Suis-je Vraiment sujette à un trouble?

Forum borderline, état limite
Minerve
Messages : 1
Inscription : 26 mars 2017, 21:00

Suis-je Vraiment sujette à un trouble?

Messagepar Minerve » 26 mars 2017, 21:07

Est-il normal qu'on soit dans le déni du trouble? Cyclothymique d'après mon psychiatre. J'ai l'impression par exemple, que je ne suis pas malade. A chaques grosses surdose de stilnox ou Xanax, je me bats avec les psychiatres pour leurs dire que ce n'était pas une TS mais une simple façon de me détendre. Et que les scarifications me paraissent être juste une manière à moi de me détendre, le troubles alimentaires (anorexie boulimie) que j'ai également. Peut-on se tromper de diagnostic ? Est-ce que je fais ça inconsciemment, telle une hystérique, qui voudrait attirer l'attention, ou suis-je vraiment sujette à un trouble ? J'ai peur que tout ça ne soit qu'un malentendu.

Merci d'avance pour vos réponses

Avatar de l’utilisateur
nanelda
Psychologue clinicien
Messages : 1729
Inscription : 10 juil. 2013, 13:49

Re: Suis-je Vraiment sujette à un trouble?

Messagepar nanelda » 27 mars 2017, 11:06

Bonjour,

Je ne peux absolument pas me prononcer via un forum sur l'existence d'un trouble chez vous, et quand même bien en vous rencontrant là ne serait pas ma mission.

Ce que je peux vous dire est que le déni est un mécanisme de défense assez fréquent chez les personnes dites bipolaires (mais pas spécifique à ce trouble). Souvent dans les phases dites maniaques (toute-puissance) les personnes pensent ne pas être malades et arrêtent leurs traitements (médicamenteux et psychothérapeutiques), ce qui précipite la rechute et complique la stabilisation.
Il arrive qu'avec le temps tout cela évolue et que la personne prenne doucement conscience de ses difficultés, mais cela dépend encore une fois des personnes. Par ailleurs, vos propos sont assez paradoxaux et ambivalents puisque votre question contient votre réponse, vous reconnaissez être dans le déni tout en vous en défendant... Sachez que les symptômes (TS, anorexie,...) ne sont pas uniquement à entendre comme de l'autodestruction, mais aussi dans leur fonction d'apaisement du psychisme, donc quand vous dites que cela vous détend, c'est vrai... Vous occultez cependant l'autre face de ces troubles, sans doute trop douloureuse à envisager pour votre psychisme.

Le déni est un mécanisme de protection psychique, inconscient, bien différent de l'hystérie.

Cordialement.
Je peux m'entretenir avec vous par mail (10€ la réponse) ou par chat (20€ l'heure), je n'utilise ni Skype, ni le téléphone.
Contactez-moi par message privé pour convenir ensemble du jour et de l'heure du rendez-vous, merci de m'indiquer si nécessaire dans ce message votre pseudo sur le forum et un lien vers le(s) message(s) posté(s). Le paiement s'effectue au préalable via Paypal.
JE NE RÉPONDS PAS AUX MESSAGES PRIVES GRATUITEMENT.
Merci de votre compréhension.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum borderline »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités