Qui suis-je ?

Forum ado
Inconstance
Messages : 3
Inscription : 30 juil. 2018, 00:30

Qui suis-je ?

Messagepar Inconstance » 30 juil. 2018, 01:01

Bonjour,
je me présente, j'ai 19 ans et je suis nouvelle sur forum.

Je pense que c'est dans l'ordre naturel des choses d'avoir ce genre de questionnement à cette période de la vie : Qui suis-je ?
Mais je suis dépassée. Je cherche depuis longtemps des réponses à mes questions.
Je vais essayer d'être la plus courte possible.

J'ai grandi dans une famille tout à fait normal et ai menée jusqu'à présent une existence plus ou moins convenable. Cependant, depuis enfant j'ai le sentiment de ne pas être tout à fait comme les autres surtout au niveau des centres d'intérêts, ce qui s'est transformé par la suite en un sentiment profond d'infériorité qui m'a détruit et a énormément affecté mon estime de moi. :(

Mon raisonnement sur les choses étaient assez différent des autres enfants et j'ai appris à fermer ma bouche, à me diminuer. De nature très timide, cela ne s'est guère arrangé, je suis atteinte de phobie sociale.

A partir de la cinquième j'ai suivi un enseignement à distance par le biais du CNED, ce qui m'a libéré mais aussi isolé, je me suis sentie profondément seule malgré la présence de mes frères et soeurs. :?:

Quand je suis retournée à l'école, donc cette année après un échec au bac, j'ai pensé naïvement que mes angoisses du passé n'étaient plus que des vieux souvenirs, c'était faux. Cette année a été un véritable calvaire : incapacité à rentrer dans le moule,à faire du sport collectif, échec en classe, solitude plus intense que jamais.

J'ai passé l'année à raser les murs, le casque sur les oreilles, au CDI dans mon coin à faire plus de 3 crises d'angoisses dans la journée.

Je ne me sens pas bien avec les élèves de mon âge, je me suis toujours mieux entendu avec les enfants beaucoup plus jeunes ou encore des adultes.
Je souffre terriblement de cette situation.

Dans ma tête, tout est très confus. J'ai un sentiment d'indépendance très fort mais je m'infantilise, pourquoi ? Je ne sais pas, peut-être par peur de l'inconnu, de ce monde effrayant. Je suis très consciente de moi, des autres, mais je me comporte comme une enfant, je me sens fragile, incompétente, inapte, égoïste, égocentrique. J'ai l'impression d'avoir grandit trop vite, de n'avoir pas profité.

Le monde me fait peur. J'ai 19 ans et même avec toutes mes ambitions pour entrer dans le monde et devenir une adulte, je ne me sens pas prête et c'est absolument horrible car je bataille avec cette enfant que je n'ai pas accepté.
Il y a longtemps que je souhaite découvrir le monde des adultes, longtemps que je ne veux plus être cette enfant. Maintenant, face à cette réalité, j'ai l'impression qu'il y a un étonnant décalage à l'intérieur.
Je me sens très très seule physiquement et intérieurement car je n'ai concrètement aucune vie sociale mis à part la relation que j'ai avec ma famille.


Merci à tous ceux qui liront et aussi à ceux qui m'apporterons un éclairage. :)
Sans nom est un nombre sans chiffres, il valse dans un monde d'électrons, il cherche sa place...positif ou négatif ? Ni l'un ni l'autre, il est électriquement neutre.

licornemagique
Messages : 883
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Qui suis-je ?

Messagepar licornemagique » 30 juil. 2018, 12:40

Quel est votre conception de l'adulte, quel est-il de différent, que fait-il de plus, pense t-il plus ou mieux...?
L'adulte?
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Inconstance
Messages : 3
Inscription : 30 juil. 2018, 00:30

Re: Qui suis-je ?

Messagepar Inconstance » 30 juil. 2018, 16:05

licornemagique a écrit :Quel est votre conception de l'adulte, quel est-il de différent, que fait-il de plus, pense t-il plus ou mieux...?
L'adulte?


Bonjour et merci de votre intérêt pour mon message.
J'ai toujours été fasciné par le monde des adultes car il s'agissait pour moi du "monde de la liberté", celui où l'on prend des décisions par soi-même, le "monde de l'indépendance". Cependant même si j'ai toujours souhaité m'échapper de l'enfance, j'ai conservé quand même une crainte vis-à-vis des adultes : j'ai pris conscience des nombreuses responsabilités auxquelles ils sont confrontés, au sentiment de n'avoir plus de "cordon ombilicale" et de devenir un électron libre.
C'est vraiment le sentiment que j'ai et la sensation de n'avoir pas le mental, d'être encore un fœtus bloqué dans sa bulle. :(
Sans nom est un nombre sans chiffres, il valse dans un monde d'électrons, il cherche sa place...positif ou négatif ? Ni l'un ni l'autre, il est électriquement neutre.

licornemagique
Messages : 883
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Qui suis-je ?

Messagepar licornemagique » 30 juil. 2018, 17:24

Que vous faut-il pour être adulte. Si vous l’étiez, comment seriez vous, qu'auriez vous de plus à faire qu'aujourd'hui? A quel moment est-ont "adulte"?
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Inconstance
Messages : 3
Inscription : 30 juil. 2018, 00:30

Re: Qui suis-je ?

Messagepar Inconstance » 30 juil. 2018, 19:12

licornemagique a écrit :Que vous faut-il pour être adulte. Si vous l’étiez, comment seriez vous, qu'auriez vous de plus à faire qu'aujourd'hui? A quel moment est-ont "adulte"?


Je comprend là où vous voulez en venir.
Il s'agit justement des questions que je me pose, surtout celle-ci : A quel moment est-on adulte ?
Je pense qu'on ne le constate même pas, je pense que ça vient tout seul, mais cela ne cesse de me préoccuper car j'ai un réel besoin de grandir intérieurement, le problème est que je manque cruellement de maturité émotionnelle ce qui me donne l'impression d'être extrêmement vulnérable.
Devoir prendre mon appartement, travailler...je me pose la question : comment vais-je faire pour assumer cela ? En serais-je capable vu mon état actuel ? Capable d'avoir une vraie vie sociale ?
Je me bas désespérément pour être comme "tout le monde". :/
Je pense que ce que je dis est assez paradoxale et complexe à comprendre.
Sans nom est un nombre sans chiffres, il valse dans un monde d'électrons, il cherche sa place...positif ou négatif ? Ni l'un ni l'autre, il est électriquement neutre.

licornemagique
Messages : 883
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Qui suis-je ?

Messagepar licornemagique » 30 juil. 2018, 19:22

Quel regard porte vos parents face à tout cela, face à vous même et votre avenir?
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12323
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Qui suis-je ?

Messagepar Dubreuil » 10 août 2018, 09:17

" Sans nom est un nombre sans chiffres, il valse dans un monde d'électrons, il cherche sa place...positif ou négatif ? Ni l'un ni l'autre, il est électriquement neutre."

Un peu comme la notion du phallus, en psychanalyse. Ni à l'homme ni à la femme...
Qualifications : Psychologue clinicienne - Psychomotricienne
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
*** « l’insu que sait de l’une-bévue s’aile à mourre » Jacques Lacan. ( Séminaire 24 )
C'est à dire : L'amour, c'est donner quelque chose que l'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.

serpolet
Messages : 9
Inscription : 26 août 2018, 00:41

Re: Qui suis-je ?

Messagepar serpolet » 05 sept. 2018, 00:52

Bonjour inconstance;

Malgré la date de publication de ton message, je me permets quelques réflexions. À la lecture de ton texte, à 19 ans, tu es considérée comme adulte, du moins légalement.
Être adulte, c’est de faire quelquefois des choix, avoir des responsabilités et de rendre aussi des comptes. C’est une étape de la vie qui peut être très enrichissante, avec beaucoup d’opportunitédition pour se connaître soi-même, te fixer des buts, des défis, de les atteindre et même de les dépasser. Cela t’amenes alors à découvrir de nouvelles forces qui sont en toi.
Tu parles aussi des enfants avec lesquels tu es à l’aise. L’une des responsabilités de l’adulte est de prendre conscience de l’enfant qui est en lui. Cet enfant intérieur qu quelquefois a été blessé et au, au travers certaines peurs interpelle l’adulte pour le rassurer.
La vie en tant qu’adulte c’est aussi souvent se tromper face aux défis que la vie nous présente. C’est aussi apprendre, assimiler et avoir la présence d’esprit d’apprendre de ses erreurs pour ne pas les recommencer. Il n’y a pas de vie idéale, d’equilibre prédestiné. Il y a toi et tes choix et ton bonheur que tu as l’occasion de construire. Il n’ a pas de caméra cachée, pas de rideaux. Rien que toi, qui est l’acteur(ice) sur les planches de ta vie.
Regardes en toi, donnés-toi la chance et le temps de te connaître. Entoures-toi de personnes bienveillantes (il y en a encore, crois-moi) qui apprécieront tes qualités.

C’est mon humble avis, dis-toi que si je suis inscrit sur ce forum, je me pose moi-même en tant qu’adulte, des questions aussi. Mais avec l’espoir que cette démarche m’apportera certaines pistes d’action, de réponse pour trouver en moi le meilleur de moi-même.

Salutations et bonne chance;
Serpolet


Revenir vers « Forum ado »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités