir assez, visiblement, sous les 50km/h puisque mon airbag ne s'est pas déclenché lorsque j'ai tapé le terre plein central.
C'est arrivé hier à 16h vendredi 2 novembre 2018, sur la N186 à l'entrée de Clamart.

Vider cela ici m'a fait du bien.
Puisque je ne peux dormir, autant réussir à évacuer. Je ne comprends pas pourquoi je me mets à pleurer par moment, sans raison. Je vais bien, il n'y a pas eu de mort. Je n'ai plus de voiture et ne peux m'en racheter pour l'instant car je sors tout juste de problèmes financiers. Je n'ai pas été piéton depuis... jamais. Car avant j'étais mineure et à la campagne. C'était il y a 12 ans.

Je dois aller chercher ma voiture de prêt à 10h. C'est 11 min en voiture, 32 en prenant 2 bus et 50 min à pied...
J'ai le droit à 12 jours de prêt.
Je dois rappeler l'assurance rapidement pour faire passer l'expert rapidement car c'est 26e/jr de gardiennage au dépôt, à partir de lundi...
Je ne cesse de me dire que je vais bien, mais visiblement ça ne suffit pas.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12701
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Je viens d'avoir un accident de voiture

Messagepar Dubreuil » 04 nov. 2018, 10:07

Pour le moment vous subissez le contre coup de cet accident et votre inconscient " travaille " le traumatisme psychique que vous avez encaissé.
Il faut attendre un mois environ, pour tout redevienne " normal ".
Si après ce mois " d'intégration psychique " vous vous sentiez " plus mal " encore, avec des symptômes supplémentaires, n'hésitez pas à faire quelques séances de EMDR. Et tout rentrera certainement dans l'ordre.
Qualifications : Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
" La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie." Jacques Lacan

Pitineko
Messages : 2
Inscription : 03 nov. 2018, 06:44

Re: Je viens d'avoir un accident de voiture

Messagepar Pitineko » 05 nov. 2018, 02:39

Bonjour,

Merci pour votre réponse.
Il est effectivement difficile d'accepter qu'on a des douleurs physiques pour quelque chose que nous n'avons pas du tout choisie et pour laquelle nous avons failli mourir par la faute de quelqu'un d'autre. J'aurais peut-être préférée être en tort dans cette histoire car le problème en cet instant, c'est qu'il n'y aurait eu aucun moyen de l'éviter à moins de rouler à 50 sur l'autoroute.
Mon esprit essaye de se souvenir de tout.
Aussi, j'ai si peur qu'on me reconnaisse en tort... alors que j'ai failli mourir à cause d'un homme qui m'a coupé la route et qui m'a fait dévier par le choc... donc deux voitures me sont rentrée dedans. J'aimerais que les dégâts moraux soit pris en compte. J'ai appris que je peux porter plainte.

Hier j'ai réussi à dormir après un repas de famille arrosé (anniversaire prévu depuis des semaines). J'ai également mangé correctement le soir du coup. Le cuvage, l'insomnie de la veille et les douleurs au maximum des courbatures, m'ont permis de dormir. Là rebelote le jeun. Je me laisse me déshydrater à en avoir mal à la tête. Je voulais faire une lessive depuis vendredi, j'ai oublié et n'y ai pensé qu'en allant dormir.

Demain, je dois appeler l'assurance et je crois que ça me travaille tellement. Il y a tellement de questions, de démarches. Je suis censée aller travailler. Nous sommes en plein bouclage d'un dictionnaire annuel. Tout doit être fini le 8 novembre et c'est le rush. L'idée de ne pas y aller me perturbe beaucoup, mais je sens bien que j'ai besoin de repos, d'un jour où je ne fais rien. Bref, à cause de ca je ne dors pas. Je n'y arrive pas.

J'essaye de ne pas penser, mais en même temps mon cerveau travaille pour ne rien oublier de dire demain au téléphone. J'ai pourtant fait une liste. Aussi, je me demande si je ne vais pas voir un médecin. Les pompiers ne m'ont donné aucun papier attestant mon examen.

Avec la voiture de prêt, j'ai repris l'autoroute pour aller chez mes parents. Ce n'était pas la route où a eu lieu l'accident. Je me mets à pleurer lorsque je vois mon nouveau comportement, inhabituel donc, de type "je ralentis beaucoup quand des voitures sortent sur l'autoroute, limite je pourrais m'arrêter". J'ai peur des gens sur la route. Je suis presque parano quand celui de gauche ou de droite arrive au même niveau que moi, ou se rabat trop près de moi devant moi, ou change de file sans mettre le clignotant. Je m'énerve vite aussi contre ces gens, comme s'ils étaient responsables de mon accident. Je leur dis en gueulent "c'est à cause de gens comme vous que j'aurais pu mourir". Bien sûr, ils ne m'entendent pas.

Je suis censée signer un nouveau CDD au boulot, j'ai peur que cet événement/accident fasse changer d'avis mes supérieurs à cause d'une possible baisse de productivité de ma part ou de congés pris pour souffler.

Bon, je vais essayer de redormir. Je ne vais encore dormir que 4h vu l'heure.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum stress »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités