Dépression - profond mal être

Forum enfant
raphaelleboutier
Messages : 3
Inscription : 18 janv. 2018, 02:30

Dépression - profond mal être

Messagepar raphaelleboutier » 18 janv. 2018, 02:46

Bonjour bonsoir,

Alors je m’excuse part avance pour les fautes mais j’ai besoin de vider mon sac. J’ai 18ans et je ne me sent pas comme les autres, je ne sais pas trop par où commencer... J’ai grandi seulement avec ma mère et ma grande sœur, quand ma mère a quitter mon père j’avais quelques mois donc je ne m’en souvient pas, il ne s’est jamais manifester mal grès mes nombreux messages (gentils) je l’es vu seulement 3 fois. Ma mère a eu le besoin de prendre les deux rôles, elle nous frappait defois, ma sœur aussi a l’epoque (je n’etait pas remplie de bleues non plus), ma sœur m’a attouchee de mes 8ans à mes 10ans j’ai garder le silence jusqu’au moment où je suis aller dans un S.A.U (service d’acceuil D’urgence) a mes 17 ans (foyer de jeunes), ou je me suis libérer et j’ai enfin avouer la chose à ma mère, ma sœur a reproduit sur moi ce qu’on lui avait fait, elle est pardonnée et je suis fusionelle avec elle je lui parle de tout. Je ne suis pas laide (sans narcissisme, j’ai très peu confiance en moi) mais bon voila je suis pas une horreur, mon nez me complexe, j’ai coucher avec pas mal de mecs à partir de mes 13ans, j’ai tout fais dans l’exces Que ce soit drogue dure, sex, alcool, soirées. Maintenant je ne sors plus, je suis restée 1an et 3mois avec un garçon dont j’etait folle C’est fini depuis 2 semaines il m’a trompee je me sent vide (ça rajoute un plus à mon mal être) depuis la 3eme je n’arrive plus à aller en cour c’est Inssuportable j’ai envie de m’en sortir mais je n’y arrive pas je passe mes journées enfermée chez moi au lit je suis accro à mon téléphone, je suis aller deux fois en hp pour t’entative de sucide (14 et 16 ans), il m’est déjà arrivée de dormir à la rue suite à des embrouilles avec ma mère, j’ai l’impression que j’ai du supporter trop de chose, j’arrive à un point ou si un petit génie me demande ce qu’il me faut pour être heureuse (matériel ou non) ma seule réponse serait de tout stopper sans douleurs. Je n’arrive pas à savoir à quel moment de ma vie j’ai réellement étais heureuse, je sais qu’il y a bien plus pire que moi dans la vie, que j’ai une vie de princesse par rapport à certain mais j’ai l’impression que je suis seule avec mon esprit, que je suis actrice de ma vie. Quand je pense à ce que j’ecris On pourrait me prendre pour une wesh mais je ne suis pas du tout comme ça j’en suis classe, j’ai des valeurs et tu respect. J’ai déjà essayer les anti dépresseur et j’ai vu pas mal de psy, je me sens terriblement seule, j’ai essayer la méditation, la lecture, rien y fait. Ça fait 6mois que j’ai rien pris niveau drogue et je vous avoue que ça me manque, des fois je me dis que je vais bien et l’heure d’apres j’ai Le bluzz, mon ancien psy m’avais parler d’aboulie

raphaelleboutier
Messages : 3
Inscription : 18 janv. 2018, 02:30

Re: Dépression - profond mal être

Messagepar raphaelleboutier » 18 janv. 2018, 02:47

raphaelleboutier a écrit :Bonjour bonsoir,

Alors je m’excuse part avance pour les fautes mais j’ai besoin de vider mon sac. J’ai 18ans et je ne me sent pas comme les autres, je ne sais pas trop par où commencer... J’ai grandi seulement avec ma mère et ma grande sœur, quand ma mère a quitter mon père j’avais quelques mois donc je ne m’en souvient pas, il ne s’est jamais manifester mal grès mes nombreux messages (gentils) je l’es vu seulement 3 fois. Ma mère a eu le besoin de prendre les deux rôles, elle nous frappait defois, ma sœur aussi a l’epoque (je n’etait pas remplie de bleues non plus), ma sœur m’a attouchee de mes 8ans à mes 10ans j’ai garder le silence jusqu’au moment où je suis aller dans un S.A.U (service d’acceuil D’urgence) a mes 17 ans (foyer de jeunes), ou je me suis libérer et j’ai enfin avouer la chose à ma mère, ma sœur a reproduit sur moi ce qu’on lui avait fait, elle est pardonnée et je suis fusionelle avec elle je lui parle de tout. Je ne suis pas laide (sans narcissisme, j’ai très peu confiance en moi) mais bon voila je suis pas une horreur, mon nez me complexe, j’ai coucher avec pas mal de mecs à partir de mes 13ans, j’ai tout fais dans l’exces Que ce soit drogue dure, sex, alcool, soirées. Maintenant je ne sors plus, je suis restée 1an et 3mois avec un garçon dont j’etait folle C’est fini depuis 2 semaines il m’a trompee je me sent vide (ça rajoute un plus à mon mal être) depuis la 3eme je n’arrive plus à aller en cour c’est Inssuportable j’ai envie de m’en sortir mais je n’y arrive pas je passe mes journées enfermée chez moi au lit je suis accro à mon téléphone, je suis aller deux fois en hp pour t’entative de sucide (14 et 16 ans), il m’est déjà arrivée de dormir à la rue suite à des embrouilles avec ma mère, j’ai l’impression que j’ai du supporter trop de chose, j’arrive à un point ou si un petit génie me demande ce qu’il me faut pour être heureuse (matériel ou non) ma seule réponse serait de tout stopper sans douleurs. Je n’arrive pas à savoir à quel moment de ma vie j’ai réellement étais heureuse, je sais qu’il y a bien plus pire que moi dans la vie, que j’ai une vie de princesse par rapport à certain mais j’ai l’impression que je suis seule avec mon esprit, que je suis actrice de ma vie. Quand je pense à ce que j’ecris On pourrait me prendre pour une wesh mais je ne suis pas du tout comme ça j’en suis classe, j’ai des valeurs et tu respect. J’ai déjà essayer les anti dépresseur et j’ai vu pas mal de psy, je me sens terriblement seule, j’ai essayer la méditation, la lecture, rien y fait. Ça fait 6mois que j’ai rien pris niveau drogue et je vous avoue que ça me manque, des fois je me dis que je vais bien et l’heure d’apres j’ai Le bluzz, mon ancien psy m’avais parler d’aboulie

raphaelleboutier
Messages : 3
Inscription : 18 janv. 2018, 02:30

Re: Dépression - profond mal être help

Messagepar raphaelleboutier » 18 janv. 2018, 02:50

:?
raphaelleboutier a écrit :Bonjour bonsoir,

Alors je m’excuse part avance pour les fautes mais j’ai besoin de vider mon sac. J’ai 18ans et je ne me sent pas comme les autres, je ne sais pas trop par où commencer... J’ai grandi seulement avec ma mère et ma grande sœur, quand ma mère a quitter mon père j’avais quelques mois donc je ne m’en souvient pas, il ne s’est jamais manifester mal grès mes nombreux messages (gentils) je l’es vu seulement 3 fois. Ma mère a eu le besoin de prendre les deux rôles, elle nous frappait defois, ma sœur aussi a l’epoque (je n’etait pas remplie de bleues non plus), ma sœur m’a attouchee de mes 8ans à mes 10ans j’ai garder le silence jusqu’au moment où je suis aller dans un S.A.U (service d’acceuil D’urgence) a mes 17 ans (foyer de jeunes), ou je me suis libérer et j’ai enfin avouer la chose à ma mère, ma sœur a reproduit sur moi ce qu’on lui avait fait, elle est pardonnée et je suis fusionelle avec elle je lui parle de tout. Je ne suis pas laide (sans narcissisme, j’ai très peu confiance en moi) mais bon voila je suis pas une horreur, mon nez me complexe, j’ai coucher avec pas mal de mecs à partir de mes 13ans, j’ai tout fais dans l’exces Que ce soit drogue dure, sex, alcool, soirées. Maintenant je ne sors plus, je suis restée 1an et 3mois avec un garçon dont j’etait folle C’est fini depuis 2 semaines il m’a trompee je me sent vide (ça rajoute un plus à mon mal être) depuis la 3eme je n’arrive plus à aller en cour c’est Inssuportable j’ai envie de m’en sortir mais je n’y arrive pas je passe mes journées enfermée chez moi au lit je suis accro à mon téléphone, je suis aller deux fois en hp pour t’entative de sucide (14 et 16 ans), il m’est déjà arrivée de dormir à la rue suite à des embrouilles avec ma mère, j’ai l’impression que j’ai du supporter trop de chose, j’arrive à un point ou si un petit génie me demande ce qu’il me faut pour être heureuse (matériel ou non) ma seule réponse serait de tout stopper sans douleurs. Je n’arrive pas à savoir à quel moment de ma vie j’ai réellement étais heureuse, je sais qu’il y a bien plus pire que moi dans la vie, que j’ai une vie de princesse par rapport à certain mais j’ai l’impression que je suis seule avec mon esprit, que je suis actrice de ma vie. Quand je pense à ce que j’ecris On pourrait me prendre pour une wesh mais je ne suis pas du tout comme ça j’en suis classe, j’ai des valeurs et tu respect. J’ai déjà essayer les anti dépresseur et j’ai vu pas mal de psy, je me sens terriblement seule, j’ai essayer la méditation, la lecture, rien y fait. Ça fait 6mois que j’ai rien pris niveau drogue et je vous avoue que ça me manque, des fois je me dis que je vais bien et l’heure d’apres j’ai Le bluzz, mon ancien psy m’avais parler d’aboulie


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum enfant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité