frappée pour la 1ère fois par son conjoint

Forum violence conjugale
soso92
Messages : 2
Inscription : 10 janv. 2019, 15:58

frappée pour la 1ère fois par son conjoint

Messagepar soso92 » 11 janv. 2019, 16:10

Bonjour,
J'aimerais vous faire part de ce que j'ai vécu.
Samedi dernier, nous avons eu une violente dispute avec mon conjoint, nous vivions ensemble depuis plus de 4 ans (enfin, il vivait chez moi). Son ex habite le même quartier et nous fréquentons le même bar, donc on se croise régulièrement. Le soir du 31 décembre, on la croise avec son compagnon actuel dans un bar et mon ami leur propose de venir prendre un verre chez moi sans me demander mon avis, je n'ai rien dit sur le moment mais j'en ai discuté avec lui le lendemain, il l'a fait dans un moment euphorique et le regrette m'a t'il dit. Sauf que samedi dernier, elle nous invite chez elle avec d'autres personnes et là encore, je n'ai pas eu mon mot à dire. Vers minuit et demie, je lui propose de rentrer mais il l'a très mal pris. En rentrant, il s'est mis à crier que je lui avais gâché sa soirée puis s'est mis à m'insulter de p... Et là, j'ai perdu mon sang-froid, je l'ai giflé. Il a été d'une rage, m'a poussé, giflé je ne sais combien de fois, attrapé par la gorge, tiré les cheveux, cogné la tête contre le mur. A un moment donné, le gardien est venu sonner, je lui ai répondu que tout allait bien. Puis vers 2h du mat, c'est la police qui est intervenue, j'étais désemparée, je me sentais en danger mais je leur ai répondu que tout allait bien. Lorsque la police est partie, il a pris une boité en bois et m'a claqué le visage après. Au total, il m'a frappé pendant plus d'une heure et a continué à m'insulter jusqu'à pas d'heure. Je suis allée me coucher pensant qu'il arrêterait et en m'allongeant, j'avais mon corps qui tremblait, j'avais peur qu'il me tue.
Le lendemain, il est parti dormir chez sa mère qui habite à côté de chez moi. Pendant 4 jours, j'étais sous le choc, j'en parlais mais avec détachement, comme si ça ne s'était jamais produit. Puis le mercredi, je suis allée voir une ostéopathe qui travaille sur les émotions, elle était abasourdie par ce que je lui avais relaté et m'a proposé de contacter sos femmes battues avec moi. Je lui ai dit que je le ferai. En rentrant chez moi, j'ai composé le numéro plusieurs fois puis raccroché. Je n'arrivais pas à me dire que c'était bien réel, c'est tellement humiliant de se dire que l'on a été battue par son conjoint. J'ai fini par appeler et après 1/2 h passée avec une femme, j'ai réalisé ce qui m'était arrivée.
Le lendemain, je lui ai demandé de récupérer ses affaires et de laisser le double de mes clefs à l'intérieur. J'ai contacté une amie et je vais aller chez elle quelques jours pour me changer les idées.
Tout ça pour vous dire que c'est beaucoup plus compliqué qu'on ne l'imagine. Ma soeur a été battue par son mari pendant des années, je ne comprenais pas pourquoi elle ne le quittait pas et je m'étais toujours dit que jamais ça ne m'arriverait. Ce que beaucoup ne savent pas, c'est que lorsque la violence physique intervient, il y a déjà eu auparavant de la violence psychologique qui nous maintient sous l'emprise de notre conjoint et c'est ce qui m'est arrivée.
Je suis accompagnée par une thérapeute qui travaille sur les mémoires cellulaires, je n'ai pas d'enfants avec lui, j'ai toujours été une femme indépendante et c'est pourtant très difficile. J'ai rompu avec lui mais il va bien falloir que je retourne chez moi et je ne sais pas si serai suffisamment forte pour ne pas retomber dans la relation.
Voilà, tout ça pour vous dire que quitter un conjoint est loin d'être aussi simple qu'on ne le pense. Beaucoup ont honte d'en parler, craignent d'être jugés et incompris mais surtout sont dans un état de choc qui ne leur permet pas de réaliser ce qui leur est arrivé.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13656
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: frappée pour la 1ère fois par son conjoint

Messagepar Dubreuil » 11 janv. 2019, 18:16

J'ai rompu avec lui mais il va bien falloir que je retourne chez moi et je ne sais pas si serai suffisamment forte pour ne pas retomber dans la relation.

C'était la première fois, il faut que ce soit la dernière.
Qualifications professionnelles de DUBREUIL : - Master 2 de Psychopathologie clinique - DU de psychanalyse - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton ( contre contre le cancer et la maladie grave )
Consultation privée ", signifie que vous pouvez contacter le PSY et lui faire un don du montant que vous souhaitez. Merci.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum violence conjugale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité