VIOLENCES VERBALES

Forum violence conjugale
Orphé
Messages : 236
Inscription : 28 sept. 2012, 17:31

Re: VIOLENCES VERBALES

Messagepar Orphé » 31 juil. 2018, 21:37

Il faut partir et se donner les moyens. Il y a des assos, le CIDFF et les violences conjugales même s'il n'y a pas de coup physique.

Il faut vouloir partir.

J'ai aussi 56 ans, une enfant encore à charge. J'ai pris le premier travail où on a bien voulu de moi sans aucune formation, dans l'aide à la personne.

Je suis une thérapie et aujourd'hui j'ai dû accepter un léger traitement anti dépresseur. Je fais des activités. Je me force à sortir même si je n'ai pas envie. Je m'interdit d'essayer de comprendre, de LE comprendre, c'est le plus compliqué pour moi.

Partir n'est pas un échec bien au contraire c'est le moyen de retrouver le respect de soi. Dire non je ne suis pas celle là et je ne serais plus complice de tes crises.

MCR
Messages : 5
Inscription : 29 juil. 2018, 13:44

Re: VIOLENCES VERBALES

Messagepar MCR » 01 août 2018, 10:25

Orphé votre message m'a fait le plus grand bien !! Vous m'avez démontrée que c'est possible et de façon concrète et je crois que c'est de cela dont j'ai besoin car l'inconnu m'a toujours fait un peu peur , merci de m'avoir montré le chemin sans me juger !!

Orphé
Messages : 236
Inscription : 28 sept. 2012, 17:31

Re: VIOLENCES VERBALES

Messagepar Orphé » 02 août 2018, 07:44

Dubreuil a écrit :C'est vrai que les psys ça fait peur… ça remue trop fort.



Et oui ;) ..mais sans ça je ne vois pas comment il est possible de comprendre pourquoi on ne s'est soi même pas respecté dans cette relation.

Avec (Un peu) de recul, je réalise qu'il aurait pu m'emmener par le futur dans des chemins qui ne me correspondent pas comme la réalisation de ses fantasmes sexuels (ce qui s'est passé avec son ex).

En ce moment, c'est très difficile pour moi. Après le dégoût, la colère, je dirais même de la rage, je suis dans la prise de conscience que c'est la fin sans aucun retour possible et que je n'aurais jamais de réponse à mes questionnement sur lui.

Accepter qu'il soit malade, c'est très dur.

Etbj'ai conscience que la culpabilité est toujours là.

Si j'arrive à intellectualiser, émotionnellement ça ne suit pas du tout. Je n'ai pas fait la connections avec les deux.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum violence conjugale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités