Anorexie insomnie

Forum anorexie, anorexique
roseau
Messages : 2
Inscription : 17 août 2013, 14:31

Anorexie insomnie

Messagepar roseau » 17 août 2013, 14:50

Bonjour,
Avant de poser mes questions, je me permets de me présenter rapidement:
A 17,5-18 ans, j'ai "fait" de l'anorexie mentale (restrictive) et n'ai voulu aucun suivi psychologique/psychiatrique, ni diététique.
Aujourd'hui, j'ai 24 ans et suis traitée (suivis psychiatriques) pour dépression et insomnie chronique.
Très récemment, je suis aussi allée voir une psychanalyste pour crises d'hyperphagie. Mon poids étant encore faible (IMC<16), elle pense que l'hyperphagie n'est qu'une étape de l'anorexie et que derrière chaque anorexie, il y a un certain état dépressif. Sauf que moi je refuse d'admettre être encore anorexique (analyses bio ok, pas d'aménhorée).

Alors que penser de tout ça? la dépression est-elle causée par un soi-disant état anorexique (et si oui alors pourquoi cette dépression surviendrait-elle maintenant avec ses insomnies et crises d'angoisse? n'aurait-elle pas du se manifester en meme temps que l'anorexie mentale donc entre mes 17 et 18 ans?) Est ce que les insomnies sont liées à l'anorexie?
L'IMC peut-il a lui seul servir pour diagnostiquer une personne anorexique (j'entends anorexie mentale)?

Merci aux professionnels et internautes qui connaissent ces TCA et qui pourront/voudront bien m'éclairer un peu +......

Avatar de l’utilisateur
nanelda
Psychologue clinicien
Messages : 1732
Inscription : 10 juil. 2013, 13:49

Re: Anorexie insomnie

Messagepar nanelda » 17 août 2013, 17:09

Ce qui est important de comprendre c'est que l'anorexie, tout comme l'hyperphagie, sont des symptômes qui viennent révéler et en même temps masquer une souffrance psychique (tout comme votre insomnie et vos "crises d'angoisse"). Votre anorexie, et votre hyperphagie sont en lien car c'est dans les deux cas une manière de faire face à votre souffrance, peut-être c'est ce que sous-entend votre psychanalyste? L'hyperphagie survient souvent chez les jeunes femmes qui ont été anorexiques par le passé. Cela ne veut pas dire que vous êtes encore anorexique, mais a un lien avec votre anorexie passée.

Vous n'êtes peut être plus anorexique mais vos soucis psychologiques qui ont donné lieu à votre anorexie n'ont pas été traités, d'où cette hyperphagie. Votre souffrance emprunte d'autres habits pour se faire entendre.
Il est plus judicieux de tenter de comprendre le sens de ces conduites. Les questions que vous vous posez peuvent être un moyen d'évincer les questions centrales.

Vous dites être suivie pour dépression, qu'est ce que vous mettez derrière ce terme?
La dépression n'est pas causée par l'anorexie, elle trouve son origine dans votre histoire.

Continuez de voir cette psychanalyste pour approfondir tout cela.

L'imc n'est pas le seul indice pour diagnostiquer l'anorexie, heureusement! Toutes les personnes maigres ne sont pas anorexiques...
Je peux m'entretenir avec vous par mail (10€ la réponse) ou par chat (20€ l'heure), je n'utilise ni Skype, ni le téléphone.
Contactez-moi par message privé pour convenir ensemble du jour et de l'heure du rendez-vous, merci de m'indiquer si nécessaire dans ce message votre pseudo sur le forum et un lien vers le(s) message(s) posté(s). Le paiement s'effectue au préalable via Paypal.
JE NE RÉPONDS PAS AUX MESSAGES PRIVES GRATUITEMENT.
Merci de votre compréhension.

roseau
Messages : 2
Inscription : 17 août 2013, 14:31

Re: Anorexie insomnie

Messagepar roseau » 18 août 2013, 08:11

Bonjour,

Je vous remercie de m'avoir lu et de m'avoir apporté des éléments de compréhension.
Oui, effectivement les soucis psychologiques à l'origine de l'anorexie n'ont pas été traités (et ne le sont toujours pas, malgré un suivi psychiatrique: d'où cette recherche d'aide auprès de psychologues) : mes maux se sont exprimés par le corps (anorexie, hyperphagie) mais aussi par l'esprit je pense (burn-out, quasi-TS).

Je mets derrière le terme "dépression": un isolement (familial et social), un désintérêt voire dégout pour les activités/loisirs qui me plaisaient jusque là, idées noires voire suicidaires, insomnie chronique (symptome de la dépression et qui l'entretient aussi selon les psychitres), vide intérieur etc...

Vous dites que l'IMC n'est pas le seul indice pour diagnostiquer l'anorexie, pourtant (sauf mauvaise compréhension/interprétation des propos de la psychanalyste, il me semble avoir été "diagnostiquée" comme telle (mon anorexie passé et l'évolution de mon poids allant peut-être en ce sens)
Quels autres indices (psycho et/ou biologiques) rentrent en compte?

Il est clair que comprendre le "pourquoi" de ces maux passe prioritairement par un suivi psychologique (et non seulement par un suivi psychiatrique......) mais comprendre ce pourquoi peut-il vraiment aider à sortir de cet enfer?
il est difficile de penser et croire que ces souffrances (psychologiques et physiques) cesseront: elles sont ENCORE là, comme des plaies encore ouvertes et ont été/sont tel que gravées dans chaque partie de mon corps et de mon esprit.....

Avatar de l’utilisateur
nanelda
Psychologue clinicien
Messages : 1732
Inscription : 10 juil. 2013, 13:49

Re: Anorexie insomnie

Messagepar nanelda » 18 août 2013, 11:04

Un psychiatre, si vous l'avez vu en tant que prescripteur de traitement, n'a logiquement pas effectué de psychothérapie. Le psychiatre ne se substitue pas au psychologue, ce sont deux métiers bien différents, mais qui peuvent parfois se rejoindre. Ensuite, pour que la thérapie fonctionne il faut aussi en avoir envie, inconsciemment certaines personnes peuvent résister au changement, souvent car il y a des bénéfices secondaires...

Le rôle de votre psychanalyste n'est pas de vous diagnostiquer, mais si vous lui avez fait part de votre anorexie passée, elle y a peut-être relié vos troubles actuels. Le mieux serait quand même d'en parler avec elle, non?

Quant à vous faire une liste des éléments qui concourent à dire que quelqu'un est anorexique, ne comptez pas sur moi. C'est tout simplement impossible, car même s'il y a des constantes, les critères seront différents d'un individu à un autre. C'est justement cette singularité propre à chacun qui fait le lit de mon métier, et pas les catégorisations. D'autre part, je suis certaine que vous connaissez très bien votre trouble, et avez ces éléments en tête.
Pourquoi s'axer autant sur cette question? Comme je le disais, cela évince un autre questionnement...
Je peux m'entretenir avec vous par mail (10€ la réponse) ou par chat (20€ l'heure), je n'utilise ni Skype, ni le téléphone.
Contactez-moi par message privé pour convenir ensemble du jour et de l'heure du rendez-vous, merci de m'indiquer si nécessaire dans ce message votre pseudo sur le forum et un lien vers le(s) message(s) posté(s). Le paiement s'effectue au préalable via Paypal.
JE NE RÉPONDS PAS AUX MESSAGES PRIVES GRATUITEMENT.
Merci de votre compréhension.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum anorexie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités