Perdue..

Forum borderline, état limite
Aabbcc
Messages : 2
Inscription : 21 juin 2018, 15:41

Perdue..

Messagepar Aabbcc » 21 juin 2018, 16:32

Il semblerait que j ai un TPL
Problematique principalement dans les relations affectives (peur du rejet/abondon/compulsions incontrolables d interpretation etc etc)
Je crois avoir conscience de mon probeme. Je devrais etre bientot prise en charge avec un diagnostic plus précis. Je viens de reperdre quelqu un..mais cette fois ci c etait une bonne personne pour moi. Je ne lui ai pas parle de mon probleme..je suis tellement triste.
Mon corps ne tenait plus. Je fais de plus en plus d angoisse. Il m a quitté. A couper tout contact. J attends d etre prise en charge pour une evaluation plus concrete et des outils qui seront mis en place. Je n ai plus de nouvelle de mon ex. J ai finis par le laisser tranquille a sa demande. Je regrette bcp mes comportements. Je pense qu il me contactera quand il aura digere il me l a dit...je ne sais pas si je dois lui parler de ca..il a souvent ete dans l incomprehension, l impuissance. Je me dis que je ne peux rien faire :( ...est ce qu il faut faire.."ne rien faire"?..lui j aurais voulu ne pas le perdre :(

Minijeune
Messages : 512
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Perdue..

Messagepar Minijeune » 22 juin 2018, 16:32

Bonjour!!
Je viens lire de temps en temps dans cette rubrique parce que j'ai moi aussi un TPL. J'y écrivais beaucoup avant.

Il y a quelque chose qui m'a marqué dans votre message. C'est l'utilisation des mots: "prise en charge". Vous l'avez utilisé à deux reprises dans un court texte... je connais bien cette expression... ce sont des mots qui étaient associés à une grande frustration chez moi... j'avais envie de vous faire une petite mise en garde.

Je ne sais pas pourquoi mais en tant que borderline, et en ayant observé d'autres personnes dans ma situation, je sais qu'on est souvent dans l'attente d'une prise en charge quelconque... surtout lorsqu'on vit un sentiment de vide ou d'abandon lors d'une coupure relationnelle... comme vous avec votre copain. (À ce que j'ai pu comprendre en tout cas!!) Le désir que l'autre reponde à nos besoins, nous rassure, nous remplisse... j'ai été longtemps prise dans les pièges de la prise en charge... voulant à tout prix qu'on me prenne au sérieux, qu'on me prenne comme une personne malade... comme si ça venait automatiquement avec une dose d'amour provenant du corps médical qui allait prendre soin de moi. Heureusement... les médecins, infirmiers, psychiatres, psychologues, intervenants... ne prennent pas en charge.

Le but est que vous, vous vous preniez en charge.
C'est ça moi qui me frustrait au max...
Quand on me revirait de bord et qu'on me disait que j'étais capable seule...

Je pense qu'à la base du TPL, il y a un trouble d'attachement. Un trouble affectif. Et pour vrai, je vous conseille fortement d'aller adresser tout ça au près d'un psychologue que d'un médecin spécialiste... il n'y a pas de traitement à proprement dit pour les borderlines... pas de médication miraculeuse qui enlève les maux... c'est la thérapie qui fait qu'on chemine et que le trouble de personnalité ne devient pas incommodant et invalidant.

Bonne chance à vous

Aabbcc
Messages : 2
Inscription : 21 juin 2018, 15:41

Re: Perdue..

Messagepar Aabbcc » 23 juin 2018, 18:43

Merci pour ce message.
J ai deja ete suivi par des psychologues. Je ne dis pas que ca n a servit a rien, si ce n est que de me comprendre mieux. Quand je parle "prise en charge", je voulais plus souligner une autre methode afin que je puisse m aider dans ces horribles sentiments de rejet, de mauvaises interpretations et fausses croyance qui m amenent a provoquer de facon cyclique et chronique les ruptures affectives. Et qui font mal. En plus de faire mal a l autre.
Je n attends pas de miracle. Je demande des outils.
Je suis parfois desesperée quand je traverse la lecture de certains forum..ca semble etre mission impossible :(

Minijeune
Messages : 512
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Perdue..

Messagepar Minijeune » 23 juin 2018, 23:02

Je m'y connais aussi en terme de rupture...
Souvent, on rejette avant d'être rejeté en fait...
Briser le lien, souvent quand c'est trop souffrant pour nous que la personne soit aussi proche. Moi je pense que je rejette l'autre quand j'ai peur de l'abandon...

Quand j'ai eu mon diagnostic pour la première fois, je n'avais pas encore de suivi psychiatrique. J'avais de grandes attentes envers leurs services. Ils me proposaient de faire de la thérapie de groupe, de la psychoéducation en premier... mes attentes étaient plus élevées que ce que ça aurait dû être... je m'attendais vraiment qu'on allait me sauver... qu'on allait savoir quoi faire avec moi... j'ai été très déçue et j'ai décompensé... ça ne veut pas dire que c'est ce qui va vous arriver... mais normalement, les psychiatres ne font que donner une médication... qui ne sert pas à grand chose...

Il en reste que j'apprécie beaucoup ma psychiatre malgré tout... elle est rassurante parce qu'elle a su mettre ses limites et qu'elle n'embarque pas dans mes patterns relationnels... je l'ai testé pendant 4 ans par contre avant d'arriver à ce constat... parce que probablement que vous allez tester les soignants autant que vous testez les autres dans vos vies... jusqu'à quel point est-ce que la personne va rester présent pour soi, même si on provoque le rejet... ?!??

Pour ce qui est de la thérapie...
Je vous dirais que je pense qu'on ne peut jamais assez bien se connaitre... tout le monde a du chemin à faire sur sa vie, et si vous voulez vraiment moins souffrir, c'est en thérapie que ce fait le réel travail... je peux vous affirmer ça parce que c'est comme ça que je l'ai vécu et que j'y crois... il faut toutefois le bon thérapeute!! Pour vous je veux dire... j'ai fait beaucoup de thérapie avec beaucoup de psychologues... je peux vous dire que la thérapie dialectique comportementale est beaucoup utilisée avec les tpl... mais que j'ai depuis un an une psychologue psychodynamicienne et je n'ai jamais fait autant de progrès que maintenant... ça me fait réellement du bien...

Et j'ai un trouble de la personnalité sévère d'après ma psychiatre... une belle étiquette dans le front!!

Je ne croyais pas du tout que je pourrais aller mieux. J'avais envie d'envoyer promener ceux qui me disaient qu'à 40 ans, j'irais mieux, que ça serait moins intense... j'étais en réelle souffrance et c'est maintenant que je voulais qu'on m'aide.

Il faut à mon avis travailler sur les raisons pour lesquelles on a tant peur des abandons. Souvent associé avec des traumatismes de l'enfance, de nos premières relations d'attachement... il faut vouloir regarder où les patterns relationnels ont commencé... c'est quelque chose de savoir... c'est autre chose d'y faire face pour changer les choses...

Tout ce que je sais c'est qu'il ne faut pas se décourager!!
Il faut avoir confiance en nous et en la vie même si elle vient avec son lot de douleur... courage!!

Et ne croyez pas tout ce qu'il se dit sur les sites... c'est épeurant pour rien...

ProcheBorder
Messages : 1
Inscription : 21 août 2018, 20:18

Re: Perdue..

Messagepar ProcheBorder » 21 août 2018, 20:28

Bonjour, j'ai lu avec attention votre post. Je recherchais des conseils car je sis confronté à une relation amoureuse où je pense que ma partenaire pressente ce trouble et nous avons rompu il y a peu. je cherchais de conseils. Merci.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum borderline »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités