Moi PN ? PN toi même !

Forum pervers narcissique, manipulateur, manipulatrice
Nicolas4826
Messages : 2
Inscription : 25 nov. 2018, 13:23

Moi PN ? PN toi même !

Messagepar Nicolas4826 » 05 déc. 2018, 13:00

Bonjour,

Ma femme pense que je suis un pervers narcissique et moi je pense que c'est elle qui l'est, ou au moins qui tend vers ce genre de personnalité.
Si on est tous les deux des PN, à la limite, on se mérite l'un l'autre, mais j'espère que personne n'en est un.

Je suis normalement très optimiste, plein d'énergie, très empathique, et qui n'abandonne pas facilement. Mais là je vois bien que ma santé physique et mentale se dégrade et je n'ai plus d'espoir.

Cela ne résume pas nos 15 ans de vie commune (dont 12 ans de mariage) mais voici la liste de ses paroles et actes qui me détruise psychologiquement :

Reproches contradictoires
Tu es trop affectueux / pas du tout affectueux
Tu es beau / Tu es moche
Tu parles pas assez fort / Tu ne parles pas de façon douce, je ne supporte pas
Tu ne passes pas assez de temps avec moi / j'ai besoin de respirer, d'être seule
Tu n'avances pas assez vite dans la construction de la maison / Tu ne sors pas assez / Tu ne t'occupes plus de moi / Tu dois terminer de construire la maison au plus vite, je ne supporte plus cette situation)

Humiliations publiques
- quand elle me repoussait quand je souhaitais l'embrasser en public
- quand elle faisait un geste bien visible pour signifier que j'avais mauvaise haleine, quand je souhaitais l'embrasser en soirée "arrosée"
- parles plus fort !!! (en me criant dessus)
- quand on se dispute dans la rue et qu'elle crie pour que tout le monde entende)


Dévalorisations :
- Tu ne m'offres aucune situation
- Tu dois me fournir une belle maison pour vivre
- Tu n'est pas un homme !
- Tu n'es pas capable de faire quoi que ce soit sans moi.


Menaces quand j'étais prêt à tout pour mon couple :
- si tu ne changes pas je divorce
- si tu ne te fais pas soigner je divorce
- si tu ne m'offres pas la vie que je veux, je divorce

Adultère (je lui avait précisé à plusieurs reprises qu'elle ne devait surtout pas me tromper, car ça me détruirait, que je ne pourrais pas m'en remettre) :
- Je vais te raconter ma journée, je me suis bien promené, et puis j'ai baisé avec un mec
- Je ne l'aime pas, je ne le trouve pas beau, mais c'était quelque chose que tu ne pourras pas comprendre, il était entouré de lumière….
- Je suis fière d'avoir été capable de faire ça
- Je dois recoucher avec lui pour que ça soit encore mieux au lit, j'étais un peu coincée pour la première fois
- J'ai envie de plein de bi..s, des grosses des petites...
- Tu as raison, je n'aurais pas du coucher avec quelqu'un d'autre, car maintenant j'ai envie à nouveau de le faire, ça me manque
- Je n'ai aucune raison de coucher encore avec un autre homme, tant que tu te comportes bien avec moi
- Le fait de ne plus voir (et coucher avec mon amant) me redonne des tentations de manger de la viande (« on est presque végétariens »)
- Je ne regrette pas ce que j'ai fait (alors qu'elle voit bien que ça m'a détruit psychologiquement et que je suis malheureux de la laisser partir seule faire ces activités hors couple et que ça lui pose problème)
- si tu n'arrives pas à me pardonner ou à me faire confiance alors va te faire soigner sinon on divorce
- ce n'est pas normal que tu ne veuilles plus que je vois du monde (ce qui me pose pb c'est qu'elle se laisse encore séduire et coucher avec d'autres hommes, puisqu'elle ne peut pas se retenir et qu'elle montre très clairement qu'avec elle c'est possible, bien qu'elle soit mariée)
- ce n'est pas normal que tu n'aies plus confiance en moi, tu dois te faire soigner

Menaces quand j'étais prêt à accepter le divorce :
- moi je ne veux pas divorcer
- si tu me quittes je me suicide
- si tu me quittes je te pourrirai la vie (en me réclamant de l'argent, et autres menaces qui elle sait me feront souffrir…)
- si tu veux me quitter construit moi d'abord une maison pour que j'ai un pied à terre (maison à coté de la mienne)

Mensonges
- Si je ne regrette pas de t'avoir tromper, c'est que je ne l'ai pas fait, j'ai dis ça car la menace « on divorce » n'avait plus d'effet
(je lui ai dit que je ne la croyais pas et que de toute façon, même si elle ne m'avait pas trompé, avoir menti autant (pendant 3 mois) et fait autant souffrir juste pour obtenir de l'attention de ma part était quand même digne d'une pourriture et que ma confiance en elle est descendue en dessous de zéro)
- Bon en fait, on peut quand même considérer ça comme une tromperie, mais il n'y a pas eu de pénétration...
(peu importe ce qui s'est réellement passé, la seule chose que je suis certain, c'est que c'est une menteuse manipulatrice.)
→ Elle continue de mentir sur de nombreux sujets de moindre importance mais qui n'aide pas à redonner confiance en elle
→ Elle transforme mes propos, en change le sens, et me rabaisse auprès de tout le monde : nos familles, nos amis, connaissances, des inconnus qu'elle a rencontré depuis peu.
(sauf que si suis là, et que je me rappelle très bien ce que j'ai dit ou pensé, je corrige immédiatement, et le sens compris par les autres n'est plus du tout le même, sauf que je ne peux pas être là pour me défendre tout le temps, que je vois bien qu'elle parle dans mon dos puisque les gens qu'elle côtoient essaye de l'aider en me faisant comprendre que je suis dans l'erreur, je n'aime donc pas côtoyer ses connaissances, car me défendre implique de rétablir la vérité et de la faire passer pour qui elle est vraiment et je ne souhaite pas qu'elle se sente mal, je ne fais pas aux autres ce que je ne veux pas qu'on me fasse, mais elle m'y pousse de plus en plus)


Ses revendications

Je veux garder ma liberté
Je ne veux pas que tu me dises ce que je dois faire (quand je lui dis comment se comporter pour que notre couple aille mieux)
Je veux pouvoir faire toutes les activités que j'ai envie
Je veux pouvoir partir seule quand je veux (quelques jours à plusieurs semaines)
Je ne veux pas être une femme qui s'occupe de notre maison, je ne veux pas m'occuper de toi, en revanche tu dois toi être exactement comme je le souhaite, tu dois me faire sentir comme une princesse, sinon je te quitte, je te trompe, ou je divorce.
Je ne veux pas te dire ce que je fais de mes journées, qui je vois et ce que je fais ou dis avec eux.


Est-elle perverses narcissique ?

Autrement, je lui ai demandé pourquoi elle pensait que j'en était un, mais elle n'est jamais disponible pour discuter de ce sujet. Elle a toujours mieux à faire, elle a juste le temps de me balancer des horreurs pour me déstabiliser et m'enlever mon sourire.
Elle prétend vouloir faire ce qui est nécessaire pour qu'on soit heureux, mais y a t-il un espoir ? J'en doute fortement, mais j'aimerais y croire... Qu'en pensez-vous ?

Minijeune
Messages : 665
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Moi PN ? PN toi même !

Messagepar Minijeune » 06 déc. 2018, 13:48

Bonjour,
Ce qui me questionne...
C'est en quoi est-ce que ça serait important pour vous qu'elle aille cette étiquette...

Dans ce que vous nommez, il semble y avoir de gros problèmes dans votre couple... peu importe qui est quoi... alors si c'est le cas et que ça ne va vraiment pas bien entre vous deux... pourquoi restez- vous ensemble??

Et puis, vous semblez choqué par tout ce qu'elle peut dire ou faire pour nuire à votre image... et je sens beaucoup de rancune de votre part... alors que vous faites la même chose en venant ici...

Votre titre est très révélateur...
Vous vous sentez attaqué puis vous attaquez sur les mêmes cordes...!?

Nicolas4826
Messages : 2
Inscription : 25 nov. 2018, 13:23

Re: Moi PN ? PN toi même !

Messagepar Nicolas4826 » 06 déc. 2018, 18:26

Je pense que l'on ne peut pas arranger les choses si l'on ne reconnait pas que l'on a un problème.

Je suis prêt à faire toutes les démarches possibles pour savoir si je suis un pn. C'est une accusation grave, et je ne souhaite à personne d'en être la victime. Si j'en suis un, alors je dois me faire aider pour ne pas faire souffrir autrui. Si c'en est une alors c'est à elle de se faire aider sur ce point.
Peut-importe que l'on reste ensemble ou pas, c'est une démarche à accomplir pour le bien être de notre entourage.

Si il s'agit d'une méprise suite à une méconnaissance de tout les deux sur cette pathologie, alors je ne lui porte pas préjudice en venant ici de façon anonyme pour nous deux.
Bien quelle me fasse souffrir, je ne lui souhaite pas du mal ou qu'elle se retrouve isolée. Je prends sur moi pour me retenir de me défendre auprès de son entourage.

Au jour d'aujourd'hui, je suis prêt à divorcer. Je pense que c'est la seule façon d'avancer pour moi. Mais je n'arrive pas à faire le pas. Je crois que même si on me disait, fuis, c'est une pn. J'essaierai quand même de lui donner une chance qu'on essaye de surmonter cela ensemble.

On fait une thérapie de couple, mais ça ne donne rien parce ce que l'on passe chacun trop de temps à se défendre et à se justifier. On n'aborde pas le vrai problème. J'ai quand même appris avec ces rdv, que l'on ne peut pas déterminer si on est atteint de cette pathologie sans avoir plusieurs entretiens avec un psychiatre. C'est donc cette démarche que j’entreprends actuellement.

En venant ici, ce que je recherche c'est de l'espoir. Qu'on me dise que je me trompe, que c'est juste un mauvais passage et que c'est surmontable, ça rendrait mes journées beaucoup moins sombre.

Avatar de l’utilisateur
licornemagique
Messages : 909
Inscription : 08 juil. 2016, 21:36

Re: Moi PN ? PN toi même !

Messagepar licornemagique » 06 déc. 2018, 20:13

Si c'en est une alors c'est à elle de se faire aider sur ce point.
Le monde restera toujours seul coupable de sont grand malheur quoi qu'elle face si c'est une pn.

Au jour d'aujourd'hui, je suis prêt à divorcer. Je pense que c'est la seule façon d'avancer pour moi.
je vous le souhaite, mais pourquoi vous resté?

Le désir de changer l'autre me fait toujours penser à pygmalion.
:!: Je ne suis pas psychologue :!:

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 12823
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Re: Moi PN ? PN toi même !

Messagepar Dubreuil » 08 déc. 2018, 13:47

Nous ne rencontrons pas nos " amours " par hasard, et ils sont là pour nous faire évoluer.
Tout dépend jusqu'où on est prêt à aller pour se rendre compte qu'une relation nous détruit. Tout repose sur le leurre de penser qu'elle ne doit pas se terminer parce qu'on s'y est trop investi.
Mais l'amour n'est pas fait de larmes et de " sacrifices " de concessions masochistes ou d'irrespect envers soi-même, si c'est le cas c'est que vous vous êtes peut-être trompé de nom.
L'amour c'est une égalité, un partage, des élans, la confiance, la complicité, c'est se sentir libre et heureux... et si dans votre relation actuelle vous ne trouvez pas un écho à l'un de ces 7 mots, dites-vous que vous perdez du temps et de l'amour pour quelqu'un d'autre qui vous attend ailleurs.
Nulle personne au monde ne mérite que l'on gâche sa vie pour elle.
URGENT. Lisez sur ce forum le post : " URGENT, C'EST LE TOURNANT DE MA VIE " pour que dans les réponses données vous puissiez déjà trouver un peu la vôtre, et/ou en COPIER une autre pour aider à votre tour un internaute, et que nous puissions en débattre TOUS ensemble. Merci.
Qualifications Dubreuil : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de pychomotricité. EMDR.
Interventions non rémunérées sur ce forum - Aucune consultation par mail, ni internet.


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Forum pervers narcissique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités