Névrose hystérique

Forum hystérie
Ancholie71

Névrose hystérique

Messagepar Ancholie71 » 30 juil. 2009, 09:06

Bonjour,

Voilà, si je viens sur ce forum, c'est parce que je souffre de névrose hystérique et que je suis en train de perdre mon compagnon.
Je ne vais pas vous raconter ma vie mais je peux dire que j'ai vécu des choses atroces et que je souffre d'une dépendance affective énorme.

Ma névrose s'exprime par l'agression verbale des êtres que j'aime le plus au monde et donc, mon compagnon. Je ne me rends pas toujours compte de mes comportements mais là, il faut que je fasse quelque chose. Dès que je suis contrariée, mes épines sortent et blessent.
Je poursuis une psychanalyse jungienne qui me fait du bien mais les résultats sont lents.

Y a-t-il d'autres personnes dans le même cas ? Que pourrais-je faire pour cesser de détruire ceux que j'aime et de me détruire ?

Je vous remercie pour votre aide;

nath29

Re: Névrose hystérique

Messagepar nath29 » 31 juil. 2009, 14:19

Bonjour,
Les psychanalyses sont plutôt longues. je ne sais pas depuis combien de temps tu en fait mais c'est sur la durée que les résultats arrivent.
Enfin si ca marche bien avec ton psy actuel, il vaut mieux continuer avec lui.
En quoi consiste la psychanalyse jungienne?
Moi je souffre de phobie sociale et je suis décidé à consulter mais je ne sais pas qui et avec quel méthode, il en existe beaucoup mais la tienne je connais pas...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
Messages : 794
Inscription : 14 mars 2010, 20:02

Re: Névrose hystérique

Messagepar Dubreuil Nicole » 21 mars 2010, 14:37

Ce qui est différent dans une psychanalyse, c'est le patient !
Pas le psy, parce qu'il est OBLIGATOIRE qu'il ait subi SA PROPRE PSYCHANALYSE : Jungienne, Freudienne, Lacanienne ( peu importe, le résultat sera le même. A ce moment là, au diable les querelles de chapelles, PUISQUE C'EST LE PATIENT QUI SAIT.. ) et qu'il se soit formé à l'écoute du patient en utilisant les outils psy à sa disposition ( ex : interprétation des rêves, symbolique, inconscient collectif.. + cartels, séminaires.. ) le tout cautionné PAR SES PAIRS. Donc pas de crainte à avoir si c'est un psy reconnu.
Nicole Dubreuil. Psychanalyste.

160309
Messages : 5
Inscription : 16 mai 2010, 19:26

Re: Névrose hystérique

Messagepar 160309 » 17 mai 2010, 15:17

je suis, je pense, a peu près dans le même cas que vous. J'ai eu dans ma vie de fort problème et beaucoup de rejet de la part de personne que j'aimais. Depuis, j'ai tendance a construire une dépendance qui en deviens presque vitale envers mes compagnons. Les disputes sont très fréquente et très violente (insultes, rupture qui ne se concrétise jamais, allant parfois jusqu'au coup) car je ne sais pas me calmer face à l'indifférence qu'il renvoi dès qu'il y a des problèmes (moi, j'ai surtout besoin de parler). Je voudrais en finir avec cette situation, car j'ai peur pour moi, j'ai l'impression de devenir un monstre et je ne veux pas qu'il s'en aille. Si vous avez des conseils, des "solutions" qui vous ont aidé a avancé, ne serais-ce qu'un peu...
Je n'ai pas assez d'argent pour voir un psychologue, mais j'ai réellement envie de m'en sortir

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil Nicole
Psychologue clinicien
Messages : 794
Inscription : 14 mars 2010, 20:02

Re: Névrose hystérique

Messagepar Dubreuil Nicole » 17 mai 2010, 19:54

Voir un psychologue est une démarche diffiile, car c'est aussi, après le désir de s'en sortir, la possibilité de se hheurter à un Professionnel qui ne vous inspire pas onfiance, soit par son omportement déroutant lié à ses méthodes thérapeutiques, soit à la personnalité que vous lui attribuez en le voyant ou l'écoutant parler. C'est une question de feeling.
Et puis, comme il y a de bon boulangers, de bons docteurs, il y a de mauvais boulangers et de mauvais docteurs, donc.. de bons psy et de mauvais psy. On ne peut pas l'ignorer.
Mais nul ne vous force à ne pas aller voir ailleurs si vous ne ressentez aucun bien être, ou si vous êtes choqué(e) par ses propos, ou.. ses silences.
Sauf qu'avant de partir, dites-lui toujours ce que vous lui reprochez ! Ce sera bon pour tout le monde.
( Et vous pourriez voir ave surprise votre thérapie démarrer pour de bon ! )
De toute façon VOUS NE RISQUEZ RIEN.
Le prix ? " Pouvoir être ce que l'on est, et dire ce que l'on veut n'a pas de prix, donc pas de valeur marchande."
Des psy vous prendront 40 euros, d'autres 80, ou plus.
D'autres baisseront jusqu'à ce que vous trouviez les moyens de payer sans vous démunir, d'autres encore ne vous feront rien payer le temps de... etc..
DEMANDEZ, avant de commencer la thérapie.
C'est vous qui venez, c'est vous qui savez. C'est vous qui vous occupez de vous.
FIXEZ le prix que VOUS VOUS ACCORDEZ, la valeur qu'il vous semble juste dans le poids de votre parole.
Chacun est libre d'accepter ou de refuser. Mais une chose est sûre : QUI NE DEMANDE RIEN N'A RIEN.
Bien à vous.
Nicole Dubreuil. Psychologue Clinicienne. Psychanalyste.
NB. Et puis.... vous qui avez besoin de parler, vous pouvez TOUT dire au psy, sans craindre de le blesser, de subir ses coups et sa colère. L'indifférence vous exaspère ? Le silence de votre analyste fera des merveilles... essayez !


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum hystérie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité