Page 1 sur 1

Colocataire qui semble atteint de troubles

Publié : 11 janv. 2019, 13:10
par Scipo
Bonjour,

Je vis en colocation depuis maintenant deux ans dans une maison. Nous sommes 5 colocataires, parmi lesquels ma femme et un de mes meilleurs amis.

Depuis le début, ça se passe mal entre eux. Mais récemment je me suis demandé si cet ami n’était pas atteint de troubles psychiatriques:

-Très impulsif, il supporte très mal la moindre remarque et réagit de manière agressive. Il se plaint que ma femme ne lui dises pas ce qui la gêne mais, elle, a peur de lui parler à cause de ses réaction.

-Manipulateur hors pair. Il insiste jusqu’à qu’on s’épuise pour obtenir ce qu’il veut.

-Très gros consommateur de cannabis.

-Il a très peur que la situation brise notre amitié du coup il m’envois régulièrement des messages d’amour (amitié) mais il en fait carrément trop par rapport à moi.

-Déni total par rapport à ses réactions agressives. Se place systématiquement comme victime.

-Paranoïa : il est persuadé que ma femme essaie de briser notre amitié alors qu’elle est plutôt très gênée par rapport à ça.

-Imagine des faits qui ne se sont pas produits en les considérant comme une réalité.

-Ses crises de larmes/colère peuvent durer très longtemps (plusieurs jours). Il est encore plus dur de discuter avec lui quand il est comme ça, d’autant qu’il se met à boire dans ces moments.

Je ne sais plus trop quoi faire avec lui. D’un côté j’ai envie de l’aider (c’est mon ami malgré tout), mais de l’autre je me dis qu’il doit quitter cette colocation pour le bien de tous. Ce qu’il n’accepterait jamais. Problème: l’aider comment ? Déni total par rapport à son état (pour lui tout va bien, le problème ce sont les autres, surtout ma femme), anti psychologue, anti médicaments, phobique des clinique.

Voilà. N’hésitez pas à me demander pour plus de précisions.

Re: Colocataire qui semble atteint de troubles

Publié : 11 janv. 2019, 19:54
par Dubreuil
Virez-le, ou déménagez.

Re: Colocataire qui semble atteint de troubles

Publié : 11 janv. 2019, 20:30
par Scipo
Le virer signifierait la fin de notre amitié et ne l’aiderait absolument pas. Au contraire, cela l’enfoncerais.

Il doit prochainement avoir une discussion avec ma femme pour voir si ils seraient encore capables d’habiter ensemble.

Re: Colocataire qui semble atteint de troubles

Publié : 11 janv. 2019, 22:46
par Dubreuil
" Le virer signifierait la fin de notre amitié et ne l’aiderait absolument pas. Au contraire, cela l’enfoncerais."
*** Si vous êtes psy, pas de problème, vous allez" peut-être " pouvoir lui parler de sa pathologie, et lui dire de partir…

" Il doit prochainement avoir une discussion avec ma femme pour voir si ils seraient encore capables d’habiter ensemble. "
*** Si elle est psy, pas de problème, elle pourra " peut-être " lui parler de sa pathologie, et lui dire de partir...

Si vous ne maîtrisez pas cette situation ( puisque vous venez glaner quelques issues de secours ) soyez extrêmement vigilants l'un et l'autre. On ne parlemente pas longtemps avec une personne présentant de graves troubles du comportement… A moins d'être son dompteur ( et encore ! ) il ne vous viendrait pas à l'idée de caresser un lion, même dans le sens du poil, l'animal est imprévisible.