Déception amoureuse, envie de mourir.

Forum dépression amoureuse
Lou-Tortue
Messages : 2
Inscription : 09 mai 2017, 17:59

Déception amoureuse, envie de mourir.

Messagepar Lou-Tortue » 09 mai 2017, 18:39

Bonjour, je m'appelle Lou, j'ai 18 ans..
Je suis en dépression depuis maintenant 3 ans, à peu près..
Et depuis il y a un semaine, j'ai envie de mourir. Une envie récurrente, dès que je me lève, que je m'endors.. tout le temps.

Je suis une fille réservée, m'étant faite harcelée au collège, je me suis réfugié dans les jeux vidéos (mmorpg). J'y avais mes seuls amis, et c'est ce qui m'a sauvé du suicide une première fois, je pense. Donc ça a commencé y'a 5 ans. Je jouais en ligne et on avait une petite communauté (une "guilde" si vous préférez) et.. pendant 2 ans, c'était génial, je m'étais faite une très bonne amie qu'on va appeler J. Il y a encore 3 ans de cela, on était encore des meilleures amies..
Moi de mon côté, je suis en couple, depuis 5 ans également, avec S. Un homme très gentil, colérique, mais très gentil. Et il y a trois ans, notre couple était sur le déclin. Et j'ai commencé à discuter avec le petit ami de ma meilleure amie J. Lui, on va l'appeler L. Et, on a discuté longuement, lui non plus dans son couple, ça allait pas.. et au bout de quelques mois, on est tombés amoureux. Mais d'un amour, que je peux même pas expliquer.. On vivait donc, tous les deux de notre côté, une liaison "secrète". Et pourtant, j'aimais encore mon compagnon actuel (S). Donc j'étais en dualité.. constante. Ce qui a augmenté mes symptomes de dépression.. et j'ai du continuer l'école à la maison, vu ma prise de médicaments croissante.

Avec L, c'était tout.. il était tout pour moi, je lui parlais comme à un meilleur ami, il m'écoutait, me protégeait, me tendant la main quand je sombrais.. Il était vraiment tout. Il avait très envie de faire sa vie avec moi, et moi aussi.. On avait plein de projets, etc..
Un jour, S, mon compagnon officiel m'est tombé dessus, est tombé sur les messages de L et moi..et j'ai tout avoué. J'étais mal de l'avoir "trompé' et.. je pensais laisser tomber S, pour finir ma liaison avec L.. Seulement, à ce moment là.. L a retourné sa veste, il m'a dit qu'on était allés trop vite, qu'il aimait encore beaucoup trop sa compagne (J).. et il m'a laissé.. sans nouvelles, sans explications..

Ca a été la première fois, où je me suis sentie VRAIMENT seule, et abandonnée. Seb (S) était resté avec moi tout de même. Puisqu'il m'aimait. Et après 6 mois, à avoir envie de mourir.. et bien je me suis dit que je pouvais retenter avec S. Parce qu'il le méritait, et que j'étais quand même un peu amoureuse.. Alors on a recommencé. C'était bien. Pendant 4 mois environ, on a repris comme au début, on a appris à vivre avec les souffrances que j'avais causé.. et je commençais lentement à m'en remettre..

Sauf qu'il y 7 mois maintenant.. L est revenu, de façon anonyme la première fois. Il m'envoyait des messages sur DeviantArt. Où j'ai une page. C'est une plateforme informatique où tout le monde peut poster ses dessins en ligne.. Et, on a recommencé à discuter, entant qu'amis donc, puisque je ne savais pas que c'était L, qui était revenu sous un autre pseudo.. et au bout de 3 mois, il m'a fait comprendre que c'était lui.. qui était revenu, parce qu'il s'inquiétait pour moi.. et ça m'a tellement touché.. On a recommencé à discuter, et je suis retombée dans ses bras, aussi vite que la première fois.. Au début, j'étais méfiante, je ne lui accordais pas ma confiance, je m'attendais à ce qu'il me brise le coeur encore une fois.. Et puis, au fil des mois, on a retrouvé la même complicité, le même amour, la même passion.. Il avait encore plus de projets.. Il me parlait mariage, bébé, voyage.. Il m'a même demandé ma main.. c'était symbolique mais bien là.. J'étais folle de lui.
Et tout ça, cela s'est passé encore de façon secrète, pour lui et pour moi. On avait encore nos conjoints respectifs.. J'arrivais pas à laisser tomber S.. J'ai toujours été là pour lui, je supportais pas de l'imaginer me supplier de ne pas le quitter.. Alors je suis restée, et j'ai continue de lui cacher ma liaison avec L. L, faisant la même chose de son côté avec J, sa compagne officielle.

Avec L, on était en train de se décidé.. à les laisser tomber.. (J'ai oublié de le préciser.. mais j'habite en France, et lui en Belgique. Du coup, on se parlait uniquement sur skype.. On s'est vu en vrai, plusieurs fois.. et ça avait été fantastique).. Et il me poussait beaucoup à laisser tomber Seb.. J'avais du mal, mais j'étais en train de le faire.. pour lui, parce que je l'aimais plus que tout au monde..

Et vint à nouveau le moment où Seb, apprit une nouvelle fois notre liaison, par message. Ce fut affreux, j'avais aucune excuse.. Absolument aucune. Je me sentais comme la pire des garces, et c'est ce que j'étais.. Mais j'étais prête à le quitter.. pour mon bonheur avec L.. De son côté, L, avait eu la même situation que moi. Sa compagne avait appris.

Et alors que je pensais, qu'on allait enfin y arriver.. j'ai quitté Seb.. je m'en voulais, mais je l'ai fait.. Et j'attendais le message de L, disant "moi aussi je l'ai quitté pour toi, Lou".. Et vous vous doutez de la suite.. Il s'est rétracté.. exactement comme la première fois.. Juste capable de me dire "désolé.." au téléphone.. Alors que j'avais tout laissé pour lui..

Ma vie a basculé.. Il était tout pour moi.. On avait parlé bébé.. Il m'avait demandé ma main.. il m'avait promis de plus jamais me laisser, de plus jamais me faire du mal.. Et là, tout disparait d'un coup.. Et alors que je cherchais des explications, que je le suppliais de m'expliquer.. je me suis fait du mal. Régulièrement, depuis 3 ans, dès que j'étais au bout, je prenais un cutter, ou un couteau bien aiguisé et je me scarifiais les avants bras, ça me soulageait.. Et bien, à ce moment là, où j'étais abandonnée.. J'ai recommencé, beaucoup plus, avec l'intention de me vider de mon sang, mais je n'y suis pas arrivé.. alors je me suis juste coupée très fort.. en esperant qu'il allait revenir vers moi..
Mais non.. Je n'ai eu aucune explication, et j'ai ensuite appris que sa compagne lui interdisait de me parler.. même si je devais me suicider..

J'arrive pas à expliquer ce qui se passe dans ma tête.. J'avais fait toute ma vie pour lui, j'avais façonné mon avenir en fonction de lui.. C'était mon âme soeur.. et j'arrive toujours pas à comprendre pourquoi.. et comment il a pu passer de.. ce qu'on était à ça.. à même pas bouger quand il apprend que je me scarifie.. Il avait promit de plus jamais me laisser, qu'il revenait pour de bon.. plus jamais me faire souffrir..

Et je me retrouve abandonné encore..

Je vais être honnête avec vous, si quelqu'un me lit.. en me relisant, je sais que cette histoire a l'air.. inintéressante.. et sûrement que vous vous dites "vouloir se suicider pour un homme, non mais quelle tarée".. Mais, là, figurez-vous que je fais tout pour être entourée, de ma famille en tout cas.. parce que j'ai pas vraiment d'amis.. j'avais que lui. Je fais tout pour aller mieux, j'essaie d'en parler, de me changer les idées.. Mais je n'y arrive pas.. Même en étant entourée, en ayant les meilleurs parents du monde.. j'ai envie de mourir. J'ai envie de me suicider.. parce que je suis tellement malheureuse, que je vois pas comment ça pourrait aller mieux.. je sais pas encore comment je vais finir par me suicider.. mais c'est ma seule option.. je suis trop fragile, la dépression, ma situation, mon abandon.. c'est trop lourd pour moi..

Je vois régulièrement une psychiatre.. mais je ne lui parle que très peu.. et elle est là seulement pour me donner mes antidépresseurs.. 90e tous les mois, pour ressortir le coeur lourd, avec mes idées noires et une nouvelle boite de médicaments..
Mes parents font tout pour moi, ils essaient d'être là un maximum, de tout faire pour moi.. mais même malgré ça, j'arrive pas à surmonter cette épreuve.. j'arrive pas à me dire "il y a des belles choses, accroche toi aux belles choses de la vie".. Ma vie, c'est lui, enfin c'était lui.. puisqu'il ignore tous mes messages.. y compris ceux où je dis que j'ai envie de mourir..

On me dit tout le temps "il ne te mérite pas", "passe a autre chose", "c'est un connard, remets toi avec seb".. Mais.. les gens ne se rendent pas compte à quel point cet homme comptait pour moi.. c'était lui qui me relevait.. quand j'étais six pieds sous terre.. et là.. plus personne n'y arrive..
Et je suis désolée.. mais je pense que dans peu de temps, je vais réellement mettre fin à mes jours.. Je sais pas encore comment, et si j'en aurais le courage.. Car oui, selon moi, il faut du courage pour tout laisser tomber et se tuer.. Mais.. c'est la seule option pour moi.. J'ai essayé de m'entourer, d'aller mieux, de me changer les idées.. j'ai tout essayé.. et ça fait une semaine que je reste dans mon lit toute la journée.. incapable d'écouter de la musique, de regarder un film, de dessiner.. Incapable de vivre.

Je sais pas pourquoi j'ai écrit tout ça.. honnêtement, je vois les réponses arriver d'ici.. mais j'avais besoin de lâcher tout ça..
J'aurais essayé de tenir.

Johnny
Messages : 242
Inscription : 10 mars 2017, 13:06

Re: Déception amoureuse, envie de mourir.

Messagepar Johnny » 09 mai 2017, 22:33

Salut,

L'avantage de cette vie amoureuse virtuelle, c'est qu'elle aura pendant un long moment masqué tes blessures, notamment d'abandon. Et maintenant que cette relation prend fin, tu es confrontée à l'état dans lequel tu étais avant, l'état que tu as voulu fuir par les mmorpg au début.

Donc maintenant que tu es face à ta souffrance, et que les palliatifs qui la masquait ne marchent plus, c'est qu'il est peut être temps pour toi de guérir et de prendre soin de toi. Ce n'est pas à un homme de te guérir ou de t'aimer à ta propre place. C'est à toi de t'aimer et à toi de faire ce qu'il faut pour t'en sortir. Je crois que tu as besoin de parler pour te libérer , ce serait le début de quelque chose. Et ce n'est pas un ou une psychiatre qui se contente de te donner des antidépresseurs qui va te contenter.

Alors je sais que c'est difficile pour toi en ce moment, car finalement, tu as l'impression que tout te lâche et que tu te sens abandonnée, malgré un entourage qui répond présent. Et en même temps, ce même entourage ne comprend pas l'origine de ta souffrance, qui est le sentiment d'abandon. Car finalement, lorsque tu te faisais harceler, ne t'es tu pas sentie abandonnée ? Et quand il t'a quitté, cela n'a t il pas fait écho à cette blessure ?

Donc la priorité d'après moi serait de trouver un ou une meilleure thérapeute pour te confier et chercher également tes propres solutions, pour guérir de tes blessures. Qu'en penses tu ?

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9110
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Déception amoureuse, envie de mourir.

Messagepar Jeannette » 09 mai 2017, 22:37

Johnny a écrit :Donc la priorité d'après moi serait de trouver un ou une meilleure thérapeute pour te confier et chercher également tes propres solutions, pour guérir de tes blessures. Qu'en penses tu ?


+1.
Sans oublier les psychologues cliniciens...
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran

Lou-Tortue
Messages : 2
Inscription : 09 mai 2017, 17:59

Re: Déception amoureuse, envie de mourir.

Messagepar Lou-Tortue » 10 mai 2017, 04:01

Merci pour vos réponses..

Avatar de l’utilisateur
Jeannette
Messages : 9110
Inscription : 19 nov. 2010, 10:21
Localisation : Ailleurs

Re: Déception amoureuse, envie de mourir.

Messagepar Jeannette » 18 mai 2017, 16:28

DUBREUIL a écrit :Petit rappel :
Ce site n'a pas été créé pour que les internautes se parlent en message privé, mais pour une entre-aide ( ! ) entre les internautes, qui en lisant la problématique des uns, et les réponses des autres, vont pouvoir, sans forcément le faire savoir, trouver en cela l'élaboration d'un questionnement et son éventuelle réponse ( tout en sachant que chacun est différent ! )
Merci de respecter l'éthique de ce site, et de votre compréhension.
Nicole Dubreuil
Modérateur
Si quelque chose s’oppose à toi et te déchire, laisse croître, c’est que tu prends racine et que tu mues. A. de St Exupery - Citadelle
Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter. K. Gibran


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum dépression amoureuse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité