Sex addict et dépendance affective, quelle différence chez la femme?

Forum addiction au sexe
Lita85
Messages : 1
Inscription : 08 oct. 2016, 17:34

Sex addict et dépendance affective, quelle différence chez la femme?

Messagepar Lita85 » 08 oct. 2016, 18:08

Bonsoir,

Voilà c'est samedi soir et je m'ennuie. Est-ce que je m'ennuie parce que je n'ai personne à voir, pas d'amis ? Non, je suis plutôt une fille appréciée et bien entourée. Non, si je m'ennuie c'est parce que je ne suis pas avec un homme ce soir. Et pourquoi suis-je seule ce soir ? Je le suis parce qu'aujourd'hui j'ai pris un décision ; celle de me regarder en face et d'avouer ma dépendance au sexe.

C'est terrible, les minutes passent, j'entends le tic tac de l'horloge murale, je me dis que cette journée ne va jamais s'arrêter, c'est trop long. Je suis prostrée depuis des heures sur mon canapé, je ne sais pas quoi faire. Tout m'ennuie, il n'y a pas d'issue possible pour échapper au vide qui m'envahit progressivement. Aller voir mes amis ? Boring. Faire du sport ? A quoi bon. Regarder la télé ? Je zappe les chaînes encore et encore et encore et encore sans pouvoir fixer mon attention sur quoique ce soit. Mon esprit est parasité, je ne peux penser à rien d'autre et je me sens usée jusqu'à la corde. Je sens une tension qui me déchire le bas du ventre et la tête, je me dis que je ne vais pas survivre psychologiquement à cette journée.

Et il y a ce type dont je ne me souviens même plus du prénom qui m'écrit et qui insiste pour me voir et me baiser ce soir dans ma voiture. Je résiste, mais malgré la décision que j'ai prise aujourd'hui, plus les heures passent, moins je me souviens des raisons qui m'ont poussées à tout arrêter. La tension devient insoutenable, elle se mêle au désespoir. Je suis comme un animal en cage. L'angoisse arrive par vague, comme des bouffées de chaleur qui me donnent l'impression de vertige, que le sol se dérobe sous mes pieds.

Il faudrait que je puisse faire quelque chose pour me calmer, mais quoi ? Alors je vous écris, mais il y a tant de choses à dire que je ne sais même pas par quoi commencer. Tout est vain, rien n'a de sens, il faut que je me fasse baiser pour me sentir mieux, comme un shoot, il me faut ma dose. Et puis quoi ? Et puis après je me sens encore plus comme une merde, une victime baisée et jetée comme un kleenex. Je suis une femme-épave.

Alors l'éternel "personne ne m'aime" qui précède le "je ne vaux rien" me saute à la gueule comme un vampire assoiffé de sang. Alors j'écume tous les forums possibles et imaginables sur le sujet et j'ai envie de brûler ce putain d'ordi qui me raconte encore et encore quel est le chemin vers le bonheur, comment trouver en soit la sécurité, que je ne peux être aimée si je ne commence pas par m'aimer moi-même. Quel ramassis de conneries vous ne trouvez pas ? Je suis une dépendante affective et addictive au sexe, je ne suis pas débile mentale ! Evidemment que toutes ces choses je les connais par coeur, moi ce soir je vous parle d'une maladie. Je me sens malade et je ne me sens pas comme quelqu'un de peu de volonté ou de mauvaise fois.

Je mets ma vie en danger, ma santé et ce, contre ma volonté. J'ai trente ans et je baise comme je respire. Je veux guérir, je suis fatiguée, épuisée. Toute mon énergie est avalée par cette lutte continuelle.

Je vous écris à tous ce soir avant tout pour me donner une bonne raison de ne pas répondre à mon téléphone mais soyons honnête, je suis comme une alcoolique devant un verre de whisky "je le bois, je le bois pas, je le bois, je le bois pas, je le bois, je le bois pas", ainsi de suite.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.

Bien à vous,

Lita85

Luciole
Messages : 1305
Inscription : 17 févr. 2014, 14:00

Re: Sex addict et dépendance affective, quelle différence chez la femme?

Messagepar Luciole » 10 oct. 2016, 11:30

Reconnaître qu'on a un problème est le premier pas vers la guérison.
Votre mal-être et votre dépendance affective est clairement dû à un énorme manque de confiance en vous (vous ne vous aimez pas, en somme).
En avez-vous parlé à un psychologue, de tout ça ?
Avez-vous des passions ? Qu'est-ce que vous aimez faire ?
Vous devriez avoir des centres pour personnes addicts gratuits autour de vous, si cela vous intéresse.

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9310
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Sex addict et dépendance affective, quelle différence chez la femme?

Messagepar Jeannette » 10 oct. 2016, 12:01

Lita85 a écrit :Et puis après je me sens encore plus comme une merde, une victime baisée et jetée comme un kleenex. Je suis une femme-épave.


Comment étaient considérées les femmes autour de toi lorsque tu étais enfant et adolescentes ?
As-tu toi-même subit des actes de violence sexuelle ou de dévalorisation de ton "statut" de femme ?

Autrement dit, quoi d'étonnant à ta réaction si tu as été élevé avec le message permanent que toutes les femmes sont des putes, par exemple ?

Luciole a écrit :En avez-vous parlé à un psychologue, de tout ça ?


Je confirme. Dans la mesure où tu souffres de cela, c'est effectivement auprès d'un(e) psychologue (clinicien) que tu pourras démêler le pourquoi de cette "addiction" ou "dépendance" et t'en libérer. Ce ne sera sans doute pas rapide, mais chaque pas en avant sera un mieux être.
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum addiction au sexe »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité