Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Forum adulte, aide psychologique gratuite
DayDream
Messages : 3
Inscription : 12 mars 2018, 14:58

Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar DayDream » 12 mars 2018, 15:36

Bonjour à toutes et à tous, commençons par le commencement...

Je suis une femme de 23 ans et depuis de nombreux mois maintenant, je me pose beaucoup de questions. Je réfléchis, je me sens changer, et je n’arrive pas à gérer.

De mes 16 à mes 20 ans et quelques, j’ai eu une relation tumultueuse avec un homme de 8 ans mon aîné et papa. Tout était compliqué, problèmes de travail, chômage, élever sa vie et gérer mes études en parallèle... j’ai passé un temps aussi merveilleux qu’affreusement difficile. La dernière année ensemble a été juste malheureuse, car il est tombé dans l’addiction à l’héroine et je me suis tuée à la tâche pour le maintenir à flot et que sa fille ne soit pas laissée de côté. Ça a loupé, car il a rencontré une femme tout aussi accro que lui. Il m’a trompé pendant quelques mois, avant que je ne le découvre. Je me suis donc résolue à abandonner mon premier amour un peu comme ça, en le mettant à la porte de l’appartement.

Par la suite, j’ai fait une tentative de suicide un soir pendant que je l’hébergeait (il n’avait nul part où dormir et ce n’etait Pas du tout la première fois). Je me suis, heureusement, stoppée en l’entendant m’insulter dans la pièce d’à côté. Je n’allais pas ruiner ma vie pour quelqu’un comme ça.

J’ai eu ensuite une période, pendant une année environ, durant laquelle je faisais souvent la fête, je voyais tout le temps mes amis, je souriais tellement. J’ai rencontré quelques hommes, et eu quelques histoires sans lendemain, ou sans sentiments affectifs. Je n’en voulais pas, je prenais comme une revanche sur la vie.

Ce comportement a cessé en septembre 2016 car je m’étais rendue compte que je ne voulais pas de nombreuses conquêtes et être mal perçue et certaines limites avaient été passées. J’ai rencontré quelqu’un et me suis (trop) rapidement mise en couple avec.

Cette histoire n’a duré que deux mois, nous n’avions pas la même vision du monde, je n’étais pas prête à faire trop de concessions et il était excessivement jaloux, même de ma famille. Cela me faisait peur, j’ai rompu.

En janvier 2017, cet homme m’a invitée à un repas, dans son nouvel appartement, afin d’enterrer « la hache de guerre ». Il y avait eu de nombreuses insultes de sa part et un grand énervement mais il m’avait fait ses excuses. Je pensais que c’était sincère, j’y suis allé.

En arrivant, le repas s’est bien passé et l’ambiance me semblait tout à fait normale. Je me suis rendue à la salle de bain, et en revenant, il avait tamisé toutes les lumières et mis un fond sonore (très kitsch) d’amboance sensuelle. Je me suis sentie extrêmement mal à l’aise et suis restée plantée au milieu du salon, hébétée. Il m’a dit qu’il trouvait cela plus sympathique et je lui ai dit que je n’aimais pas vraiment. Je me suis assise sur le canapé. Puis il s’est approché de moi et était vraiment étrange... il me fixait en me disant « je suis navré que nous ne soyons pas ensemble, laisse-moi juste te regarder une dernière fois. » et il me touchait le visage. J’étais figée. Mon cerveau tournait à 200%, me rappelait de souvenirs, je ne savais pas quoi faire. Quand il a tenté de m’embrassé, je l’ai repoussé.

Il s’est énervé. Je ne comprenais pas. Il m’a dit que si j’avais couché avec d’autre, la moindre des choses était de coucher avec lui, franchement il me demandait pas la lune. Il m’a bloqué le bras. À ce moment, j’ai paniqué et me suis levée d’un bond, j’ai attrapé mes chaussures, je lui criais dessus. Il m’attrapait le bras ou le pull, il me suivait, je me débattais. Il m’a bloqué la sortie, devant la porte de l’apprtement. Je fais 1m64 et lui 20cm de plus, mais je ne suis pas maigrelette, je lui ai demandé de me laisse passé, il a refusé, je l’ai envoyé par terre et suis partie en courant. Dans l’immeible, personne. Dans la rue, des passants, j’ai demandé de l’aide et personne n’est intervenu. Je courais en cherchant la gare, il m’a rattrapé, je hurlais, personne ne s’est retourné. Je suis montée dans le train.

Il m’a écrit de nombreux messages de menaces de mort, des insultes, il ne comprenait pas mon comportement « illogique » lui qui était si plaisant et n’avait aucun défaut. Je l’ai bloqué de mes numéros, il ne peut plus me contacter.

Un an après, j’ai l’impression d'être toujours apeurée. Je n’accepte pas qu’un homme m’approche, je n’accepte pas le contact physique. Je ne sais plus vraiment quoi faire, cette solitude me pèse énormément. Je me dis que tellement de gens on vécu bien pire et je n’ose pas m’imaginer leur souffrance. J’aimerais avancer, être heureuse.

Est-ce qu’il y a un problème dans ma tête ? Est-ce que mon cerveau se complaît dans ça ? Est-ce que je fuis ? Est-ce que j’utilise ça comme excuse pour m’isoler ? Je suis tellement souvent seule, dans mon appartement. Je ne veux plus vraiment sortir, et si je le fais je rentre tôt. Je repousse tout le monde mais espère désespérément que quelqu’un me tende la main...

Avatar de l’utilisateur
Scratch
Messages : 58
Inscription : 26 janv. 2017, 19:33

Re: Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar Scratch » 13 mars 2018, 18:54

Bonsoir,

Un an après, j’ai l’impression d'être toujours apeurée. Je n’accepte pas qu’un homme m’approche, je n’accepte pas le contact physique. Je ne sais plus vraiment quoi faire, cette solitude me pèse énormément. Je me dis que tellement de gens on vécu bien pire et je n’ose pas m’imaginer leur souffrance. J’aimerais avancer, être heureuse.

Est-ce qu’il y a un problème dans ma tête ? Est-ce que mon cerveau se complaît dans ça ? Est-ce que je fuis ? Est-ce que j’utilise ça comme excuse pour m’isoler ? Je suis tellement souvent seule, dans mon appartement. Je ne veux plus vraiment sortir, et si je le fais je rentre tôt. Je repousse tout le monde mais espère désespérément que quelqu’un me tende la main...


Vous ne vous complaisez pas et vous ne cherchez pas une excuse pour vous isoler. Ce n'est pas une excuse mais une conséquence. La question n'est pas de savoir ce que les autres ont pu vivre de pire, mais de mettre des mots sur ce que vous avez vécu. Ce que vous avez vécu, c'est un traumatisme. Et aujourd'hui, ce traumatisme non guéri vous empêche d'avancer. Vous avez besoin d'aide, vous attendez de l'aide, mais probablement avez-vous du mal à refaire confiance aux autres.

Consultez un professionnel qui pourra vous aider à aller mieux. Je vous conseille de vous tourner vers l'EMDR qui est une thérapie utilisée pour les traumatismes.
Tout tend à l'équilibre.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 11348
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar Dubreuil » 17 mars 2018, 14:36

Déposez également une main courante contre lui. Il n'y aura pas de poursuites mais si il récidive vous serez protégée et il sera arrêté.
http://www.psychomotricienne-analyste-nice.fr
Expert auprès des tribunaux - Rééducation psychomotrice - Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Thérapie comportementale de JL. Moréno - Psychologie - Psychanalyse.
PS : ATTENTION, sur ce forum je vous propose simplement des " interprétations, des pistes de réflexion ", en AUCUN CAS une psychothérapie en ligne ( qui serait alors, comme beaucoup sur internet sauf cas particulier, impersonnelle, payante, et surtout hors éthique psy ).

DayDream
Messages : 3
Inscription : 12 mars 2018, 14:58

Re: Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar DayDream » 17 mars 2018, 14:43

Merci pour vos reponses, j’essaie de me reprendre en main gentiment.

Je vais essayer de suivre le type de thérapie conseillée, mais je n’ai pas encore l’argent pour me le permettre, ça viendra.

Pour ce qui est d’entreprendre quoi que ce soit en justice... je ne sais pas du tout, je n’en suis pas sûre. Je n’ai plus contact et je ne veux pas le croiser à nouveau. J’essayerai d’en discuter prochainement.

Merci encore, j’espere que ça s'améliorera.

Avatar de l’utilisateur
Scratch
Messages : 58
Inscription : 26 janv. 2017, 19:33

Re: Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar Scratch » 17 mars 2018, 15:31

Peut-être pourriez-vous trouver un psychiatre pratiquant l'EMDR. Étant médecin, sa consultation est remboursée (préférez en un conventionné secteur 1 pour éviter les dépassements).
Par ailleurs, certains professionnels non remboursés acceptent de faire des efforts en fonction de vos difficultés financières, mais c'est à voir au cas par cas.
Vous pouvez vous rapprocher d'un centre médico-psychologique (CMP) pour y consulter différents types de professionnels, tout y est pris en charge, mais vous n'aurez pas de certitude quant aux thérapies qui vous y seront proposées.

Pour la main courante, il ne s'agit pas d'une plainte. Pas question normalement de le croiser à nouveau comme vous dites. Mais ça laissera une trace s'il devait recommencer.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11182
Vous pouvez vous renseigner également auprès d'associations de soutien aux femmes, aux victimes...
Tout tend à l'équilibre.

Avatar de l’utilisateur
Scratch
Messages : 58
Inscription : 26 janv. 2017, 19:33

Re: Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar Scratch » 17 mars 2018, 15:37

Voilà un annuaire des praticiens EMDR :

http://www.emdr-france.org/web/annuaire-general/
Tout tend à l'équilibre.

DayDream
Messages : 3
Inscription : 12 mars 2018, 14:58

Re: Isolement, perte de libido, changement de personnalité

Messagepar DayDream » 17 mars 2018, 16:33

Merci Scratch pour vos précisions, je ne suis pas en France mais vais me renseigner quant aux possibilités chez moi. J’ai vu que des praticiens EMDR proche de mon domicile, je dois sauf erreur prendre quand même 20% du prix de la consultation chaque fois, d’apres ce que j’avais regardé avec mon assurance.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum adulte »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités