Vais-je dans la bonne direction

Forum dépendance affective
Telperiën
Messages : 2
Inscription : 24 avr. 2018, 00:36

Vais-je dans la bonne direction

Message par Telperiën »

Bonjour,

Pour ma part, je souhaite vous faire part de mon histoire, de l'évolution que j'ai connue, afin de voir si je suis le bon chemin.

Tout d'abord, je suis un jeune homme de 28 ans. Après une adolescence familialement compliquée et sentimentalement nulle où j'ai commencé à développer un complexe d'infériorité, la première apparition de ma DA a eue lieue à 18 ans. Juste après le Bac, quand j'ai fuis à l'opposé de là où mes parents habitaient. Premier flirt ; mais, persuadé d'être "nul", je n'ai rien osé, et, quand la jeune fille en a eu marre d'attendre, j'ai plongé dans une déprime de plusieurs mois où je dormais le jour, vivais la nuit. Sans d'ailleurs comprendre pourquoi car je ne me connaissais à l'époque pas.
Résultat : année scolaire loupée, je retourne chez mes parents. Là, je rencontre celle qui était l'expression de tout ce que je désirais à ce moment là : la fille populaire, fantasme de tous les jeunes de son lycée. Elle a été ma première vraie histoire, m'a totalement redonné confiance en moi, mais était en réalité perverse narcissique, et de surcroit en couple. Un an à être son amant, de montagnes russes affective (toutes les 2 semaines en moyenne, elle me rejetait avec beaucoup de violence, puis me récupérais). J'ai commencé à tomber dans un schéma de haine et d'amour à la fois ; comme un chien battu qui recherche la colère de ses maitres si ceux-ci ne lui donnent pas d'affection, juste pour être remarqué. C'en est devenue une obsession ultime, je ne dormais quasi plus, mangeais très mal, ai tout abandonné (fac notamment) à cause de ça. Au bout d'un an et un ultime rejet, j'ai décidé de partir en Irlande.
Là-bas, un aspect alors inconnu de ma personnalité s'est développé : celle d'un garçon qui a une énorme confiance en lui, qui drague pour coucher, boit beaucoup, fait la fête ... Une façade qui m'a permis de devenir socialement bon.
Par la suite, j'ai redéveloppé le schéma avec une petite dizaine de filles. A chaque début d'année scolaire, je me tisse un cercle social important, me fais des amis, puis rencontre une fille qui m'obsède (très souvent une fille paumée ; syndrome du sauveur), jusqu'à littéralement l'étouffer et qu'elle passe de l'admiration et l'attirance au dégout et à la haine. Et me supprimer totalement de sa vie avec haine. Puis, dans ma douleur, je m'en prends à mon cercle social, me retrouve seul et change de région. Une seule fois, ce genre de relation a abouti à un couple : je pensais être heureux et sorti du schéma, j'étais en fait dans le flou : pas amoureux d'elle mais juste dépendant. Elle a fini par me tromper et me quitter, ce qui fut le plus dur événement de ma vie, mais aussi le déclic pour CHANGER. Et là s'amorce la deuxième partie de ma vie.
J'ai ensuite décidé de me faire interner en centre psy. De lire beaucoup de bouquins de psychos, d'apprendre à me connaitre, de rechercher le vrai Moi tout en développant mes capacités sociales. Ma DA fait que je suis obsédé par l'avis des autres à mon sujet. A force de vouloir plaire, je sais plaire et les gens me définissent comme un garçon hypersocial au charisme énorme, car c'est la façade du mec heureux que je veux montrer aux gens avant de mieux les connaitre. J'ai décidé de rester célibataire 2 ans le temps de me reconstruire. En contrepartie de tous ces changements positifs, je suis tombé dans l'alcool à outrance et les drogues dures.
Depuis un an, j'ai décidé de sortir de ça. Je bois beaucoup en soirée mais me limite en semaine. J'ai totalement stoppé les drogues, ai changé de région et me suis réinscrit à la fac. Pensant être en très bonne voie, mieux connaitre tous mes soucis, j'ai retenté de me laisser vivre un truc avec une fille : nouvel échec, nouvelle haine de sa part. Même schéma. Mais, cette fois, j'ai réussi à ne pas perdre mon cercle social, à ne pas me "venger" sur eux.
Depuis, je passe mon temps à chercher constamment à ne pas bloquer sur mes obsessions sentimentales. Ca allait bien jusqu'à ce jeudi. En effet, en soirée, j'ai couché avec une amie qui me plaisait beaucoup. Malheureusement, je me suis attaché et elle s'est mise en couple trois jours après. On en arrive à ce weekend : le point négatif est que j'ai pété un plomb, ai retouché aux drogues et ai bu toute la nuit. Le point positif est que j'ai réussi, pour la première fois de ma vie, à gérer ça en adulte et à faire ce que je n'avais jamais réussi à faire : lui expliquer calmement mon souci de dépendance, d'attachement, et lui demander, en amis, de me laisser ne plus la voir pendant quelques mois, le temps que ma DA envers elle "passe". Tout en insistant qu'elle n'avait absolument aucun tord dans cette histoire. Elle l'a très bien pris, et m'a répondu de la manière la plus mignonne qu'il soit en m'expliquant que j'allais lui manquer mais que le plus important était ma guérison et que je méritais de m'en sortir, et était impatiente que l'on puisse se revoir. Je suis à la fois triste de la perdre momentanément, mais très fier d'enfin avoir pu agir en adulte, sans perdre la personne, sans l'étouffer, la harceler et la pousser à la haine. J'ai pris la résolution de ne plus coucher avec de filles et d'attendre celle qui voudra plus et me plaira vraiment, donc pas une "bouée de sauvetage", puisque je risquerai trop de m'attacher même en une nuit. Et de me concentrer sur le reste de ma vie pour enfin être accompli, et heureux.

Voilà, désolé pour la longueur, je ne sais pas être concis et tout poser au propre m'aide aussi à exorciser. Je suis extrêmement fier du chemin parcouru, de mon évolution, de tout ce que j'ai compris depuis mon "déclic" et pense réellement être sur la bonne voie. Cependant, je suis forcé de constater que tout est loin d'être encore optimal : je suis encore malheureux, je continue de penser H24 à "l'objet" de ma DA (mais j'ai compris que la souffrance endurée envers cette dizaine de filles était toujours la même et propre à moi, pas à elles), et, bien que j'ai compris d'où venaient tous mes soucis, je suis encore loin d'avoir réussi à les soigner. J'ai aussi appris à arrêter de porter le poids insoutenable de la culpabilité de toutes ces personnes que j'ai pu blesser, en comprenant que le responsable était ma DA.

Selon vous, au vu de mon parcours, suis-je sur la bonne voie ? Comment accélérer le processus et me sortir de ce schéma ? Comment passer une étape pour enfin me libérer de toute cette douleur ? Que puis-je faire de plus ?

Merci, d'avance.
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 15796
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Vais-je dans la bonne direction

Message par Dubreuil »

Ca veut dire quoi pour vous : DA ?
Qualifications professionnelles de DUBREUIL :
DE de psychomotricité - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse
*** Pas de consultation via internet, ni d'appel téléphonique, ni de mail. Merci de votre compréhension.
Telperiën
Messages : 2
Inscription : 24 avr. 2018, 00:36

Re: Vais-je dans la bonne direction

Message par Telperiën »

Dubreuil a écrit :Ca veut dire quoi pour vous : DA ?
Véritable obsession envers quelqu'un. Disons que j'ai le sentiment d'avoir deux personnes en moi : une rationnelle, accomplie, qui sait où elle veut aller. Une, plus inconsciente, qui n'a aucune confiance en elle, a besoin de l'avis des autres pour exister, à besoin de plaire, et trouve dans ces "blocages" une sorte de substitut maternel. Quand les deux sont confrontées, avant le weekend dernier, jamais la rationnelle n'avait gagnée. Je finissais toujours par me mettre en situation d'échec car j'avais un besoin incontrôlable d'être en contact avec la personne. Jusqu'à la faire fuir. Et j'ai compris qu'au final, la personne n'importait peu : lorsqu'une personne s'en va, ma dépendance est transférée sur une autre personne. On ne peut pas parler de sentiments, puisque c'est toujours par rapport à moi et non à la personne en elle-même.
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir à « Forum dépendance affective »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités