bac STD2A, un enfer

Forum phobie scolaire
Iris66
Messages : 45
Inscription : 09 juil. 2016, 23:15

Re: bac STD2A, un enfer

Messagepar Iris66 » 03 déc. 2017, 19:47

Jeannette a écrit :.
Tiens, ça m'amuse, ça !!!


C'était un peu fait exprès, j'avoue :D .

Jeannette a écrit :Encore Dali (je préfère celui-là, Iris devinera pourquoi) :
Image


Heu, je trouve pas vraiment pourquoi celui-là, plutôt que l'autres. Interrogations : un lien avec l'inconscient ? car celui là s'appelle Réminiscence archéologique de l'angélus de Millet --> Lien avec les archaïsmes logés dans l'inconscient ? Mais bon, l'autre s'appelle : Atavismes au crépuscule, alors ben c'est bonnet blanc et blanc bonnet, ça doit pas être ça...

Autre hypothèse : Dans celui-là, il y a des cyprès, référence à L'île des morts de Arnold Böcklin (une des peintures les plus détournées et les plus revisitées au monde avec l'angélus, et traitant d'un thème commun avec l'angélus) ? Je ne développe pas pour le thème commun entre les 2 œuvres, sinon, ça va trop digresser le fil de discussion.

Dernière hypothèse, la bonne peut-être ? La composition est plus "simple", plus harmonieuse dans les couleurs. Mais oui, suis-je bête ? C'est du camaïeu. J'ai trouvé. ;)

Jeannette a écrit :
L'Adagio d'Albinoni :
[...]
Une reprise "moderne" : https://www.youtube.com/watch?v=NAWQxIq-9-Q


Heu, il y a la plus connue des toiles de Georges Seurat, dans le clip. C'est fait exprès ?

Jeannette a écrit :Et c'est de plus un exemple de la façon dont je me suis approprié l'idée initiale, le thème, de Iris : Une composante intemporelle des grandes oeuvres, une existante indépendante de leur créateur ou de leur interprète. Elle l'avait pensé peinture, je te le ressors version musique et j'y rajoute la touche "philosophique" que l'on te demandera :mrgreen:


Les grandes œuvres sont gravées dans l'inconscient collectif, d'où leur intemporalité, etc :mrgreen:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sinon, plus globalement, je m'interroge sur la problématique présente de Vénus, à la lecture de tout ce qui a été écrit ici. Je m'interroge sur l'espace de liberté, que tes professeurs te laissent, Vénus, te laissent pour que tu le remplisses de toi, de ce qui fait que tu es toi, de ce que tu peux apporter de plus sur un sujet qui n'est déjà été "dit", et ceci à l'intérieur d'une ou plusieurs contraintes. En fait, c'est ta créativité, à toi qui doit s'exprimer.

Néanmoins, on ne peut pas dire que l'éducation nationale soit connue pour laisser s'exprimer la spontanéité créative, qu'il y a à la base en chaque enfant. Elle fabrique plutôt des têtes bien pleines, que des têtes bien faites, et fait plutôt le contraire de ce qu'elle préconise en enseignant Montaigne sur ce point. Citation de Picasso au passage : "Tous les enfants naissent artistes. Le plus difficile est de le rester à l'âge adulte". En gros, je pense qu'il doit être assez déroutant, de passer d'un enseignement extrêmement formaté, avec peu de liberté, à l'élémentaire et au collège, à un enseignement comme celui que tu suis actuellement Vénus (bien différent aussi des autres filières au lycée et au-delà), où on te demande, justement d'exprimer ta liberté.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum phobie scolaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité