Dépression chronique? Besoin d’un diagnostic...

Forum deuil
Anonyme19971959
Messages : 1
Inscription : 12 avr. 2018, 18:21

Dépression chronique? Besoin d’un diagnostic...

Messagepar Anonyme19971959 » 12 avr. 2018, 18:55

Bonsoir,

Je m’appelle Alice , j’ai 21 ans.
Depuis le collège je suis du genre à être introvertie. Je n’ai pas confiance en moi. Même encore aujourd’hui. Quand j’étais au collège j’avais déjà des idées noires. Je me scarifiais et mis à part mes copines, personne ne l’avai Jamais remarqué. Je suis issue d’une famille recomposé. Avec un père plutôt violent dans ses propos et actes. Toujours à dévaloriser. J’ai quand même réussi à poursuivre des études en ne pensant qu’à ma réussite et non leur fierté. A l’age De 15 ans j’ai rencontré mon premier vrai copain. Cela a duré 5 ans et demi. Grâce à lui j’ai pu sortir et avoir une vie sociale. Puisque avant je n’avais pas le droit. Ce n’etait Pas une simple amourette. On avait des projets de vie...
au début de notre relation, tout était beau et rose. Et on faisait l’amour plusieurs fois par jour et tous les jours. Sauf que je n’eprouvais Pas vraiment de plaisir. J’étais plus son « vide couilles » qu’autre chose. Désolée du terme mais je ne savais pas comment le dire. Du coup j’ai décidé qu’on devait faire moins fréquemment. Sauf qu’il avait cette manie de réclamer. Et moi ça me dégoûtait.
Il faut savoir qu’au début de cette relation, le premier contact pour des préliminaires m’a rappelé de mauvais souvenirs... quand j’étais petite mon demi frère avec qui j’ai plus de 10 ans d’écart , une nuit, avait pris ma main pour se masturber. J’étais en maternelle je crois alors c’est flou mais je suis sur de ce qu’il s’était passé. De plus en cp ou ce1 j’ai subi des attouchements par le neveu de ma nourrice.
Bref mon copain de l’époque savait tout ça et que j’avais une certaine réticence pour le sexe. Il insistait je disais non. Puis à force d’harce Je lui donnais ce qu’il voulait et j’avais la paix pendant plusieurs jours. Il avait ce qu’il voulait mais j’étais écœurée et j’étais trop souvent en pleurs. Mais il recommençait alors qu’il savait tout ca. Et il savait le mal que ça me faisait.
J’ai eu une période avec lui où j’étais violente. Il finissait et je le frappais. J’avais la haine. On se fâchait et je le frappais. Il ne ripostait pas puisque j’étais une fille et ne voulais pas me faire du mal. Puis à force de voir que je lui faisais des coups car je me suis rendu compte du mal que je lui faisais et j’ai arrêté de le frapper pour rien. Ensuite, lorsque nous étions en soirée cela finissait Presque que tout le temps en dispute puisqu’il se plaignait devant les copains que je ne voulais jamais faire l’amour avec lui. Alors au bout d’un moment j’appréhendais de faire des soirées puisque cela finissait tout le temps mal avec l’alcool et souvent en pleurs. Mise à part ces problèmes de sexe, il était tout le temps sur la console ne voulait jamais sortir ni faire de sport. J’avais voulu qu’on s’inscrive à une salle de sport. On n’y est allé les premiers mois, puis cela était sujet de dispute car il procrastinait. Alors je lui ai dit que c’était lui Qui déciderai quand on irait. Au final on n’y est plus retourner. Au bout de quatre ans et demi de relation, j’ai rencontré une personne avec qui je Passais du temps. On aller se balader et c’est ce qu’il me manquait avec mon ex. Il y a eu une fois où on a été changé un massage lui voulait plus moi non. Je m’en suis voulu car c’était pour moi trompé mon ex, je lui ai avoué il a fait des efforts au début puis il a recommencé ses vieilles d’habitude. Au bout de cinq ans de relation, à mon travail j’ai rencontré quelqu’un avec qui il y avait une tension. J’ai alors envoyer un message à cette personne et il a été ma Première tromperie. Cela a duré plusieurs fois je le voyais on parlait et des fois plus. Je l’ai également avoué à mon ex il s’est senti mal. Mais le mal était déjà fait je ne pouvais plus faire semblant avec lui. Pendant les vacances d’été on est allé à l’anniversaire d’un de ses oncles. Il y a eu une grosse dispute devant ses parents et en arrivant à l’hôtel il a tenté de mettre ang je l’ai également avoué à mon ex il s’est senti mal. Mais le mal était déjà fait je ne pouvais plus faire semblant avec lui. Pendant les vacances d’été on est allé à l’anniversaire d’un de ses oncles. Il y a eu une grosse dispute devant ses parents et en arrivant à l’hôtel il a tenté de m’étrangler À cause de l’alcool. Le lendemain il ne s’en souvenait plus mais son père lui a dit qu’il avait failli me tuer. Ensuite il y eu ma rentrée scolaire Où j’ai rencontré une personne avec qui je m’entendais super bien et avec qui il y avait un petit jeu de séduction. Mon ex avait bien remarqué. Et ce fut ma deuxième tromperie. Une semaine plus tard j’ai pris la décision de quitter mon copain. Cela faisait un an et demi que l’on avait une vie commune dans notre propre appart’. Mais la deuxième fois était de trop Et même si c’était dur ce n’était pas normal que je fasse ça. De plus je ne le désirais plus À chaque fois que l’on avait un rapport je finissais en pleurs et des fois je vomissais de dégoût et de contrariété. Depuis notre séparation, j’ai du mal à vivre correctement car je suis seul. Au début je ne mangeais plus. J’ai perdu tous les kilos que j’avais pris en étant avec lui. Et ça depuis le collège je pleure souvent. Je ne sais pas si c’est normal ou si c’est une Dépression chronique. J’ai fréquemment des coups de blues. Ou je n’ai plus goût à rien et des fois des idées noires. J’ai rencontré des hommes avec il y a eu plus mais jamais de suite. Pour certains je m’en foutais pour d’autres c’était une désillusion. Il y en a avec qui je suis parti en week-end. C’était il y a un peu plus d’un mois . En revenant de ce week-end merveilleux, je me suis retrouvé seul chez moi et je me suis mise à pleurer toutes les larmes de mon corps. Ce garçon alors a pris peur et a eu la bonne idée de mettre des distances au lieu de m’en parler. J’ai capté son petit manège et cela m’a fait péter un Cable. Une fin de journée je lui ai dit de passer, il ne voulait pas au début mais j’étais en crise de larmes en crise d’angoisse. J’ai pensé à prendre la bagnole et foncé dans le premier mur que je verrais mais je ne l’ai pas fait. À la place, je me suis énervé contre moi-même et je me suis mise à taper dans ma table basse pour me défouler.
Et c’est un cercle vicieux. Quand je me retrouve seul face à moi-même, je suis pas bien j’ai envie de rien. Je passe mon temps à dormir mais je suis tout le temps fatigué. Et souvent malade, il y a deux semaines c’était une pharyngite. Cela ne s’est pas guéri totalement et là j’ai de nouveau la crève.
Je ne sais pas si il y a une solution à tout ça mais je voudrais au moins vos avis sur tout ce qui s’est passé, je ne sais pas si j’ai bien tout expliqué mais j’ai essayé.
Je vous écris sur ce forum parce que je n’ai pas le courage d’en parler en face à face à qui que ce soit.
Je vous souhaite à tous une bonne soirée.
Dan l’attente de vos réponses, conseils, avis.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum deuil »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités