Je ne sais pas vers où me diriger

Forum anorexie, anorexique
Manvrk
Messages : 1
Inscription : 24 juil. 2016, 11:04

Je ne sais pas vers où me diriger

Messagepar Manvrk » 24 juil. 2016, 12:06

Bonjour à tous...
Je ne savais vraiment pas où me situer sur le forum, et j'ai pensé qu'ici serait le mieux.
J'ai 16 ans, et je suis suivie depuis quelques mois par une psychiatre. (Je n'allai pas la voir pour ce "trouble" à la base, mais pour une thérapie.)
En fait j'ai été suivi à plusieurs reprises, une fois enfant quand j'avais 8/9 ans, et plus tard à mes 12/13 ans dans un centre gratuit (avec une psychiatre mais ça n'avait pas fonctionné car la communication passait mal, elle venait d'un autre pays et donc n'avait pas la même culture) et ensuite par une psychologue mais qui nous mettait mal à l'aise ma mère et moi car elle rompait le secret médical et lui en dévoiler de trop.
Le problème est que je suis du genre à être très faible mentalement, et ce n'est plus supportable.
Mi-mai, j'ai voulu perdre du poids. (Je serai incapable de savoir comment une telle décision est arrivée soudainement) et en 1 mois je suis passée de 63 kilos à 52 kilos pour 1,72 mètres. Ce qui n'est pas si "grave" en ce qui concerne l'IMC. Mais cet perte de poids m'a obligée à en vouloir toujours plus, et je n'ai pas su m'arrêter. Quand j'ai voulu m'autoriser à manger un peu plus "normalement", ce n'était plus possible. Je me suis mise à reprendre la moitié des kilos que j'avais perdu, je ne fais que dévorer les placards quand ma mère a le dos tourné (elle est au courant de ma perte de poids et de mes "craquages" nocturnes, ce qui engendre trop de disputes...)
Elle a découvert mes coupe-faim, m'a forcé à les jeter. Elle travaille en tant qu'infirmière dans une clinique psychiatrique, et à chaque fois lors de nos disputes elle me sort :"De toutes manières tu es comme ton père, je ne te supporte plus! Tu finiras comme lui, un vrai état-limite.", etc...
(Mon père a sombré dans l'alcool quand j'avais 6 ans. Je ne l'ai plus revu depuis mes 11 ans. Il a eu 3 enfants avec une autre femme qui en avait déjà 7 avant lui, et il y avait de la maltraitance. Le fils de ma belle-mère qui avait une dizaine d'années se faisait souvent battre par mon père, il urinait encore dans son lit, mon père l'enfermait la nuit dans sa chambre, il ne pouvait aller que 2 fois aux toilettes par jour,... Je n'avais pas le droit de lui parler.)

Je suis rentrée dans cet enfer, dans les vomissements. Et au final, mon poids n'a pas bougé.
Je ne supporte plus mon reflet dans le miroir, j'ai l'impression que tout le monde me montre du doigt en criant :"Regarde comme elle est grosse!" dans la rue. Avant j'avais énormément d'appétit, j'étais mieux dans ma peau qu'actuellement. Et j'aimerai vraiment essayer d'aller mieux et de m'en sortir avant qu'il ne soit réellement trop tard mais mes pensées deviennent insupportables à gérer. Je suis trop souvent seule à la maison sans adultes autour pour pouvoir y arriver. J'aimerai vraiment en parler à ma psy, mais j'ai peur qu'elle ne le dévoile entièrement à ma mère ensuite. Jusque là elle m'a toujours laissé mon espace à moi. Je sais que c'est un très bon médecin, elle est très empathique, et c'est rare que je me sente aussi bien comprise.
Mais mon problème est que je suis complètement incapable de lui en parler, je n'arrive jamais à amener le sujet. Et j'aimerai surtout savoir si elle en parlera obligatoirement à ma mère? Est-ce qu'elle pourrait encore me laisser cet "espace" si je lui dit tout ça selon vous?
J'ai très envie d'exprimer mes souffrances mais je suis bloquée. Je ne sais pas vers où aller. C'est comme si j'étais en lutte continuelle contre moi-même.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum anorexie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités