Phobie sociale ?

Forum phobie sociale
Répondre
AntoineNDM
Messages : 4
Inscription : 02 déc. 2015, 19:42

Phobie sociale ?

Message par AntoineNDM »

Bonsoir,

C'est la première fois que je poste sur un forum. Je me présente je m'appelle Antoine j'ai 20 ans, je suis étudiant, au fil de ma vie j'ai eu beaucoup de passade assez désagréables. J'ai toujours eu du mal avec les oraux à l'école. Avec le temps, une relation catastrophique, qui m'a un peu détruit mentalement. Pendant 2 ans j'étais alcoolisé chaque jour, à l'école, à table, au code, ... Sans l'alcool je n'arrivais plus à vivre l'esprit tranquille. J'ai commencé à devenir violent avec mes proches, j'ai menti, volé, j'étais toujours en conflit avec mes pensées, je ne savais plus quoi penser, je flirtais avec n'importe qui, je faisais n'importe quoi, j'ai perdu le respect de mes proches et gagner du respect de personnes stupides parce que je faisais des choses osées (et stupides). Je me suis ensuite trouvé une fille que j'ai voulu respecté, la première approche était alcoolisé car sans, je ne pouvais rien dire. Au fil du temps j'ai du stoppé car ma petite copine m'a menacé de partir si je n'arrêtais pas mes conneries. J'ai donc arrêté d'un coup (ou presque), aujourd'hui je bois une bière ou 2 le w-e. Bref. Depuis plusieurs années, je pense être beaucoup trop impulsif pour être qualifié justement comme "impulsif" j'ai fait des tests de bipolarité sur le net, mais j'étais entre bipolaire et borderline. Ensuite j'ai découvert que j'avais p-ê la phobie sociale, car je rentrais vraiment à 100% dans les symptômes et les caractéristiques. Je perds le contrôle à chaque fois que quelqu'un me fixe, ou quand ma classe me fixe quand je lève la main, mais le pire reste les oraux, je prépare des oraux de DINGUE, mais arrivé devant je torche le délire et je bacle. Après je m'agace très vite, je tremble et ma machoire se contracte à chaque chose qui me contrarie, et finalement je m'énerve parce que je n'ai pas d'excuses pour justifier mon excès de colère.
Autre choses.. Je ne sors plus du tout depuis 2 ans excepté avec mon meilleur ami, 2/3 fois par an, mais ça reste fade vu que je supporte pas la présence de trop de personnes, les filles qui me regardent je les méprise, les gars, je les agresse du regard, je perds le contrôle encore une fois. Faire les courses dans les magasins remplies, j'évite vraiment, car je panique. Tous les jours je rentre chez moi je change de haut, car je suis trempé de sueur (mais juste mouillé, pas de vilaines odeurs) même avec des déos spécifiques. ( La je suis en train de paniquer, car quand je m'exprime à l'écrit je ne m'arrête plus et je finis par tout mélanger.....) Je vais p-ê m'arrêter là, et je vais attendre p-ê des questions, vos impressions, vos conseils, même si je les ai surement déjà entendu.
Bien cordialement,

Antoine
Patouche
Messages : 706
Inscription : 29 nov. 2015, 07:11

Re: Phobie sociale ?

Message par Patouche »

Bonsoir Antoine,
C'est toujours difficile d'apprendre à savoir qui on est vraiment, surtout quand on est jeune. On doit passer par des phases "d'essai" pour voir ce qui nous convient, ce qu'on aime, ce qu'on n'aime pas. Puisqu'on est tous uniques, c'est un travail individuel. J'ai l'impression que tes attitudes relativement agressives sont une sorte de protection. Peut-être as-tu été blessé ? Peut-être as-tu des peurs ?

Que penses-tu de toi-même, enfin tu trouves tu beau, intéressant, drôle, ou autre chose ? Quelles sont les choses que tu aimes chez toi ?
Tu as déjà prouvé que tu peux changer, améliorer les choses, quand tu le souhaites. Si tu comprends un peu mieux certaines raisons de ton mal-être, tu arriveras certainement à adapter ton attitude.

Le stress aux examens est relativement normal. C'est un moment pendant lequel on est "évalué", donc jugé. Le jugement est toujours difficile. Si tu prends confiance en toi, dans les autres domaines de la vie, où le "jugement" a des enjeux moins grands, tu pourras t'y habituer, et être moins stressé. Ce serait possible aussi de faire une activité à côté, comme par exemple un art martial, où tu as aussi des "examens" avec des enjeux moins grands. Et quand on s'habitue à être jugé, qu'on se rend compte qu'on y survit sans soucis, que même si c'est un échec, ce n'est pas si grave au fond, petit à petit tout s'adoucit.

Tu es peut-être un peu jeune pour recevoir déjà une étiquette (que ce soit borderline, bipolaire, ou autre). Pour le moment, à te lire, j'ai l'impression que c'est surtout cette difficulté qu'on a tous quand on est jeune de pouvoir s'adapter dans notre milieu social, tout en préservant notre personnalité unique. Peut-être une difficulté plus grande que pour beaucoup d'autres. Mais tu sembles avoir de bonnes ressources et pouvoir trouver un moyen de t'accepter tel que tu es, avec toutes tes qualités.
AntoineNDM
Messages : 4
Inscription : 02 déc. 2015, 19:42

Re: Phobie sociale ?

Message par AntoineNDM »

Bonsoir Patouche, déjà merci d'avoir apporter une réponse aussi rapidement. Je vais commenter chacuns des paragraphes pour éviter de refaire un bloc "fouilli".

"C'est toujours difficile d'apprendre à savoir qui on est vraiment, surtout quand on est jeune. On doit passer par des phases "d'essai" pour voir ce qui nous convient, ce qu'on aime, ce qu'on n'aime pas. Puisqu'on est tous uniques, c'est un travail individuel. J'ai l'impression que tes attitudes relativement agressives sont une sorte de protection. Peut-être as-tu été blessé ? Peut-être as-tu des peurs ?"

Je pense que je veux m'affirmer, j'ai peur de retrouver ma place de clown de la personne qu'on rabaisse sans qu'elle dise qqch, je veux être qqun de respecté. Avant j'étais qqun d'adorable, d'attentionné, j'écoutais tout le monde. Aujourd'hui je ne supporte plus beaucoup de personne, ou alors au départ ça ira mais au bout de 30 minutes voir 1h je vais changer d'avis et après douter, je suis indécis.

"Que penses-tu de toi-même, enfin tu trouves tu beau, intéressant, drôle, ou autre chose ? Quelles sont les choses que tu aimes chez toi ?
Tu as déjà prouvé que tu peux changer, améliorer les choses, quand tu le souhaites. Si tu comprends un peu mieux certaines raisons de ton mal-être, tu arriveras certainement à adapter ton attitude. "

Je pense que je suis qqun d'entier, je me trouve potable, ma copine me rend plus beau en me complimentant, je pense que je suis drôle, j'aime rire, mais généralement je suis entouré de personnes immatures, et ça finit par se moquer, et je déteste ça, je me trouve honnête respectueux, et je suis vraiment à cheval sur le respect, mais d'un autre côté il m'arrive de me contredire moi même en changeant d'attitude..... (je m'embrouille déjà)

"Le stress aux examens est relativement normal. C'est un moment pendant lequel on est "évalué", donc jugé. Le jugement est toujours difficile. Si tu prends confiance en toi, dans les autres domaines de la vie, où le "jugement" a des enjeux moins grands, tu pourras t'y habituer, et être moins stressé. Ce serait possible aussi de faire une activité à côté, comme par exemple un art martial, où tu as aussi des "examens" avec des enjeux moins grands. Et quand on s'habitue à être jugé, qu'on se rend compte qu'on y survit sans soucis, que même si c'est un échec, ce n'est pas si grave au fond, petit à petit tout s'adoucit."

Je suis au dessus du stress, je me pose toujours des questions vraiment stupides apparemment, je me pose beaucoup trop de questions, mais elles me paraissent très importantes, dans le genre vitales... Je veux que tout soit parfait mais je sais que je ne peux pas.. du coup j'suis en conflit avec ce que je veux et ce que je peux....Les activités, je les fais dans mon coin, ça me fortifie physiquement, mais en club ou quoi que ce soit j'ai arrêté depuis longtemps, j'ai essayé de re-rentrer dans un club de basket mais l'échange social........comment dire, j'ai échoué fortement, et j'ai détesté la moindre personne qui s'est plains de mon savoir faire. Je me dis souvent "calme toi c'est rien" mais dans le vif du sujet je pense surtout "euh euh euh euh euh" comme si j'étais un ordinateur en bug...... cervelle vide, j'arrive plus à réfléchir j'ai tout oublié je vais prendre le raccourci et dire que j'ai fini de parler.

"Tu es peut-être un peu jeune pour recevoir déjà une étiquette (que ce soit borderline, bipolaire, ou autre). Pour le moment, à te lire, j'ai l'impression que c'est surtout cette difficulté qu'on a tous quand on est jeune de pouvoir s'adapter dans notre milieu social, tout en préservant notre personnalité unique. Peut-être une difficulté plus grande que pour beaucoup d'autres. Mais tu sembles avoir de bonnes ressources et pouvoir trouver un moyen de t'accepter tel que tu es, avec toutes tes qualités."

Le problème c'est que je m'accepte comme je suis la plupart du temps, ça me dérange pas de ne pas avoir de vie sociale, de passer mon temps à cuisiner dans mon coin, faire du sport tout seul, je vis avec ma copine ça me suffit, mais plus le temps passe et plus je me dis que .. "merde va falloir que j'améliore ma sociabilité avec autrui sinon dans le monde du travail je suis mort !!" J'ai des qualités, j'essaye de les mettre à profit mais par exemple pour un oral face à un jury assez dur que je connais assez bien, je sais à quoi m'attendre, mais c'est comme si ce jury était rempli de mâle dominant qui me casse en deux, et j'ai tellement été rabaissé dans ma petite vie, que ce soit chez mes parents dans les écoles que j'ai fréquenté, face à des "amis" ou encore des filles qui m'ont pris pour un idiot........... bref je pense que ce que je dis reste un peu flou, mais ça reste cohérent avec ce que je pense à l'instant t.
Patouche
Messages : 706
Inscription : 29 nov. 2015, 07:11

Re: Phobie sociale ?

Message par Patouche »

Je me demande si au fond tu veux changer parce que tu penses que ce serait mieux d'être autrement, ou parce que tu sens qu'il s'agit d'un mal-être qui risque, à terme, de péjorer ta vie.

D'un côté, tu as l'air d'être plutôt bien comme ça. Si c'est le cas, il ne faut alors pas changer. De l'autre, tu as l'air de souffrir quand même du regard (ou du jugement) des autres. Et alors tu adoptes une attitude de rejet du jugement, pour te protéger.

On est comme on est. Mais parfois on esssaie d'être comme on voudrait être, ou comme on croit qu'il faudrait être, ou alors de ne pas être comme on ne voudrait pas être. C'est très difficile d'être vraiment honnête avec soi-même, pour savoir, en toute objectivité, et surtout sans jugement, qui on est vraiment, au fond. Et ensuite, on doit juste accepter qui on est, s'aimer tel qu'on est, avec tous nos défauts, en essayant bien sûr de ne pas nous complaire dans ses défauts, mais sans se mettre des contraintes de perfection. On est des être humains, les défauts font partie de nous, ils sont même biens, car sans défauts, on n'aurait pas de qualité.

Le jugement est une immense question. Dans notre société, malheureusement, tout le monde juge tout le monde tout le temps. Pourtant, qui est-on pour juger ? Comment peut-on se permettre de juger les autres ? A la base, on disait que seul "Dieu" pouvait juger. Souvent, quand on a peur que les autres nous jugent, c'est qu'on a un peu tendance à nous juger nous-mêmes. Enfin tout nous y pousse. Surtout si on a été élevé dans un milieu très jugeant. J'essaie moi-même d'enlever le plus de jugement possible. Et c'est très difficile. Souvent je me révolte contre les personnes qui jugent. Et je me rends compte que je juge aussi. Par exemple, je déteste le mensonge, et je trouve que c'est mal de mentir. Donc je juge. Je n'ai pas à juger, car même si le mensonge n'est pas une bonne chose, qui suis-je pour juger quelqu'un d'autre ? Qu'est-ce que je sais de sa vie, de son histoire, de ses souffranes ? Peut-être que c'est un défaut, mais tout le monde a des défauts, et peut-être qu'il a plein plein d'autres très belles qualités ?
AntoineNDM
Messages : 4
Inscription : 02 déc. 2015, 19:42

Re: Phobie sociale ?

Message par AntoineNDM »

Patouche,

"Dans notre société, malheureusement, tout le monde juge tout le monde tout le temps. Pourtant, qui est-on pour juger ? Comment peut-on se permettre de juger les autres ? A la base, on disait que seul "Dieu" pouvait juger. Souvent, quand on a peur que les autres nous jugent, c'est qu'on a un peu tendance à nous juger nous-mêmes. Enfin tout nous y pousse. Surtout si on a été élevé dans un milieu très jugeant. J'essaie moi-même d'enlever le plus de jugement possible. Et c'est très difficile. Souvent je me révolte contre les personnes qui jugent. Et je me rends compte que je juge aussi. Par exemple, je déteste le mensonge, et je trouve que c'est mal de mentir. Donc je juge. Je n'ai pas à juger, car même si le mensonge n'est pas une bonne chose, qui suis-je pour juger quelqu'un d'autre ? Qu'est-ce que je sais de sa vie, de son histoire, de ses souffranes ? Peut-être que c'est un défaut, mais tout le monde a des défauts, et peut-être qu'il a plein plein d'autres très belles qualités ?"

Voilà ce qu'il m'arrive tout le temps, je me pose des questions comme ça tout le temps, je me remets beaucoup en question, toujours des questions existentielles à la con.. Je suis en conflit permanent... je suis qqun de vraiment perdu je pense, je suis indécis et très lunatique..... Quand je lis ce que tu me dis je me vois l'écrire à qqun d'autre..

Après, une autre chose, je pense que si je change comme je voudrais être, "détendu", j'ai peur de finir par trop l'être, je suis toujours sur mes gardes, à reculons même parfois...
Patouche
Messages : 706
Inscription : 29 nov. 2015, 07:11

Re: Phobie sociale ?

Message par Patouche »

J'avoue que j'ai aussi un peu de peine à te suivre ... Est-ce qu'on pourrait peut-être se focaliser d'abord sur un point un peu plus précis ? Et puis regarder la suite après ? Quel sujet choisir ... ton côté lunatique et indécis ? essayer de le creuser un peu ?
AntoineNDM
Messages : 4
Inscription : 02 déc. 2015, 19:42

Re: Phobie sociale ?

Message par AntoineNDM »

J'arrive rarement a avoir un avis précis d'un coup, je pars toujours beaucoup trop loin, et je finis donc par m'éloigner, j'arrive pas à rester concentrer sur une chose sans penser à d'autres choses qui interviennent et finalement rester bloquer sur un sujet autre que celui de départ.
Mon côté lunatique assez..dur, je vais bien, je mange bien, et d'un coup j'vais avoir un excès de colère, parce que je peux pas m'empêcher de penser à des choses négatives, je m'énerve, je tape du poing, je cris, et après je me calme, je m'excuse, et que je comprends pas pourquoi j'me suis énervé comme ça, qu'il y a des choses plus importantes et plus sympa à penser, du coup ça m'agace de m'agacer, c'est le serpent qui se mord la queue, jusqu'à ce que ma copine me rassure.....
Patouche
Messages : 706
Inscription : 29 nov. 2015, 07:11

Re: Phobie sociale ?

Message par Patouche »

C'est difficile d'avoir un avis précis, d'un coup. C'est normal d'essayer d'évaluer la question et de partir un peu plus loin. Par contre, c'est plus le fait de se bloquer qui complique les choses. Peut-être as-tu peur d'énoncer un avis, de peur qu'il ne soit pas "juste" ? Alors tu as mis en place une stratégie inconsciente d'évitement ? Une grande peur de te tromper ?
Si tu prends juste du temps à te décider, j'ai l'impression que ce n'est pas optimal, mais vraiment pas un problème. Il y a des gens qui n'arrivent juste pas du tout à prendre de décision, ni sur le moment, ni après réflexion. Ca ça devient plus embêtant, car on devient un peu passif, et ce sont les choix qui nous font, on perd alors le pouvoir sur sa vie. Si c'est une question de temps, je crois que tu peux simplement te dire que tu es quelqu'un qui a besoin de temps pour toute décision, même les petites, c'est tout à fait ok.

Pour le côté lunatique, ces crises de colère, elles ont probablement une source qui n'est pas inexistante, mais que tu n'as peut-être pas encore repérée. Ces pensées négatives sont peut-être une peur ou une réaction un peu forte, si quelque chose te touche. Tu es peut-être hypersensible à des choses qui - objectivement et raisonnablement - ne sont pas très importantes, mais qui te touchent profondément parce que ça réveille une blessure en toi. C'est peut-être quand on met en doute quelque chose que tu fais, ou quand tu ne te sens pas écouté, ou quand tu as l'impression que tu fais quelque chose de faux, ou tout à fait autre chose. Essaye de regarder la prochaine fois, au niveau des émotions, ce qui est touché. Essaye peut-être aussi de repenser à une dernière fois, en revivant les émotions liées. Si tu arrives à retrouver ce qui te fait réagir si fort, tu pourras travailler dessus.
Spiritesse
Messages : 14
Inscription : 02 déc. 2015, 14:22

Re: Phobie sociale ?

Message par Spiritesse »

Bonjour AntoineNDM,

J'ai lu tes différents messages, ainsi que les réponses de Patouche, et bien que je n'ai pas trop osé intervenir, je me suis dit, bon aller....

Sache que pour quelqu'un de si jeune, je trouve que ta réflexion est pas mal poussé et c'est une bonne chose même si ça a tendance à te mettre la tête à l'envers.
En lisant le descriptif de certains traits de ta personnalité "te poser milles questions" "être toujours en mode réflexions, jugement ou pas", "sans du respect" "côté solitaire" j'ai eu l'impression de vraiment comprendre ton ressentie.

Car j'ai expliqué cela dans l'un de mes posts. et lorsque tu dis qu'en fait ça ne te dérange pas plus que ça ne ne pas être très sociable, mais qu'au font tu te dis qu'il faudrait modifier ça car le monde du travail risque d'être dur... là je dis, oui tu n'as pas tort mais... il ne faut pas non plus aller contre ta nature profonde.

Pourquoi je dis cela, car durant mon jeune âge j'étais plutôt solitaire, et en grandissant je préférais être seule dans mon coin, car trop de stresse, de peur, de question existentielle, peur du jugement, idem, le sport, les révisions etcc, je préférais faire ça seule.

Puis le monde du taff est arrivé et comme toi je me suis posé la question, et en fait, j'ai un peu jouer un rôle, celui de la fille, qui parle à font, qui n'a pas peur du monde, mais non parce que je le voulais, mais parce que si je n'agissait pas ainsi, les postes qu'on me proposait me seraient passé sous le nez.
J'ai travaillé sur des plateaux tel avec un monde de fou, je rêve de me cacher au font dans un coin, mais pas toujours possible. J'ai très souvent mal vécu les emploi où j'étais, car toujours trop de monde, donc pas heureuse réellement

Aujourd'hui, encore je rêve d'un taf où je sois seul, sans plein de monde autour de moi, car sinon c'est l'angoisse...
Et parfois je me dis que si d'entré j'avais agis comme j'étais en réalité, si j'avais cherché du travail dans un secteur ou il y avait moins de monde, je ne serais pas en monde flippante non stop.

Donc peut être que ce que je te dis là, ne servira à rien parce que tu ne t'y retrouve pas... mais si tu comprends ce que je tente de t'expliquer, peu être feras-tu et agira tu pour que toi seule te sente bien. Les gens jugent, ils jugeront toujours, car ils n'ont rien d'autres à faire de leur temps, nous même on le fait..mais les gens qui t'aime vraiment, ta copine, ton meilleur ami, pourront comprendre que tu es du genre à ne pas aimé trop le monde et ils feront avec. Mon conjoint à la phobie social, en pire, il n'ose même pas prendre le bus ou le métro..et bien je fais avec car je l'aime. Moi je sais faire les boutiques avec du monde, alors que pour le taff, je supporte pas d’être étouffer par les gens.

Enfin voilà, je ne suis pas aussi doué que Patouche qui a drôlement bien répondu, mais je souhaité te donner un avis.

Courage à toi, tu semble être quelqu'un de bien.
Patouche
Messages : 706
Inscription : 29 nov. 2015, 07:11

Re: Phobie sociale ?

Message par Patouche »

Oui, je suis d'accord avec Spiritesse, c'est très important de respecter notre nature profonde, et il y a en effet des natures plus ou moins solitaires, il n'y a rien qui est juste ou faux, on est juste comme on est, il faut se respecter.

Je ferais juste un petit distingo entre notre nature profonde et nos peurs et nos phobies, qui sont elles en général plutôt l'expression d'une souffrance. C'est important de prendre soin de ses souffrances, et de ne pas les confronter si c'est inutile, mais juste de les reconnaître comme telles.

Ce qui revient, et j'ai vraiment envie d'insister sur ce point, parce qu'il ressort aussi de mon expérience présente: c'est le Jugement !
Oui, c'est terrible le jugement. On s'inquiète beaucoup du jugement des autres, mais en réalité celui qui nous fait le plus de mal est celui qu'on porte sur soi-même. C'est fou, mais inconsciemment on est beaucoup plus sévère avec soi-même, que les autres avec nous. Et si on se juge, alors les autres nous jugent aussi. Un truc super important, c'est de prendre conscience à quel point on se juge soi-même, et d'essayer de lâcher prise, essayer de se dire qu'on n'a pas à se juger, seul Dieu peut nous juger. On fait de notre mieux, et personne ne peut nous juger, surtout pas nous-mêmes. Et franchement, expérience faite, ça change plein de choses ! Mais il faut y penser très souvent, car ces jugements reviennent tout le temps. Mais si on y fait attention, ça peut changer une vie :)
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum phobie sociale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité