Être mis de côté par sa famille

Consultation psychologue, psychothérapie, psychanalyse, psychologue en ligne (parler à un psychologue)
Laitild
Messages : 1
Inscription : 03 août 2018, 17:54

Être mis de côté par sa famille

Messagepar Laitild » 03 août 2018, 18:29

:| Il y a 2 semaine, mes 2 filles de 10 et 7 ans m ont avoué que le compagnon de ma mère, leurs mettait la main dans la culotte et que ce n était pas la 1ere fois.
J ai eu une confrontation avec lui qui a nié tous, ma mère était présente et a entendu tous ce que mes filles l accusait.
J ai été porté plainte, mes filles et moi même avons été auditionné et mes filles ont subit un examen gynécologique.
Depuis, je n ai plus aucun contacte avec ma mère, j ai appris pour ma sœur, qu'elle était toujours avec et je ne la comprend pas.
Comment peut elle ignorer tous ce que mes filles ont dit, tous ce quelles ont subit.
Si elle est encore avec, c est qu'elle ne croit pas mes filles et cela me rongé de l intérieur.
Je n avais que ma famille et maintenant je me retrouve seule. J ai l impression que tous le monde nous a mis de côté.
Comment peut on être mère et faire passer son compagnon avant sa fille et ses petites filles après toutes ses accusations.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12800
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Être mis de côté par sa famille

Messagepar Dubreuil » 03 août 2018, 19:47

[[quote="Laitild"]:|
J ai eu une confrontation avec lui qui a nié tous, ma mère était présente et a entendu tous ce que mes filles l accusait.
J ai été porté plainte, mes filles et moi même avons été auditionné et mes filles ont subit un examen gynécologique.

Que voulez-vous que fasse cette femme confrontée à l'humiliation d'être avec un homme accusé d'attouchements ?
Il faut lui laisser le temps de se retirer " dignement " de cette situation. C'est elle qui décide ce qu'elle est en mesure de faire, elle ne prend pas forcément la gravité et la mesure de ce qui se passe.
Elle ne peut pas quitter du jour au lendemain cet homme.
Et si finalement elle décide de rester avec lui, c'est sa décision. Elle deviendra alors complice, et à ce moment là vous pourrez agir selon ce que vous ressentirez.
Je n avais que ma famille et maintenant je me retrouve seule. J ai l impression que tous le monde nous a mis de côté.
Si vous lisez tous les témoignages concernant ce genre de situation, vous verrez que c'est ainsi, c'est la victime qui de plus doit se défendre et en plus être délaissée ou bannie, voire "montrer du doigt ". La violence des actes sexuels dépasse chacun, et cela fait écho à ses propres déviances. La perversion entache tout ce qu'elle touche.
Qualifications : Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité
Spécialisations : Psychothérapeute en Scenario de santé C. Simonton contre le cancer et la maladie grave - Psychothérapeute en psychodrame de J.L. Moréno.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Consultation psychologue »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités