besoin d'encouragements

Forum borderline, état limite
Emy-Line
Messages : 3
Inscription : 17 oct. 2017, 21:11

besoin d'encouragements

Messagepar Emy-Line » 17 oct. 2017, 23:05

J'ai un trouble de la personnalité borderline diagnostiqué depuis 10 ans. J'ai deux enfants, elles ont déjà 18 et 20 ans mais elles me culpabilisent beaucoup. Je suis en couple depuis 4 ans avec une personne schizophrène. Je m'accroche comme je peux pour vivre et permettre à mes proches de vivre bien. J'ai beaucoup de poids sur mes épaules : l'avenir de mes filles et celui de mon amoureux. Je nettoie deux maisons par jours. J'ai des problèmes de santé dû à mon travail. Mais le pire pour moi c'est l'incompréhension et la discrimination, l'injustice... (Mes parents ne veulent pas voir mon conjoint et le reste de ma famille, les voisins, ne savent rien et à part au centre de santé mentale personne n'est au courant, on n'a pas de vrais amis ).
Je ne me bas pas seule parce que je suis entourée de professionnels, heureusement ou malheureusement, parce que je suis usée, et que parfois mes idées noires me rattrapent et que je n'ai qu'une envie que tout cela cesse.
Ma vie n'est qu'une boule de souffrance à l'état pure, alors j'essaye de mettre la méchanceté du monde de côté et je fais ce que je veux : je prends ma peluche dans mon sac pour aller au travail, je dis aux personnes que j'aime que je les aime.
Je suis toujours à la recherche de plus de moyens de m'aider: huiles essentielles, sophrologie, mandalas, relaxation, j'écris aussi des poèmes, des textes, je planifie un max.,...
Beaucoup de travail pour garder le cap et ne pas sombrer, ne plus sombrer dans les solutions mal adaptées que je connais depuis mes 14 ans.
Le pire c'est quand je commence à avoir peur de tout et de tout le monde et à voir et entendre des choses bizarres, dans ces moments là, j'ai plus confiance en personne et il me faut beaucoup d'énergie pour parler, pour ne pas me replier sur moi-même et m'auto-mutiler.
Alors, il suffit que l'on me parle mal pour que je vois tout en noir et mettre fin à tout mes efforts.

Lyandrael
Messages : 61
Inscription : 11 sept. 2017, 12:21

Re: besoin d'encouragements

Messagepar Lyandrael » 18 oct. 2017, 08:51

Bonjour,

Peut être que vous vous épuisez avec tout ça, l'esprit est fragile quand il s'épuise et sans entourage pour respirer ça n'est jamais facile, mais c'est déjà beaucoup ce que vous faites et de chercher des solutions dans d'autres domaines, et ouvrir les portes sur d'autres choses, ce n'est pas tout le monde.
Il y a toujours des gens mal intentionnés ou pas disposés a être avenants a des moments, ça n'en fait pas forcement un monde noir, il faut juste trouver les bonnes lumières, les bons moments, et s'attarder principalement sur ceux la.

Courage,

Emy-Line
Messages : 3
Inscription : 17 oct. 2017, 21:11

Re: besoin d'encouragements

Messagepar Emy-Line » 18 oct. 2017, 19:10

merci beaucoup pour ton message.
Je reviens de chez mon médecin, elle m'a donné des antidouleurs plus forts et comme j'ai pleuré et que je lui ai dit que j'étais usée, elle m'a demandé quand je voyais ma psychologue, je lui ai répondu que je l'ai vue lundi (on est mercredi) et que je la revoyais dans un mois et demi. J'ai l'impression de passer mes journées à pleurer depuis une bonne semaine et de sombrer depuis 3 semaines. Je connais les déclencheurs, j'en ai parlé mais pour le moment je suis désespérée, je n'arrive plus à sourire à la vie, j'ai des idées de suicide tout le temps. Je m'accroche comme je peux.

Lyandrael
Messages : 61
Inscription : 11 sept. 2017, 12:21

Re: besoin d'encouragements

Messagepar Lyandrael » 18 oct. 2017, 19:20

Essaye de regarder les petites choses, de noter les petites choses qui t'apaisent un peu et recherche les petit a petit, et n'hésite pas si besoin de parler :)

Emy-Line
Messages : 3
Inscription : 17 oct. 2017, 21:11

Re: besoin d'encouragements

Messagepar Emy-Line » 19 oct. 2017, 06:56

merci,
Les nouveaux médicaments contre la douleur marchent beaucoup mieux, j'ai encore mal mais c'est supportable et j'ai passé une bonne nuit. Ca fait tellement longtemps, une année que je me bats contre ces douleurs et j'ai tellement l'impression que tout le monde s'en fout et ça en plus du reste. J'ai savouré cette nuit paisible. Je me raccroche à tout ce qui peut m'aider, je prends tout, mon amoureux m'aide comme il peut, je sais la chance que j'ai. Merci pour ton soutien, ça me fait beaucoup de bien aussi. Bonne journée.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum borderline »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités