Mon baluchon

Pour parler de tout et de rien en dehors de la psychologie.
Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 24 déc. 2018, 14:34

Bon matin!

Le pharmacien m'a finalement rassure un peu hier.
En fait, je réagirais vraiment à ma quétiapine...

Il m'a parlé de symdrôme extrapyramidal...
Il va falloir qu'on baisse ma quétiapine ou qu'on l'arrête complètement... il va falloir que je parle avec ma psychiatre pour voir ce qu'on va faire avec tout ça!

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 25 déc. 2018, 02:25

J'ai tellement souhaiter d'avoir la gastro pour ne pas avoir à aller chez mes parents...

Que je l'ai attrapé...

Je ne me sentais pas bien cet après-midi.
Je me sentais très anxieuse, j'avais des tremblements assez intenses et j'étais fébrile...

J'ai pris quelque chose pour me calmer.
C'est ce que le pharmacien m'a conseillé...

Quand mon cousin est arrivé avec les enfants, je me suis sentie un peu moins stressée mais j'ai commencé à avoir mal au coeur...

Ma soeur aussi...
Elle s'est mise à être malade dans la salle de bain...
Moi j'avais le coeur au bord des lèvres...
On a décidé de s'en aller.
À 19h45...

Je crois que ma mère était déçue...

Si ça avait été juste moi, j'aurais pu croire à de la somatisation... je ne voulais pas y aller... je voulais tomber malade pour ne pas choisir...
Mais là, ma soeur l'a de manière encore plus violente que moi et c'est elle qui a été malade avant moi...

En tout cas!!

Joyeux Noël pareille!!

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 26 déc. 2018, 17:50

Bon...
Des petites nouvelles de Mini...

Finalement, dans la nuit du 24 au 25... je me suis littéralement purgée... j'ai tellement été malade, du genre aux 5 minutes, que je me suis complètement déshydratée... et j'ai du me rendre à l'urgence.

J'ai passé une nuit blanche à essayer de boire à la petite cuillère du pédialitre... j'ai suivi les instructions d'info santé... mais je n'étais pas capable de me réhydrater... je vous épargne les détails... mais j'ai tellement vomi que je suis raquée des côtes. J'avais mal partout..

Rendu à l'hôpital, ils m'ont couché direct sur une civière... j'ai fait de la fièvre... j'avais tellement soif... ils m'ont mis un soluté... ils m'ont donné du gravol... je me sentais un peu dissociée... et je pleurais ma vie...

Je pleurais parce que je savais que je ne pourrais pas aller au chalet avec mes amis... Avec Cath et Flo... et Alex, et tout ce beau monde là. Je ne les reverrai pas avant qu'ils remontent dans le Nord. Ils partaient aujourd'hui... à chaque fois que j'entendais quelqu'un dire Joyeux Noël, j'éclattais en sanglot...

Le 25, j'ai eu mon congé vers les 10h30... je suis repartie chez moi... j'ai eu des nouvelles de ma famille... ma soeur avait été bien malade aussi... toute la nuit mais elle était capable de s'hydrater. Son chum allait bien par exemple! Ma mère et mon père ont commencé à être malade le 25. Ma tante aussi... et du côté à mon père, ma cousine, son copain et ma marraine étaient malades...

On s'est partagé nos microbes...
Malheureusement!!

Finalement j'ai pu faire une vidéo messenger avec mes amis... ils avaient développé les cadeaux que je leur avais fait! Je pleurais encore beaucoup... ils me disaient qu'ils auraient aimé que je sois là aussi... ça m'a fait du bien des voir quand même...

J'ai dormi 15h la nuit dernière.
Je ne me suis pas réveillée dans la nuit.
Ça va vraiment mieux aujourd'hui en tout cas.
J'essaie de remanger un peu... de la soupe, du pain... et à continuer à boire.

Je ne sais pas trop comment analyser ce qu'il s'est passé... je me rends compte juste que c'était nono de me souhaiter d'être malade pour éviter quelque chose... ce n'est pas super d'être malade!! Et ça m'a empêché d'aller voir ceux que j'avais vraiment envie de voir... alors peut-être que la prochaine fois, je souhaiterai de juste faire un choix en fonction de ce que je veux vraiment... et après ça, si je tombe malade ou pas... ça ne sera pas vraiment de mon ressort!!

Il y a le hasard...
Et il y a la somatisation aussi...
Là, je crois que c'était juste un gros virus... mais qui est bizarrement tombé au moment où j'étais chez mes parents... alors que je ne voulais pas y aller et que j'avais souhaiter l'avoir... une synchronisation...?!

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 28 déc. 2018, 05:04

Premier repas normal depuis lundi!
Ça fait du bien!!
Je me suis cuisinée un spaghetti!
J'avais vraiment faim!

Journée très tranquille.
J'ai commencé à faire mon nouveau casse-tête de Bambi que j'ai reçu à Noël!
Il est vraiment beau mais je sens qu'il va représenter un certain défi!

Dans mes jours de maladie, j'ai recommencé à parler à Valérie... ça s'est fait tout seul... on était les deux malade en même temps.. les deux seules de la maison... les deux échouées sur le divan... à écouter la tv et essayer de se soigner...

Je n'ai pas respecté les limites que je m'étais imposées...
La vérité c'est que j'aime quand même partager mon quotidien avec quelqu'un... mais je sais que l'amitié est impossible... ça n'a pas pris deux jours qu'elle nous commandait de la pizza végé... qu'elle m'en offrait... et que je refusais... je lui avais écrit dans ma lettre que je voulais qu'elle arrête de faire ça... me payer des choses, comme si ça changerait quelque chose... j'ai remis mes limites aujourd'hui quand je lui ai demandé de me laisser ma bulle parce qu'elle est venue s'asseoir là où je fais mes casse-têtes... ça aussi je lui avais demandé de ne pas faire ça dans ma lettre...

Elle a réagi et elle est aller dormir tout l'après-midi.
Ce qu'elle fait et ses réactions la regardent... ce que je déplore c'est que je les remarque par exemple... quand elle est descendue je l'ai questionné si elle.avait agi de la sorte parce que je lui avais demandé mon espace.. elle m'a dit que oui...

Elle me dit qu'elle ne veut plus qu'on se chicane...
Comme si elle parlait de deux enfants de 5 ans en maternelle qui voulaient ou ne voulaient plus être l'amie de l'autre... je lui ai expliqué que je savais que si je recommençais à lui donner de l'attention, ça allait revenir au même un moment donné... elle ne serait plus capable de se contenir... comme les fois passées... puis je recevrais une autre attaque "d'amour"... que je ne veux pas recevoir du tout... rendu là, pourquoi ça me desorganise... je n'en suis pas trop certaine... mais bon... je sais rationnellement que si je redeviens son amie... je m'en vais vers le.même résultat... et je ne veux pas ça... mais en même temps je ne veux pas être prise dans mon quotidien... à devoir ignorer quelqu'un... à me forcer de créer une distance comme je le peux... car les intervenants ne m'aident pas... et j'ai du mal à mettre mes limites...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13241
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Mon baluchon

Messagepar Dubreuil » 28 déc. 2018, 08:07

et j'ai du mal à mettre mes limites…
Sans plus.
IMPORTANT. Le petit mot : " Consultation privée ", signifie que vous souhaitez obtenir de ma part un avis professionnel, détaillé et confidentiel, afin de gérer au mieux vos difficultés relationnelles ou affectives.
Cette opportunité s'élève à 20 euros, ( analyse des rêves comprise ) payables par paypal. Pour bien en comprendre la nécessité, prenez le temps de lire : " LA DETTE " dans le post : " Urgent, c'est le tournant de ma vie ". Merci.
Qualifications professionnelles : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton.

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 29 déc. 2018, 01:00

Bonsoir...
Je suis un peu en crise d'anxiété hypocondriaque... :shock:

Je vais mieux niveau gastrointestinal...
La gastro est passée heureusement!
Retour à la normale...
Mais là, j'essayais de parler avec ma psychiatre, qui est en vacances finalement... ou avec le psychiatre de garde... parce que ma dystonie est comme super présente... et je prends moins de Seroquel... donc je ne comprends pas pourquoi c'est encore là...

Je veux une chose, qu'on m'enlève cette médication...
Je pense que c'est du poison dans mes veines...
Je ne sais pas trop comment mon corps va vivre ce sevrage... parce que j'en prends depuis 2012 quand même... mais je ne veux plus me sentir comme ça...

J'ai mal...
Tous les espèces de "tissus mous" (je ne sais pas si c'est le bon terme) qui entourent ma mâchoire... ma lèvre inférieure... pas celle supérieure étrangement... et comme toute la partie entre le menton et le cou, genre en dessous de la mâchoire... mais on dirait aussi dans mon larynx et mon pharrynx... toute ma langue... j'ai du mal à avaler... je sens que ça force quand je parle... puis ça élance... ça crampe...

La pharmacienne m'a dit qu'elle n'avait jamais vraiment vu ça avec le Seroquel... que ce n'est pas normalement un effet secondaire... c'est pourtant ce que ma psychiatre m'avait dit...

Alors bon, puisque je ne prends plus de Seroquel au besoin, que ma dose normale "me crée" encore ces symptômes... que ma psychiatre est en vacances, que je ne peux pas couper ma dose de longue action par moi-même... parce qu'on ne peut juste pas la couper... bien on m'a proposé de me rendre à l'urgence...

On s'entend que je ne suis pas prioritaire... même si c'est un symptôme neurologique quelconque... il y a bien des gens qui passent avant moi!! Donc j'attends pour voir un médecin qui pourra juste me réduire ou m'enlever cette dose... ou chercher une autre chose qui pourrait causer tout ça...

Faire des recherches sur Internet...
C'est paniquant...
Et j'ai du temps... et je n'ai pas de limite...
Alora j'ai cherché...
La distonie pourrait être le symptôme d'une maladie physique... ou neurologique...
Alors si on ne trouve pas la cause... si ce n'était pas mon Seroquel... une médication que je prends depuis 2012... et qui donc serait étrangement attribuable à ce symptôme...

Mais quand tu tombes sur des maladies comme le parkinson... des tumeurs au cerveau... des affaires pas cool... ça fout la chienne...

J'ai peur qu'on me dise que je vais mourrir...

L'urgence est bondée de personnes...
L'infirmière que j'ai vu au triage était stressée... par la job qu'elle avait à faire... ça paraissait. Elle était impatiente et directe... elle me demandait ce que je faisais là, un vendredi soir, pendant le temps des fêtes!! Elle a quand même un peu raison... mais ce n'est pas par faute d'avoir essayé autres choses... ça fait depuis le 23 décembre que je parle presque tous les jours avec les pharmaciens... pour avoir des conseils... pour savoir quoi faire... j'ai voulu en parler mardi avec le docteur qui m'a traité pour ma gastro mais elle n'a pas voulu s'en mêler en me disant d'appeler ma psychiatre le 27... ce que j'ai fait... et finalement, ils me disent d'attendre à lundi... ou d'aller à l'urgence... la seule chose que je sais c'est que ma psychiatre était inquiète quand elle m'a dit que je faisais de la dystonie...

Puis que la médication qu'elle m'a prescrite pour contrer la.dystonie m'apporte trop de symptômes négatifs pire que la dystonie elle même...

Une grosse agitation... des tremblements intenses...
Qui a fait en sorte que j'ai été obligée de prendre d'autre Seroquel pour me calmer (avis du pharmacien)... et la roue continue à tourner!!

Alors freiner cette roue, c'est aller voir ce qui en est vraiment? Ou cesser le Seroquel... pour voir.
J'espère que je ne serai pas prise avec ça toute ma vie...

Mais bon, je sais que je suis anxieuse en ce moment et que ça ne compte pas trop ce que je dis...

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13241
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Mon baluchon

Messagepar Dubreuil » 29 déc. 2018, 06:49

Si nous parlons bien de tous ces " poisons " antipsychotiques et compagnie, les paresthésies, les " engourdissements " locaux ( mâchoire, déglutition, membres locomoteurs, etc... tels que vous les décrivez, dus à une neuropathie périphérique d’origine médicamenteuse sont pourtant très fréquents et connus.
Il suffit en effet de réduire très lentement et prudemment le traitement pour que les symptômes disparaissent. Cependant, leur " aura " peut encore restée quelque temps dans le corps et le psychisme du patient.
La prise d'un traitement psychiatrique pour une cause spécifique entraine irrémédiablement de nouveaux symptômes étrangers à la maladie traitée et peut en provoquer une autre !
Que dire des traitements non adaptés ( ex d'une personne non épileptique qui prenait par erreur un traitement contre l'épilepsie, et est devenue gravement épileptique !
IMPORTANT. Le petit mot : " Consultation privée ", signifie que vous souhaitez obtenir de ma part un avis professionnel, détaillé et confidentiel, afin de gérer au mieux vos difficultés relationnelles ou affectives.
Cette opportunité s'élève à 20 euros, ( analyse des rêves comprise ) payables par paypal. Pour bien en comprendre la nécessité, prenez le temps de lire : " LA DETTE " dans le post : " Urgent, c'est le tournant de ma vie ". Merci.
Qualifications professionnelles : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton.

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 29 déc. 2018, 21:44

Je suis un peu frustrée...
Ça fait 23h que j'attends à l'urgence... :shock:
Je viens d'être appelée pour passer au triage pour une réévaluation... et l'infirmière me dit que l'urgentologue ne ferait sûrement rien...

J'attends quoi??

Puis là, je me suis mise à faire de l'anxiété dans la face de l'infirmière qui me connait en plus... elle me dit:"ta demande est claire, je l'inscris, tu veux qu'il baisse ta médication..."

Et là j'ai peur que l'urgentologue ne veuille même pas m'écouter... parce que l'urgence est bondée...
Tout le monde est stressé... ça me stresse aussi!!

J'ai peur d'avoir quelque chose de grave...
Et qu'on ne fasse pas les tests...
Ou qu'on ne me prenne pas au sérieux.

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 29 déc. 2018, 23:40

L'urgentologue a regardé ma bouche...
Ma gorge...
Rien d'apparence médicale se passe dans ce coin là...
Il me dit que ça ne ressemble pas à ça de la dystonie...
Que j'aurais des spasmes ou que je grimacerais...
Il me conseille de continuer mon Seroquel et de prendre des Naproxen pour ma douleur...

Il m'a dit que c'était pas le genre d'effets secondaires que ça a normalement sur le corps... et que le Seroquel était une bonne médication...

On dirait que je ne suis pas certaine...
A-t-il raison... est-ce que ma psychiatre a affirmé trop rapidement que je faisais de la dystonie quand je lui ai expliqué mon symptôme... ou est-ce qu'elle sait de quoi elle parle?! Je vais attendre de lui parler lundi je pense. Elle sera la mieux placée pour me dire quoi faire!

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13241
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Mon baluchon

Messagepar Dubreuil » 29 déc. 2018, 23:55

Dubreuil a écrit :Si nous parlons bien de tous ces " poisons " antipsychotiques et compagnie, les paresthésies, les " engourdissements " locaux ( mâchoire, déglutition, membres locomoteurs, etc... tels que vous les décrivez, dus à une neuropathie périphérique d’origine médicamenteuse sont pourtant très fréquents et connus.
Il suffit en effet de réduire très lentement et prudemment le traitement pour que les symptômes disparaissent. Cependant, leur " aura " peut encore restée quelque temps dans le corps et le psychisme du patient.
La prise d'un traitement psychiatrique pour une cause spécifique entraine irrémédiablement de nouveaux symptômes étrangers à la maladie traitée et peut en provoquer une autre !
Que dire des traitements non adaptés ( ex d'une personne non épileptique qui prenait par erreur un traitement contre l'épilepsie, et est devenue gravement épileptique !
IMPORTANT. Le petit mot : " Consultation privée ", signifie que vous souhaitez obtenir de ma part un avis professionnel, détaillé et confidentiel, afin de gérer au mieux vos difficultés relationnelles ou affectives.
Cette opportunité s'élève à 20 euros, ( analyse des rêves comprise ) payables par paypal. Pour bien en comprendre la nécessité, prenez le temps de lire : " LA DETTE " dans le post : " Urgent, c'est le tournant de ma vie ". Merci.
Qualifications professionnelles : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton.


Revenir vers « Espace détente »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités