Qu'est ce que je suis ?

Forum psychiatrie, psychiatre en ligne, problème psychologique, problème psychiatrique
ForgiveMoon
Messages : 1
Inscription : 12 oct. 2017, 18:36

Qu'est ce que je suis ?

Messagepar ForgiveMoon » 12 oct. 2017, 19:11

Bonjour, je tiens tout d'abord a dire que c'est mon tout premier "post" sur un forum.
J'angoisse beaucoup, mais bon ont a un début a tout.

Tout d'abord, pour commencer.. Je suis une femme, âgée de 19 ans et si je suis la, c'est par besoin de mettre des mots sur ce que j'ai.

Depuis mon plus jeune âge, les établissement ont fait appels a des "spécialistes" pour moi. Par exemple, le plus lointain souvenir de ma mère.. c'est un appel, de quand j'avais 5 ans. Me décrivant comme étant "malade, que j'aurais de sérieux problème plus tard, si ont ne me soigne pas !". Mes parents n'ont jamais su quoi faire, surtout quand votre enfant n'est jamais accompagnez par d'autres enfants.
J'étais seule, depuis toute petite j'étais soit critiqué ou rejeter par les autres enfants, voir c'était moi-même qui m'éloignait car je me trouvais différente. Mon adolescence a été un enfer, j'ai eu un accident et j'ai un handicape a vie. (A cause d'une élève)

Quand j'en ai discuter avec mes proches, ils m'ont directement remit les pieds sur terre. Pour eux, vivre avec moi était douloureux et assez horrible.
Je change d'humeur radicalement, je prend les choses a la limite et j'ai tendance a m'auto-mutilé/ps: pas en me scarifiant, mais en m'arrachant les cheveux, encore et encore, jusqu'à les mangers des fois/
J'ai aussi une tendance a être accrocs aux achats ou si je ne peux pas a autre chose, j'ai besoin de rester accrocher ou d'avoir quelque chose comme ça. Pour rester vivante

(par exemple: quand ont me dit, "la décoration sur ton gâteau est moche." Je le prend directement pour moi, j'ai envie de voir souffrir la personne qui me dis ça. /C'est hélas pareil, avec mes amis, si l'un s'éloigne ou ose me dire ça, je me frustre et je refuse de le voir pendant longtemps. Même si j'en souffre, mais j'angoisse rien que d'en parler, a l'idée d'être "seule" "rejeter" ou abandonner.)

Moralement, je me sens tout le temps vide. Mais quand j'ai une "humeur" changeante (comme exemple, colère), j'ai l'impression d'être agressive et d'avoir envie d'être violente. Il m'est même déjà arrivé de gueuler sur ma mère, sans que je le veuille ... après je pleure et je suis prête a me mettre a genoux.
Je perds souvent, beaucoup de monde et hélas, j'ai tendance a m'enfermer et a refuser que les gens me parle. Tout simplement, car je suis a mes yeux un "monstre" un danger pour les autres, alors que je refuse d'être seule.

Mes parents sont tristes et inquiet pour moi. Ma propre mère s'inquiète, du fait que je ne me voie pas vivre ou du fait, que je me limite pour ne pas avoir honte.
Pour le moment, mes seuls amis sont sur internet et je ne suis pas suivie psychologiquement. Mais ma mère veut que je le sois, donc j'ai besoin d'un conseils ou d'un avis, sur ce que je suis.

Je sais, que je ne risque pas d'avoir de réponse. Mais j'en ai besoin, j'en peux plus d'entendre ma mère dire "Ho, tu me fais penser au troubles bi-polaire"
Ma meilleur amie (sur internet), veut absolument que je lise sur un trouble nommé "Borderline" car elle fait de la psychologie et pense que ça serais mon cas.

Moi-même, je suis au limite de ce que je suis. J'ai perdue il n'y a pas longtemps, un ami important a cause de moi.. car j'ai mal interprétée quelque chose et j'ai été injuste (je l'ai insultée et lui ai crachée dessus, pour au final rien. Il était juste "dur" comme il l'a toujours été..mais c'est moi le problème, je suis un problème pour tous.) Donc je voudrais que plus jamais ça n'arrive..

Pouvez vous m'aidez ?

licornemagique
Messages : 531
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Qu'est ce que je suis ?

Messagepar licornemagique » 13 oct. 2017, 00:33

Qu'est-ce-que?
Nous ne somme pas une chose ou un objet.
Le qu'est-ce-que suppose l'incertitude de sont humanité, de sa propre condition en tant qu'être doué de sentiment envers lui même. Cela nous laisse douter de notre capacité à être plus qu'une chose inerte et sans vie. Cela ne retire pas à cette chose sa capacité à exister, mais sont existence dépends avant tout du regard de celui qui l'observe et qui à la capacité à le considérer comme existant. Notre faculté à douter de nous même peut alors refléter l'effet de notre environnement, de nos conditions d’existence, de la relation que nous entretenons avec le monde.

Douter de ce que l'on est ou repenser ce que l'on est, si ce n'est simplement humain avant tout de chose. Penser l'être dans sa supposition d'être, je suppose que je suis, n'est pas l'affirmation, mais le doute, empreint tout de même de sa capacité à réfléchir sur lui même. Donc la lucidité que l'on porte envers nous même et le monde. C'est prendre pied et position dans notre corps doué de sens et d'impression.
Comment s'amener alors à savoir se que, ou qui l'on est, dans l'incertitude et le doute.
Douter sur ce que l'on est, peut laisser craindre de ne pas avoir de repère suffisant pour se situer, ni même pour pouvoir se reconnaître au travers de nos semblable. Ce qui nous amène à revoir ceux-ci, pour nous laisser le droit d'existé.
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 9662
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Qu'est ce que je suis ?

Messagepar Dubreuil » 15 oct. 2017, 15:54

A mon sens, commencez par un bon bilan médical, hormonal en particulier car elles agissent énormément sur l'humeur.
Un enfant " jugé malade " par sa famille, ne remet pas l'équilibre psychique de l'enfant, mais en tout premier lieu le LIEN familial. Dans certaine famille il y a une " pathologie " sous-jacente... l'enfant n'en est que le reflet !
Quel handicap avez-vous ?
Pour exprimer et gérer votre colère intérieure une thérapie de group est toujours un excellent moyen...
http://www.psychomotricienne-analyste-nice.fr


Revenir vers « Forum psychiatrie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités