27 ans, bipolaire, jamais travaillé

Forum bipolaire, maniaco-dépressif
Tetrik
Messages : 3
Inscription : 02 mars 2018, 20:20

27 ans, bipolaire, jamais travaillé

Messagepar Tetrik » 02 mars 2018, 21:56

Bonsoir,



J'ai 27 ans, je souffre de troubles bipolaires, J'ai été plusieurs fois hospitalisé. j'ai beau avoir eu un bac + 5 en sciences politiques, je n'ai jamais travaillé hormis deux stages, je suis très inquiet de mon avenir professionnel. Malgré que je sois suivi psychologiquement, je ressens toujours de fortes fluctuations de mon humeur au cours de ma journée, une hypersensibilité et une hyperémotivité et je me sens très isolé socialement. Je me rend compte que de fait j'ai toujours eu du mal à m'intégrer socialement

J'aimerais notamment savoir s'il y a un âge où l'on devient trop vieux pour trouver son premier emploi et si certains bipolaires peuvent connaître une relative socialisation. J'aimerais échanger avec des gens dans ma situation.

Zéphirine
Messages : 1
Inscription : 22 mars 2018, 00:17

Re: 27 ans, bipolaire, jamais travaillé

Messagepar Zéphirine » 22 mars 2018, 01:24

Bonsoir,
Je me permets de vous répondre par rapport à mon expérience personnelle. J'ai un bac+4 Lettres Modernes entre autres et j'ai 41 ans. Je suis moi aussi borderline et dépressive chronique mais il semble que je sois stabilisée ces derniers temps. je touche du bois :roll:
J'ai été aussi hospitalisée plusieurs fois, même si c'était de courts séjours.
Je ne trouve pas que 27 ans soit tardif pour une entrée sur le marché du travail, surtout après des études aussi longues. C'est surtout le manque de confiance en soi, l'angoisse et la difficulté à rentrer en contact avec les autres qui ralentissent les démarches ou les rendent infructueuses. J'ai pratiquement toujours travaillé, au début surtout à mi-temps, mais je n'ai jamais travaillé à la hauteur de mes qualifications par contre, à cause de mon émotivité et de ma sensibilité qui est vue dans le milieu du travail comme une "fragilité". Je n'ai pas voulu être professeur, ni avoir de responsabilités à cause de cette fragilité, et je me suis rendue compte que dans TOUT travail cela me rattrapait. Et que plus le temps passait, plus le fossé se creusait entre mes compétences théoriques, ma culture, mon savoir, ma communication écrite et ce que je faisais réellement professionnellement. Et j'ai soudain eu envie de m'épanouir, à 41 ans, après des expériences pénibles dans la restauration ou le maraîchage, envie de me prendre en main... et cela a été véritablement compliqué car j'ai du affronter toutes mes angoisses, mes peurs, ce sentiment d'être nulle, d'être "à part", de ne pas m'adapter, nulle part. Je pense qu'il faut réellement, et c'est plus facile à dire qu'à faire, s'accepter tel qu'on est. Se dire tant pis, je suis comme ça, je vais faire avec, et puis j'ai d'autres atouts... et si cela ne leur plaît pas, c'est pareil. A partir de ce moment là, on est moins perméable au regard des autres, donc on réagit mieux aux interactions. Je n'écoute plus les gens qui me disent que je suis "fragile", si je les écoutais je ne ferais rien, et surtout pas ce qui me passionne. Ce n'est pas à eux de me choisir, c'est à moi de choisir mon environnement, qu'il soit le meilleur possible pour que je m'y sente bien. Car il ne faut pas oublier qu'hypersensibilité et hyperémotivité, cela peut être aussi des réactions positives aux bonnes choses, aux relations positives et humaines, et pour avoir vu pas mal d'entreprises, il y a de bonnes initiatives en matière de management et de gestion du personnel, il y a encore des assos/entreprises qui ont une éthique de qualité, de leurs produits, de leurs services, du bien-être de leur employés. Disons qu'on se doit d'être plus difficile que les autres... sensibilité oblige, et ce n'est pas évident avec le chômage actuel!
Tiens-nous au courant et ne baisse pas les bras!

Tetrik
Messages : 3
Inscription : 02 mars 2018, 20:20

Re: 27 ans, bipolaire, jamais travaillé

Messagepar Tetrik » 24 mars 2018, 19:01

Je te remercie pour ton message Zéphirine. J'arrive à me dire que tout n'est pas perdu. ça faisait plusieurs mois que je me disais "Je finirai SDF quand plus rien n'aura fonctionné, que j'aurai tout essayé et qu'on m'accusera encore de ne pas m'être pris en main". Ce qui est assez dur à vivre c'est la fatigue (nerveuse surtout), l'angoisse et la solitude, en plus de ça il y a l'hypersensibilité quand tu vois les gens s'énerver contre toi (quelle que soit la raison). Je présume que tu dois vivre les mêmes choses. Et effectivement, je pense que c'est plus l'angoisse et l'hypersensibilité qui bloquent, plus que le reste.


Merci encore, tiens moi au courant de ton côté.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12823
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: 27 ans, bipolaire, jamais travaillé

Messagepar Dubreuil » 16 avr. 2018, 23:37

Vous devez également savoir qu'il NE FAUT JAMAIS INTERROMPRE SON TRAITEMENT même si on se sent mieux. C'est un peu comme quelqu'un qui a son traitement à vie contre le diabète, ou des troubles cardiaques graves. Plus vous jouez au " yoyo " avec le traitement, plus les symptômes deviennent chroniques.
les personnes bipolaires sont en général très intelligentes et créatives. Beaucoup d'artistes sont bipolaires, par ex.
URGENT. Lisez sur ce forum le post : " URGENT, C'EST LE TOURNANT DE MA VIE " pour que dans les réponses données vous puissiez déjà trouver un peu la vôtre, et/ou en COPIER une autre pour aider à votre tour un internaute, et que nous puissions en débattre TOUS ensemble. Merci.
Qualifications Dubreuil : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité. EMDR.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.

Tetrik
Messages : 3
Inscription : 02 mars 2018, 20:20

Re: 27 ans, bipolaire, jamais travaillé

Messagepar Tetrik » 23 avr. 2018, 10:21

Bonjour Monsieur,


Oui il est important de prendre scrupuleusement son traitement, et encore cela ne résout pas tout. J'ai même des rechutes en le prenant correctement. En fin bref, c'est une maladie difficile à gérer, notamment à cause d'une certaine latence d'endormissement et de réveils nocturnes, le lever est parfois très difficile le matin.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum bipolaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité