Est-ce une ouverture ?

Forum borderline, état limite
Jue_D
Messages : 7
Inscription : 05 sept. 2015, 17:59

Est-ce une ouverture ?

Messagepar Jue_D » 14 avr. 2019, 18:13

Résumer tout sera difficile, alors je vais essayer d’aller à l’essentiel…

J’ai 34 ans, et après plusieurs thérapies personnelles, j’ai compris que la personne qui avait un problème de réalité n’était pas moi mais ma mère. Et quelques efforts ont permis de comprendre qu’elle souffrait d’un TPL non diagnostiqué (je dis non diagnostiqué, mais j’ai rencontré l’ancien médecin de ma mère, qui confirme).

Pour résumer son trouble: des années de mélange entre la réalité et son interprétation, avec tout ce que ça peut amener, psychoses temporaires et dénis multiples.

J’ai coupé les ponts avec elle pendant deux ans en 2015 après une série de lettres monstrueuses («va faire enlever ton nom de ma race », « je vais me suicider à cause de toi », etc.)

Après un certain temps, j’ai pu reprendre contact, en décidant volontairement de faire semblant à certain moments que je suis de son avis. Ma mère est, outre sa maladie, mon parent phare, mon modèle, celle qui m’inspire. Je ne voulais plus me priver de ma mère pour éviter sa maladie. Et depuis quelques mois, notre relation va mieux que bien: nous nous enrichissons l’une l’autre.

Cependant, pour la première fois depuis notre réunion, elle a vendredi dernier complètement dérivé, et n’a aucun souvenir des lettres qu’elle m’a envoyées (le sujet est arrivé sur la table presque par hasard).

C’est une chose à laquelle je suis pleinement habituée; ma mère « oublie » (évite ? ne peut se rappeler? refuse de se rappeler?), elle prend colère, ensuite elle fuit pendant quelques semaines, puis revient comme si de rien n’était, ou « décide » que toute sa vie ne fonctionne pas à cause de moi.

Mais cette fois-ci, il y a une grosse différence, et c’est là que j’ai vraiment besoin d’aide.

Depuis quelques semaines, je l’aide dans un projet où elle ne peut s’en sortir seule (trop de travail à faire). Alors je suis dans ses « personnes ressource » dernièrement, et à plusieurs reprises, je lui ai remonté le moral très haut au lieu de la laisser tomber dans ses pleurs. Et visiblement, elle me voit différemment, et m’écoute beaucoup.

Quand elle a eu sa « crise » vendredi, je m’attendais à ce que ça soit suivi de ce que j’ai vécu des douzaines de fois; elle fuit, m’en veut, abandonne tout en disant que c’est ma faute…

Mais cette fois-ci, c’est complètement différent. Pour la première fois, elle dit qu’elle était probablement en psychose quand elle m’a écrit.

Tout le reste, je reconnais son discours: je veux réparer, je t’aime, dis-moi ce que je peux faire, etc. Ce qui, quand je réponds un peu de vérité (que j’aimerai qu’elle aille voir un médecin pour aller mieux et arrêter de se battre contre des éléments qu’elle ne contrôle pas), la fait fuir.

Mais c’est la première fois qu’il y a une ouverture. Celle que, sans y croire, j’ai attendue toute ma vie.

Et donc, je ne sais pas quoi faire.

Devrais-je la rassurer, lui dire doucement quelques petites choses pour apaiser, ou bien…

Ou bien est-il possible que ce soit la première fois que je puisse, peut-être, l’amener à se soigner? Si sa vie était parfaite et que j’étais la seule à souffrir de ça, je ne me poserais même pas la question. Mais à travers le temps, je l’ai vue constamment souffrir de ça à plusieurs niveaux (amours, emplois, etc.). Et oui, moi je voudrais ne plus subir ça, mais je voudrais autant sinon plus que elle-même n’ait plus à en souffrir.

… est-ce que ça existe, la porte d’entrée pour qu’elle y pense? Elle vient de constater pour la première fois qu’elle a confondu sa vision et la réalité: est-ce une porte ouverte ?

… j’aimerais probablement trop que ce soit ça…

Mais je sais que personne d’autre que moi ne va l’aider. Alors si ça semble le bon moment… je ne voudrais vraiment pas le manquer.



Merci de votre temps.

Minijeune
Messages : 933
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Est-ce une ouverture ?

Messagepar Minijeune » 14 avr. 2019, 18:29

Vous savez qu'une personne borderline ne fait pas de psychose... il peut y avoir de la dissociation en période de stress intense... mais pas psychose...

Vous savez, sauver votre mère (ce que vous ne faites pas en jouant le rôle de sa mère, de sa thérapeute, en travaillant pour elle.. vous la laissez dans une position de dépendance à vous... et plus vous la prenez en charge, moins vous l'aidez... ) ne fera pas plus en sorte qu'elle va pouvoir jouer son rôle auprès de vous.

Je vous dis ça...
Parce que je fais ça un peu avec ma mère...
J'espère que si je lui montre le chemin, si je l'aide à aller mieux, elle pourra enfin jouer son rôle auprès de moi... mais comme je vous ai dit, de faire ça pour elle, c'est inutile et contre indiqué... elle doit se prendre en charge seule... elle doit assumer les conséquences de ses actions...

Et vous, votre responsabilité est de vous protéger dans tout ça... parce que de jouer un rôle de parent auprès de son parent, ça l'a aussi des répercussions catastrophiques sur notre santé psychologique...


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum borderline »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité