burn-out généralisé, plus envie de me battre ni de vivre!

Forum burn-out
plumerebelle
Messages : 1
Inscription : 17 avr. 2016, 08:09

burn-out généralisé, plus envie de me battre ni de vivre!

Messagepar plumerebelle » 17 avr. 2016, 09:12

Bonjour à tous,

38 ans, célibataire, maman uniquement sur le papier (car j'ai été concrètement écartée de tout, alors qu'en théorie il n'en n'est rien officiellement) d'un ado de 15,5 ans et d'un petit bébé de 7 mois environ (je perds toute notion du temps, depuis 15 ans) volés par l'ASE avec le soutien de ma famille, je suis en total burn-out (du moins, je le ressens et le défini ainsi).

Mucoviscidose atypique, épilepsie de naissance, et depuis 6 ans fibromyalgie, sont mon lot quotidien.
Fruit d'une union (en tout cas, on aime à le présenter ainsi car ça fait "correct socialement"!) entre un père qui fut lâche et fuyant, et une perverse manipulatrice surprotectrice (" ta mère t'aime, elle a peur pour toi, elle est maladroite"= MDR!, si seulement ils avaient grandi avec moi!?) qui complexe d'être la 3eme fille sur 5 (on n'oubliera pas le cadet!), je me suis très vite demandé..... si elle m'aimait vraiment!?.
A 14 ans, je lui ai demandé: " pourquoi tu m'as faite, pourquoi tu m'as gardée??"
Réponse?= "je t'ai faite parce que je t'aime, et puis... les enfants sont le fruit du mariage"
Me voila repartie la boule au ventre!, me demandant si j'étais pas par hasard, "un secret de famille" ?!..... (ou issue d'un viol ou autre horreur!, allez savoir!).

J'ai rarement vu mon père enfant et pré-ado', mais je l'ai souvent entendu dire: "dans la vie, c'est marche ou crève!!"
"le chef a raison, même si il a tord!"

Voyant autour de moi dans la famille, au collège puis au lycée, des tas de divorces, je me suis très vite juré:
"plutôt mourir que me marier!!" (sans parler du modèle minable du couple de mes parents que j'avais sous les yeux!).
Enfant, je subirais des attouchements en colonie sanitaire, à l'école, et même à la maison!.

Les années passent!, je me prostitue au besoin, j'ai connu la violence conjugale, la violence psychologique quotidienne des gens jouant avec ma dignité (famille, curatelle) et mon hypersensibilité, mes sentiments (ASE pour mon 1er jusqu'à ses 6 ans, puis la famille) ; 2,5 ans de fauteuil roulant au bord de la paralysie dans le reniement total de la famille (ils ne me connaissaient plus!, mais savaient se relayer pour me saper le moral au téléphone -ma mère m'ayant traitée de salope!)....
Me voilà depuis 3 ans, devenue sociophobe!.

Durant 14 ans (de 14 à 28 ans), j'essaierai sans cesse de faire des TS par IMV (une seule par scarification, mais je n'en eu pas le courage), les cachets m'étant familiers. Sur ces TS, une seule avait vraiment à dessin de me supprimer!, les autres étaient des appels au secours! (que bien sur, ma famille préféra traduire comme signe de démence).

J'ai toujours su au fond de moi que je décevais mes parents, car née malade!, et que je suis rebelle de caractère!, "pas aux normes"!.
Si pour espérer être reconnue " aux normes", je dois me laisser torcher le cerveau par les médias, me caser pour servir en fait de bonniche (à qui on passera jamais rien!, mais à qui on ne dira jamais un mot gentil), me faire exploiter pour une misère tout en devant engraisser une élite, et consommer de manière mécanique (travail).... alors, plutôt crever!.

Je les savais insidieux (surtout maman)!, mais au point de me proclamer schizophrène??!!! ; sans aucun certificat ni aucune expertise pour le prouver???!!!. :shock: :evil:
Concrètement, ce fait s'est passé par lettre "secrète" au Conseil Général des Vosges (et ma mère prétendant ne pas savoir où je vis!?, alors que j'ai tout fait pour n'avoir plus aucun lien avec eux!) le 02/04/2015 (j'étais enceinte), mais je découvri la vérité seulement le 30/03/2016 en consultant mon dossier au TPE la veille de mon audience avec la JDE.
Et maman qui disait n'avoir rien écrit, qu'elle avait pas voulu se mouiller!, etc!?. Et je découvre quoi??!= que papa a cosigné!, qu'il m'accuse lui aussi de schizophrènie!?.

A l'époque, je voyais bien que la maternité (pédiatres) me prenaient pour une dingue, et se servaient de ma crise d'épilepsie à l'accouchement comme d'un prétexte pour m'imposer un séjour en UME psy'!, mais je ne comprenais pas pourquoi....
Bah depuis ce maudit 30/03/2016, je sais et comprends désormais pourquoi!.

Et on vient après ça, me reprocher de ne pas être famille, couple et mariage!? ; de ne plus vouloir "laisser une chance" à l'ASE pour espérer un jour peut-être récupérer mon gamin!?.

Ras-le-cul de cette vie de merde!, je veux en finir!. Et surtout, ne pas me louper cette fois!.

Patouche
Messages : 708
Inscription : 29 nov. 2015, 07:11

Re: burn-out généralisé, plus envie de me battre ni de vivre!

Messagepar Patouche » 21 avr. 2016, 10:44

Bonjour Plumerebelle,
Si vous voulez "ne pas vous louper cette fois-ci", pourquoi venez-vous nous parler ?
Si vous voulez juste ne pas vous louper, merci de ne pas nous rendre impuissants en nous faisant lire votre désespoir sans espoir

Et si vous voulez par contre qu'on vous écoute, qu'on vous soutienne, qu'on essaie de vous donner les meilleurs conseils qu'on peut, qu'on vous donne des pistes, de l'espoir, des exemples, alors oui, on est là pour vous écouter. On ne peut pas faire de miracles, ni changer le passé. On peut simplement prêter une oreille bienveillante et partager notre expérience personnelle

Personnellement, je crois que vous avez encore de l'espoir, vous avez encore envie de trouver une façon de rendre votre vie plus harmonieuse, mais que vous ne savez pas trop comment, et que vous êtes découragée, en colère contre la vie. C'est un travail qui est long, mais qui en vaut vraiment la peine. On a besoin de rencontrer des personnes pour nous accompagner sur ce chemin, par moments semé d'embûches, et par moments magnifique

régui
Messages : 1
Inscription : 23 avr. 2016, 20:15

Re: burn-out généralisé, plus envie de me battre ni de vivre!

Messagepar régui » 23 avr. 2016, 20:31

Plumerebelle s il te plait parle moi. Je te comprends. Ma vie aussi est un immense sac de merdes. On va s entraider. On connaît la souffrance. Je te comprendrai. Et on saidera. Reponds moi s il te plaît.

Mariecentre
Messages : 1
Inscription : 06 mai 2016, 23:18

Re: burn-out généralisé, plus envie de me battre ni de vivre!

Messagepar Mariecentre » 06 mai 2016, 23:25

Bonsoir

Je pense que plumerebelle c'est trompé de forum
Je fais un burn out et burn out signifie brûler de l intérieure du au travail. Elle c'est une dépression.
Arrêtons de mélanger les mots.
Merci
Cordialement


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum burn-out »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités