Besoin de parler avec des gens normaux

Forum dépression chronique
SeulementMoi
Messages : 3
Inscription : 13 août 2017, 18:49

Besoin de parler avec des gens normaux

Messagepar SeulementMoi » 13 août 2017, 19:04

Bonjour,

C'est mon premier message sur un tel forum et je dois avouer ne pas trop savoir comment commencer, sauf en disant que je fais cette démarche en tout dernier recours car je pense en avoir gravement besoin.

J'ai quarante ans, je suis enseignant et j'ai de très bons contacts avec mes élèves qui me le rendent bien. ça, c'est pour faire le point des côtés positifs de ma vie.

Voilà, je suis dans une profonde dépression, qui apparaît de façon chronique et à chaque fois pour de longues périodes, avec comme facteur aggravant de n'avoir personne pour m'aider à en sortir ou du moins sur qui "m'appuyer" pour me relever. Cela vient d'une tonne de pépins et problèmes à régler, quasiment au jour le jour, sans pouvoir prendre un répit comme un loisir pour me libérer mon esprit de l'angoisse persistante qui l'assaille et d'une forme de syndrome de persécution (l'idée d'avoir la poisse, continuellement).

Je dis cela car mon entourage ne cherche pas à faire l'effort de comprendre mon état ou pire, sans s'en rendre compte, contribue à l'aggraver.

J'ai déjà consulter un psy qui, clairement, ne s'intéresse qu'à ce qu'il peut toucher de ses consultations (certaines de ses séances ne durent que 5 minutes et sont d'un creux abyssal). Bref, pas de moyens de s'en sortir de ce côté et hors de questions de me shooter aux anti-dépresseurs qui ont pour effet, sur moi, de me transformer en zombi.... Et pourtant, certains aimeraient bien que j'en prenne (c'est une solution si facile...).

J'ai peu de vrais amis dont un que je vois tous les mois (ou deux mois) pour jouer à des jeux vidéos une demi-journée pendant que ma compagne fait du scrap avec la sienne. Durant ces demi-journées, cela me fait du bien, car je pense à autre chose qu'à la tonne de problèmes que je dois régler.

Mis à part cela, quand je suis en pleine dépression, cela énerve ma compagne qui me fait la gueule, et donc ça m'enfonce encore plus. Et je sais que pour m'en sortir, il me faut trouver d'autres amis avec qui parler ou des gens avec qui discuter... d'où ma démarche...

Voila, dans l'attente, :cry:

licornemagique
Messages : 891
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Besoin de parler avec des gens normaux

Messagepar licornemagique » 13 août 2017, 20:23

personne pour m'aider à en sortir ou du moins sur qui "m'appuyer" pour me relever.

Mais comment peuvent-ils vous aidez?
Servir d'appuis pour quelqu'un c'est aussi recevoir sa souffrance. C'est aussi prendre le risque de ne pas savoir comment répondre à l'attente de l'autre. Chacun fait en fonction de se qu'il est, souvent c'est nous même qui pouvons le mieux nous relever.


Cela vient d'une tonne de pépins et problèmes à régler...
pour m'en sortir, il me faut trouver d'autres amis avec qui parler ou des gens avec qui discuter


J'ai du mal à saisir le problème et comment les gens pourraient les "réparer".
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

licornemagique
Messages : 891
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Besoin de parler avec des gens normaux

Messagepar licornemagique » 13 août 2017, 20:30

Des gens normaux? Qu'est ce que cela signifie?
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

SeulementMoi
Messages : 3
Inscription : 13 août 2017, 18:49

Re: Besoin de parler avec des gens normaux

Messagepar SeulementMoi » 13 août 2017, 20:35

Parfois, simplement parler, faire en sorte de se sentir moins seul, ça peut aider à vaincre une sorte d'isolement.

Dans le cadre de mon métier, mais aussi en dehors, à une certaine époque, j'ai cotoyé des personnes en "détresse". Des écorchés de la vie comme je pourrais en qualifier certains. Vous savez, quand on est pris dans une spirale négative, avec l'impression de ne pas s'en sortir, cela créé une forme d'isolement auto-induit.

J'avais des élèves qui venaient me parler de choses et d'autres, sans lien avec le cours, mais qui avaient besoin de parler, parce qu'ils étaient en souffrance dans leur famille ou avec leurs amis et qu'ils n'arrivaient pas à le communiquer à d'autres. Eh bien parler de jeux vidéos avec son prof, de sport (même si j'ai horreur du foot) ou d'autres choses, cela donnait une forme de normalité.

Mais peut être que je fais erreur dans ma démarche ici.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12701
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Besoin de parler avec des gens normaux

Messagepar Dubreuil » 13 août 2017, 21:13

J'ai déjà consulter un psy qui, clairement, ne s'intéresse qu'à ce qu'il peut toucher de ses consultations (certaines de ses séances ne durent que 5 minutes et sont d'un creux abyssal).
*** Soit c'est un psychiatre. Et la plupart des psychiatres ne sont pas formés à la psychologie.
Soit c'est un psychanalyste, et c'est au patient SEUL d'alimenter le silence thérapeutique. C'est la prise de conscience de son propre investissement qui sous-tend progressivement le transfert et l'évolution de sa thérapie.

Bref, pas de moyens de s'en sortir de ce côté et hors de questions de me shooter aux anti-dépresseurs qui ont pour effet, sur moi, de me transformer en zombi....
*** Il y a pourtant d'autres sortes de thérapies plus adaptées à votre problématique.

Mis à part cela, quand je suis en pleine dépression, cela énerve ma compagne qui me fait la gueule, et donc ça m'enfonce encore plus. Et je sais que pour m'en sortir, il me faut trouver d'autres amis avec qui parler ou des gens avec qui discuter... d'où ma démarche...
*** Ce n'est pas " l'autre " qui guérit la solitude, la dépression... c'est soi-même qui sommes nos meilleurs alliés. C'est pour cela qu'il est utile de faire une thérapie pour mieux se connaître...
Qualifications : Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.
" La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie." Jacques Lacan

SeulementMoi
Messages : 3
Inscription : 13 août 2017, 18:49

Re: Besoin de parler avec des gens normaux

Messagepar SeulementMoi » 14 août 2017, 11:10

C'est un psychiatre, car j'avais déjà fait deux TS et j'étais dans les "conditions idéales" pour en faire une troisième.

Donc c'est au delà de la psychologie: c'est une situation de mal être profond, viscéral et complètement négatif, au point où je ne me posais plus la question de savoir si je devais me suicider, mais comment. La seule chose qui me maintenait est mon sens logique qui me disait que cet état d'esprit dans lequel j'étais ne devait pas me faire forcer le pas. Et ce "professionnel", à qui je le disais franchement et à qui j'ai indiqué l'effet shootant des anti-dépresseurs, ne semblait pas comprendre que, si je perdais ce lien avec la réalité... eh bien, je sautais le pas sans garde fou !!

On ne joue pas avec la psyché des gens comme on manipule une boule d'argile.

Bref, je vais essayer d'aller trouver de l'aide ailleurs, merci d'avoir répondu à mes messages.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum dépression chronique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité