Mon baluchon

Pour parler de tout et de rien en dehors de la psychologie.
Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 31 déc. 2018, 21:05

Rétrospective 2018

En cette veille du jour de l'an, voici le petit moment de nostalgie où j'ai envie d'écrire sur l'année que je viens de passer!
J'aime bien faire cet exercice! J'aime écrire, point! Mais je trouve que c'est un bon moment pour essayer de se rappeler les événements marquants.
Parce qu'en 2018, il y en a eu!!

Au mois de janvier 2018, je n'allais pas vraiment bien!
Je me souviens de la tension qu'il y avait chez moi. J'étais en appartement avec une coloc, Élise, avec qui je m'entendais bien au début, mais certaines petites choses ayant créé des conflits ont fait en sorte que ça s'est un peu envenimé entre elle et moi.
La fin 2017 avait été très dure pour moi. J'avais dû aller passer 5 à 6 semaines dans un centre de crise pour femmes en difficulté en ville. Je devais essayer de me refaire une santé mentale. Je n'étais pas capable de rester chez moi. En revenant à l'appartement, j'avais décidé de m'acheter un bébé chat, avec l'accord de ma coloc qui avait déjà un chat, Mimi.

Mais Mimi, étant toute sa vie, et ayant une santé très précaire, est tombée malade parce que Figaro, mon bébé chat, la stressait.
Alors, ça l'a causé des conflits entre elle et moi... Au point tel que ma coloc a voulu que je quitte l'appartement. Elle était prête à reprendre le bail à son nom... J'ai dû aller porter Figaro dans un refuge, et je suis partie, moi aussi, dans un genre de refuge le temps que ça se calme entre Élise et moi.

Je n'avais pas de travail (j'étais en arrêt de travail), je n'avais plus de chez moi...
J'avais juste envie de m'exiler...
Puis m'est venu l'opportunité de monter dans le nord avec mon amie Cath. Elle m'hébergerait chez elle jusqu'au Goose Break en mai.
Je pouvais travailler dans les écoles et payer mes dettes.
J'ai appelé ma psychologue, ma psychiatre... J'ai dit que je mettais tout en suspend, que je partais, sans savoir quand j'allais revenir, mais que j'allais reprendre mes suivis à mon retour.

J'ai passé les mois de janvier (fin), février, mars et avril (début) dans le Nord-du-Québec, à Chisasibi.
Je me rappellerai toujours que la soirée où on est arrivé, c'était la fête à Phil.
J'ai tout de suite eu la chance de rencontrer tout le monde dans la gang.
Je pouvais enfin mettre des visages sur les noms que j'entendais souvent parler quand je discutais avec Cath.
J'étais contente de revoir Flo!
Je me suis toute installée dans ma chambre, dans ma salle de bain, au sous-sol!
J'étais bien...
J'étais loin... Mais cette impression d'être loin de tout, et d'être loin de mes problèmes, était vraiment agréable.
C'est juste que ça n'a pas duré!!

J'ai fait une crise d'anorexie...
Qui a un peu rendu l'expérience ardue...
Quoi que ça n'a pas été désagréable dans l'ensemble...
C'est sûr qu'à la fin de mon séjour là-bas, je n'avais plus d'énergie et j'avais perdue 35 lbs...
Mais je retiens beaucoup plus les belles amitiés que je me suis créées...
La proximité que j'avais avec Flo, avec mon amie Cath... Tous les beaux moments que je pouvais passer avec eux.
Tous les soupers, les partys, les événements dans la communauté... Les opportunités de faire des action programs et d'animer des activités pour les enfants et adolescents cris.
Oui il y a eu des grands froids... Mais bon!!

Quand je suis revenue, il fallait que je revienne!
J'ai recommencé à voir mes psys.
J'ai repris ma santé en main... J'ai recommencé à manger progressivement.
Je ne savais pas ce qui m'attendait... Je n'avais pas de plan, je ne savais pas trop où j'irais habiter, même si j'avais encore mon appartement encore... Mais je ne savais pas si j'allais me sentir à l'aise là-bas...

La journée de mes 29 ans, je suis venue à la maison où j'habite maintenant pour faire mon entrevue d'admission.
Le lendemain, je savais que je pouvais venir habiter ici.
Ce fut un soulagement.
Mon but, c'était de faire les choses différemment pour arriver à des résultats différents...
Aussi, je voulais me créer une fondation intérieure, construire à l'intérieur de moi pour arrêter de dépendre sur tout le monde autour.
L'opportunité de venir habiter à la Maison YZ pouvait m'amener une sécurité extérieure, qui allait me permettre de miser sur mes ressources internes.

Les choix que j'ai fait n'ont pas été facile par la suite...
Me mettre sur l'aide sociale.
Vendre ma voiture.
Déménager mes effets personnels dans un entrepôt...

Puis, on dirait qu'avec ma psychologue, je me suis mise à vraiment travailler sur moi!
J'ai passé mon été à l'extérieur... À me balancer... Il a fait beau et chaud! J'ai commencé à faire du sport à tous les jours. À essayer de retrouver un équilibre.

Il y a eu des stresseurs au mois d'août, comme le départ de Mylène, l'intervenante psychosociale... Le fait que Valérie m'ait dévoilé son amour la première fois... J'ai dû me rendre à l'hôpital pour la première fois depuis un bon bout! J'étais dissociée x 1000...
Mais je me suis relevée quand même assez rapidement.

J'ai commencé à me rapprocher de ma cousine Audrey, d'aller passer du temps chez elle, pour l'aider avec les enfants.
La même chose chez mon cousin Alex.

Au mois de septembre, j'ai débuté du bénévolat, que je faisais 3 demi-journées par semaine. Avec les enfants dans une halte garderie, et avec les animaux dans un refuge! Ça l'a duré 3 mois, le temps des activités.

Il y a eu la mort de mon grand-papa fin septembre...
Tous mes questionnements par rapport à ma famille... À mon père...
Mais j'étais bien accompagnée.
Le travail que j'ai fait avec ma psychologue m'a vraiment donné l'impression d'arriver à des conclusions... Que ça l'avait beaucoup d'effets positifs.
Je ne travaillais plus dans le vide on dirait.

Au mois de novembre, j'ai pu débuter un programme d'employabilité pour que je puisse retourner à l'école...

C'est sûr que l'arrêt de ce programme, au mois de décembre, a été vécu comme un échec pour moi...
Et le mois de décembre a été assez difficile...!! En entier.
Il en reste que je suis mieux depuis quelques jours... J'y ai goûté physiquement... J'ai été malade... J'ai des effets secondaires indésirables de ma médication que je prends depuis trop longtemps... Mais au niveau de mon moral, ça va mieux.

J'ai parlé aujourd'hui avec ma psychiatre.
Finalement, elle dit que c'est vraiment de la dystonie que je fais...
Elle m'a dit que les Naproxen que le médecin généraliste m'a donné ne fera pas effet...
Il faut baisser graduellement mon Seroquel...
Ça va être tout un défi...
Parce qu'on ne le remplacera pas par rien... À ce que j'ai compris...
On va commencer par descendre la dose, petit à petit, pour voir s'il y a une dose qui ne me crée pas d'effets secondaires...
Mais je devrai essayer de trouver d'autres stratégies de gestion de l'anxiété ou de gestion de crise...
Ce sera mon défi pour 2019 je pense!

Alors dans l'ensemble, 2018 a été quand même difficile en terme de choix et de constatations...
Mais j'en retire beaucoup de positif aussi!! Alors je ne me sens pas dans le tout ou rien.
Je suis contente que l'année finisse... Mais je suis heureuse de savoir que plusieurs choses vont continuer!

Je vais pouvoir aller voir ma psychologue à toutes les semaines à compter de janvier!!
Mes parents m'aident encore pour une année... Et puisque j'avais compter ça dans mon budget pour me payer 2 séances psychologiques par mois... Et qu'ils vont m'en payer 2 aussi... Je vais pouvoir y aller à toutes les semaines!! C'est vraiment positif!
Je recommence mon bénévolat aussi au mois de janvier, avec les enfants! J'ai très hâte!!
Mylène revient le 7 janvier!! Dans une semaine!!
Bref!! Plein de belles choses à venir, des défis aussi... Mais j'aime mieux miser sur le positif!! Il me semble que je suis rendue là!!!

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13241
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Mon baluchon

Messagepar Dubreuil » 01 janv. 2019, 01:06

Bonne année à vous, Minijeune….
Douces pensées sincères de France !
IMPORTANT. Le petit mot : " Consultation privée ", signifie que vous souhaitez obtenir de ma part un avis professionnel, détaillé et confidentiel, afin de gérer au mieux vos difficultés relationnelles ou affectives.
Cette opportunité s'élève à 20 euros, ( analyse des rêves comprise ) payables par paypal. Pour bien en comprendre la nécessité, prenez le temps de lire : " LA DETTE " dans le post : " Urgent, c'est le tournant de ma vie ". Merci.
Qualifications professionnelles : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton.

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 01 janv. 2019, 01:32

Bonne année à vous aussi Mme Dubreuil!!
Je crois que vous venez de passer le cap du 2019, quelques heures en avance sur nous, au Québec!
(Je suis assez mauvaise en terme de décalage horaire!!)
Mais il me semble que 6h00 nous sépare!!

xox

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 02 janv. 2019, 22:42

Ouille...
Ma dystonie fait mal en ce moment...
On dirait que le froid n'aide pas... c'est étrange!
Je suis allée prendre une grande marche cet après-midi.
Le vent froid fait mal...

Je trouve ça stressant.
Il faut gérer la douleur et gérer l'anxiété...
:cry:

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 03 janv. 2019, 22:27

Bonjour!
Aujourd'hui c'est une bonne journée!
Je suis allée bruncher avec des amis du Nord, Marie Jacinthe et Marcel. On est allé manger des crêpes dans une chocolaterie... c'était très cochon comme repas!
Fraise et chocolat au lait!! C'est vraiment un régal!

Nous avons fait du magasinage par la suite.
Pauvre Marcel qui nous suivait et qui était découragé parce qu'on voulait rentrer dans toutes les boutiques!!

Marie, son mari aussi d'ailleurs, est vraiment une photographe de talent.
Elle a acheté des trucs pour qu'elle puisse faire ses séances photos de bébé chez elle. Son sous-sol, c'est un studio de photo!! En tout cas!!
Moi je cherchais une nouvelle housse de couette pour dans ma chambre. La mienne est belle mais vieille et j'étais tannée!

Ce soir, j'ai un souper de famille pour recevoir nos bas de Noël puisque dans notre tradition, on les ouvre le 25 au matin... on était tous malade... donc c'est Noël, prise 2!!

À la maison, c'est le retour à la normal.
Les intervenants étaient tous là ce matin.
Le lever s'est fait à l'heure normal de semaine.
Demain on va avoir une réunion su matin...
Et lundi, c'est le retour de Mylène. J'ai hâte quand même!!

À bientôt

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 04 janv. 2019, 17:49

Grosse décision 2019.

Quand j'avais vu ma psychiatre le 19 décembre, elle m'avait dit qu'elle me signerait le papier pour avoir des contraintes sévères à l'emploi... pour percevoir plus d'argent, pour pouvoir aller voir ma psychologue entre-autre.

À ce moment, je l'avais vraiment mal pris.
Dans ma tête, ma psychiatre ne m'aurait jamais signé ce papier... parce qu'elle voyait mes compétences et mes capacités... je pensais que c'était correct pour des contraintes temporaires... mais le papier de contraintes sévères... non...

J'avais vécu ça un peu comme un échec...
Entre ça et faire mon programme de 30h par semaine pour avoir a peu près le même montant, je me sentais mieux dans mon estime de moi de me dire que j'avais des sous parce que je faisais quelque chose... et non parce que je me pognais le bacon...

Elle m'avait dit que je continuerais mon bénévolat, mes rencontres de suivi, mes activités sportives... comme si je faisais le programme... c'est juste que je pourrais respecter mes limites... elle m'a aussi dit qu'à tout moment, je pouvais faire retirer ma contrainte sévère pour faire quelque chose de nouveau...

Ça fait quand même depuis le mois d'avril que je perçois de l'aide sociale gouvernementale...

Alors, j'y ai bien réfléchi...
Je dois dire que j'étais bien hésitante. J'aurais aimé faire le programme... mais je ne suis pas sûre de moi... surtout que là, on va être en ajustement de médication à cause de ma dystonie et ma dysphagie causées par mon Seroquel XR et mon Seroquel au coucher...
Je sais qu'il va falloir que je ressorte mes stratégies de gestion de crise et de mon anxiété... parce que je vais perdre ma béquille médicamenteuse... et que déjà, j'avais du mal à gérer tout ça, bien que ça soit déjà mieux qu'avant... alors je sais que sans médication, ça risque d'être mon défi 2019... il n'y aurait pas d'autre antipsychotique atypique qui pourrait me faire... et c'est certain que je ne voudrais pas prendre de la Clozapine ou quelque chose du genre... c'est pour les schizophrènes et c'est trop fort...

Mon défi, ça va être de ne pas décompenser en 2019...
De piger dans mes forces internes pour me prouver que je vais être capable de vaincre mes symptômes associés du mieux que je peux!

Alors je suis allée porter mon papier médical...!
Le rapport que ma psychiatre va remplir...
Et advienne que pourra!!

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 07 janv. 2019, 15:32

Bonjour!!
On est lundi matin...
Ce fameux 7 janvier que j'attendais depuis la fin juillet...
Moment ou Mylène reviendrait sur son poste d'intervenante psychosociale.

Je ne sais pas si ça l'a passé vite ou pas...
Le temps a passé par exemple!
Je me sens si petite devant cette temporalité...
C'est plus grand que nous, même si je ne sais pas ce que c'est vraiment... les mesures, c'est l'homme qui les a inventé... mais on ne peut pas passer à côté des jours et des nuits... en tout cas... beaucoup trop de questionnements philosophiques en ce lundi matin!

Est-ce que je vais être plus anxieuse avec Mylène...
Sûrement...
Va-t-elle repartir encore...?
J'ai peur qu'elle nous annonce qu'elle ne reviendra pas pour vrai... cette impression que le monde va m'abandonner... je dois me rassurer... Mylène n'est pas ma maman... c'est mon intervenante... en tout cas!!

J'ai lu justement le post sur l'anxiété d'abandon ce matin! C'est fort intéressant!
Je m'y retrouve beaucoup!

Ce soir, je vais faire un cours de danse thérapie.
C'est une classe ouverte avec les Grands Ballets Canadiens. C'est pour aider à la gestion du stress! C'est un atelier de découverte de plusieurs sortes de danse.
J'ai hâte!! Deux de mes meilleures amies viennent avec moi!!

Alors bon!!
C'est ça qui est ça!!
Bonne journée!!

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 07 janv. 2019, 17:48

Je l'idéalise là...
Mais Mylène, elle est fantastique!!

Je ne sais pas pourquoi...
Ça fait 5 mois qu'on n'a pas eu de rencontres...
Puis elle revient et j'ai l'impression qu'elle n'a jamais quitté... elle sait me ramener sur mes émotions...

Sur ce que j'ai vécu dans les derniers mois...
Surtout mon mois de décembre!
Juste par son approche, j'ai envie de pleurer ma vie!
Je ne sais pas trop comment elle fait...
Ça me remet en contact avec moi même d'une manière bienveillante... je ne me sens pas toute seule.

Avatar de l’utilisateur
Dubreuil
Psychologue clinicien
Messages : 13241
Inscription : 03 août 2012, 17:28

Consultation privée

Re: Mon baluchon

Messagepar Dubreuil » 07 janv. 2019, 18:13

je ne me sens pas toute seule.
*** C'est aussi parce que progressivement vous apprenez à vous faire confiance, à compter sur vous...
IMPORTANT. Le petit mot : " Consultation privée ", signifie que vous souhaitez obtenir de ma part un avis professionnel, détaillé et confidentiel, afin de gérer au mieux vos difficultés relationnelles ou affectives.
Cette opportunité s'élève à 20 euros, ( analyse des rêves comprise ) payables par paypal. Pour bien en comprendre la nécessité, prenez le temps de lire : " LA DETTE " dans le post : " Urgent, c'est le tournant de ma vie ". Merci.
Qualifications professionnelles : - Master 2 de Psychologie clinique - DE de psychomotricité - EMDR - Groupes de psychodrame de Moréno - Méthode Simonton.

Minijeune
Messages : 732
Inscription : 06 janv. 2014, 00:47

Re: Mon baluchon

Messagepar Minijeune » 07 janv. 2019, 18:38

J'imagine!!
En même temps, elle m'a dit qu'elle sentait ma détresse, le fait que j'avais perdu mes repères au mois de décembre... que je m'étais sentie seule... elle m'a dit qu'elle sentait que je voulais avoir une contenance extérieure à travers tout ça mais que finalement j'avais réussi à me contenir avec de l'aide... mais que la petite fille en dedans de moi avant crier fort...
Je pense qu'elle avait droit de crier ma petite fille intérieure!


Revenir vers « Espace détente »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités